Aller au contenu
Le Web des Cheminots

SNCF Rapide vs Express - quelle était la différence?


Messages recommandés

il y a 8 minutes, Bibloc a dit :

si, il y avait en particulier ... le Mistral. Enfin, tu pouvais y monter, avec un billet plein pot + supplément et ta carte SNCF bien au fond du portefeuille.

Il fallait une carte première et payer le supplément et le quart de place.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 102
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Facile à distinguer sur le Nord : Rapides : Express :

c'est le moment de partir en vacances rapide ou express ?      

Bonjour, juste pour donner une idée de ce que c'était pour ceux qui ne l'ont pas connu, Société Nationale des Chemins de Fer Français , Annexe B à l'avis général P11 N°4 - Paris le18 août 19

Images publiées

il y a 3 minutes, jackv a dit :

tu payais 75%

sûr ?  il me semble qu'à mon époque, c'était carrément plein pot. Mais vu qu'on ne s'y hasardait pas, je ne peux le soutenir

il y a 2 minutes, Blofeld a dit :

Il fallait une carte première et payer le supplément et le quart de place.

ça, c'était sur certains trains désignés, comme mon fameux 15. Mais il y avait des trains complètement interdits

Modifié par Bibloc
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Inharime a dit :

Je me souviens du train 401 qui partait de Paris Nord peu après 8h00 à destination de Calais Maritime où il arrivait après 11h00 et qui acheminait des voitures couchettes en provenance d'Italie. La mise en position "jour" était effectuée par les contrôleurs qui stockaient les draps, oreillers et couvertures dans un compartiment situé en bout de voiture.
D'ailleurs pour l'accompagnement de certains trains, il y avait des agents qui n'avaient pas le grade de contrôleur mais celui de surveillant de voiture (SUV, échelle 4 si ma mémoire est bonne).

Tout à fait exact. Les surveillants de voiture accompagnaient les voitures couchettes, et c'étaient parfois des futurs contrôleurs en cours de formation. Ils étaient habilités à délivrer des suppléments couchettes pour les voyageurs qui se présentaient avec un billet place assise.
De mémoire, seuls les draps et taies d'oreiller étaient entreposés dans le local de service (pour l'hygiène... et l'odeur). Mais pas les oreillers et couvertures en raison de leur encombrement important. Ils étaient laissés dans le compartiment et rangés dans le volume situé au-dessus du plafond du couloir.
Je pense qu'il y avait peu de trains où on s'amusait à mettre les compartiments en position jour, parce que c'est pas si simple à faire.
Dans les WL c'était plus fréquent, parce que le prix du billet permettait ce genre de service.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Bibloc a dit :

sûr ?  il me semble qu'à mon époque, c'était carrément plein pot. Mais vu qu'on ne s'y hasardait pas, je ne peux le soutenir

ça, c'était sur certains trains désignés, comme mon fameux 15. Mais il y avait des trains complètement interdits

 erreur pas 75%(c'était la reduction) mais 25 %

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just now, cc27001 said:

Dans les trains rapides il y avait une restauration prévue : wagon-restaurant ou cuisine avec repas service à la place, ou bar pour les trajets courts.
Dans les trains express, c'était pour les longs parcours seulement, et soit une voiture-bar, soit une vente ambulante.

Vous m'avez fait un indice très précieux pour la présentation de l'utilisation des ensembles de voitures couchettes REE-Modeles: ces ensembles doivent être complétés en conséquence ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, Bibloc a dit :

rien de tout ça, rien que l'ivresse des 160  dans un train de rêve (enfin, c'est la réclame qui le disait)   :Smiley_40:...  j'ai attendu un peu, et voilà, j'ai roulé à 320 !!  :Smiley_25:

si, il y avait en particulier ... le Mistral. Enfin, tu pouvais y monter, avec un billet plein pot + supplément et ta carte SNCF bien au fond du portefeuille.

En tant qu'apprenti, on avait interdiction d'utiliser certains train de neige avec nos vieux cheque rouge ( ca c'est pour vraiment les plus vieux) et une fois que je rentrais de Limoges apres un déplacement caténaire, j'ai utilisé le Capitol sans savoir que j'avais pas le droit ( dixit l'ASCT)

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, fabrice a dit :

En tant qu'apprenti, on avait interdiction d'utiliser certains train de neige avec nos vieux cheque rouge ( ca c'est pour vraiment les plus vieux)

plus rose que rouge(meme les permis internationaux étaient de cette couleur)...sans oublier le tampon dateur à tamponner à l’extrémité.

Modifié par jackv
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La tarification n'était pas précisément la question de TEP 60...

Voici un texte réglementaire - ICT édition de 1947, remplacée ensuite par le S7 - (merci à mon chouchou) qui précise notamment des points de composition des trains rapides et express :

 

ICT.jpg

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Pascal 45 a dit :

Il me semble que ces appellations ne sont destinées que pour les voyageurs (appellations purement commerciales).

Les trains rapides avaient moins d'arrêt que les trains express sur la même ligne de son trajet.

Les trains omnibus s'arrêtaient en plus, dans les petites gares de cette même ligne.

Donc je classerai ces trains dans cet ordre :

1) Rapide

2) Express

3) Omnibus

on a oublié la catégorie direct dont je viens de me souvenir , entre express et omnibus

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai dégoté une photo du pancartage départs de la gare de  Lyon, à une époque inconnue. C'est impressionnant. "Ma" catégorie direct n'apparaît pas, elle était surtout attribuée aux zézettes Paris-Dijon de jour

Ici, on a un joyeux mélange d'express et de rapides auxquels viennent se mêler quelques omnibus.

Par contre, regardez les batteries de trains de nuit : c'est du domaine du fantastique !

19:50 : Belgrade - 19:55 : Rome -  20:00 San-Remo - 20:10 : Vintimille un trou pour quelques pataches, puis

21:15 : Béziers - 21:25 : Vintimille - 21:37 : Briançon - 21:50 : Marseille - 22:00 Marseille-Maritime

une heure pour les patachons, et c'est St-Gervais/BSM  et Interlaken/Brigue/illlisible ...  les derniers ne sont pas encore affichés

:Smiley_05::Smiley_05::Smiley_05:

 

Afficher l’image source

Modifié par Bibloc
  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Bibloc a dit :

j'ai dégoté une photo du pancartage départs de la gare de  Lyon, à une époque inconnue. C'est impressionnant. "Ma" catégorie direct n'apparaît pas, elle était surtout attribuée aux zézettes Paris-Dijon de jour

Ici, on a un joyeux mélange d'express et de rapides auxquels viennent se mêler quelques omnibus.

Par contre, regardez les batteries de trains de nuit : c'est du domaine du fantastique !

19:50 : Belgrade - 19:55 : Rome -  20:00 San-Remo - 20:10 : Vintimille un trou pour quelques pataches, puis

21:15 : Béziers - 21:25 : Vintimille - 21:37 : Briançon - 21:50 : Marseille - 22:00 Marseille-Maritime

une heure pour les patachons, et c'est St-Gervais/BSM  et Interlaken/Brigue/illlisible ...  les derniers ne sont pas encore affichés

:Smiley_05::Smiley_05::Smiley_05:

 

 

 

sur le nord

6192-17.jpg.8eee504778b3ff4ddb13f59fa52cf390.jpg

6192-18.jpg.c314e7096e1f738610c0d0d860795172.jpg

Modifié par jackv
  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, cc27001 a dit :

"Brigue ou Berne"
"Bellegarde ou ???"

sur une autre version de cette photo, plus grande, on lit en effet Brigue, Berne, Bellegarde (-en-Valserine ?). Je n'ai pas pensé que les gares desservies pouvaient être dans le désordre, à la réflexion, c'est tout à fait normal de commencer par la plus lointaine

image.png.8a7d1bc03227d956010a1c86476c9145.png

Modifié par Bibloc
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On voit que les voies était affichées plus de 2h avant, c'était bien, ça. On pouvait monter se réchauffer et s'installer dès que le train était à quai.

Maintenant, il faut attendre dans les courants d'air et risquer l'infarctus quand on est vieux si on a le malheur d'être placé en tête.

Il n'y a pas que des améliorations dans a vie moderne, il y parfois une tendance à faire chier le monde qui m'étonne.

 

@assouan

Intéressant, on voit bien que c'est la vitesse maximale des trains qui est à l'origine de prescription technique et pas de confort. Logique.

En plus, vu l'hétérogénéité du parc avant les voitures corails...

il faut l'avoir connue pour y croire.

Modifié par aldo500
  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, aldo500 a dit :

On voit que les voies était affichées plus de 2h avant, c'était bien, ça. On pouvait monter se réchauffer et s'installer dès que le train était à quai.

Maintenant, il faut attendre dans les courants d'air et risquer l'infarctus quand on est vieux si on a le malheur d'être placé en tête.

Il n'y a pas que des améliorations dans a vie moderne, il y parfois une tendance à faire chier le monde qui m'étonne.

Les trains affichés étaient des trains de nuit qui n'existent plus, donc tu ne risques plus d'attraper froid :Smiley_15:

  • J'aime 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Inharime a dit :

Les trains affichés étaient des trains de nuit qui n'existent plus, donc tu ne risques plus d'attraper froid :Smiley_15:

Après tu crevais de chaud à cause du chauffage mal régulé. Tu ouvrais le fenêtre et paf! Une escarbille dans l’oeil. 

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/04/2020 à 12:48, cc27001 a dit :

Facile à distinguer sur le Nord :
Express :

800px-Voiture_Nord_C11_24896_Thiviers_ju

et pour ces superbes B11 ,l'hiver s'il neigeait, la neige entrée par les portes qui n'étaient pas étanches. par contre tu avais les c... cuit par les radiateurs sous les sieges

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/04/2020 à 18:42, Bibloc a dit :

 ...   à l'époque, on attendait le P11  (et non pas PS11) comme le messie à chaque changement de service.

Bonjour,

juste pour donner une idée de ce que c'était pour ceux qui ne l'ont pas connu,

Société Nationale des Chemins de Fer Français , Annexe B à l'avis général P11 N°4 - Paris le18 août 1967 , applicable à partir du 24 septembre 1967 - quatre pages
source https://www.archine.com/listing/sncf-annexe-b-a-lavis-general-p11-n4-annee-1967/1335422

SNCF Annexe B à l'avis général P11 N°4 - année 1967 .jpg

SNCF Annexe B à l'avis général P11 N°4 - année 1967   .jpg

  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Paris-Briançon (train de nuit avec des couchettes) était-il classé comme Rapide ou Express? Il me semble me souvenir que c'était Rapide (années 50). Ce qu'il y a de sûr c'est qu'il avait des arrêts qui me paraissaient interminables à Valence, Livron, Veynes (qui n'était pas encore Veynes-Dévoluy) relais traction avec je crois les 141E/F. Il est vrai que la manutention des sacs postaux ne favorisait pas la brièveté des arrêts.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, black5 a dit :

Le Paris-Briançon (train de nuit avec des couchettes) était-il classé comme Rapide ou Express? Il me semble me souvenir que c'était Rapide (années 50). Ce qu'il y a de sûr c'est qu'il avait des arrêts qui me paraissaient interminables à Valence, Livron, Veynes (qui n'était pas encore Veynes-Dévoluy) relais traction avec je crois les 141E/F. Il est vrai que la manutention des sacs postaux ne favorisait pas la brièveté des arrêts.

à mon souvenir, express, avec son n° 1901. Sur la photo, c'est un supplémentaire qui est affiché

Modifié par Bibloc
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Bibloc a dit :

à mon souvenir, express, avec son n° 1901. Sur la photo, c'est un supplémentaire qui est affiché

C'est c que j'avais vu sur la photo. J'étais gamin à l'époque, J'allais en vacances dans le Queyras, départ de Lyon Perrache à 2 heures du matin, arrivée il semble vers 9h à Montdauhin-Guillestre. Souvenir aussi de voitures B10myfi et zut! je ne me souviens plus de la signification de cette indication : B10 = 2ème classe 10 compartiments, mais la suite...

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...