Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Recrutement SNCF des Conducteurs de Trains


Messages recommandés

Le 07/06/2017 à 13:36, AntoineTrains28 a dit :

Bonjour,

Pourquoi on peux pas dire qu'on es passionné de trains où que le métier de conducteur de train est le métier que je veux faire depuis tout jeune à la SNCF (lors du recrutement des conducteurs) ?

Bonjour.

Je vais essayer de te donner une reponse:

en general,un passionné fera tout en son pouvoir pour faire rouler son train.

A voir comme ça,cela semble très positif pour ton employeur,mais il y a un mais,notamment lors d'incidents à traiter. Je vais te donner exemples véridiques :

-un collègue rencontre un problème technique sur son train qui le conduit à isoler plusieurs freins. Son règlement lui impose une mesure radicale,demander le secours sur place. Un passionné représente un risque car faire une demande de secours peut être vécu comme un échec personnel et sa foi envers son train va lui faire dire "je vais modifier mon calcul,ainsi je vais quand même pouvoir repartir en étant très prudent sur l'utilisation de mes freins,je connais parfaitement la ligne,je sais où je vais devoir anticiper. Là je suis au milieu de la pointe banlieue,il faut absolument que je me sorte de là".

Le gars se remet en marche,en en connaissant les risques,mais il les minimise en croyant maîtriser de part toutes ses connaissances.

-un 2eme exemple assez ancien. Un collègue passionné a eu l'occasion de conduire toutes sortes d'engins moteurs qui ne circulent pas sur son reseau et auxquels il n'est pas autorisé. Il doit faire une tournée comprenant un train en relève à Chalons/sur Marne jusqu'à Vaires,et un autre train de Vaires à Valenton. Le gars est autorisé que aux seules locs bi-courant. Il attend son MA100 en gare de Chalons voie 2. Le train arrive avec une BB12000,le gars n'est pas autorisé mais il a eu mainte fois l'occasion de conduire ces locs avec un ami de l'Est.

Se présente donc 2 choix:- il avise son collègue que il n'est pas autorisé et le train se retrouvé bloqué voie principale en attendant une solution qui risque de prendre quelques heures et qui entraîne de toute façon le calage du train à Chalons.

-ou il se dit,"oh je ne vais quand même pas laisser un train en rade,j'ai 140km à faire,je connais cet engin,je vais aller jusqu'à Vaires et personne n'y verra rien"

Il choisit évidemment la 2eme solution.

Et au passage à Meaux,en pleine heure de pointe du soir,on lui signale un dégagement de fumée sur le 2eme boggie de sa loc. Le gars sait conduire en situation normale,mais il ne connaît pas les emplacements des appareils d'isolement.....

Je te laisse deviner la suite possible à ces 2 anecdotes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben non justement,tu n'as pas compris, car tu dis "être passionné ça ne suffit pas".

Pour le recrutement,c'est déjà trop car cela peut entraîner les dérives dont je t'ai donné exemple.

Donc au recrutement,il faut être "intéressé" et pas "passionné".

Apres,tu feras bien comme tu voudras,c'est juste un simple conseil de notre part.

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, AntoineTrains28 a dit :

Ah je crois avoir compris, en fait être passionné c'est bien, mais ça suffit pas car y'a d'autres choses hormis sa... et j'en ai bien conscience !

Personnellement, je pense qu'être passionné n'est pas aussi rédhibitoire que l'affirme TintinGV. Mais là ou il a raison, c'est que le profil psychologique du candidat ne doit pas faire craindre qu'il puisse, plus qu'un autre, être tenté de s'affranchir ou de contourner des règles. Mais pour moi, cela ne pose pas problème d'être passionné. D'ailleurs, je suis à peu-près sûr que TintinGV est passionné aussi ! Les conditions de recrutement et de réussite à la formation sont telles que j'ai bien peur qu'un candidat qui ne soit pas au moins un peu passionné (admettons, intéressé mais intéressé++++), n'aille pas jusqu'au bout. 

C'est régulièrement sur ce forum, qu'il est affirmé que pour être sélectionné il ne faut pas être passionné ! Légende urbaine.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, PLANONYME a dit :

Personnellement, je pense qu'être passionné n'est pas aussi rédhibitoire que l'affirme TintinGV. Mais là ou il a raison, c'est que le profil psychologique du candidat ne doit pas faire craindre qu'il puisse, plus qu'un autre, être tenté de s'affranchir ou de contourner des règles. Mais pour moi, cela ne pose pas problème d'être passionné. D'ailleurs, je suis à peu-près sûr que TintinGV est passionné aussi ! Les conditions de recrutement et de réussite à la formation sont telles que j'ai bien peur qu'un candidat qui ne soit pas au moins un peu passionné (admettons, intéressé mais intéressé++++), n'aille pas jusqu'au bout. 

C'est régulièrement sur ce forum, qu'il est affirmé que pour être sélectionné il ne faut pas être passionné ! Légende urbaine.

une chose certaine c'es't qu'en general les " passionnés " ne sont pas les meilleurs a l'examen ils ont souvent du mal a faire le tri entre l'essentiel et le superflu.

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, AntoineTrains28 a dit :

Ah je crois avoir compris, en fait être passionné c'est bien, mais ça suffit pas car y'a d'autres choses hormis sa... et j'en ai bien conscience !

Bonjour,

Si tu es un jour recruté, il faudra absolument que tu oublies tout ce que tu sembles connaître du chemin de fer.

Je suis rentré dans l'entreprise en ne connaissant absolument rien des métiers.

Je voulais tout simplement être embauché pour ne plus pointer au chômage.

J'ai tout simplement souhaité être en contact avec le public, les clients, car j'aimais le dialogue.

Après des formations "complexes", j'ai étais nommé dans des gares où j'ai fait de tout (agent circulation, aiguilleur, agent de manoeuvre, vente et renseignement voyageurs au guichet, suivi du trafic wagon, expédition des colis Sernam, ... et conducteur de Y7000 et Y8000).

Ne connaissant rien au départ, j'ai tout de même fait toute ma carrière dans l'entreprise, et je suis maintenant en retraite.

Tu as le temps, mais je te souhaite tout de même bonne chance si tu y arrives un jour.

Rien n'est compliqué, il suffit d'en vouloir !

:Smiley_20:

 

 

 

 

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité zibouli
il y a 40 minutes, cc27001 a dit :

Pascal, je crois que ce genre de carrières n'existe plus chez oui-sncf. De nos jours il faut être dans le camembert vert.

depositphotos_10791378-stock-photo-pie-c

Ca fait un sacré plan social !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité zibouli
il y a 10 minutes, jackv a dit :

normalement ce devrait etre le rouge entre 5 et 8 % de mauvais a virer..

[en mode humour noir]

5 à 8% renouvelables combien de fois ?

 

[en mode sérieux]

J'ai un très bon camarade, conducteur de train de fret, qui a très récemment été averti de son licenciement au 31/12/2017. Ce qui me fait dire que la concurrence est âpre à l'embauche (aptitudes personnelles, nombre de postes à pourvoir) mais aussi que l'emploi est un bien précieux dont nous ne maitrisons pas tous les paramètres.

Pour coller au sujet, moi qui ne suis pas de votre maison (je sais, ça agace), je trouve ça bien que des postulants s'informent auprès des employés de leur éventuelle future entreprise. Cependant, certains de ces postulants seraient bien inspirés d'être un peu moins impertinents dans leurs échanges. S'ils parlent aussi fort alors qu'ils sont encore en formation, qu'est-ce que cela va être une fois embauchés ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, AntoineTrains28 a dit :

Salut les gars, est-ce que c'est bien comme motivation ça :

 

-> Avoir le sens des responsabilités

-> Travailler en horaires décalés (Ne pas faire un boulot qui fait 8h-18h)

-> Ne pas travailler dans un bureau

-> Être autonome, être seul dans sa cabine

Bonjour,

1 - Oui

2 - Accepter de travailler en horaires décalés, et de nuit, et les dimanches et fêtes (horaires à éviter, il faut rester positif)

3 - Toujours être positif, ... donc citation à éviter

4 - Travailler seul ne gène pas

... bon, c'est un bon début !

:Smiley_15:

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, PLANONYME a dit :

Personnellement, je pense qu'être passionné n'est pas aussi rédhibitoire que l'affirme TintinGV. Mais là ou il a raison, c'est que le profil psychologique du candidat ne doit pas faire craindre qu'il puisse, plus qu'un autre, être tenté de s'affranchir ou de contourner des règles. Mais pour moi, cela ne pose pas problème d'être passionné. D'ailleurs, je suis à peu-près sûr que TintinGV est passionné aussi ! Les conditions de recrutement et de réussite à la formation sont telles que j'ai bien peur qu'un candidat qui ne soit pas au moins un peu passionné (admettons, intéressé mais intéressé++++), n'aille pas jusqu'au bout. 

C'est régulièrement sur ce forum, qu'il est affirmé que pour être sélectionné il ne faut pas être passionné ! Légende urbaine.

Ah mais je ne dis pas qu'il faut pas l'être,je dis juste qu'il ne faut pas l'être lors du recrutement.

Il y a 8 heures, AntoineTrains28 a dit :

Salut les gars, est-ce que c'est bien comme motivation ça :

 

-> Avoir le sens des responsabilités

-> Travailler en horaires décalés (Ne pas faire un boulot qui fait 8h-18h)

-> Ne pas travailler dans un bureau

-> Être autonome, être seul dans sa cabine

Comme dit,on enlève les avis négatif si possible.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, AntoineTrains28 a dit :

Toujours être positif ? C'est à dire ?

Faut combien de "phrases" de motivations ? Ça suffit ce que j'ai dit ou pas du tout ?

... si tu ne comprends pas un truc aussi simple, renseignes-toi auprès de tes amis.

Pour ce qui est des motivations, je te laisse chercher.

:Smiley_63:

... Bon dimanche !

 
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est comme pour tes courses à Carrouf :

éviter les "je n'aime pas" "je n'achète pas" etc...

il faut po si ti ver

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, AntoineTrains28 a dit :

Faut combien de "phrases" de motivations ? Ça suffit ce que j'ai dit ou pas du tout ?

Lorsque je postulé pour prétendre à un emploi il y a dix ans, et ça a été valable pour la SNCF également, j'ai dû rédiger une lettre de motivation.

C'est à dire une lettre, pas une check-list. Bien sûr t'as dans ta tête une liste de points que tu veux mettre en avant, mais il faut savoir faire des phrases.

En principe au lycée t'abordes le sujet et tu t'entraines.

Petite anecdote, ne prends pas ce sujet à la légère : je ne me souviens plus à quel moment pendant le recrutement mais à la fin, on nous a mis une feuille blanche sur la table et un stylo, puis on nous a demandé de rédiger succinctement notre motivation (donc exit les copier-coller). Avec le recul je trouve ça logique et ça doit permettre vérifier la cohérence entre dossier de candidature/ce que tu ponds sur le tas/résultats psychotechniques/entretien...

 

Sinon je me répète mais t'as le temps. Et au risque de passer pour le papa lourd, concentre toi plutôt sur tes prochaines échéances que sur une supposée candidature (s'il le faut t'auras changé d'avis d'ici là).
Je trouve super que tu t'intéresses au métier et au ferroviaire en général. Par contre pour le recrutement te prends pas trop la tête avec ça.

En plus en électrotech tu vas pas t'ennuyer et deuxième anecdote : mes modestes connaissances en électricité et électronique de puissance m'ont beaucoup aidées en formation et m'aident encore aujourd'hui bien plus que la numérotation des locomotives par exemple.


Je dis ça parce-que je fais parti de ceux qui ont pointé le bout de leur nez presque par hasard le jour du recrutement parce-que je ne voulais ni faire des études ni travailler dans le bâtiment.
Ca serait intéressant d'avoir le témoignage de quelqu'un qui aurait pensé au métier depuis longtemps !

Modifié par niavlys
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, AntoineTrains28 a dit :

 mais j'aimerai trop faire le métier que j'aime ! :)

y a tu déjà gouter pour ecrire "le metier que j'aime"...ce serait plutot le métier "qui m’intéresse" , "que j'ai envie de faire.."

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, niavlys a dit :

Ca serait intéressant d'avoir le témoignage de quelqu'un qui aurait pensé au métier depuis longtemps !

Du plus loin que je m'en souvienne, j'ai voulu exercer ce métier et j'y suis parvenu.

J'ai "orienté" ma scolarité pour cela puis je suis rentré à l'apprentissage à 17 ans à l'issue d'une 1ère F3 pour devenir CRLEL 8 ans plus tard...

Il s'agissait plus d'une vocation que d'une passion même s'il y en avait une belle proportion mais je n'ai jamais mélangé les 2.

Les carrières sont diverses et variées mais la patience et la persévérance restent de mise.

J'avoue que le recrutement, le profil des stagiaires globalement ainsi que la formation en elle même me laissent perplexe pour l'avenir...

 

Modifié par Pepe
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous !

Tout d'abord, @AntoineTrains28 , j'espère que tu pourras réaliser ce que tu souhaites, c'est à dire conduire des trains. Comme l'ont dis les camarades, pour le moment concentre toi sur tes études et fait en sorte de les orienter pour te permettre d'y accéder un jour. Depuis quelques temps, l'entreprise semble s'ouvrir à n'importe quel type de profil mais avoir un peu de connaissances en élec' ou en mécanique peut être un petit plus, notamment pour comprendre le fonctionnement de certains organes d'une locomotive.

Sache que j'ai attendu 8 ans depuis ma première candidature à la traction (chaque année j'échouais au recrutement) sans oublier l'éprouvante année de formation, soit 9 ans... 9 ans avant de réussir et être en tête d'un train ! 9 ans c'est énorme ! Entre temps il s'en est passé des choses. Ces années m'ont permis de prendre du recul, de réaliser que si j'échouais systématiquement c'est sans doute que je manquais de maturité pour ce métier, qu'être en tête d'un train ce n'est pas comme dans Train Simulator. Je refusais de croire que je n'étais pas fait pour la conduite. J'ai continué mes études (après BAC), travaillé dans la maintenance industrielle puis j'ai retenté ma chance avant d'y parvenir pour de bon. Tout n'a pas été rose durant ce laps de temps mais ça m'a indéniablement forgé, j'ai gagné de la maturité. "Patience et persévérance" comme l'a souligné @Pepe.

 

Citation

Ca serait intéressant d'avoir le témoignage de quelqu'un qui aurait pensé au métier depuis longtemps !

Je fais parti de ceux qui ont pensé à ce métier depuis de nombreuses années. Pourquoi ? Je ne pourrai pas l'expliquer. Aimer voir passer des trains, ça aussi c'est inexplicable. C'est comme un jeune garçon qui veut devenir pompier ou policier ou une jeune fille qui veut devenir infirmière. Il y a des choses qu'on ne peut pas expliquer quand on est jeune. J'ai surtout eu le déclic et réalisé que c'est LE métier que je voulais lorsqu'une connaissance m'a invité à passer sa fin de JS avec lui. J'ai compris qu'on ne faisait pas avancer un train en un coup de baguette, que ça demandais une préparation, que dans notre dos, il y a la vie de 100aine de voyageurs entre nos mains et tout un tas de choses qu'on ne se rend pas bien compte d'un point de vue extérieur.

 

Il y a 17 heures, Pepe a dit :

Il s'agissait plus d'une vocation que d'une passion même s'il y en avait une belle proportion mais je n'ai jamais mélangé les 2

 

C'est exactement ça.

Parfois, certains collègue te regarde bizarrement quand tu leur dit que c'est le métier que tu voulais faire depuis ton plus jeune age. Mais bon, je n'en ai pas honte, loin de là.

 

@AntoineTrains28, ne lâche rien et va au bout de tes rêves.

 

 

the-iceberg-of-trading-success-1024x768.jpg

  • J'adore 8
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

J'ai une petite question :

 

-> Peut t'on postuler directement dans un établissement (exemple : PRG) car j'ai vu qu'on pouvait (papier distribué aux usagers comme quoi tel établissement recrute des conducteurs) ? Vaut mieux postuler sur le site SNCF ?

Un ami conducteur m'a dit qu'on pouvait faire la première démarche ^^

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×
×
  • Créer...