Aller au contenu
Le Web des Cheminots

l'avenir du ferroviaire avec Spinetta


Messages recommandés

il y a 12 minutes, Pascal 45 a dit :

"La privatisation, même pas en rêve" assure Guillaume Pepy (source France Info - 20/02/2018)

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/reforme-de-la-sncf-la-privatisation-meme-pas-en-reve-assure-guillaume-pepy_2619784.html

Effort de productivité nécéssaire, conclut le boss...

Concrètement ça veut dire quoi ?

En dépit de tout ce qui a été fait depuis des années, la productivité ne s'est pas ameliorée ?

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 684
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Que de mensonges et de propos fielleux dans les médias et sur les réseaux sociaux sur notre "fameux" statut.... Il y a 30 ans de ça, le statut des cheminots ne provoquait aucun remous, ne faisait

J’ai entendu rapidement Édouard Philippe disant qu’il était nécessaire que les cheminots travaillent comme la plupart des français. Je vais donc m’adresser à lui à travers ces quelques lignes. En

Effectifs de la SNCF en 2016, personnel au statut. Source, un site gouvernemental (aller sur ressources au format CSV): https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/effectifs-sncf-par-college/#_ Cadres s

Images publiées

Le 17/02/2018 à 16:05, Inharime a dit :

 En outre si certains agents de maitrise et de cadres ont effectivement ce titre ils sont loin d'en avoir le salaire comparativement à ceux du privé.

Excellente idée on voudrait bien le comparatif !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, gilles_tagada a dit :

La productivité, ça ne veut pas forcément dire qu'un agent doit travailler plus pendant sa durée de travail. Ca peut aussi vouloir dire de n'utiliser que 2 ou 3 agents là où il en faut aujourd'hui 4 ou 5... Mais ce n'est qu'un exemple.

La productivité , c'est aussi utilisé mieux la ressource en matériel, par exemple.

Modifié par ADC01
  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, ADC01 a dit :

La productivité , c'est aussi utilisé mieux la ressource en matériel, par exemple.

Oui par exemple sur une ligne secondaire, exploitée car et trains, remplacer un aller-retour car (pendant que le matériel est garé) par un aller retour fer

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Mak a dit :

Oui par exemple sur une ligne secondaire, exploitée car et trains, remplacer un aller-retour car (pendant que le matériel est garé) par un aller retour fer

Ou le contraire en affectant le train sur une autre relation.:Smiley_39:

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

Réforme de la SNCF: Guillaume Pepy ne s'attend pas à une grève des cheminots

REFORME « L’écoute, la concertation, la négociation vont permettre d’éviter une grande grève », assure-t-il…

Il parie sur un dialogue. Le président de la SNCF Guillaume Pepy a en effet affirmé ce mardi qu’il ne s’attendait pas à une grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, estimant que « la concertation » permettrait d’éviter un tel mouvement.

...

https://www.20minutes.fr/societe/2224107-20180220-reforme-sncf-guillaume-pepy-attend-greve-cheminots

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, yienyien89 a dit :

Et oui on enfume, histoire de démotiver les cheminots. 

Remarque, le rapport a peine déposé, la cfdt annonce deja qu'elle se couche. Ca commence bien...

:Smiley_12:Et pourtant, CFDT Cheminot a mis un tract ici m^me sur cr forum jurant ses grand dieux qu'elle se battrait contre cette réforme, j'avais m^me fait une remarque sur la Kata .

 

Modifié par ADC01
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, ADC01 a dit :

La productivité , c'est aussi utilisé mieux la ressource en matériel, par exemple.

Oui mais il y  aussi, pas mal de choses qui peuvent être faites du coté des procédures de toute organisation qui a plutôt à prendre du gras au fil des ans que de rechercher de l'efficacité. En gros c'est la démarche "Lean" (éliminer le gras), mais attention à la mise en oeuvre, car effectivement on va souvent au plus simple et on taille dans les effectifs. Mais bien mis en oeuvre c'est assez efficace et je pense que cela est déjà mis en place à la SNCF

Modifié par Laroche
correction
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

,jolie manœuvre en 2 temps et 3 mouvements 

1 er temps on réintègre RFF pour que tout le monde proclame que SNCF n'est plus tenable avec sa dette..( manœuvre réalisée avec l'aide ou tout au moins l'assentiment  de certain cheminot oubliant 95 et ne rêvant que du retour de l'infra)

2 eme temps.. rapports pour montrer au bon peuple le chemin paraît il du désendettent avec matraquage des medias et français qui n'attendent que cela...

3eme mouvements les syndicats l'œil rivés sur leurs elections et électeurs (  électeurs = représentativité = monnaie d'une certain manière ), un qui a peur d'être débordé sur sa gauche et qui ne s'occupe surtout pas des autres,...deux autres qui ce sont déjà recentrés depuis qq années sur leur fond de commerce et qui ne veulent pas effrayer leurs adherents...dans tout cela l'unité pour avoir une chance de ne pas perdre, les cheminots ,l'entreprise..c'est bien loin ...et se sera toujours de la faute des autres ,autres OS , medias...etc. puisque chacun lave plus blanc que blanc , la machine a perdre est en action.. les 15 années de ratées qui viennent de passer n'ont servi a rien..meme pas de leçon

Modifié par jackv
  • J'aime 4
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SNCF : un rapport peut tout dire mais le gouvernement peut-il tout faire?

https://www.deplacementspros.com/SNCF-un-rapport-peut-tout-dire-mais-le-gouvernement-peut-il-tout-faire_a47042.html

Cette fois, il semble bien qu'un rapport ne soit pas destiné à caler une armoire bancale : demandé pour le mois de janvier, retardé à mi-février, le rapport Spinetta publié la semaine dernière propose 43 pistes pour essayer de remettre le chemin de fer français sur les rails. Des discussions ont débuté dès ce lundi à Matignon, mais toutes les pistes seront-elles envisageable..

 un petit rappel de chapitres du statut...puisqu'il est mis a toutes les sauces

Statut des relations collectives entre la SNCF et son personnel RH001

CHAPITRE  1 droit syndical exercice des fonctions syndicales

2 Rémunération (éléments constitutifs de celle ci)

3 Délégués de commission (principe du suivi des notations)

4 Représentation du personnel

5 Admission, stage d’essai, commissionnement (conditions d’admission, stage d’essai 1an)

6 Déroulement de carrière (principe des changements de grade, de qualification, des examens, concours et constats)

7 Cessations de fonction (démissions, reforme, licenciements, retraite)

8 Changements de résidence (changement de lieu de travail, volontaire d’office)

9 Garanties disciplinaires, sanctions,( conseil de discipline, rétrogradations,)

10 Congés (congés annuels, influence des absences sur les congés, congés exceptionnels avec ou sans solde)

11 néants

12 Régime particulier d’assurance maladie, maternité, décès accidents du travail

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, BB 15063 a dit :

... Il parie sur un dialogue. Le président de la SNCF Guillaume Pepy a en effet affirmé ce mardi qu’il ne s’attendait pas à une grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, estimant que « la concertation » permettrait d’éviter un tel mouvement.

...

https://www.20minutes.fr/societe/2224107-20180220-reforme-sncf-guillaume-pepy-attend-greve-cheminots

 

Bonjour,

Il a dit exactement ceci :

"Je suis persuadé que l'écoute et la concertation, la négociation vont permettre d'éviter une grande grève" a déclaré le numéro un de la SNCF ...

Ce qui est, je pense, différent ...

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/reforme-de-la-sncf-la-privatisation-meme-pas-en-reve-assure-guillaume-pepy_2619784.html

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bel exercice de communication de Pépy ce matin, mais ça il aime faire et il est un expert !

Le gouvernement pense l'avoir de son côté (il est Macron compatible, il est en poste depuis longtemps, il est populaire auprès du grand public) mais mine de rien , en 10 min il a lancé pas mal de messages à destination de l'exécutif !

Il ne se prononce pas sur le bien-fondé de la remise en cause du statut pour les nouveaux embauchés, mais il précise que les réformes envisagées sont du ressort du législateur, donc si le 26 on annonce des ordonnances, il aura prévenu, et emploie plusieurs fois le terme "négociation" après "concertation" pour dissuader d'un éventuel passage en force.

La seule arme qu'il détient, c'est de pouvoir librement sauter du train en marche, et si il démissionnait brutalement, je pense que le gouvernement serait dans une belle m....

Et en ce qui concerne le changement de forme juridique, il confirme implicitement que nourri des exemples antérieurs (EDF, Gaz de France, Orange) c'est toujours la première étape vers une privatisation partielle.

Modifié par NEMO94
  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, NEMO94 a dit :

Bel exercice de communication de Pépy ce matin, mais ça il aime faire et il est un expert !

Le gouvernement pense l'avoir de son côté (il est Macron compatible, il est en poste depuis longtemps, il est populaire auprès du grand public) mais mine de rien , en 10 min il a lancé pas mal de messages à destination de l'exécutif !

Il ne se prononce pas sur le bien-fondé de la remise en cause du statut pour les nouveaux embauchés, mais il précise que les réformes envisagées sont du ressort du législateur, donc si le 26 on annonce des ordonnances, il aura prévenu, et emploie plusieurs fois le terme "négociation" après "concertation" pour dissuader d'un éventuel passage en force.

La seule arme qu'il détient, c'est de pouvoir librement sauter du train en marche, et si il démissionnait brutalement, je pense que le gouvernement serait dans une belle m....

Et en ce qui concerne le changement de forme juridique, il confirme implicitement que nourri des exemples antérieurs (EDF, Gaz de France, Orange) c'est toujours la première étape vers une privatisation partielle.

C'est une analyse parmi tant d'autres...et en période d'attente, de concertations, d'invectives, de jeux de manches... toutes les analyses sont permises.......!

Ceci étant un commis de l'état ne peut pas tenir un autre discours.....vis  à avis de son employeur...et manquerait plus que ça qu'il en tienne un autre....

Pour le moment ça débat, invective.....chacun se mesure...se toise....rien d'anormal dans le déroulement des choses. :)

 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

« Spinetta, Spinetta, Spinetta » : depuis quelques jours, c’est le nom qui est dans la bouche de tous les cheminots ; à la cantine, à la relève, dans les dépôts, les ateliers de maintenance, il n’y a pas un instant dans leur journée, depuis sa lecture, où les cheminots n’ont pas parlé de ce rapport, qui vise à mettre à la poubelle le service public ferroviaire et les cheminots avec.

Chez les Cheminots, le rapport a généré une colère qui ne s'est pas ressentie aussi fortement depuis de nombreuses années plus importante que la réforme ferroviaire de 2014 ou le RH077

Les associations d'usagers montent également le ton

Citation

L’ouverture à la concurrence et la privatisation massive inquiètent également les usagers, craignant fortement de voir, à l’image des réseaux ferrés des pays voisins, comme en Grande Bretagne, les prix des billets devenir hors de prix (le cout du transport ferroviaire en Grande Bretagne représente 14% à 20% du budget mensuel des anglais).

L'ensemble des syndicats, à l'exception de la CFDT (situation identique à la fédération des fonctionnaires) qui a quitté l'intersyndicale, aspirent à une mobilisation d'ampleur qui se projette au-delà du 22 mars

Citation

Les cheminots souhaitent néanmoins se saisir de cette date comme un tremplin à la construction d’un mouvement plus fort, mais ils n’enchaineront pas les journées dispersées et les grèves « saute-mouton » comme en ont trop pris l’habitude les directions syndicales ces dernières années.

http://www.revolutionpermanente.fr/Spinetta-La-colere-monte-chez-les-cheminots-et-les-usagers

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, NEMO94 a dit :

Bel exercice de communication de Pépy ce matin, mais ça il aime faire et il est un expert !

Le gouvernement pense l'avoir de son côté (il est Macron compatible, il est en poste depuis longtemps, il est populaire auprès du grand public) mais mine de rien , en 10 min il a lancé pas mal de messages à destination de l'exécutif !

Il ne se prononce pas sur le bien-fondé de la remise en cause du statut pour les nouveaux embauchés, mais il précise que les réformes envisagées sont du ressort du législateur, donc si le 26 on annonce des ordonnances, il aura prévenu, et emploie plusieurs fois le terme "négociation" après "concertation" pour dissuader d'un éventuel passage en force.

La seule arme qu'il détient, c'est de pouvoir librement sauter du train en marche, et si il démissionnait brutalement, je pense que le gouvernement serait dans une belle m....

Et en ce qui concerne le changement de forme juridique, il confirme implicitement que nourri des exemples antérieurs (EDF, Gaz de France, Orange) c'est toujours la première étape vers une privatisation partielle.

Même si ça doit probablement bien figurer sur un CV ; devenir "le patron qui a dêtruit une grande entreprise publique" ça doit laisser quelques traces psychologiquement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Greg4546 a dit :

Chez les Cheminots, le rapport a généré une colère qui ne s'est pas ressentie aussi fortement depuis de nombreuses années plus importante que la réforme ferroviaire de 2014 ou le RH077

Les associations d'usagers montent également le ton

L'ensemble des syndicats, à l'exception de la CFDT (situation identique à la fédération des fonctionnaires) qui a quitté l'intersyndicale, aspirent à une mobilisation d'ampleur qui se projette au-delà du 22 mars

http://www.revolutionpermanente.fr/Spinetta-La-colere-monte-chez-les-cheminots-et-les-usagers

Les associations d'usagers montent le ton..... Mais lorsqu'il y aura grève, et bien qu'elle ira dans leur sens, leurs responsables, bien appuyés par les médias habituels, sauront une fois de plus dénoncer une intolérable prise d'otage.

La CFDT..... Allez, on va dire joker, parce qu'avec ces branquignolles, je pourrais tomber dans un message hors charte....

à l’instant, babyboy a dit :

Même si ça doit probablement bien figurer sur un CV ; devenir "le patron qui a dêtruit une grande entreprise publique" ça doit laisser quelques traces psychologiquement.

Ah ouais? Bah je ne parierais pas cher là dessus... Le credo de tous les grands dirigeants, c'est la productivité à outrance, les dividendes éventuels et la fin des moindres acquis sociaux. Ce n'est ps endémique à la SNCF.

  • J'aime 1
  • J'adore 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

127 pages c'est vite lu, 2h suffisent pour devenir incollable sur le cas Spinetta !

Prochain épisode le 26, et ensuite il reste un mois avant l'échéance du 22,  durant ce laps de temps tous les protagonistes vont s'observer, et peut-être se rencontrer en coulisses...

 

 

  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

POUr revenir sur d'autres formes d'info pour les cheminots ....

 que l'on aurait tord de sous estimer..

Et les cheminot(e)s de la génération Y dissèquent, commentent, évaluent, relaient tout ça avec les nouvelles techniques de l’information et de la communication. Le groupe Facebook « Je bosse à la SNCF et j’assume » compte quelques 20 000 membres. 35 000 inscrits sur le forum « Cheminots.net ». De sacrées assemblées générales… numériques même si elles ne remplaceront pas celles autour des braseros qu’on verra, le moment venu, dans les images des informations télévisées.

https://www.deplacementspros.com/SNCF-un-rapport-peut-tout-dire-mais-le-gouvernement-peut-il-tout-faire_a47042.html

Les cheminot(e)s de 1986 (4 semaines de grève, sur la grille de rémunération et les mécanismes statutaires d’avancement déjà) 

En 1995 (3 semaines), la notion de "grève par procuration" (ce à quoi plus grand monde ne croit aujourd’hui).

Mais ceux de 2018 pourraient bien être tentés d’initier de nouvelles expérimentations sociales ou du moins de s’y essayer.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎19‎/‎02‎/‎2018 à 12:59, Mak a dit :

Si un jour, il y a une SNCF Réseau SA ou RFF SA, avec comptes à l'équilibre, sans subventions, ça voudra dire que les péages équilibreront les dépenses.

Dans ce cas les péages seront tellement élevés qu'il n'y aura plus aucun opérateur fret et que pour les voyageurs on aura un réseau noyau.

Je sais que cette perspective enchantera certains français, mais elle en rendra furieux d'autres (dont moi  )

Ce qui va être choisi ce sera probablement une solution médiane, on sucre certaines lignes , mais pas toutes.

Même dans ce cas, il sera impossible d'équilibrer les comptes sans subventions, donc il y aura obligatoirement des subventions...

Cà n'empêche pas la Société du Réseau de recevoir des subventions d'investissement : exemple des actuels contrats de plan Etat-Régions.

Je constate que dans leur communiqué, les Régions ont couiné à propos des lignes UIC 7 à 9. Aucune d'entre elles n'a demandé le basculage en propriété régionale de lignes situées sur leur territoire de catégories UIC plus élevées, mais surtout plus "circulées" (par des trains TER et autres que TER), ce qui leur permettrait de percevoir des péages leur permettant d'aider les lignes régionales plus modestes, à leur seule décision sur l'emploi du produit des péages collectés sur leur Région (dont une quote-part de solidarité nationale)

Modifié par PN407
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans attendre, la CGT, premier syndicat de la SNCF, et Force ouvrière ont déjà appelé les salariés de la SNCF à manifester le 22 mars.

A la même date que la journée d’action prévue dans la fonction publique. « La bataille n’est pas gagnée d’avance pour le gouvernement », s’est écrié le secrétaire général de la CGT-Cheminots...Elle pourrait recevoir le renfort de SUD-Rail. Le syndicat « a lancé une consultation auprès de ses adhérents ». Un préalable avant de définir sa position, mercredi 21 février. M. Poncet se déclare déjà prêt à former « une plate-forme unitaire ». Même la CFDT, d’ordinaire plutôt accommodante, est prête à se joindre au mouvement. « Si nous voyons que les choses ne changent pas, nous saurons aussi être capables de montrer les muscles et de faire réagir le rapport de force », a-t-il prévenu. Mais « on n’en est pas là », a nuancé le secrétaire général de la CFDT-Cheminots.

http://lemonde.fr/entreprises/article/2018/02/19/coup-d-envoi-de-la-reforme-de-la-sncf_5259442_1656994.html

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la Fédération des usagers (Fnaut), qui veut défendre les petites lignes de train, qu’elle juge essentielle à l’économie nationale. Bruno Gazeau, le Président de la Fnaut, souhaite qu'un "bon nombre de petites lignes et de lignes régionales puisse être maintenu". Reçu ce mardi 20 janvier au matin par le chef du Gouvernement il affirme que ses arguments ont été entendus. Il reste à savoir s’ils seront appliqués.

https://www.deplacementspros.com/SNCF-Pepy-dit-non-a-la-privatisation_a47066.html

Réforme de la SNCF: les «petites lignes» menacées, les usagers s'inquiètent. Alors que le document recommande une évaluation de «la partie la moins utilisée du réseau» et envisage de possibles fermetures,

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/02/20/20005-20180220ARTFIG00228-reforme-de-la-sncf-les-petites-lignes-menacees-les-usagers-s-inquietent.php

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, PN407 a dit :

Cà n'empêche pas la Société du Réseau de recevoir des subventions d'investissement : exemple des actuels contrats de plan Etat-Régions.

Je constate que dans leur communiqué, les Régions ont couiné à propos des lignes UIC 7 à 9. Aucune d'entre elles n'a demandé le basculage en propriété régionale de lignes situées sur leur territoire de catégories UIC plus élevées, mais surtout plus "circulées" (par des trains TER et autres que TER), ce qui leur permettrait de percevoir des péages leur permettant d'aider les lignes régionales plus modestes, à leur seule décision sur l'emploi du produit des péages collectés sur leur Région (dont une quote-part de solidarité nationale)

Mais bien sur que non elles n'ont rien demandé...pas plus que croire à la reprise en régie par les région de certaines lignes est une utopie !

les budgets sont déjà tirés par les cheveux....et les régions ne sont pas libres de lever l'impôt comme elle veulent.

C'est donc le serpent qui se mord la queue.....et au delà des gesticulations convenues....les régions feront en fonction de leur moyens et du ou des opérateurs éventuellement candidats et retenues si tel est le sens de l'histoire.

et bien évidemment sur les lignes qu'elles jugeront "sensibles pour elle et l’exécutif ".

Autant dire qu'il ne faut s'attendre à rien avant les prochaines régionales....en la matière.

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...