Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Candidature au poste de CRL


Messages recommandés

Après quand on reçoit (et que l’on refuse !) autant de candidatures, commencer à se justifier, c’est s’exposer à des échanges interminables et chronophages. Le recrutement ne portant pas sur un questionnaire de connaissance mais sur un jugement de l’individu, sa façon de penser ... Chacun se voit fait pour le poste auquel il postule et n’est pas prêt à accepter la critique.

Alors oui c’est pas parfait comme système, mais le mieux est l’ennemi du bien.

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...
Il y a 12 heures, Lucas57 a dit :

Merci je raconterai comment ça se passe sur ce poste 

Au niveau formation, il suffit de travailler régulièrement et surtout de bien comprendre ce qui peut être assez abstrait dans les premiers modules. La formation peut être un peu déconcertante lorsque que l'on arrive de l'extérieur du monde cheminot et de ses particularités et donc au début, s'accrocher, et ne rien laisser à moitié compris.... Ne pas hésiter à se poser des questions pour approfondir... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, jackv a dit :

Au niveau formation, il suffit de travailler régulièrement et surtout de bien comprendre ce qui peut être assez abstrait dans les premiers modules. La formation peut être un peu déconcertante lorsque que l'on arrive de l'extérieur du monde cheminot et de ses particularités et donc au début, s'accrocher, et ne rien laisser à moitié compris.... Ne pas hésiter à se poser des questions pour approfondir... 

Merci du conseil. Les cours se déroulent comment ? Sur papiers, polycopiés ou du recopiage ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 17 minutes, Lucas57 a dit :

Merci du conseil. Les cours se déroulent comment ? Sur papiers, polycopiés ou du recopiage ? 

Un peu de tout cela et des petites variantes de méthode suivant les centres mais aussi des outils informatiques  et de simulation mais les contenus sont les mêmes pour un même type de fonction 

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
Le 02/09/2019 à 13:32, Leter a dit :

Bonjour Jybert,

Le profil psychologique des candidats compte beaucoup pour les recruteurs SNCF. Le savoir-être dont tu dois faire preuve est essentiel.

Tel que tu nous décris l'entretien, tu as eu affaire à un interlocuteur que tu as estimé, je cite, "pleine de dédain". C'était peut être une posture pour voir comment tu réagis face à un interlocuteur désagréable? Perds-tu tes moyens? Conserves-tu ton sang-froid? Dans la pratique d'un métier de sécurité, il ne doit y avoir aucun doute.

La question sur la période de chômage est peut être difficile mais c'est un moyen de voir comment tu as mis ce temps à profit: définition d'un projet professionnel, bilan de compétences qui laisse apparaître des aptitudes à une fonction de sécurité, ... Tout peut se justifier mais il faut savoir mettre cela en valeur.

Loin de moi l'idée de dire que tu n'as pas été convaincant mais ce sont les aléas du recrutement. Nous sommes toujours déçus, moi le premier, de recevoir une réponse négative à un emploi. Il est tentant de se dire que c'est la faute du recruteur qui n'a pas su déceler notre potentiel mais il faut peut-être considérer cela comme une remise en cause.

J'ajoute enfin que les réponses types "malgré tout l'intérêt de votre candidature, bla bla bla" n'aident pas le candidat: nous indiquer "voici la raison pour laquelle vous ne correspondez pas est XXX" serait plus pertinent.

Les recruteurs SNCF doivent recevoir des dizaines de milliers de candidatures par an, il est très difficile dans ces conditions d'apprécier pleinement chaque profil et des erreurs sont toujours possibles...

Bon courage à toi,

Bonjour ! Merci d'avoir passé du temps pour me répondre.

Concernant le dédain supposé de la chargée de recrutement, pourquoi pas. Je ne me suis pas laissé submerger par l'émotion. J'ai répondu du tac au tac mais peut-être au détriment de réponses précises.

Les questions sur la période de chômage, j'avais de quoi répondre mais c'était des réponses un peu "bateau", pas très sincères à ses yeux.
Bref, j'ai trouvé un job depuis et je serai mieux préparé pour ma prochaine candidature...

Quant au reste de tes arguments, tu prêches un convaincu. :)
Cependant, les deux derniers points sont contradictoires. Comment demander aux recruteurs d'argumenter leur décision de refus quand ils ont des dizaines de dossiers à gérer ?

 

Le 03/09/2019 à 15:47, Thibz a dit :

Après quand on reçoit (et que l’on refuse !) autant de candidatures, commencer à se justifier, c’est s’exposer à des échanges interminables et chronophages. Le recrutement ne portant pas sur un questionnaire de connaissance mais sur un jugement de l’individu, sa façon de penser ... Chacun se voit fait pour le poste auquel il postule et n’est pas prêt à accepter la critique.

Alors oui c’est pas parfait comme système, mais le mieux est l’ennemi du bien.

Les premières questions que la chargée de recrutement m'a posé lors de mon entretien téléphonique, étaient sur ce thème : la réponse en cas de refus "Ils répondent toujours"... Quelle ironie ! mdrmdr:huh:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...