Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Petit problème technique...


Fan MSTS

Messages recommandés

j'ai pensé à un problème de routage des serveurs Internet (1) ou de caches des serveurs car pour passer d'une page à une autre il m'a fallut 3x fermer/ouvrir la page cheminots.net mais aussi Ouest-France par exemple.

(1) type table de spanning tree perdu ou mal maitrisé à un noeud du routage et tempête de broadcast sur le réseau.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bingo, j'avais vu juste et Cheminots.net comme Arte, Assemblée Nationale ont subit un problème routage OvH en IPV4 uniquement:

  •  interventions sur un routeur de notre Datacentre de Vint Hill aux Etats Unis
  • OSPF table got full, overloading RAM and CPU. The impact was the IPv4 routing only and all IPv6 traffic were accessible

Post mortem

Visiblement les Ovh est omniprésent dans le routage en France.

Action: basculer les adresses sites Internet en IpV6 mais il suffit que votre fournisseur, votre box ou un noeud du réseau privilégie Ipv4 pour rebasculer en Ipv4

Chez moi un ping www.cheminots.net répond par 94.23.8.201 alors que j'ai une adresse locale IpV6  type fe80::7437:1234:1234:7db2

L'essentiel c'est que l'administration du site n'a rien à se reprocher (et à chercher!)

  • J'aime 1
  • J'adore 1
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, ZorbecLeGras a dit :

bingo, j'avais vu juste et Cheminots.net comme Arte, Assemblée Nationale ont subit un problème routage OvH en IPV4 uniquement:

  •  interventions sur un routeur de notre Datacentre de Vint Hill aux Etats Unis
  • OSPF table got full, overloading RAM and CPU. The impact was the IPv4 routing only and all IPv6 traffic were accessible

Post mortem

Visiblement les Ovh est omniprésent dans le routage en France.

Action: basculer les adresses sites Internet en IpV6 mais il suffit que votre fournisseur, votre box ou un noeud du réseau privilégie Ipv4 pour rebasculer en Ipv4

Chez moi un ping www.cheminots.net répond par 94.23.8.201 alors que j'ai une adresse locale IpV6  type fe80::7437:1234:1234:7db2

L'essentiel c'est que l'administration du site n'a rien à se reprocher (et à chercher!)

... j'ai rien compris !

🤣

Bon, je retourne jouer avec mon "Circuit 24" ...

🤪

  • Haha 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Pascal 45 a dit :

... j'ai rien compris !

🤣

Bon, je retourne jouer avec mon "Circuit 24" ...

🤪

Moi pareil, mais je vais retourner faire du train (lire, chercher dans mes documents, gratter, etc.).

Modifié par E.T.G.
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Pascal 45 a dit :

... j'ai rien compris !

🤣

Bon, je retourne jouer avec mon "Circuit 24" ...

🤪

Comparatif simple avec les numéros de téléphone. Nous sommes en 1990, tu veux appeler Katamiaw. Si tu dis à ton téléphone à cadran rotatif "appelle katamiaw", il va rester de marbre. Tu ne connais pas son numéro, tu peux appeler les renseignements pour l'avoir (le 12). A cette époque, ce numéro avait 8 chiffres (je n'ai pas connu avant). Plus tard il s'est avéré que 8 chiffres étaient insuffisants, qu'on avait bientôt écoulé toutes les combinaisons possibles => passage à 10 chiffres.

Revenons à internet. Tu veux joindre cheminots.net. C'est un nom littéral incompréhensible pour l'informatique. Il va se passer plein de choses transparentes pour toi : Ton ordinateur va interroger les renseignements, un serveur de nom (DNS, Domain Name Server) pour obtenir son "numéro de téléphone". Sans que tu ne t'en rendes compte, ce serveur donne la réponse : 94.23.8.201 puis la communication s'établit.

Il s'agit d'un numéro "à l'ancienne", ce qu'on appelle IPV4. C'est l'équivalent du numéro à 8 chiffres du téléphone. Il s'avère qu'au niveau mondial, tous les stocks sont épuisés. Chaque appareil connecté à internet doit avoir un numéro unique. L'IPV4 permet 4.3 milliards de possibilités, c'est totalement insuffisant aujourd'hui, ça fonctionne encore avec des magouilles techniques que je ne vais pas détailler (partage d'un même numéro entre plusieurs terminaux, pour faire simple).
Une nouvelle numérotation a été créée, elle s'appelle IPV6. Ça fait des années qu'elle existe, elle cohabite avec l'ancienne (chose impossible avec les numéros de tel). Elle permet largement de voir venir.

Pour communiquer en IPV6, il faut que toute la chaine de communication entre toi et cheminots.net soit configurée avec un numéro de nouvelle génération. Chez toi ton ordi est sans doute compatible, Windows l'activant par défaut depuis pas mal d'années. Mais derrière, ce n'est pas certain, tous les fournisseurs d'accès n'étant pas encore compatibles (fainéantise, budget...). Et surtout pour cheminots.net, il n'y a (d'après mes petits tests) pas d'adresse IPV6.

Revenons à la navigation internet : Je demande www.google.fr à mon navigateur. Il appelle les renseignements, ça lui donne 2 réponses. 1 de plus que cheminots.net :
Addresses:  2a00:1450:4007:813::2003
                    216.58.204.99

La première est la numération à 10 chiffres du téléphone, l'IPV6. Le navigateur va la tester en priorité. Si ça répond, on reste sur ce numéro. Si ça ne répond pas, on bascule sur le secours, le numéro à 8 chiffres du téléphone : l'IPV4.

 

Tout ça pour en revenir à la panne OVH : Il s'agit d'un très gros prestataire informatique mondial (français de base), il fait plein de choses. De l'hébergement, du routage (le standard du téléphone, l'opérateur qui branche le petit fil pour envoyer l'appel au bon endroit), etc.
Sans cesse, les gros géants du net comme OVH font face à des attaques informatiques. Pour s'en prémunir, ils doivent mettre à jour leurs systèmes, déployer de nouvelles ressources pour y faire face. Ici, lors d'une mise à jour de configuration, un simple caractère manquant a causé une panne sur la partie routage IPV4. En langage ancien francs (voire en écus), le standard téléphonique a fait des nœuds dans ses fils, incapable de faire les branchements sur les numéros à 8 chiffres. Et pour ceux qui ne sont pas compatibles avec la numération à 10 chiffres... Plus de téléphone.

Le lien avec cheminots.net qui n'est pas hébergé par OVH, je ne l'ai pas... Mais après un pavé comme ça, c'est déjà pas mal 😉

Modifié par Gom
  • J'aime 4
  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Gom a dit :

Comparatif simple avec les numéros de téléphone. Nous sommes en 1990, tu veux appeler Katamiaw. Si tu dis à ton téléphone à cadran rotatif "appelle katamiaw", il va rester de marbre. Tu ne connais pas son numéro, tu peux appeler les renseignements pour l'avoir (le 12). A cette époque, ce numéro avait 8 chiffres (je n'ai pas connu avant). Plus tard il s'est avéré que 8 chiffres étaient insuffisants, qu'on avait bientôt écoulé toutes les combinaisons possibles => passage à 10 chiffres.

Revenons à internet. Tu veux joindre cheminots.net. C'est un nom littéral incompréhensible pour l'informatique. Il va se passer plein de choses transparentes pour toi : Ton ordinateur va interroger les renseignements, un serveur de nom (DNS, Domain Name Server) pour obtenir son "numéro de téléphone". Sans que tu ne t'en rendes compte, ce serveur donne la réponse : 94.23.8.201 puis la communication s'établit.

Il s'agit d'un numéro "à l'ancienne", ce qu'on appelle IPV4. C'est l'équivalent du numéro à 8 chiffres du téléphone. Il s'avère qu'au niveau mondial, tous les stocks sont épuisés. Chaque appareil connecté à internet doit avoir un numéro unique. L'IPV4 permet 4.3 milliards de possibilités, c'est totalement insuffisant aujourd'hui, ça fonctionne encore avec des magouilles techniques que je ne vais pas détailler (partage d'un même numéro entre plusieurs terminaux, pour faire simple).
Une nouvelle numérotation a été créée, elle s'appelle IPV6. Ça fait des années qu'elle existe, elle cohabite avec l'ancienne (chose impossible avec les numéros de tel). Elle permet largement de voir venir.

Pour communiquer en IPV6, il faut que toute la chaine de communication entre toi et cheminots.net soit configurée avec un numéro de nouvelle génération. Chez toi ton ordi est sans doute compatible, Windows l'activant par défaut depuis pas mal d'années. Mais derrière, ce n'est pas certain, tous les fournisseurs d'accès n'étant pas encore compatibles (fainéantise, budget...). Et surtout pour cheminots.net, il n'y a (d'après mes petits tests) pas d'adresse IPV6.

Revenons à la navigation internet : Je demande www.google.fr à mon navigateur. Il appelle les renseignements, ça lui donne 2 réponses. 1 de plus que cheminots.net :
Addresses:  2a00:1450:4007:813::2003
                    216.58.204.99

La première est la numération à 10 chiffres du téléphone, l'IPV6. Le navigateur va la tester en priorité. Si ça répond, on reste sur ce numéro. Si ça ne répond pas, on bascule sur le secours, le numéro à 8 chiffres du téléphone : l'IPV4.

 

Tout ça pour en revenir à la panne OVH : Il s'agit d'un très gros prestataire informatique mondial (français de base), il fait plein de choses. De l'hébergement, du routage (le standard du téléphone, l'opérateur qui branche le petit fil pour envoyer l'appel au bon endroit), etc.
Sans cesse, les gros géants du net comme OVH font face à des attaques informatiques. Pour s'en prémunir, ils doivent mettre à jour leurs systèmes, déployer de nouvelles ressources pour y faire face. Ici, lors d'une mise à jour de configuration, un simple caractère manquant a causé une panne sur la partie routage IPV4. En langage ancien francs (voire en écus), le standard téléphonique a fait des nœuds dans ses fils, incapable de faire les branchements sur les numéros à 8 chiffres. Et pour ceux qui ne sont pas compatibles avec la numération à 10 chiffres... Plus de téléphone.

Le lien avec cheminots.net qui n'est pas hébergé par OVH, je ne l'ai pas... Mais après un pavé comme ça, c'est déjà pas mal 😉

Merci Gom pour tes explications claires, nettes et précises. 

👍

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...