Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Salaire parcours jeune cadre


Messages recommandés

Il y a 8 heures, flodu84_1 a dit :

Je ne suis en période d'essai que 2.5 année au lieu de 4

La période d'essai d'un attaché cadre est de 2 ans et demi selon le Statut.

image.png.7ce46019fb25af82cb4877773126b42b.png

 

Je pense qu'il y a ici confusion entre la période d'essai et la durée du cursus d'attaché. Ce sont deux choses différentes.

 

Modifié par PLANONYME
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, PLANONYME a dit :

La période d'essai d'un attaché cadre est de 2 ans et demi selon le Statut.

image.png.7ce46019fb25af82cb4877773126b42b.png

 

Je pense qu'il y a ici confusion entre la période d'essai et la durée du cursus d'attaché. Ce sont deux choses différentes.

 

Tu dois confondre. Je ne suis pas en stage mais en bien embauché, avec un expérience pro j'ai une période d'essai de 2.5 ans, sans expérience un attaché cadre à une période d'essais de 4 ans.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, flodu84_1 a dit :

Tu dois confondre. Je ne suis pas en stage mais en bien embauché, avec un expérience pro j'ai une période d'essai de 2.5 ans, sans expérience un attaché cadre à une période d'essais de 4 ans.

Bonjour, non il ne confond pas, le Statut ou encore RH001 que tout nouvel embauché doit connaître aussi, précise bien la mention de "stage" avant le commissionnement.

image.png.e438b932fcfc0191617f014cb99c136c.png

Alors évidemment, ce n'est pas la même chose qu'un stage de 3ième en découverte de métier mais c'est la dénomination officielle.

 

  • J'aime 3
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Bonjour,

Je reviens afin de donner quelques nouvelles...

Jai rencontré le directeur de la production de linfrapole en lieu et place du DET qui devait être présent. 

Une fois arrivé sur place, pas grand monde a l'air au courant de ma candidature alors que la RH qui suit mon dossier m'a précisé qu'ils attendaient urgemment un inge maintenance génie elec.

Apres avoir discuté avec le responsable, celui ci me donne des informations totalement différentes que celles obtenues via la RH à savoir :

 

- La formation dure 20 mois au lieu des 12 annoncés 

- L'affectation se fera eventuellement a Nîmes ou à Narbonne alors qu'on m'avait annoncé Nimes mais plus probablement Montpellier. 

- Enfin, et surtout, qu'il ne cherche pas a embaucher un profil comme le mien dans l'immédiat, et ce a cause d'un budget tendu.

- Leur date de recrutement souhaitée serait en Décembre ou Janvier 2020!!

J'ai ensuite appelé la RH sur Paris afin d'essayer de comprendre.

Celle ci me dit ne pas comprendre, qu'elle était sur à 70% de mon recrutement sur la région !

Ensuite celle ci commence a me parler d'éventuelles solutions de repli à savoir la Savoie ou Nice! Donc rien a voir avec ce qui etait stipulé de base.

Sachant que jai deja refusé le poste a 10 minutes de chez moi, paye 450 euros nets de plus.

 

Je suis complètement désabusé !

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon encore des nouvelles fraîches,

Coup de fil de la RH ce matin, et c'est confirmé, l'infrapôle LR ne peut pas me recruter avant , je cite, "Septembre,Octobre,Novembre à voir"...

Je suis dégouté, si on m'avait annoncé ça dés le début, j'aurai pris une des propositions que j'avais en réserve jusqu'à pouvoir être recruter.

La RH me donnes ensuite quelques affectation éventuelles, la plupart du temps je ne connais même pas de nom la ville proposée)

Elle me demande ensuite quelle affectation me plairait plus à première vue, il s'agit de celle de Marseille.

Celle-ci me dit qu'elle croit qu'un candidat est en process de recrutement pour l'établissement de Marseille, et bien avancé, mais elle n'est pas sûr.

 

Je n'ai jamais vu ça de ma vie, et malheureusement, depuis que j'ai été diplomé (il y a quasi un an...) je n'ai eu affaire qu'à des situations similaire depuis ma recherche d'emploi!

Si jamais cela ne se fait pas sur Marseille, je pense changer de métier et retourner porter des cartons dans l'entrepôt du coin, où je sais que niveau RH il n'y a aucun soucis...

 

 

 

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, Yb30128 a dit :

... Si jamais cela ne se fait pas sur Marseille, je pense changer de métier et retourner porter des cartons dans l'entrepôt du coin, où je sais que niveau RH il n'y a aucun soucis ...

... et qu'un salaire tombera en fin de mois ...

:Smiley_15:

Bon courage pour la suite, dans cette France qui ne sait plus où elle va ! ...

Modifié par Pascal 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Yb30128 a dit :

Je n'ai jamais vu ça de ma vie, et malheureusement, depuis que j'ai été diplomé (il y a quasi un an...) je n'ai eu affaire qu'à des situations similaire depuis ma recherche d'emploi!

Bienvenue dans le monde 2.0, ou plus. Monde ou il n'y a pratiquement plus d'échange direct, que des échanges virtuels qui sont rarement le reflet des réels besoins. Un conseil tu prends un poste, pas trop pourri, et tu continues ta recherche en parallèle. Et si tu trouves mieux, pas de sentiment, tu pars.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Probablement l'un des derniers update sur ce site,

Conversation avec la RH aujourd'hui, qui m'explique à nouveau être désolé, que cela n'est jamais arrivé auparavant etc, etc...

Les solutions qui me sont proposées sont les suivantes : 

  • Toulouse : La RH ne sait pas encore mais pense que eux aussi souhaitent recruter d'ici fin 2019
  • Marseille : La RH pense que deux candidats sont en process de recrutement
  • Nice : La RH ne sait pas si il y a effectivement un besoin
  • Région Auvergne Rhône-Alpes : La RH ne connait ni la ville, ni si il y a effectivement un besoin pour un poste comme le mien

On me parle ensuite de département comme la Nièvre, ou en Loire Atlantique mais toujours pareil rien de sûr.

Je n'ai jamais vu de ma vie un tel niveau d'incompétence et croyez-moi que j'ai lutté pour ne pas le dire à la RH au téléphone, afin de ne pas me griller.

Peut-on appeler cela des solutions de repli quand il n'y en a pas 1 seule de sûr? J'ai l'impression que les RH à qui j'ai parlé viennent de débarquer la veille alors que ce n'est pas le cas.

La question que je me pose, bien que je doute qu'il y est un réponse: Ai-je un quelconque recours, ou un quelconque droit à faire valoir, n'étant (toujours) pas un salarié de la SNCF.

J'envisage même d'écrire une lettre au DRH groupe, bien que je pense que cela serait comme jeter une bouteille à la mer.

Quand même quand je pense qu'on m'a laissé refuser un poste, fait faire 2 déplacement avec hôtel à mes frais pour au final me traiter de la sorte, je trouve cela complètement dégueulasse!

En vous remerciant par avance!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu n'es pas embauché, donc je dirais bien que tu as droit à rien... mais je pense que tu arrives au mauvais moment, 2020 va être une année de gros bouleversement à la SNCF, et à mon avis au niveau des embauches c'est le flou complet!

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Yb30128 a dit :

C'est donc bien ce que je pensais, je précise qu'à la base je devais débuter le 20 Mai.

Bon ben à mon avis on me l'a bien mise à l'envers, génial.

on ne t'as rien mis à l'envers, c'est juste que tant que rien n'est signé* tout peut changer.....que ce soit à SNCF dans le privé ou l'administration.....

je pense que tu as péché par excès de confiance....et sans doute par naïveté voir manque d'expérience.

je ne te le souhaite pas mais si t'es jeune, tu en verras d'autres.

* et encore même signé que vaudra un tout nouvel embauché face à un revirement d'un patron d'une DRH ou d'une administration ?

que dalle ou pas grand chose.....un petit mois de salaire à tout casser voir une petite transaction ou des mois de procédure devant prud'homes tribunal et consorts.....

bon courage et ne baisse pas les bras....y a pas que la SNCF,...qui sait demain tu vas peut être trouver encore mieux ailleurs...hélas ainsi va la vie de nos jours. Mais faut pas baisser les bras.

quant à envisager un recours...faudra avoir les reins solides...et commencer dans la vie professionnelle ainsi, ça promet pour la suite.

Le mieux à faire c 'est tourner la page et passer à autre choses ou retenter plus tard...à conditions de ne aps avoir tout brulé suite à cet échec... :)

bon vent bonne mer...

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, capelanbrest a dit :

on ne t'as rien mis à l'envers, c'est juste que tant que rien n'est signé* tout peut changer.....que ce soit à SNCF dans le privé ou l'administration.....

je pense que tu as péché par excès de confiance....et sans doute par naïveté voir manque d'expérience.

je ne te le souhaite pas mais si t'es jeune, tu en verras d'autres.

* et encore même signé que vaudra un tout nouvel embauché face à un revirement d'un patron d'une DRH ou d'une administration ?

que dalle ou pas grand chose.....un petit mois de salaire à tout casser voir une petite transaction ou des mois de procédure devant prud'homes tribunal et consorts.....

bon courage et ne baisse pas les bras....y a pas que la SNCF,...qui sait demain tu vas peut être trouver encore mieux ailleurs...hélas ainsi va la vie de nos jours. Mais faut pas baisser les bras.

quant à envisager un recours...faudra avoir les reins solides...et commencer dans la vie professionnelle ainsi, ça promet pour la suite.

Le mieux à faire c 'est tourner la page et passer à autre choses ou retenter plus tard...à conditions de ne aps avoir tout brulé suite à cet échec... :)

bon vent bonne mer...

 

Merci pour ton retour,

 

Effectivement peut être que j'ai un peu trop fait confiance à la RH, en fait j'avais une promesse d'embauche à laquelle je devais répondre, mais celle-ci m'a dis qu'une fois les habilitations psycho et médicale validée l'embauche est garantie et par conséquent j'ai décliné la promesse reçue.

D'ailleurs petite news, une autre RH m'a envoyé un mail en me disant qu'elle explore une piste avec l'infrapôle Languedoc-Roussillon, bon je ne me fais plus vraiment d'idée et commence à postuler ailleurs, mais je reste quand même à l'écoute.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 19/03/2019 à 21:23, Blofeld a dit :

Non, pour l’annexe C, les cheminots sont augmentés tous les ans , ce qui n’est pas le cas au CP. Il faut comprendre aussi que désormais, comme il n’y aura plus que des PS25, l’avancement au CP sera encore plus faible, car il faudra garder les PS25.

Salut à tous,

Il faut arrêter la désinformation.

Je suis contractuel annexe C (équivalent qualif. E), et je n'ai pas droit à une augmentation tous les ans. Certaines années, c'est 0%, d'autres fois 1% et les belles années 2%. Et dans les textes, c'est plafonné à 3%, le maximum que l'on peut obtenir une année (sauf changement de qualification, bien entendu, par exemple passage sur un poste à F pour moi).

Au cadre permanent, c'est automatiquement 2% à chaque échelon, et environ 3% à chaque position. Donc ça peut aller de zéro à 5% pour une année où la position et l'échelon évoluent.

Voilà pour la mise au point.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Yellow a dit :

Au cadre permanent, c'est automatiquement 2% à chaque échelon, et environ 3% à chaque position. Donc ça peut aller de zéro à 5% pour une année où la position et l'échelon évoluent.

Ces augmentations sont statutaires et automatiques par contre depuis combien de temps le point de grille n'a pas été revalorisé ? Des années et des années.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Yellow a dit :

 Donc ça peut aller de zéro à 5% pour une année où la position et l'échelon évoluent.

 

une position ou le 2eme niveau d'une qualif et un échelon la meme année c'est équivalent au tirage du loto , un coup de chance..

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Yellow a dit :

Salut à tous,

Il faut arrêter la désinformation.

Je suis contractuel annexe C (équivalent qualif. E), et je n'ai pas droit à une augmentation tous les ans. Certaines années, c'est 0%, d'autres fois 1% et les belles années 2%. Et dans les textes, c'est plafonné à 3%, le maximum que l'on peut obtenir une année (sauf changement de qualification, bien entendu, par exemple passage sur un poste à F pour moi).

Au cadre permanent, c'est automatiquement 2% à chaque échelon, et environ 3% à chaque position. Donc ça peut aller de zéro à 5% pour une année où la position et l'échelon évoluent.

Voilà pour la mise au point.

Vous n’êtes pas cadre. Dans mon équipe, Ils sont tous augmentés chaque année. Il n’y a pas de maximum annuel, puisque c’est du gré à gré.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

OK pour certaines catégories de cadre, maintenant, il faut bien se dire que le "gré à gré" reste très théorique.

Le salaire initial d'embauche et les augmentations annuelles sont décidées par la direction, et l'agent contractuel n'a que de choix d'accepter où de partir ailleurs.

Les choses ne sont pas définies à 100%, contrairement au cadre permanent qui a droit à :

- 2% par Échelon (ancienneté, en moyenne tous les 3 ans)

- 3% par Position (mix d'ancienneté et de performance, tous les 3 à 4 ans)

- X% Inflation (négociée chaque année, bloquée depuis 4 ans il me semble)

 

Il est donc parfaitement possible d'avoir 5% une année au CP, alors que j'ai lu un doc qui affirmait que l'augmentation annuelle des contractuels est plafonnée à 3%. Peut être cela concernait que les non-cadres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 17 heures, Blofeld a dit :

Vous n’êtes pas cadre. Dans mon équipe, Ils sont tous augmentés chaque année. Il n’y a pas de maximum annuel, puisque c’est du gré à gré.

Bah tiens, tu vas nous dire dans quel service, car là, si c'est bien vrai, vous êtes des cas à part!

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vois surtout qu'il fait le malin, sans jamais savoir à qui on à a faire! Il est facile de débiter n'importe quoi sachant qu'il y a rien qui démontre qu'il soit cheminot...

Et pour le vouvoiement, cela démontre bien le mépris qu'il a pour les autres en se croyant supérieur et pourtant ça vol souvent pas haut!

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 17 heures, Blofeld a dit :

Vous n’êtes pas cadre. Dans mon équipe, Ils sont tous augmentés chaque année. Il n’y a pas de maximum annuel, puisque c’est du gré à gré.

tu n'as que des cadres contractuel annexes C ?  j'aurais su ,j'aurais pas venu  pas resté au statut..

 les augmentations ..c' est une enveloppe, un volume déterminée.. non extensible.. ( un peu comme les primes de traction des ADC) si certain en profite un max.. c'est au détriment d'autres cheminots ..

Modifié par jackv
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Désolé de vous couper dans votre débat, mais j'ai des nouvelles fraîches

J'ai été contacté par le RRH de l'infrapôle Languedoc-Roussillon qui m'a proposé d'être recruté en intérim jusqu'à Septembre puis être embauché officiellement sous statut.

Lorsque je lui ai demandé si il me fournirai une promesse d'embauche léger bug puis il m'affirme me fournir une "attestation d'embauche".

Il faut aussi que je vérifie l'impact de cette période en intérim, vu que ma formation se finira quelques mois après mon embauche officielle, est-ce que je prendrai un PR comme convenu ou cela est-il décalé de la période en intérim?

Le RRH m'a précisé que le lieu d'affectation serait Nîmes mais qu'à la fin de la formation je devrai probablement bouger ailleurs même si il y a un besoin sur Nîmes (j'avoue ne rien avoir compris à cette logique).

Tout ça pour dire que je vais surement signer le contrat d'intérim, mais je reste clairement méfiant et continues de postuler ailleurs car quand je vois la façon dont les choses sont présentées cela ne m'inspire guère confiance...

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Yb30128 a dit :

Désolé de vous couper dans votre débat, mais j'ai des nouvelles fraîches

J'ai été contacté par le RRH de l'infrapôle Languedoc-Roussillon qui m'a proposé d'être recruté en intérim jusqu'à Septembre puis être embauché officiellement sous statut.

Lorsque je lui ai demandé si il me fournirai une promesse d'embauche léger bug puis il m'affirme me fournir une "attestation d'embauche".

Il faut aussi que je vérifie l'impact de cette période en intérim, vu que ma formation se finira quelques mois après mon embauche officielle, est-ce que je prendrai un PR comme convenu ou cela est-il décalé de la période en intérim?

Le RRH m'a précisé que le lieu d'affectation serait Nîmes mais qu'à la fin de la formation je devrai probablement bouger ailleurs même si il y a un besoin sur Nîmes (j'avoue ne rien avoir compris à cette logique).

Tout ça pour dire que je vais surement signer le contrat d'intérim, mais je reste clairement méfiant et continues de postuler ailleurs car quand je vois la façon dont les choses sont présentées cela ne m'inspire guère confiance...

Je ne savais pas qu'il y avait des contrats en embauche "interim" en début de carrière SNCF ...

... j'en apprends tous les jours !

:Smiley_15:

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...