Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Election présidentielle 2017


Messages recommandés

pour les législatives ce qui est sur c'est que le FN aura du mal sur son seul nom a avoir 289 députés l'apport de Dupont aignan étant symbolique

par contre vu le nombre de mange merdes de nos trop vieux partis traditionnels et les raclures qui ont inventer le parti responsabilité limité unipersonnel

mon robert, mon madelin (etc) ils sont prêt a tout re-briller, sans oublier les vieilles gloires plus ou moins corrompu , des bruits de couloir font état de

Lagarde 0fqEycHuOmiLsAAAAASUVORK5CYIIA

donc si c'est Macron vous aurait Macron point barre...................... mais ce sera le bonheur c'est Jackc qui vous le dit bande d'ignares gauchiste

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2,3k
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Quel que soit le prix le tout est de savoir s'il s'agit d'un cadeau ou non et si celui-ci est vraiment désintéressé. Ce qui me choque (et c'est peu dire...) dans l'attitude de Fillon-Caliméro c'est

Pendant qu'on s'écharpe ici sur "scrutin verrouillé", "main forcée", qu'on lit ailleurs des slogans du type "ni haine ni patron", en appelant à la révolte... Il ne faudrait pas oublier que nous sommes

Cela commence à bien faire ces commentaires à la noix de gens qui ne viennent de nulle part, j'ai donné mon avis sur ces élections et bien que n'étant pas de l'avis de Jackv ou des autres protagoniste

Images publiées

Le vote blanc ou l'abstention seraient pertinents s'il y avait une obligation constitutionnelle d'avoir un pourcentage défini d’électeurs pour valider l'élection, votants ou suffrages exprimés par exemple 20% des votants pour les suffrages ou 25% des inscrits, on peut toujours rêver.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CFDartois
il y a 46 minutes, black5 a dit :

Le vote blanc ou l'abstention seraient pertinents s'il y avait une obligation constitutionnelle d'avoir un pourcentage défini d’électeurs pour valider l'élection, votants ou suffrages exprimés par exemple 20% des votants pour les suffrages ou 25% des inscrits, on peut toujours rêver.

C'est bien pour çà que les professionnels de la politique et leurs appareils ne veulent pas intégrer le vote blanc dans les résultats.

Le vote obligatoire devrait s'assortir de la reconnaissance du vote blanc et de l’annulation de l'élection en cas de quitus non atteint, avec impossibilité pour tous les candidats recalés de se présenter à nouveau à la nouvelle élection. Ceci plus la possibilité de révoquer un élu qui fait le contraire du mandant qui lui a été donné rendrait un peu de propreté à notre démocratie tellement salie par les margoulins de tout bord qui se partagent le gâteau en nous laissant des miettes (rassies).

Mais en l'état actuel des choses - et je suis le premier à le déplorer moi qui ai toujours voté depuis que je suis en age - seule l'abstention laisse des traces quand on ne veut aucun des candidats. Et l'abstention est tout ce qu'il a de plus légal et même prévue comme moyen d'expression dans les textes.

Donc votez qui vous voulez, votez blanc ou ne votez pas mais par pitié qu'on arrête un peu de nous prendre pour des oisillons tombés du nid et incapables d'avoir une analyse personnelle. Sinon c'est qu'une élite autoproclamée juge les citoyens incapables d'intervenir dans la vie politique et nous filons directement vers la suppression des élections, certains ont déjà bien commencé en contournant la démocratie pour faire passer ce qu'une majorité à refusé par referendum ou le passage en force d'une loi anti-sociale à coups de 49.3.

Modifié par CFDartois
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'abstention ou le vote blanc n'a pas la moindre portée au delà des débats de la soirée électorale. Qu'il y ait 25 ou 50% d'abstention, c'est la même. Ca fait parler et s'insurger début mai et c'est bien oublié après.

Oui ça existe, ou c'est prévu mais non ce n'est pas reconnu, donc politiquement inutile à mes yeux. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CFDartois
il y a 6 minutes, Nipou a dit :

L'abstention ou le vote blanc n'a pas la moindre portée au delà des débats de la soirée électorale. Qu'il y ait 25 ou 50% d'abstention, c'est la même. Ca fait parler et s'insurger début mai et c'est bien oublié après.

Oui ça existe, ou c'est prévu mais non ce n'est pas reconnu, donc politiquement inutile à mes yeux. 

Et alors?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Nipou a dit :

L'abstention ou le vote blanc n'a pas la moindre portée au delà des débats de la soirée électorale. Qu'il y ait 25 ou 50% d'abstention, c'est la même. Ca fait parler et s'insurger début mai et c'est bien oublié après.

Oui ça existe, ou c'est prévu mais non ce n'est pas reconnu, donc politiquement inutile à mes yeux. 

Donc selon toi quel devrait être le comportement de ceux qui ne se reconnaissent pas dans les 2 candidats ?

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, ADC01 a dit :

Donc selon toi quel devrait être le comportement de ceux qui ne se reconnaissent pas dans les 2 candidats ?

subir 5 ans de plus et je sais ça va être long et douloureux !

mais rassure toi même ceux qui auront "gagné" le 7 souffriront le 8 !

Modifié par mikado43
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas de conseil à donner mais il ne faut surtout pas croire que le vote blanc ou l'abstention a une quelconque vertu politique. Déjà que les score de dictateur africain ne servent à rien (rappel Chirac en 2005), alors un score d'abstention ou blanc, pensez bien ...

Je sais simplement ce que je vais faire et qui donc n'engage que moi : je ne reconnais dans aucun des deux candidats donc je vais simplement chercher à détecter lequel sera le moins nuisible et voter. Car oui, ils sont tous les deux nuisibles à ce que je suis et ce que je veux comme société mais ne pas voter ne me donnera rien. 

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes pour le moment il n'y a pas de "pouvoir" donné à l'abstention et encore moins au vote blanc (vu que celui-ci est intégré dans les votes nuls et n'est au final pas pris en compte).

Certes dans 2 mois le score de l'abstention sera peut être oublié, mais qui sait avec un peu de chance si l'abstention qui elle est compté (et qui faut bien le dire dans le contexte actuel les embête au plus au point) on aura peut être le droit à une reconnaissance du vote blanc un jour, ce qui pourra me réconcilier personnellement avec les urnes. (Peut être que ça servira à rien, on en sait rien pour le moment)

Actuellement notre processus de vote est tout sauf démocratique, tant que des consignes seront données (par les politiques, journalistes ou autres), tant que le vote blanc ne sera pas compté, tant que l'avis des français sur les referendum ne sera pas prit en compte alors je ferais ce que je peux pour leur faire comprendre que je suis pas d'accord avec cela.

On me dit souvent quand je donne mon opinion sur le vote que voter est un devoir hors je le perçois pas comme tel, voter c'est donner du pouvoir à une personne et c'est le genre d'acte que je ne peux pas faire à la légère, il est là mon devoir de citoyen.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, Derkan a dit :

Certes pour le moment il n'y a pas de "pouvoir" donné à l'abstention et encore moins au vote blanc (vu que celui-ci est intégré dans les votes nuls et n'est au final pas pris en compte).

Les votes blancs sont décomptés comme tels et ne sont pas considérés comme nuls

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, ADC01 a dit :

Les votes blancs sont décomptés comme tels et ne sont pas considérés comme nuls

blancs , nuls et abstention meme si cela fait 60% des électeurs(trices )inscrits(tes) les 40% restants nous ferons un roi (reine) de France

sur un principe (certes dans le cas stupide) : "qui ne dit mots consent "

si on été en démocratie effectivement on pourrait faire  vote annulé pour majorité insuffisante  mais pour étre réellement juste il faudrait

aussi rendre le vote "obligatoire"!

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Pascal 45 a dit :

oui c'est normal je me vois mal voter pour l'abolition du droit du travail ,l'ubérisation c'est pas mon truc(ce n'est qu'un exemple j'en ai plein d'autres)

par contre le petit 35%  pour Macron prouve que la peur n'est pas bonne conseillère  ,même si je peut sans probléme comprendre cette peur !

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Prenons un peu de recul pour apprécier la situation...

Nous avons un candidat de l'oligarchie financière, valet politique du président sortant, entièrement soutenu et encouragé par les gens du système médiatique, et qui s'est présenté "hors-parti" à travers une association loi 1901 (donc non soumis aux mêmes règles que les autres candidats, et en particulier au remboursement des frais de sa campagne).

Nous avons une candidate, qui a bénéficié d'une énorme publicité à travers le même système médiatique, toujours présentée en opposition aux politiciens actuels sur des sujets clivants, et qualifiée de "grand méchant loup fasciste" mais dont la candidature a été dument acceptée, validée, tamponnée par la plus haute instance de la république, garante du respect de la constitution et des règles de la démocratie (conseil constitutionnel).

Nous avons des sondages (dont tous les instituts appartiennent à des personnalités qui se sont exprimés en faveur du candidat) qui donnent ce candidat gagnant avec 60% des suffrages.

Nous avons un système médiatique en pleine crise d'hystérie, qui appelle à chasser le loup fasciste (crédité de 40% des suffrages), avec moultes "mises en garde contre les heures les plus sombres de notre histoire", "barrage au fascisme", "danger du populisme", et autres éléments de langage répétés à longueur de journée par les faiseurs d'opinion.

Nous avons dans la foulée des élections législatives, qui permettront de définir (ou pas) une majorité politique à l'assemblée, et donc de déterminer la composition d'un gouvernement.

Que va t'il se passer dimanche ? Plusieurs scenarios selon la sensibilité des électeurs :

- voter comme un citoyen "ordinaire", en relisant les professions de foi des deux candidats retenus par le conseil constitutionnel après les différentes étapes du suffrage déja accomplies, selon ses attentes et sa sensibilité, sans préjuger des opinions largement relayées par le système médiatique.

- voter comme un citoyen "suiviste", en se fiant aux opinions largement relayées par le système médiatique, car "la politique c'est trop compliqué".

- voter comme un citoyen "militant", en fonction des intérêts de sa corporation, de son club, de sa famille, de ses amis, c'est à dire avec une stratégie qui dépasse le seul individu mais se prolonge dans des idées et des développements idéologiques.

- voter comme un citoyen "contestataire" des résultats du 1er tour, ou de la tournure de cette élection, ou de ceci ou celà, en votant "contre" (c'est à dire pour un candidat qui n'est pas conforme à ses attentes), ou blanc, ou nul.

- s'abstenir de voter, soit par dépit, soit parce que les candidats ne lui conviennent pas, ou parce qu'on considère que son vote n'aura finalement aucun impact sur le résultat de l'élection présidentielle, ou au contraire parce que son non-vote pourra avoir plus d'impact sur la campagne des législatives.

En tout état de cause, et en dehors de toute considération idéologie véhiculée par les candidats, le principe du suffrage universel doit suivre cette logique :

- vote "pour" un candidat = préférence de le voir diriger l'état, les armées, la politique étrangère, et de représenter le pays à l'international

- vote "contre" un candidat = vote "pour" l'autre candidat, donc se référer au point précédent

- vote "blanc" (bulletin blanc fourni par le bureau de vote) ou "nul" (bulletin non conforme aux règles électorales) = suffrage qui n'exprime aucun choix entre les deux candidats

Dans tous les cas, voter = accepter totalement et sans conditions le résultat des urnes, donc le choix de l'ensemble des suffrages exprimés (pour l'un ou pour l'autre candidat)

- abstention = ne pas exprimer de choix entre les deux candidats, et ne pas participer à la détermination du prochain président pour une mandature de 5 ans

Ce qu'on peut en déduire

Ceux qui appellent à voter "pour Macron", "contre le FN", pour "faire barrage au FN", ne peuvent absolument pas se targuer d'être des contestataires, puisqu'ils participent activement à ce choix et doivent accepter pleinement le résultat des urnes par leur geste, c'est à dire ne pas manifester ensuite "contre" le candidat pour lequel ils ont voté et auquel ils ont apporté toute sa légitimité. Le suffrage universel est le résultat de la consultation de l'ensemble d'une population d'individus, qui ne doit pas tenir compte des états-d'âmes ou des angoisses individuelles.

De la même façon, les élections législatives qui vont suivre feront l'objet de choix parmi plusieurs candidats dans les circonscriptions de l'ensemble du territoire, et permettront de déterminer une majorité politique qui sera appelée à gouverner le pays pendant au moins une année (si dissolution après un an par le PR, comme le prévoit la constitution) et jusqu'à la prochaine mandature.
Là encore, voter "pour Macron" doit être un acte réfléchi et conscient sur le fait que cela renforcera son pouvoir politique, et ne devrait pas engager de manifestation d'opposition puisque le programme politique aura été intégralement accepté à travers ce vote.

Appeler à donner tous les pouvoirs à un seul candidat soutenu par une oligarchie est à peu près aussi risqué que de voter pour une candidate présentée comme "fasciste".

"Les pleins pouvoirs" => voir l'histoire ancienne (vichy), ou récente (turquie). Inquiétant, non ?
Surtout lorsqu'on sait que derrière la chèvre aux dents blanches se cache un mentor aux idées furieuses : Jacques Attali ("L'Avenir de la vie", propos recueillis par Michel Salomon)

Citation

Mais dès qu’on dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.

D’où je crois que dans la logique même de la société industrielle, l’objectif ne va plus être d’allonger l’espérance de vie, mais de faire en sorte qu’à l’intérieur même d’une durée de vie déterminée, l’homme vive le mieux possible mais de telle sorte que les dépenses de santé seront les plus réduites possible en terme de coûts pour la collectivité.

L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figures.

Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.

Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d’éliminer la vie lorsqu’elle sera trop insupportable ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante.

Je pense donc que l’euthanasie, qu’elle soit une valeur de liberté ou une marchandise, sera une des règles de la société future.

Je souhaite à tous les électeurs "en marche" de rester le plus longtemps possible en bonne santé...

Modifié par cc27001
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, cc27001 a dit :

 

Je souhaite à tous les électeurs "en marche" de rester le plus longtemps possible en bonne santé...

C'est ce qui se dit dans le millieur hospitalier depuis quelques temps déjà.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quel age a Attali , il devrait montrer l'exemple !

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, cc27001 a dit :

Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d’éliminer la vie lorsqu’elle sera trop insupportable ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante.

c'est de l'Ayatollah Allali, ces conneries ???  quelle source..??!!!

si ça s'avère fondé, ça confirme parfaitement le fascisme qui les meut.... d'un fascisme historique, lié aux peuples ou aux cultures, c'est un glissement à un fascisme où l'individu supérieur est celui qui est riche et/ou  productif, par opposition à celui qui ne l'est plus, juste bon à disparaitre...

....

..sacré trouvaille.....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, cc27001 a dit :

Prenons un peu de recul pour apprécier la situation...

...

Je souhaite à tous les électeurs "en marche" de rester le plus longtemps possible en bonne santé...

Absolument pas d'accord avec cette prise de hauteur qui ne dépasse pas TA tête et qui n'est que le reflet des discours pré-fabriqué du FN (avec usage immodéré des éléments de langage livrés par ce même FN). Ca autant de sens que ceux du camp d'en face avec les mêmes méthodes.

Un vote, qu'il soit FN ou Macron n'a jamais été un engagement à accepter sans broncher l'ensemble d'un programme. Tu crois vraiment que ceux qui ont voté Mélenchon au premier tour étaient tous d'accord avec la moindre virgule de son programme ? C'est te faire une bien priètre image de l'électeur. On vote pour un président, pas pour un gourou ... 

Enfin, il est particulièrement mal venu de faire référence à Vichy mais tu t'es trompé de camp, ou tu aimes à réécrire l'Histoire.

Modifié par Nipou
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Nipou a dit :

Enfin, il est particulièrement d'usage de faire référence à Vichy mais tu t'es trompé de camp, ou tu aimes à réécrire l'Histoire.

Je ne me suis pas trompé de camp en parlant de vichy (parler de "camp" pour vichy étant en soi un peu malvenu quand même).

Mais j'ai entendu à la radio RMC (propriété d'un soutien actif de Macron) pas plus tard que tout à l'heure, quelqu'un qui remettait nettement en cause les poncifs habituels "FN=vichy=collabos" qui sont utilisés quotidiennement pour forcer les français à adouber Macron.

Même qu'il disait que la collaboration était d'abord le fait de la gauche en 1940 (socialistes et communistes) alors que la résistance aux nazis était initiée par l'extrême-droite antisémite. Incroyable, et indigne de ma confiance.

Mais là, Marine m'a susurré à l'oreille wikipedia me montre qu'il existe un historien qui dévoile sa vérité historique "un peu" différente de celle qui nous est rabâchée en continu : https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_français

Et puis tout de même, l'argument de la lutte contre le fascisme tient t'il si l'on considère que le Conseil Constitutionnel valide les candidatures ?
Faut-il manifester et s'exclamer "contre le FN" (comme c'est prévu un peu partout en France cette semaine), ou plus logiquement faire le blocus du Conseil Constitutionnel pour expliquer aux Sages de Montpensier (5 membres PS et 4 membres LR) qu'ils devraient arrêter de mettre en danger la République en autorisant la candidature d'un parti fasciste ! :Smiley_74:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et aprés on s'étonne, c'est pourtant simple quand tu recule ,tu recule pour rester poli !.....................................

https://rsf.org/fr/actualites/classement-mondial-de-la-liberte-de-la-presse-2016-la-france-45eme-recule-de-7-places

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CFDartois
il y a 30 minutes, Nipou a dit :

Absolument pas d'accord avec cette prise de hauteur qui ne dépasse pas TA tête et qui n'est que le reflet des discours pré-fabriqué du FN (avec usage immodéré des éléments de langage livrés par ce même FN). Ca autant de sens que ceux du camp d'en face avec les mêmes méthodes.

Un vote, qu'il soit FN ou Macron n'a jamais été un engagement à accepter sans broncher l'ensemble d'un programme. Tu crois vraiment que ceux qui ont voté Mélenchon au premier tour étaient tous d'accord avec la moindre virgule de son programme ? C'est te faire une bien priètre image de l'électeur. On vote pour un président, pas pour un gourou ... 

Enfin, il est particulièrement d'usage de faire référence à Vichy mais tu t'es trompé de camp, ou tu aimes à réécrire l'Histoire.

Attention, voilà la patrouille de la pensée. :ohmy:

Ça dérangerait de respecter les citoyens et d’arrêter de les prendre pour des débiles au moins cinq minutes? On ne peut pas en placer une sans se faire cataloguer lepeniste, çà deviens lourd! Même quand on écrit en long en large et en travers que l'on n'est ni de près ni de loin "du Front national", on se ramasse toujours la même banane. Et même si ce qui se cache derrière est a l'opposé de mes convictions, à ma connaissance le FN n'est pas un parti interdit. Si MLP est élue c'est bien grâce (ou à cause, selon le point de vue qui est le mien) aux électeurs qui auront voté pour elle, pas à cause de ceux qui n'auront pas voté pour elle. Si elle est élue se sera bien pour beaucoup les conséquences de la trahison de FH envers ses électeurs et des magouilles du même pour sortir du chapeau un mec que personne ne connaissait, ni d'Eve ni d'Adam, mec qui a fait parti du gouvernent responsable de la pire attaque contre les salariés depuis bien longtemps. Quand on ne sait pas jouer au billard, on ne tente pas le trois bandes. Quand on est un piètre apprenti-sorcier, on ne joue pas à réveiller le Diable.

Quand aux "éléments de langage" merci mais là beaucoup de monde commence à saturer, pas assez des médias orientés il faut aussi subir çà sur la toile?

Qu'est-ce que vous voulez à la fin? Que tout le monde en ait ras le bol de ce matraquage et reste loin des urnes dimanche? Ou bien qu'a force d'attaques méprisantes certains de ceux qui voulaient s’abstenir (de droite ou de gauche) ne finissent par aller voter pour mettre un bulletin MLP dans l'urne de colère? Continuez comme çà et c'est bien ce que vous allez déclencher sous prétexte de le combattre.

Modifié par CFDartois
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Fabr a dit :

c'est de l'Ayatollah Allali, ces conneries ???  quelle source..??!!!

si ça s'avère fondé, ça confirme parfaitement le f

J'ai cité la source, c'est véridique et issu d'un entretien relaté dans un livre : "L'Avenir de la vie", propos recueillis par Michel Salomon.
Après, les interprétations divergent sur ce qu'il a voulu réellement dire et dans quel contexte. A chacun de juger.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zibouli

Dans mon milieu professionnel, beaucoup sont pro-Macron et un grand nombre s'interroge. Rarissimes sont les sympathisants FN.
J'ai discuté ce jour avec une militante de Macron, très active, très impliquée mais aussi assez inquiète. Elle m'a relaté que la campagne sur le devoir de mémoire, sur le fascisme, sur le racisme a fait son temps. Les militants de Macron en ont marre et perçoivent aussi l'agacement du grand public. Ces mêmes militants ont lancé plusieurs alertes à leur champion pour qu'il parle enfin de son programme pour les 5 années à venir, et qu'il en parle DANS LE DETAIL car les phrases démagogiques ne sont plus fédératrices.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca fait juste 15 ans que je dis qu'il faut interdire le FN, comme Michel Onfray.

Le FN interdit aurait mis à découvert la supercherie de cette oligarchie qui s'accroche aux branches, et un Macron n'aurait pas dépassé 5% au 1er tour.
Mais le FN existe, croquemitaine volontaire et complice de cette oligarchie qui perdure et nous coûte notre avenir.

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Gom locked this sujet
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.



×
×
  • Créer...