Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Train de substitution non sûr


Messages recommandés

Bonjour

Ma famille a payé des billets nice Paris pour demain matin mais leur train a été annulé suite aux innondations . Un train de substitution pour Toulon sera mis en service sans assurer qu'ils pourront monter dans le train (car des trains ont été supprimés aussi aujourd'hui et hier).

Ma question est la suivante , s'ils parviennent à prendre le train et achetent un ticket toulon - paris (donc des frais en plus) , seront ils remboursés puisque leurs premiers billets (Nice-Paris) n'aura pas été assuré en integralité ?

 

Merci davance

 

 

Modifié par Maje
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à mon avis, ils n'ont pas à racheter de billet. Se pose le problème des places disponibles sur le TGV.  Mais s'il en reste à réserver, c'est qu'il y en a d'accessibles pour des voyageurs désheurés par les événements

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans ce type d'événements, on conseille aux voyageurs de reporter leur trajet. Les remboursements s'effectuent alors sans frais. Si le voyage est effectué, il est beaucoup plus difficile de se faire rembourser tout ou partie du trajet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Indépendamment des problèmes de billets (paiement/remboursement) tu as raison de souligner le risque qu'ils n'aient pas de place à partir de Toulon... En général, après plusieurs jours de perturbations les trains sont souvent "pris d'assaut"... Si côté financier cela semble à peu près clair, il y a un vrai risque sur leur confort de voyage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Tellement plein que l'adc a dû demander à l'Escale de faire descendre des gens. Et l'act ne pouvait même pas circuler dans la rame.

Je suis sceptique sur le fait que ce soit l'ADC qui ait demandé à ce que des voyageurs descendent, ce n'est prévu nul part dans la réglementation, il n'est prévu qu'un avis de surcharge donné par le contrôleur qui impose alors une limitation de vitesse à 160 sur ligne à signalisation au sol et 22 sur les LGV , c'est seulement le contrôleur qui le détermine en fonction du nombre de personne debout dans le train,( de mémoire car c'est loin, une moyenne sur la rame de  10 ou 20 voyageurs debout par remorque)  et qui avise alors le conducteur qui n'a pas d'autre moyen de le savoir

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur Tgv on ne fait pas "descendre les clients" : comme le dit Adc01 il y a des règles concernant la surcharge (40 personnes debout par remorque) MAIS cela n'empêche pas le départ du train : on (Asct ou Escale) prévient le conducteur qui limite sa vitesse ("on" aura aussi prévenu la régulation histoire que le Tgv ne plombe pas la batterie par exemple). Je ne dis pas que les Asct ne menacent jamais de ne pas partir, je dis que ce n'est pas la règlementation en vigueur.

Sur matériel classique il peut y avoir "sur-occupation" qui empêche le départ du train pour des raisons de sécurité voyageur : l'Asct ne peut pas circuler dans les voitures ou (vu et revu) ne peut même pas monter à bord pour la fermeture des portes. Là ce n'est pas un problème de "poids/freinage".

Dans le cas que tu cites l'Adc a peut être vu en passant qu'il y avait beaucoup de monde et a peut être demandé ça à l'Escale mais ce n'est pas un problème : rien ne l'empêche de partir en appliquant son règlement... Il n'avait peut être pas envie de rouler moins vite et d'arriver plus tard...

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis sceptique sur le fait que ce soit l'ADC qui ait demandé à ce que des voyageurs descendent, ce n'est prévu nul part dans la réglementation, il n'est prévu qu'un avis de surcharge donné par le contrôleur qui impose alors une limitation de vitesse à 160 sur ligne à signalisation au sol et 22 sur les LGV , c'est seulement le contrôleur qui le détermine en fonction du nombre de personne debout dans le train,( de mémoire car c'est loin, une moyenne sur la rame de  10 ou 20 voyageurs debout par remorque)  et qui avise alors le conducteur qui n'a pas d'autre moyen de le savoir

Je pensais qu'en cabine, il y avait un indicateur de charge (ratio poids/vitesse et efficacité freinage) qui justement pouvait entraîner des limitations de vitesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...