Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La ponctualité en hausse sur le réseau suisse


Messages recommandés

En dépit d'une multiplication des chantiers sur le réseau, la ponctualité des voyageurs a progressé de 0,2 point à 87,7% alors que le taux de correspondances assu-rées a fléchi de 0,2 point à 97,1%. A noter que la ponctualité suisse est mesurée à 3 minutes.

[url={url}]Lisez l'article en entier[/url]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En dépit d'une multiplication des chantiers sur le réseau, la ponctualité des voyageurs a progressé de 0,2 point à 87,7% alors que le taux de correspondances assu-rées a fléchi de 0,2 point à 97,1%. A noter que la ponctualité suisse est mesurée à 3 minutes.

Lisez l'article en entier

​et avec une montre suisse..ce qui donne aussi plus de valeur a leur amélioration de l'exactitude

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Alors...

Sachant que les trains supprimés ne sont pas comptabilisés dans la statistiqur, et que ceux roulant avec un numéro modifié ne peuvent pas être en retard, on comprend vite d'où vient cette amélioration.

Parce que moi qui prend presque tous les jours le train pour prendre mon service , je n'ai jamais été si peu à l'heure.

D'une manière générale: 

- Les retards de Daillens ne seront pas comptés, les trains étant supprimés, et ceux garantissant les correspondances des bus ayant un numéro "ombre" (70 000+ numéro d'origine) et n'étant donc pas tenu de respecter leur marche originelles.

-Les deux mois de suppression (travaux) sur Lausanne-Villeneuve ne seront pas comptés non plus. On arrive à Lausanne et le train ne va pas plus loin? On doit attendre 30mn le suivant? Ce n'est pas un retard, mais une suppression.

Enfin, le trafic régional ne connait pas le principe de correspondance. C'est pratique. Lui non plus n'entre pas dans la statistique.

Et puis bon, on parle de la ponctualité 2014 ou celle des premiers mois de 2015?

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et moi qui croyais qu'en Suisse tout était en correspondance avec tout...

Vu que le cadencement est maintenant plus à la demi-heure qu'à l'heure, il n'y en a pas réelement besoin. Un peu comme le métro en somme.

Mais du coups en cas de retard de 4-5 mn, tu en perds vite 30...

Le seul principe qui prévaut, c'est celui de l'obligation de transporter. En gros, on doit t'ammener à destination. Du coups seul le dernier train assure toujours la correspondance, car sinon le taxi sera à la charge des CFF.

Mais ça, il faut le savoir. Ce n'est écrit que dans la loi et à minuit il n'y a plus personne dans les gares pour te le dire. Déja que de jours il n'y a pas grand monde...

Modifié par likorn
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est écrit que dans la loi et à minuit il n'y a plus personne dans les gares pour te le dire. Déja que de jours il n'y a pas grand monde...

Tiens donc, quand on dit qu'il faut prendre exemple sur les chemins de fer suisses, il faut donc supprimer le personnel en gare chez nous et comme cela vient  de chez nos voisins, ce sera bien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suisse - France : même combat ?

On pense toujours que l'herbe est plus verte dans le pré du voisin. C'est ce que les médias et les décideurs veulent nous faire croire pour accepter leurs idées. En fait, ce n'est ni mieux, ni moins bien. C'est différent.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 années plus tard...

Après avoir été le "brillant élève" durant plusieurs années, nos voisins suisses voient la ponctualité de leurs trains se dégrader continuellement.

Citation

Pour la deuxième année consécutive, la ponctualité des CFF a baissé. En 2019, elle était de 89,5%. Ce taux s'élevait à 90,1% en 2018 et 90,2% en 2017. Octobre et novembre étaient les deux pires mois de l'an dernier. En novembre, «seuls» 83,5% des passagers sont arrivés à l'heure à destination. Un taux qui n'a jamais a été aussi bas depuis 2012. 

Les travaux, la saturation du réseaux et le manque de personnel en seraient les principales causes

Citation

David Fattebert, chef du programme Ponctualité auprès de l'ex-régie fédérale, (…) cite notamment les chantiers, l'offre grandissante ou encore la pénurie de mécaniciens de train. Le problème réside aussi dans le fait que «la marge de manœuvre au niveau opérationnel est devenue quasi-inexistante». Pour augmenter la ponctualité, il faudrait soit agrandir le réseau ferroviaire - ce qui coûte beaucoup d'argent - soit engager davantage de personnel et augmenter le temps de battement entre les correspondances (…) 

Les solutions sur le coup terme résideraient à un "assouplissement" des horaires et une "optimisation" (suppression d'arrêts).

Citation

A terme, les CFF pourraient aussi assouplir l'horaire sur certaines lignes. Une autre possibilité consisterait à analyser les arrêts: certains pourraient être supprimés pour des catégories de trains bien définies 

https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Les-CFF-de-moins-en-moins-ponctuels-17689740

Les commentaires sous l'article sont critiques mais, dans leur ensemble, ne sont pas du niveau de la cascade de "gentillesses" et "'d'encouragements" que l'on peut lire lorsque ça concerne la SNCF (et les Cheminots).

Résultat de recherche d'images pour "ponctualité cff""

Source : lacote.ch

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...