Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Déraillement d'un TER à Sainte-Pazanne (12/10/2015)


Messages recommandés

Pas de blessés c'est là le plus important.

Après... "les enquêtes sont en cours".

"Il était peu avant 6 heures, lundi 12 octobre 2015, lorsqu’un train express régional (TER) assurant la liaison Saint-Gilles-Croix-de-Vie/Nantes est légèrement sorti des voies, lors de son arrivée en gare de Sainte-Pazanne. Une douzaine de passagers se trouvaient à bord, tous sont indemnes et ont pu être pris en charge par la SNCF pour poursuivre leur voyage vers Nantes, en bus."

http://www.lecourrierdupaysderetz.fr/2015/10/12/un-train-ter-deraille-pres-de-la-gare-de-sainte-pazanne-le-trafic-sncf-perturbe/

http://www.ouest-france.fr/deraillement-dun-train-sainte-pazanne-la-circulation-sncf-perturbee-3760427

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 97
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Déshuntage! Ils s'accumulent mais ça n'émeut personne. La seule réponse est le bâton contre ceux qui prennent leur responsabilité en faisant valoir leur droit de retrait pour éviter qu'une catastrophe

Il y a rarement une seule cause dans un accident ferroviaire mais si dans ce cas c'était en particulier le matériel qui était en cause : les défaillances des 73500 sont connues quasiment depuis leur m

1 boucle, 2 boucles, 15 boucles si on veut : à partir du moment où le contact rail/roue n'est pas pleinement satisfaisant (d'un point de vue électrique), on est sujet aux problèmes. Aussi l'X73500 est

« Nous enquêtons actuellement pour connaître l'origine de l'incident », explique la SNCF.

Le train mais aussi la voie, qui a été rénovée récemment, vont être passés au crible.

Ce n'est qu'après le passage des experts de la SNCF que la rame, « qui est restée debout », sera relevée et replacée sur ses rails.

Attendons les résultats de l'enquête.

Pour situer le contexte local,

« Je partage cette indignation face à cette situation incompréhensible et inacceptable qui met en péril la saison touristique », a affirmé Jacques Rapoport, rappelant que ce report avait été décidé pour des raisons de sécurité.

L’audit « flash », qu’il a demandé lundi, a révélé comme « principales causes de dysfonctionnements (…) une faiblesse du pilotage du projet », mais aussi l’externalisation par la SNCF des vérifications techniques, notamment pour la signalisation des passages à niveau, a indiqué le président directeur général de SNCF Réseau, qui s’exprimait devant plusieurs élus.

« On est devant un accident industriel, il faut en sortir le plus vite possible », a souligné M. Rapoport, annonçant plusieurs mesures en faveur des voyageurs « entièrement à la charge de SNCF Réseau ».

http://www.20minutes.fr/nantes/1640071-20150625-nantes-pornic-saint-gilles-sncf-reseau-admet-defaillance-report-ouverture-lignes

 

 

 

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deshuntage qui aurait libérée une zone électrique , occasionnant une manœuvre d'aiguille et déraillement par bivoie 

C'est une affirmation, une supposition ?

 

C'est vrai que sur une portion neuve, rénovée à grand renfort de moyens et à 2 mois des régionales, ça la fout mal...

Mais bon, déjà il n'y a que des dégats matériels...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette partie (sur 200 ou 300m) n'a pas été renouvelée, juste rénovée.

Pour ce qui est des causes, l’enquête nous en dira plus et si la piste évoquée au dessus existe (dévoilée ce matin dans la presse), d'autres sont aussi en cours d'analyse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deshuntage qui aurait libérée une zone électrique , occasionnant une manœuvre d'aiguille et déraillement par bivoie 

La gare de Ste Pazanne est-elle dotée d'un poste moderne du genre PRS permettant d'enregistrer à l'avance les itinéraires qui s'établiront automatiquement à la libération des circuits de voie ?

Un peu luxueux pour une telle ligne, non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

A quand-même! Ça sent la bivoie?

Sainte Pazanne, Poste d'Aiguillage Informatisé inauguré en 2011. Les enclenchements sont informatisés et non pas réalisés par des relais, la détection des trains reposant sur des circuits de voie. Je jetterais un z'oeil dans les bouquins demain, de toutes façons tout étant en principe enregistré il sera facile de savoir si l'aiguille a effectivement tourné sous les roues... ou pas.

Du boulot, encore, pour le BEA-TT? Il va falloir qu'ils embauchent... :Smiley_27:

Modifié par JLChauvin
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est horrible, mais pourvu que ce soit une (petite) erreur humaine, un lampiste mal réveillé: spectaculaire mais heureusement pas de blessé.

Le pire serait une technique défaillante, encore un cas impossible juré-craché mais qui s'expliquerait qu' à postériori: le doute sur l'expertise de l'EF serait dans les esprits malins, notamment après les élections  (très chaud à Nantes).

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sainte Pazanne, Poste d'Aiguillage Informatisé inauguré en 2011.[...] la détection des trains reposant sur des circuits de voie.

 

Deshuntage qui aurait libérée une zone électrique , occasionnant une manœuvre d'aiguille et déraillement par bivoie 

L'hypothèse évoquée par Seydou86 est techniquement plausible.

Wait and see.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déshuntage! Ils s'accumulent mais ça n'émeut personne. La seule réponse est le bâton contre ceux qui prennent leur responsabilité en faisant valoir leur droit de retrait pour éviter qu'une catastrophe n'arrive car à ce rythme, les morts c'est pour bientôt!

  • J'adore 8
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est horrible, mais pourvu que ce soit une (petite) erreur humaine, un lampiste mal réveillé: spectaculaire mais heureusement pas de blessé.

Le pire serait une technique défaillante, encore un cas impossible juré-craché mais qui s'expliquerait qu' à postériori: le doute sur l'expertise de l'EF serait dans les esprits malins, notamment après les élections  (très chaud à Nantes).

Il y a rarement une seule cause dans un accident ferroviaire mais si dans ce cas c'était en particulier le matériel qui était en cause : les défaillances des 73500 sont connues quasiment depuis leur mise en service (1999 ?) et comme le rappelle Pepe ont été depuis malheureusement régulièrement impliquées dans des accidents ou quasi-accidents...

Si et seulement si c'est encore ce problème matériel qui vient de se poser : moi je dors bien la nuit mais si il y avait eu des morts je n'aimerai pas du tout être à la place de beaucoup de monde - et pas qu'à la Sncf, le ministère et l'Epsf ayant toutes les informations aussi -, du monde qui aurait laissé circuler ces trains. Certes il y en a beaucoup de rames, on en a besoin pour assurer les plans de transports, etc.... Mais je crois que ce serait encore pire qu'autre chose de savoir que l'on savait....

 

  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La gare de Ste Pazanne est-elle dotée d'un poste moderne du genre PRS permettant d'enregistrer à l'avance les itinéraires qui s'établiront automatiquement à la libération des circuits de voie ?

Dans tous les cas, les 73500 (comme les AGC) sont considérés en circulation de catégorie A, il est donc interdit d'enregistrer des itinéraires pour ceux-ci.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de jeter un oeil dans le mémento (fiche 520) pour voir ce qui concerne ces fameuses boucles inductives qui pourraient -rien n'est encore sûr- être en cause dans ce déraillement.

Pour résumer, concernant les 73500 :

1) Au moins un boucle est active = aviser et se conformer aux instructions.

2) Toutes les boucles sont inactives = la circulation doit être considérée en catégorie C, passer la dépêche correspondante à l'agent-circulation, attendre sur place les instructions.

J'ai découvert que les Régiolis flambant neufs sont manifestement équipés de la même technologie sujette à caution puisque concernés par cette même fiche, le point 2) s'appliquant en cas de boucle d'extrémité HS. On n'a pas fini d'avoir des ''surprises''.

  et pas qu'à la Sncf, le ministère et l'Epsf ayant toutes les informations aussi -,

Sauf que tous ces braves gens s'en sortiront par un pirouette du genre ''Responsable mais pas coupable''.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a rarement une seule cause dans un accident ferroviaire mais si dans ce cas c'était en particulier le matériel qui était en cause : les défaillances des 73500 sont connues quasiment depuis leur mise en service (1999 ?) et comme le rappelle Pepe ont été depuis malheureusement régulièrement impliquées dans des accidents ou quasi-accidents...

Si et seulement si c'est encore ce problème matériel qui vient de se poser : moi je dors bien la nuit mais si il y avait eu des morts je n'aimerai pas du tout être à la place de beaucoup de monde - et pas qu'à la Sncf, le ministère et l'Epsf ayant toutes les informations aussi -, du monde qui aurait laissé circuler ces trains. Certes il y en a beaucoup de rames, on en a besoin pour assurer les plans de transports, etc.... Mais je crois que ce serait encore pire qu'autre chose de savoir que l'on savait....

 

Sans compter le constructeur qu'on n'entend pas beaucoup ....

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans tous les cas, les 73500 (comme les AGC) sont considérés en circulation de catégorie A, il est donc interdit d'enregistrer des itinéraires pour ceux-ci.

Ok, donc il pourrait y avoir, aussi, une mauvaise annonce donnée à l'agent circulation du PAI, dans la succession des trains d'où la non prise en compte de la catégorie A (ceci n'est qu'une supposition de ma part). 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...