Aller au contenu
Le Web des Cheminots

l'avenir du ferroviaire avec Spinetta


Messages recommandés

Il y a 20 heures, CRL COOL a dit :

Au siècle dernier, je t'aurais dit que le soir même il n'y aurait plus eu le moindre train en circulation sur l'intégralité du réseau..... Pas besoin des OS pour poser le sac.

mais que veux tu a l'époque pas de moyens de communication performants, pas de réseaux sociaux......et il me semble que l'opinion publique était moins C... plus combative aussi et mon envieuse de ce qu'elle ne connaît pas...

 

parce que tu as malheureusement  raison au point ou nous en sommes aujourd'hui..il y a t il une autre solution que ce que tu écris ?...le premier but est de casser l'esprit revendicatif des cheminots...et cela semble bien amorcé.. 

Il y a 18 heures, Pepe a dit :

Ce qu’on perd en luttant n’est rien à côté de ce qui est en jeu !!!

 arrivés au point ou nous sommes aujourd'hui, c'est toi qui a raison

il semble que le gouvernement a reveillé les OS 

Face à l’ampleur des attaques annoncées, la CGT va proposer, dans un cadre unitaire le plus large possible, la construction d’une riposte à la hauteur pour pérenniser l’entreprise publique SNCF, les trains publics et les conditions sociales des cheminots.

UNSA, FO,CFDT et sud en l'air sur la meme longueur s'agirait pas de foirer maintenant...c'est chaud

Modifié par jackv
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 684
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Que de mensonges et de propos fielleux dans les médias et sur les réseaux sociaux sur notre "fameux" statut.... Il y a 30 ans de ça, le statut des cheminots ne provoquait aucun remous, ne faisait

J’ai entendu rapidement Édouard Philippe disant qu’il était nécessaire que les cheminots travaillent comme la plupart des français. Je vais donc m’adresser à lui à travers ces quelques lignes. En

Effectifs de la SNCF en 2016, personnel au statut. Source, un site gouvernemental (aller sur ressources au format CSV): https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/effectifs-sncf-par-college/#_ Cadres s

Images publiées

Les annonces du gouvernement ont été dénoncées par deux des principaux syndicats de cheminots, SUD-Rail et la CFDT. Ces derniers, ainsi que la CGT et l’Unsa, doivent se retrouver mardi pour décider de leur réponse aux plans du gouvernement. «L’annonce de la fin du statut est vécue par les agents comme une vraie injustice et une vraie provocation», a déclaré à l’Agence France-Presse Erik Meyer (SUD-Rail), dénonçant «un chantage à l’ordonnance». La CFDT a annoncé proposer une première mobilisation le 12 mars.

http://www.liberation.fr/france/2018/02/26/sncf-le-gouvernement-pret-a-degainer-ses-ordonnances_1632421

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, zoom 45 a dit :

C'est simple, leur projet.

C'est de faire ce que les autres n'ont pas réussi à faire: Suppression de tous les statuts et tous le monde au régime général.

C'est la qu'on touche à l'absurde dans les propos du Premier Ministre....   Un seul modèle salarial ?   

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/reforme-de-la-sncf-des-annonces-qualifiees-de-declaration-de-guerre-pour-la-cfdt-cheminots-bourgogne-1519659625

des mesures qualifiées de "déclaration de guerre" par les syndicats

de la question du statut des cheminots qui est là pour focaliser l'attention au détriment du service public.... Quel service public pour les usagers ? Est-ce que la réforme du ferroviaire va répondre à ça ? Pour nous c'est non! Ce sera un désengagement de l'État au profit de sociétés privées."

 

L'UFCM CGT RAPPELLE aux Maîtrises et Cadres

Encadrants, nous ne pouvons pas nous cantonner à accompagner la casse de notre entreprise SNCF.  Nous sommes aussi des experts et des techniciens passionnés par nos métiers.  ...Nous sommes en droit de porter que d’autres choix sont possibles et nécessaires, tant sur l’organisation de l’entreprise publique, son désendettement, son efficacité et son fonctionnement, permettant de répondre aux besoins des populations. 
 

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Senastra a dit :

Une question, si on supprime le statut pour les embauchés. Ça veut dire qu'à partir de la signature, pour tous les nouveaux embauchés à venir ceux qui ont le statut et qui partiront en retraite, s'il y a plus personne pour financer derrière dans les prochaines années ?

C'est ce qui s'est passé pour les mineurs  officiellement, il reste un mineur en activité alors qu'il y a des milliers de retraités parmi lesquels des centaines qui sont partis à 50 ans suite aux divers plans sociaux, et quand il n'y en restera plus beaucoup, ils seront encore montrés du doigt

  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, michael02 a dit :

Comment voulez vous que l'on vous dise aujourd'hui ce qui est dans les projets du Gouvernement ?

Disons que j’ai débarqué sur le sujet sans voir précédemment ...

il y a 59 minutes, fabrice a dit :

Quels jours de congés supplémentaires ?

 

Parlementaires compris ?

Les 28 + 11 autre jours relatif aux heures supp?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, MSCdu13 a dit :

 

Les 28 + 11 autre jours relatif aux heures supp?

Ah non, je t'arrete là, il s'agit des jours de fractionnements légaux

https://www.legisocial.fr/actualites-sociales/1666-calcul-des-jours-de-fractionnement-quelques-rappels-utiles.html

Et applicable ailleurs qu'à la SNCF

11 autres jours ? heures supp ????

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@MSCdu13: Personnellement, ne voyant pas trop ce que tu souhaites savoir et où tu veux en venir concrètement, je t'invite à lire avec attention les différents tracts et documents postés ainsi que les contributions sur ce sujet au fil des pages précédentes.

Je pense que cela ne pourra que t'éclairer et t'apporter des réponses aux questions (...assez vagues pour ma part) que tu sembles te poser.

Seule réponse à une des questions, les nouveaux embauchés à la SNCF ne le seraient plus au statut tel qu'on le connait aujourd'hui.

 

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme prévu le cas des petites lignes en difficulté ne sera pas dans ce paquet là, et le passage en force se précise, alors grève reconductible oui, mais quand ?

Le double statut à la SNCF ce n'est pas comme le double statut à Orange ou à La Poste, la comparaison est pour le moins hasardeuse.

Il y a 2 heures, zoom 45 a dit :

C'est simple, leur projet.

C'est de faire ce que les autres n'ont pas réussi à faire: Suppression de tous les statuts et tous le monde au régime général.

Bien sûr, et sous les applaudissements et les gloussements de Mme Merkel,  du Dr Schaüble, et de Juncker le luxembourgeois, dont le successeur sera choisi par les dirigeants Allemands.

Macron ne fait qu'appliquer la feuille de route qu'on lui a donnée, si il y en a encore qui n'ont pas compris que l'Europe sous gouvernance allemande depuis la réunification et l'intégration des pays de l'Est, c'est la fin de tous les statuts hérités de cinquante ans d'histoire et de luttes sociales et le nivellement par le bas généralisé, ils devraient se réveiller....

En s'attaquant aux cheminots, il  pense que si ça passe, le reste sera bouclé avant la fin 2018 !

 

Citation

La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !

 

Modifié par NEMO94
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, NEMO94 a dit :

Bien sûr, et sous les applaudissements et les gloussements de Mme Merkel,  du Dr Schaüble, et de Juncker le luxembourgeois, dont le successeur sera choisi par les dirigeants Allemands.

 

 là tu amalgames, je ne trouve pas que les cheminots allemands sont les plus mal lotis  sur bien des points  et j'ai plutôt plutôt peur que l'exemple des français (si ils y arrivent)  serve de modèle à d'autres gouvernements  pour réduire  a l'avenir les pretentions d'autres cheminots ceux du  Benelux (qui sont mieux que nous) les allemands et les italiens etc... ( les gouvernements ont assez de latitude dans les paquets européens pour faire mieux ou pire.il y a bien des differences entre cheminots des différences pays ...mais a chaque fois c'est le choix de gouvernements et l'Europe l'excuse qu'ils brandissent....)  aujourd'hui le problème n'est pas l'Europe mais le gouvernement ...ne mélangeons pas et ne diluons pas..

SNCF : la CFDT Cheminots propose une "grève reconductible à partir du 14 mars"

http://www.europe1.fr/societe/laurent-berger-cfdt-ne-laissera-personne-cracher-a-la-figure-des-cheminots-3585479

Modifié par jackv
  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si la grève est longue ça vaudrait le coup de faire du crowdfunding ( c’est un mot qui n’est pas de mon âge), ça s’est fait dans d’autre temps. Je participerai. Ca me parait en valoir la peine. 

Modifié par aldo500
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, aldo500 a dit :

Si la grève est longue ça vaudrait le coup de faire du crowdfunding ( c’est un mot qui n’est pas de mon âge), ça s’est fait dans d’autre temps. Je participerai. Ca me parait en valoir la peine. 

... c'est malin, j'ai été obligé d'aller voir Wiki... pour voir ce que tu disais ... :Smiley_15:

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Greg4546 a dit :

Crowfunding ou ce qu'on appelle plus communément caisse de grève 

Financement participatif .... c'est encore plus joli...avant  c'est le raccourci " qui paie sa tournée? "

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de regarder l'intervention du premier ministre, et je constate qu'un certain nombre de points n'ont pas été repris par ailleurs :

- augmentation des moyens pour l'entretien du réseau : 10 millions € / jour pendant 10 ans (confirmation d'un engagement déjà annoncé),

- une SNCF "rassemblée" : préférence pour le modèle à l'allemande, type DB.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, gilles_tagada a dit :

- augmentation des moyens pour l'entretien du réseau : 10 millions € / jour pendant 10 ans (confirmation d'un engagement déjà annoncé),

Il y a déjà tellement de retard d'entretien sur les lignes principales que ces 10 millions seront engloutis en ne laissant que des miettes pour les lignes secondaires : on se donne ainsi à plus ou moins court terme le prétexte (enfin un de plus) à la fermeture, et quid de la dette, ou ces 10 millions seront pris dans le budget de l' État?

- une SNCF "rassemblée" : préférence pour le modèle à l'allemande, type DB.

En pratique cela change quoi?

 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, gilles_tagada a dit :

Je viens de regarder l'intervention du premier ministre, et je constate qu'un certain nombre de points n'ont pas été repris par ailleurs :

- augmentation des moyens pour l'entretien du réseau : 10 millions € / jour pendant 10 ans (confirmation d'un engagement déjà annoncé),

- une SNCF "rassemblée" : préférence pour le modèle à l'allemande, type DB.

Rassemblée en la séparant en 2 ?

 

Ou alors j'ai loupé un truc.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le modèle Allemand,le modèle Anglais,le modèle Chinois,le modèle aérien. Nos Cadres et politiques ne voient que par les autres. Par compte,on ne parle pas de modèle Français et de culture Française. Quand au Chemin de Fer Français,rayez vite ce nom qui fait tache.

Modifié par TintinGV
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, babyboy a dit :

Rassemblée en la séparant en 2 ?

 

Ou alors j'ai loupé un truc.

Voici les mots employés, à vous de juger ce que cela signifie :

Citation

L’organisation  actuelle  du  groupe  avec  3  établissements  publics  est  trop  rigide  et  trop fragmentée.  Les cheminots  en  souffrent  quotidiennement  et  me  l’ont  dit.  Il  faut  plus d’efficacité et de souplesse ; Je veux un groupe véritablement intégré. L’unité de la nouvelle SNCF devra être renforcée. Entre le modèle britannique éclaté et le modèle continental d’un seul  groupe  très  intégré, comme il existe en Allemagne, ma préférence va vers le deuxième modèle.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/02/2018 à 08:01, gilles_tagada a dit :

Bonjour,

Je précise pour commencer que je ne suis qu'un citoyen lambda, qui cherche à comprendre. Et entre les rodomontades des uns et les déclarations des autres, c'est parfois compliqué.

La proposition du rapport Spinetta d'arrêter les recrutements au "statut", je comprends que cela choque les cheminots actuels, de même que les modalités du transfert à un autre exploitant que la SNCF qui aurait remporter la DSP TER dans une région. Jusqu'ici, pas de soucis, je comprends pourquoi les cheminots et leurs syndicats pourraient ne pas être d'accord avec ce qui sera annoncé.

Par contre, j'aimerais qu'on m'explique pourquoi l'utilisation des ordonnances serait un "chiffon rouge"? Que ce soit par une loi ou par une ordonnance, cela ne change rien : la différence se situe au niveau de la durée des débats au Parlement. Est-ce que ce n'est pas une opposition de principe, où quoi que décide le gouvernement, de toutes façons, on est contre?

De mon point de vue extérieur, je pense qu'il y a un gros travail d'explication à faire, si les cheminots et leurs syndicats souhaitent que leur opposition à la réforme soit comprise par la population en général et par les voyageurs en particulier.

Je ne comprends toujours pas la focalisation sur les ordonnances. Lorsque je lis les préconisations du rapport sur les changements à apporter, je constate que ce qui relève de l'ordonnance est finalement très limité et sera forcément très général. Uniquement les grands principes.

Le gros des modifications concernera soit des documents internes à la SNCF, soit la future convention collective.

à l’instant, Pepe a dit :

Qui a créé RFF? Qui a démembré la SNCF en SNCF Réseau, SNCF Mobilités et EPIC  de tête?

Jusqu'en 1982-83, la SNCF était une société d'économie mixte, où l'état ne possédait que 51% des parts. Le reste était détenu par les actionnaires des anciennes compagnies.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...