Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Monétisation des congés


Messages recommandés

il y a 3 minutes, mikko a dit :

Mea culpa, ta précédente réponse m"avais échappé, donc c'est du concret qui permet d'avancé...
Je ne partage pas ta conclusion qui n'est que ton point de vue.
S'il y monétisation, c'est qu'il y a du travail donc de l'emploi. La SNCF ne supprime pas des postes là ou il y du boulot, mais là ou il n' y en pas, de plus, elle est manque cruellement de conducteurs, elle ne va pas s'en séparé.

Maintenant, à chacun son point de vue.

Tu ne veux pas comprendre que 200 journées qui ne sont pas payées permet d'embaucher un conducteur de plus.  Ce qui profite à tous notamment via les notations et surtout à la Collectivité: un sans emploi de moins. Je ne te parles pas de suppressions de poste

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 161
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

C'est quoi ton boulot planqué qui ne fatigue pas beaucoup puisque tu n'as pas besoin de congé ou autres repos.. ça me fout meme les glandes d'avoir fait gréve pour que le nombre de jour congé arrive j

Pfffffffff. on peut supprimer la cinquième semaine de congés payés, j'espère que tu n'es pas le premier à rouspéter contre les conditions de travail. Renseigne toi donc dans ton établissement.

Alors ça c 'est la grande nouveauté de l'année......

Si je le comprends, mais pour moi, c'est un raisonnement faux. Tes 200 journées, si elles non sont pas monétisées, cela veut dire 200 journées de repos supplémentaires, or ce ne sont pas les repos mais les journées de travail qui crées de l'emploi.
Un chantier où la majorité des agents sont facilement en congés est un chantier qui est voué à fermer à terme. J'ai connu ça avec les triages, moins de boulot, plein de journée de vacances pour les agents et au final, fermeture du site.
Par contre un chantier ou l'activité augmente du faits des journées de travail supplémentaires ne peux que prospérer.

Pour moi, le travail appelle le travail, le chômage appelle le chômage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La situation à la SNCB est bien plus simple!

Tout jour de repos ou de congé qui n'a pas été pris durant une année civile (impossibilité de les accorder ou non pris par l'agent) sont monétisé dès le 01/04 de l'année qui suit et payés le 30/04 en supplément du salaire du mois d'avril...

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, mikko a dit :


Un chantier où la majorité des agents sont facilement en congés est un chantier qui est voué à fermer à terme. J'ai connu ça avec les triages, moins de boulot, plein de journée de vacances pour les agents et au final, fermeture du site.

 

c'est simplement un chantier ou les effectifs sont bien calculés et qui a correctement embauché et formé a temps...moins de boulot c'est autre chose ce n'est pas la meme cause.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, mikko a dit :

Si je le comprends, mais pour moi, c'est un raisonnement faux. Tes 200 journées, si elles non sont pas monétisées, cela veut dire 200 journées de repos supplémentaires, or ce ne sont pas les repos mais les journées de travail qui crées de l'emploi.
Un chantier où la majorité des agents sont facilement en congés est un chantier qui est voué à fermer à terme. J'ai connu ça avec les triages, moins de boulot, plein de journée de vacances pour les agents et au final, fermeture du site.
Par contre un chantier ou l'activité augmente du faits des journées de travail supplémentaires ne peux que prospérer.

Pour moi, le travail appelle le travail, le chômage appelle le chômage.

J'en ai lu des conneries, mais comme celle-là, rarement !

La fermeture d'un site dû au fait que les agents n'ont plus de travail. Fallait oser.

Tu n'arrives pas à faire la distinction entre les causes et les conséquences d'un évènement.

1 . Baisse de charge (pour X raison(s)) -> 2 . (J'ai mis des numéros pour pas te perdre) Sur effectif (Charge < effectif prévu/en place) -> 3 . Diminution de l'effectif (mutations, reclassements).

Et pas l'inverse.

D'ailleurs j'ai lu beaucoup d'approximations dans tes interventions. Comme la confusion entre détachement et allocations de déplacement entre autres.

Pour revenir au message sus-cité, il y a une chose à prendre en compte c'est que la conception d'un roulement ADC ou ASCT est très compliqué en terme de calcul d'effectif. On est pas dans le calcul simple "j'ai 3 bonbons et 3 enfants à gâter".

En ce moment, les UP ont une pression qui les pousse à utiliser au maximum les effectif voire en sur-régime. Donc des jours monétisés ou sur CET, ça ne crée pas d'emploi mais ça permet de dire au moment du bilan "regardez, on peut faire le taf avec 1 agent en moins". Quitte à faire tourner comme des avions les dindons qui acceptent de monétiser leurs absences.

  • J'adore 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, mikko a dit :

Si je le comprends, mais pour moi, c'est un raisonnement faux. Tes 200 journées, si elles non sont pas monétisées, cela veut dire 200 journées de repos supplémentaires, or ce ne sont pas les repos mais les journées de travail qui crées de l'emploi.
Un chantier où la majorité des agents sont facilement en congés est un chantier qui est voué à fermer à terme. J'ai connu ça avec les triages, moins de boulot, plein de journée de vacances pour les agents et au final, fermeture du site.
Par contre un chantier ou l'activité augmente du faits des journées de travail supplémentaires ne peux que prospérer.

Pour moi, le travail appelle le travail, le chômage appelle le chômage.

Alors ça c 'est la grande nouveauté de l'année...... :):):)

:Smiley_27::Smiley_27::Smiley_27:

  • J'adore 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, mikko a dit :

Mea culpa, ta précédente réponse m"avais échappé, donc c'est du concret qui permet d'avancé...
Je ne partage pas ta conclusion qui n'est que ton point de vue.
S'il y monétisation, c'est qu'il y a du travail donc de l'emploi. La SNCF ne supprime pas des postes là ou il y du boulot, mais là ou il n' y en pas, de plus, elle est manque cruellement de conducteurs, elle ne va pas s'en séparé.

Maintenant, à chacun son point de vue.

Ah bon, à te lire, on ne doit pas bosser pour la même boite, ici, on a du taf, et pourtant ils trouvent le moyen d'encore supprimer du personnel,  cela en est à un tel point, que Woippy, plus gros triage de France est à la limite de fermer, pas par manque de trains, mais parce que les effectifs sont descendus tellement bas que cela ne suffit plus à faire tourner le site

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, on me dit que si les agents monétisent 200 jours de CET, la direction s'empressera de supprimer 1 agent, car ces 200 jours correspondent à la durée annuelle de travail d'1 agent.

Sauf que ces jours monétisés le sont sur la base d'une rémunération de 125 % (1/21,6 du salaire brut mensuel au lieu de 1/30 pour une journée de travail ordinaire).
Donc le patron paiera en réalité 250 ces 200 jours monétisés, soit 25% plus cher qu'une année de travail normale. Si cela doit se reproduire tous les ans, il vaut bien mieux, pour le patron, embaucher un agent supplémentaire et le payer 200 pour 200 jours, plutôt que de continuer à payer des journées majorées.

Pour la direction, la monétisation du CET n'est pas la solution au sous-effectif et d'ailleurs, elle n'en fait pas la publicité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, mikko a dit :

jours monétisés le sont sur la base d'une rémunération de 125 % (1/21,6 du salaire brut mensuel au lieu de 1/30 pour une journée de travail ordinaire).
Donc le patron paiera en réalité 250 ces 200 jours monétisés, soit 25% plus cher qu'une année de travail normale. Si cela doit se reproduire tous les ans, il vaut bien mieux, pour le patron, embaucher un agent supplémentaire et le payer 200 pour 200 jours, plutôt que de continuer à payer des journées majorées.

Tu n'as toujours rien compris ou tu ne lis pas les réponses apportées, les 25% de supplément par rapport  au traitement/21,6  correspondent à diverses choses payées en sus du traitement de base, j'ai repris le tableau dans une de mes réponses, il y la prime de vacances, la PFA, la prime de travail pour les non roulants etc, etc

Modifié par ADC01
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'ai compris, mais je précise qu'une journée de CET monétisée coûte 125% au patron, contre 100% pour une journée ordinaire. Monétiser ses jours de CET équivaut à faire des heures supplémentaires majorées, donc la direction n'a aucun intérêt à pérenniser cette monétisation. Pour elle, elle doit rester exceptionnelle.
Par contre je ne vois pas l'objet de ta réponse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, capelanbrest a dit :

Alors ça c 'est la grande nouveauté de l'année...... :):):)

:Smiley_27::Smiley_27::Smiley_27:

Ce que je veux dire, c'est que plus le chômage baisse, plus les nouveaux travailleurs vont consommer, donc favoriser le développement économique qui lui même procurera de nouveaux emplois. C'est un cercle non-vicieux que l'on appelle la croissance.
Par contre si le chômage monte, comme ces dernières années, alors il y aura moins de consommation et d'investissement et donc encore plus de chômage. Cela s'appelle la récession.

Bon, c'est une simplification pour mieux comprendre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, mikko a dit :

Si j'ai compris, mais je précise qu'une journée de CET monétisée coûte 125% au patron, contre 100% pour une journée ordinaire. Monétiser ses jours de CET équivaut à faire des heures supplémentaires majorées, donc la direction n'a aucun intérêt à pérenniser cette monétisation. Pour elle, elle doit rester exceptionnelle.
Par contre je ne vois pas l'objet de ta réponse.

Non, elle ne coûte pas plus cher, car quand tu dis 100% tu ne compte que le traitement sans inclure la PFA, la prime de vacance et le reste.

 

 Tu oublies qu'avant le CET, les agents étaient poussés par les établissements à se faire payer les RF.

il y a 25 minutes, mikko a dit :

Par contre je ne vois pas l'objet de ta réponse.

Alors, c'est que tu ne comprends rien.

il y a 6 minutes, mikko a dit :

Ce que je veux dire, c'est que plus le chômage baisse, plus les nouveaux travailleurs vont consommer, donc favoriser le développement économique qui lui même procurera de nouveaux emplois.

Justement pour que le chômage baisse, il faut embaucher ce que ne favorise pas le paiement de jours d'absence puisque ceux qui ont un emploi travailleront encore plus en laissant un chômeur sur le carreau.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, ADC01 a dit :

Tu oublies qu'avant le CET, les agents étaient poussés par les établissements à se faire payer les RF.

Pas dans mon établissement. Avant le CET les RF n'ont pris étaient graphiqués de manière rétroactive en remplacement des congés. Le paiement d'office de ces RF n'ont pris, n'est intervenu que depuis quelques années. M'étant jamais fait payé un RF, j'ignore tout de sa rémunération, même si je pense que cela doit s’apparenter aux heures supp.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, mikko a dit :

Pas dans mon établissement. Avant le CET les RF ,non pris étaient graphiqués de manière rétroactive en remplacement des congés.

Cela s'appelle de la magouille pour masquer un sous effectif, pour ce faire il y avait collusion entre la commande et les agents concernés, étant garant de la bonne morale, tu n'as certainement jamais cautionner cette pratique.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne me demandait pas mon avis et c'était peut-être mieux que de les payer. :Smiley_19:
La seule année où je n'ais pas pu les prendre, c'était en 99 lors de mon long arrêt suite à un AT. La CPS me les a octroyé l'année suivante avec tous mes congés en retards. J'ignore tout de la légalité de la chose, et puis c'était avant !

Bon, j’arrête là le HS

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, mikko a dit :

On ne me demandait pas mon avis

C'est encore pire dans le système magouille, c'est complémentent hors la loi de tripatouiller une programmation postérieurement.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, mikko a dit :

Ce que je veux dire, c'est que plus le chômage baisse, plus les nouveaux travailleurs vont consommer, donc favoriser le développement économique qui lui même procurera de nouveaux emplois. C'est un cercle non-vicieux que l'on appelle la croissance.
Par contre si le chômage monte, comme ces dernières années, alors il y aura moins de consommation et d'investissement et donc encore plus de chômage. Cela s'appelle la récession.

Bon, c'est une simplification pour mieux comprendre.

ça c 'est une drôle de déduction....moi grand libéral ( ;) ) pour faire baisser le chômage, j'encourage le dumping social en dé-régularisant le droit du travail en encourageant le cumul des petits boulots pour gagner de quoi vivre.. : .statistiquement je fais baisser le chômage, mais je ne suis pas du tout certains qu'au final les gens consommeront plus car ils auront tout juste de quoi vivre....

ça se pratique en Italie en Angleterre et en Allemagne  à des degrés plus ou moins important....et sans doute bientôt chez nous malgré le champs des sirènes....venat de tous côtés ou parait il bientôt ou dans l'idéal on devrait raser gratis..... ;););)

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, capelanbrest a dit :

ça c 'est une drôle de déduction....moi grand libéral ( ;) ) pour faire baisser le chômage, j'encourage le dumping social en dé-régularisant le droit du travail en encourageant le cumul des petits boulots pour gagner de quoi vivre.. : .statistiquement je fais baisser le chômage, mais je ne suis pas du tout certains qu'au final les gens consommeront plus car ils auront tout juste de quoi vivre....

ça se pratique en Italie en Angleterre et en Allemagne  à des degrés plus ou moins important....et sans doute bientôt chez nous malgré le champs des sirènes....venat de tous côtés ou parait il bientôt ou dans l'idéal on devrait raser gratis..... ;););)

Ben oui, regardes en Allemagne, il y a des salariés payés 2 Euro  de l'heure, ils sont heureux, ils roulent en BM neuve, ils consomment à mort, et le chômage baisse 

  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, capelanbrest a dit :

ça c 'est une drôle de déduction....moi grand libéral ( ;) ) pour faire baisser le chômage, j'encourage le dumping social en dé-régularisant le droit du travail en encourageant le cumul des petits boulots pour gagner de quoi vivre.. : .statistiquement je fais baisser le chômage, mais je ne suis pas du tout certains qu'au final les gens consommeront plus car ils auront tout juste de quoi vivre....

ça se pratique en Italie en Angleterre et en Allemagne  à des degrés plus ou moins important....et sans doute bientôt chez nous malgré le champs des sirènes....venat de tous côtés ou parait il bientôt ou dans l'idéal on devrait raser gratis..... ;););)

C'est ta conclusion, pas la mienne. je n'ai jamais dit que j'était pour la précarité pour tous. Mais vivre dans un pays qui compte 6 millions de chômeurs ne me satisfait pas, mais à chacun son point de vue.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, mikko a dit :

Mais vivre dans un pays qui compte 6 millions de chômeurs ne me satisfait pas, mais à chacun son point de vue.

Cela ne satisfait personne, je pense mais ce n'est pas en faisant bosser davantage ceux qui ont un boulot que cela va donner du boulot à ceux qui n'en ont pas, au contraire.

  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je tiens à faire une mise au point concernant cette monétisation des jours du CET, car je me suis trompé.
Je croyais, naïvement peut-être, qu'elle se faisait sur la même base que les heures supplémentaires c'est à dire avec une majoration de 25%, ce qui n'est pas le cas.
Cette monétisation est une arnaque pour le salarié et une aubaine pour le patron car elle ne lui coûte pas plus cher qu'un emploi pérenne. Le salarié qui monétise ses jours fait des heures supplémentaires à taux 0, donc à éviter.
J'ai cherché sur internet et trouvé que la loi n'impose qu'une rémunération minimum des jours de CET mais laisse la liberté aux entreprises de rajouter une valorisation supplémentaire. Donc l'accord sur le CET aurait pu prévoir cette majoration de 25% qui rend la monétisation plus coûteuse que l'emploi normal et dissuade donc le patron de l'utiliser en permanence.
Pourquoi n'est-ce pas le cas, je l'ignore.
Par contre, le CET reste un bon outil pour épargner des jours et notamment de récupérer la prime de travail sur les RF.

 

Modifié par mikko
  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 mois plus tard...

Ceux qui ce fond payer les congés, ont le droit et nullement besoin d'être jugée. J'ai 6 ans de boîte, les 3 première années, je gagnais correctement ma vie avec un salaire autour de 1600-1700 euro a l'infra circul ou tu tiens des postes de qualif c a la réserve. J'ai acheté un petit appart. Puis au bout de 3 ans, on te dis, qu'on dois te mettre a un poste de qualif b pour le détachement en roulement sans weekend, sans jour férié, ni nuits meme si ton travail était nickel. Ton niveau de vie decend brutalement. Tu te retrouve avec 1400 net par moi en bossant de 4h a midi ou de 14h a 22h du lundi au vendredi. Des prélèvements : 382 apart, 152 credit voiture sur 6 ans, 80euro assurance (mutuel voiture ect), 15 eau, 50 edf, 81 taxe habitation, 73 taxe de propriété, 53 abonnements telephones portable et internet, 145 de charges, 70 impot de revenue. Étant célibataire sans enfants, on se retrouve avec 300 euro par moi pour l'essence (100 euro soit 2 plein 30km/j 50 e de cigarette électronique pour décompresser, et 150 pour nouriture, sortie, fringues par moi soit 40e par semaine pour tout) manque de bol, mon immeuble change la chaudière, 1000euro a sortir, l'année d'apres c'était repeindre la façade et changer la porte d'entrée de l'immeuble environ 1000e... Je vous laisse deviner ou est passé le 13 eme moi. Avec les suppressions, c'est pas de suite que je vais chopé la C mais je vien d'obtenir la position 9 et l'ancienneté 3 ce qui me permetra de vivre mieux. A quasi 30 ans. Je continue de postulé de partout mais sans qualif ni nuit (pour voir des travaux), je suis pas le candidat idéal... Alors dsl mais s'il y a l'opportunité de gagner quelques euro pour enfin avoir des vacances dsl d'être égoïste !!! Mais si tu l'ouvre, j'espère que tu gagne moin et célibataire !! Sinon juge pas !!! 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Benetnuts a dit :

Ceux qui ce fond payer les congés, ont le droit et nullement besoin d'être jugée. J'ai 6 ans de boîte, les 3 première années, je gagnais correctement ma vie avec un salaire autour de 1600-1700 euro a l'infra circul ou tu tiens des postes de qualif c a la réserve. J'ai acheté un petit appart. Puis au bout de 3 ans, on te dis, qu'on dois te mettre a un poste de qualif b pour le détachement en roulement sans weekend, sans jour férié, ni nuits meme si ton travail était nickel. Ton niveau de vie decend brutalement. Tu te retrouve avec 1400 net par moi en bossant de 4h a midi ou de 14h a 22h du lundi au vendredi. Des prélèvements : 382 apart, 152 credit voiture sur 6 ans, 80euro assurance (mutuel voiture ect), 15 eau, 50 edf, 81 taxe habitation, 73 taxe de propriété, 53 abonnements telephones portable et internet, 145 de charges, 70 impot de revenue. Étant célibataire sans enfants, on se retrouve avec 300 euro par moi pour l'essence (100 euro soit 2 plein 30km/j 50 e de cigarette électronique pour décompresser, et 150 pour nouriture, sortie, fringues par moi soit 40e par semaine pour tout) manque de bol, mon immeuble change la chaudière, 1000euro a sortir, l'année d'apres c'était repeindre la façade et changer la porte d'entrée de l'immeuble environ 1000e... Je vous laisse deviner ou est passé le 13 eme moi. Avec les suppressions, c'est pas de suite que je vais chopé la C mais je vien d'obtenir la position 9 et l'ancienneté 3 ce qui me permetra de vivre mieux. A quasi 30 ans. Je continue de postulé de partout mais sans qualif ni nuit (pour voir des travaux), je suis pas le candidat idéal... Alors dsl mais s'il y a l'opportunité de gagner quelques euro pour enfin avoir des vacances dsl d'être égoïste !!! Mais si tu l'ouvre, j'espère que tu gagne moin et célibataire !! Sinon juge pas !!! 

Comme quoi il faut aussi réfléchir aux aléas de la vie et penser que les indemnités ou allocations ne sont pas des éléments fixes de solde, et ton organisme prêteur n aurait pas du les prendre en compte dans le calcul des %maximum de remboursement mensuel....après profiter d une avancée (les congés payés)pour lesquels des travailleurs ont fait grève et perdu de l argent.... Et mettre en oeuvre une pratique de destruction de ces congés payés, en jugeant qu ils ne sont pas nécessaire dans certains postes ou cas de figure je ne pense pas que ce soit très glorieux et à imiter. Les destructions sociales arrivent assez vite sans que l on aide le patronat. 

Le mieux étant tout de même de progresser dans les qualifications voir d essayer de trouver une filière plus valorisante 

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Benetnuts a dit :

Puis au bout de 3 ans, on te dis, qu'on dois te mettre a un poste de qualif b pour le détachement en roulement sans weekend, sans jour férié, ni nuits meme si ton travail était nickel. Ton niveau de vie decend brutalement. Tu te retrouve avec 1400 net par moi en bossant de 4h a midi ou de 14h a 22h du lundi au vendredi.

C'est bien pour ça  qu'il ne faut pas prendre les EVS en compte dans le revenu car V veut dire Variable et que du jour au lendemain, il peut ne plus rien avoir.

  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...