Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Accès 1ere classe pour contractuel


Maje

Messages recommandés

Bonjour

 

je suis contractuel de l'annexe C (grade AGTANC) . Je n'ai donc pas de qualif ni de niveau ou position . Je bosse depuis plusieurs années sur un poste de qualif E .

Mon DPX m'a deja proposé pour une equivalence de niveau 2 même si y'a pas de grilles pour les contractuels mais c'est surtout pour evoluer mon salaire.

Je sais d'apres les prospectus de la CGT que les contractuels à equivalence de qualif E niveau 2 ont le droit de prendre un billet en classe 1 dans les TGV .

Ma question est la suivante . Comment le controleur peut avoir l'info (n'ayant aucune qualif) que je peux beneficier de la classe 1? 

Si quelqu'un est dans mon cas , ce serait sympa de me dire comment s'y prendre.

 

merci

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ca ne marche pas comme ça :)

Si tu atteins un salaire en effet équivalent à une position ouvrant droit à la 1ère classe : ton Pass Carmillon sera changé (regarde bien : petit "2" après ton numéro de CP) et voila tout.

Modifié par assouan
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rien à ajouter sur les facilités de circulation et l'accès à la première classe (effectivement à partir de E2 ou équivalent).

Mais quand je lis "contractuel de l'annexe C"  je me pose toujours les questions : pourquoi contractuel ? conditions d'accès au cadre permanent non remplies ? emploi qui ne relève  pas du dictionnaire des filières ? Et en sus ici (selon les réponses aux questions précédentes), pourquoi le cas échéant de gré à gré ?

Le problème de ces contrats de gré à gré, c'est toujours la renégociation (annuelle ou tout au moins périodique) des conditions d'emploi et donc des avantages accessoires également. Le contrat de gré à gré est (normalement) prévu pour que l'entreprise puisse avoir une chance de réaliser certains recrutements qui l'intéressent particulièrement quand le salaire de grille est trop faible pour attirer le candidat (au vu de son expérience, de ses diplômes, de sa valeur sur le marché du travail, de son profil).

J'ai l'impression qu'on use et abuse de ces "gré à gré". De nombreux services utilisateurs (ceux qui doivent renégocier périodiquement) ignorent d'ailleurs ce que ça signifie et les obligations qui en découlent.

Un E1 du cadre permanent est à peu-près assuré d'être passé à E2 en 10 à 12 ans (moyenne), tremplin pour une qualification de cadre si PR4 (condition nécessaire mais pas suffisante). Si l'entreprise ne veut pas se retrouver avec des problèmes pour les annexe C du collège maîtrise, similaires à ceux des Chibanis (sujet ici : http://www.cheminots.net/forum/topic/23514-sncf-pension-de-retraite-pour-les-agents-dorigine-marocaine/?page=4#comment-711819), elle aurait plutôt intérêt à veiller que les contractuels de gré à gré de l'annexe C ne restent pas bloqués trop longtemps (et sans raison) à leur qualification de départ avec un piètre évolution salariale (pas plus que les augmentations générales quand il y en a) et sans déroulement de carrière.

Un peu hors sujet. Mais dans le sujet quand même...

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 33 minutes, PLANONYME a déclaré:

(...)

Mais quand je lis "contractuel de l'annexe C"  je me pose toujours les questions : pourquoi contractuel ? conditions d'accès au cadre permanent non remplies ? emploi qui ne relève  pas du dictionnaire des filières ? Et en sus ici (selon les réponses aux questions précédentes), pourquoi le cas échéant de gré à gré ?

(...)

 

Mais oui : plus de 30 (et plus) ans est déjà incontournable, sur un métier ne relevant pas du dictionnaire des filières ça suffit à soi même, etc...

Suis rentrée à 33 ans en contractuelle pour faire de la communication : on peut cumuler.

Plus largement (et toujours HS :) ),  j'ai  :
1/ toute confiance dans les syndicats pour suivre ces embauches "hors statut" et ils font régulièrement ré-intégrer des contractuels au statut quand les conditions sont remplies
2/ toujours été étonnée que l'entreprise n'y aille pas encore beaucoup plus fort sur les embauches en CDI : le meilleur moyen (et le plus correct ?) de ne pas se mettre son personnel statutaire à dos serait pourtant de ne plus toucher au Statut et de n'embaucher que des contractuels relevant du système général ? Au fur et à mesure du renouvellement des générations (sur 20 ans quoi), les premiers seraient minoritaires...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin
Il y a 2 heures , assouan a déclaré:

Mais oui : plus de 30 (et plus) ans est déjà incontournable, sur un métier ne relevant pas du dictionnaire des filières ça suffit à soi même, etc...

Suis rentrée à 33 ans en contractuelle pour faire de la communication : on peut cumuler.

Plus largement (et toujours HS :) ),  j'ai  :
1/ toute confiance dans les syndicats pour suivre ces embauches "hors statut" et ils font régulièrement ré-intégrer des contractuels au statut quand les conditions sont remplies
2/ toujours été étonnée que l'entreprise n'y aille pas encore beaucoup plus fort sur les embauches en CDI : le meilleur moyen (et le plus correct ?) de ne pas se mettre son personnel statutaire à dos serait pourtant de ne plus toucher au Statut et de n'embaucher que des contractuels relevant du système général ? Au fur et à mesure du renouvellement des générations (sur 20 ans quoi), les premiers seraient minoritaires...

1/ tout à fait,

2/ ce qui s'est effectivement passé à La Poste... avec le résultat que l'on sait.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures , assouan a déclaré:


2/ toujours été étonnée que l'entreprise n'y aille pas encore beaucoup plus fort sur les embauches en CDI : le meilleur moyen (et le plus correct ?) de ne pas se mettre son personnel statutaire à dos serait pourtant de ne plus toucher au Statut et de n'embaucher que des contractuels relevant du système général ? Au fur et à mesure du renouvellement des générations (sur 20 ans quoi), les premiers seraient minoritaires...

leur donne (rappelle) pas des idées

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures , assouan a déclaré:

Mais oui : plus de 30 (et plus) ans est déjà incontournable,

On peut se demander pourquoi perdure cette limite d'âge à 30 ans dans le Statut ?

Si la décision de justice rendue pour les Chibanis devait être confirmée, ça deviendrait un autre joli cas d'école de discrimination par l'âge cette fois.

Il y a 7 heures , assouan a déclaré:

2/ toujours été étonnée que l'entreprise n'y aille pas encore beaucoup plus fort sur les embauches en CDI : le meilleur moyen (et le plus correct ?) de ne pas se mettre son personnel statutaire à dos serait pourtant de ne plus toucher au Statut et de n'embaucher que des contractuels relevant du système général ? Au fur et à mesure du renouvellement des générations (sur 20 ans quoi), les premiers seraient minoritaires...

La loi d'août 2014 n'a pas retenu cette option que les dirigeants du Groupe Public Ferroviaire auraient sans doute (pas forcément sûr) souhaité se réserver. En l'état, la loi rappelle que l'embauche au Statut est et reste la règle (au moins dans les mêmes proportions que précédemment). Les syndicats, autant ceux qui ont combattu la réforme que ceux qui dit-on l'ont accompagnée, ne sont sans doute pas pour rien dans ce garde-fou.

Il y a même je crois un observatoire pour vérifier ça. Car une des astuces de contournement serait de n'embaucher qu'au delà de 30 ans. Cela se voit de plus en plus. L'entreprise affirme que ça correspond d'une part à une entrée plus tardive dans la vie active et d'autre part à son souhait de recruter des candidats ayant déjà une première expérience professionnelle. Admettons. Sauf qu'on ne constate guère des embauches de candidats nettement plus âgés : entre 30 et 40 ans on en trouve, entre 40 et 50 c'est exceptionnel et plus de 50 ans... jamais vu ! (sauf chez les cadres supérieurs).

L'autre astuce c'est de décréter que l'emploi est en dehors du dictionnaire des filières. Pour prendre ton exemple (indépendamment de la question d'âge), un Chargé de communication pourra être hors statut si on le désigne comme ça tandis qu'il sera au Statut si on le désigne par l'intitulé d'un grade du dictionnaire des filières (cadre commercial ou autre par exemple).

En termes de gestion RH, ça peut toutefois être plus compliqué de faire ensuite de la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences pour un contractuel. Les motifs et conditions de son embauche (lieu de travail, horaires, conditions de rémunération...) constituent le plus souvent des éléments substantiels du contrat de travail. Ils ne peuvent donc pas être modifiés unilatéralement très aisément. Alors que pour un agent au Statut, on peut toujours lui opposer la règle de la mobilité géographique et professionnelle.

On me dira que si un PS25 ne veut pas bouger, on le licenciera pour refus d'une modification substantielle. Sauf que ce sera compté comme une rupture du contrat de travail pour motif économique (il faut donc une bonne raison de nature économique). Et  le recours à un tel motif interdirait d'embaucher quiconque dans le périmètre du GPF pendant un an sauf à avoir d'abord proposé l'emploi équivalent disponible à l'intéressé. On a connu plus simple en matière RH. Il n'y a donc pas que des inconvénients pour l'entreprise à embaucher au Statut.

Toujours très largement et quelque peu hors sujet...

 

Modifié par PLANONYME
Correction orthographe.
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui je n'ai pas precisé autant pour moi

Je suis AGTANC car j'ai été embauché à 30 ans et 9 mois . (N'ayant pas d'enfants et n'ayant pas fait le service militaire...)

 

Donc je n'ai rien à faire pour le Pass Carmillon si j'ai bien compris . Cela se fera automatiquement même si je ne suis pas rassuré pour autant car en tant que contractuel on m'a zappé plus d'une fois (primes de reserve non versées mes premiers mois , idem pour prime d'interessement etc ...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures , Maje a déclaré:

 

 

Donc je n'ai rien à faire pour le Pass Carmillon si j'ai bien compris .

Si c'est comme pour les roulants, c'est à toi de faire la demande de première classe pour obtenir un nouveau Pass Carmillon, le mieux que tu puisses faire est de te renseigner à l'agence famille qui est faite pour ça.

Modifié par ADC01
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...