Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Le capital n'est pas encore atteint

Citation

En attendant, pour avoir le droit de circuler sur le réseau ferré, la société doit afficher un capital minimum de 1,5 million d'euros. C'est la règle fixée par l'Etat, qui a ouvert le marché du train à la concurrence en décembre 2020. Avec 628 000 euros récoltés fin septembre 2020 (et plus d'un million en janvier 2021), Railcoop est encore loin du compte (...)

Les dirigeants recherchent actuellement le matériel roulant

Citation

(…) Comment faire, même en empruntant, sachant qu'une rame de train coûte 13 millions d'euros ? (…) La solution ? Partir en Europe de l'Est pour rechercher des wagons d'occasion, comme ceux que le groupe a trouvés près de la gare de Bratislava, en Slovaquie. Avec une bonne surprise à la clé : ces anciens wagons allemands sont plutôt en bon état (…)

VIDEO. Quand une bande de copains crée une coopérative ferroviaire pour faire revivre les lignes abandonnées par la SNCF (francetvinfo.fr)

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 le reportage d'" Envoyé spécial" leur aura au moins permis de se faire connaître du grand public ... :Smiley_47:  ,entraînant le "plantage" de leur site web ...

" ... Publications

Railcoop

8 h ·

Vous êtes énormément à suivre le reportage sur Envoyé spécial
et à vouloir vous rendre sur notre site.
Il vient de crasher, nous mettons tout en œuvre pour qu'il revienne très vite ! ..."

https://www.facebook.com/Railcoop/

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, BB 15063 a dit :

🚂🚃🚃🚃  pour ceux qui n'ont pas regardé hier soir,et qui voudraient se faire une idée du projet Railcoop ... :

Bonjour,

on retiendra,pour les amateurs d' "Archéologie ferroviaire"  ( 😉  Vérane12 ),  en début et fin reportage , la vision des vestiges de l'ancienne Ligne Cahors / Capdenac le long de la vallée du Lot,

https://www.cheminots.net/forum/topic/33232-photos-ligne-cahors-capdenac/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Cahors_à_Capdenac

et particulièrement l'ancienne Gare de Cajarc (46-Lot) et ses vestiges ferroviaires ,ex. Train touristique QUERCY-RAIL et Musée du rail  ... ( ex. Autorail Picasso X 3825 - garé HS à Cajarc ) ...

http://gareauxgares.canalblog.com/archives/2014/02/01/29098580.html

( le village de Cajarc rendu célèbre par Georges Pompidou, Président de la République Française de 1969 à 1974,  conseiller municipal de la commune de 1965 à 1969 qui y possédait une propriété sur le causse,

et par le personnage " Papy Mougeot " du célèbre humoriste Coluche dans le jeu télévisé  " le schimilblick " 🥚 (1975) ...

Modifié par BB 15063
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

16 Janvier 2021 : À propos de RAILCOOP ! La mise au point de Laurent Brun, cheminot, syndicaliste CGT

" ... Les initiateurs véhiculent un certain nombre de poncifs sur la SNCF (structure trop lourde, on fera plus circuler les rames avec moins d'entretien...). Au départ,
ils présentaient leur modèle comme totalement autonome, avec du matériel neuf... ça ne semble plus être le cas. Petit à petit on se rapproche d’un principe de réalité :
l’entreprise publique SNCF ne gaspille pas de moyens, au contraire. S’il y avait des solutions techniques pour faire mieux à moindre coût, ça fait belle lurette qu’elles seraient en place. ..."

'" ... Par exemple, au niveau de la vente, si Railcoop décide de se limiter à la commercialisation de ses trains uniquement, cela peut restreindre l'attractivité
pour les usagers souhaitant des correspondances avec d'autres trains. Si la SCOP veut étendre sa commercialisation, il lui faudra des moyens de négociation,
de suivi, de gestion supplémentaire, donc une structure plus lourde. ..."

http://www.communcommune.com/2021/01/a-propos-de-railcoop-la-mise-au-point-de-laurent-brun-cheminot-syndicaliste-cgt.html

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quoi en penser mais j'ai un ami, sans doute complotiste, qui m'a décliné le scénario suivant :


"une bande de copains se lance dans un projet qui recueille l’assentiment enthousiaste de beaucoup de monde, ça pourrait être par exemple la restauration d'un château historique.
Il y a une levée de fonds et des sommes importantes sont récoltées, des spécialistes sont embauchés pour étudier la future restauration, des repas et voyages d'affaires sont programmés, etc."


A la fin de l'histoire ça peut se terminer très bien : le château est effectivement restauré.


Ou moins bien :

Au bout du compte les spécialistes grassement payés déclarent la restauration impossible, ou bien il manque encore plusieurs millions, ou les autorisations sont retirées, etc, etc.


Dans ce cas,les contributeurs perdent leurs mises, mais durant 3 ou 4 ans les cadres de "l'Opération Restauration du Château", ont vécu la grande vie !

C'est au moins çà !
 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Restaurer un château n'a rien à voir avec faire rouler des trains commerciaux en prétendant faire mieux que la SNCF dont c'est un peu son métier.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu l'auras compris le "château" était une parabole, ça aurai pu être n'importe quoi d'autre, par exemple la recherche de l'Arche d'Alliance.
Ce que je voulais dire, c'est qu'on peut avoir affaire à un authentique projet très sérieux, ou à un projet farfelu .

Mais compte tenu des sommes en jeu même au final abandonné le projet farfelu de restauration de château ou autre,aura permis à certains d'avoir une vie pas trop mauvaise durant 2 ou 3 ans...

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 27 minutes, CGO a dit :

"une bande de copains se lance dans un projet qui recueille l’assentiment enthousiaste de beaucoup de monde ..."  

 

ce n'est pas un secret, le "noyau" à l'origine de la création de  RAILCOOP est composé en partie d'anciens membres/dirigeants de l'ancien Train Touristique  "Quercyrail" ... ceci explique peut-être cela ...

https://www.railcoop.fr/notre-communaute/

https://www.quercyrail.fr/les-membres

https://www.quercyrail.fr/l-association/decouverte/historique

 

 

 

 

 

DÉCLARATION DE LA LISTE DES PERSONNES CHARGÉES DE L’ADMINISTRATION D'UNE ASSOCIATION - QUERCYRAIL.pdf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

on a droit à une petite précision sur le futur matériel utilisé ... 🚂🚃🚃:

Le Bordeaux-Lyon de Cooprail passera par Guéret et Limoges

" ... Pour relancer ses liaisons train, le département de la Creuse devient sociétaire de RailCoop, la première coopérative ferroviaire française.
Si les difficultés rencontrées par les transports collectifs dans les zones rurales ne sont pas nouvelles, certaines solutions qui émergent sont, elles, très novatrices. La Creuse,
dont la seule gare encore reliée au réseau ferroviaire national (La Souterraine) est de plus en plus mal desservie, est le premier département à devenir sociétaire de RailCoop,
coopérative ferroviaire qui ambitionne de faire de nouveau circuler des trains sur des lignes abandonnées par la SNCF pour le trafic national.
...
Dans un premier temps, ce sont des rames d’occasion rénovées qui assureront le trafic mais RailCoop prévoit d’acquérir du matériel neuf à partir de 2024. ..."

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/le-bordeaux-lyon-de-cooprail-passera-par-gueret-et-limoges

 

La ligne ferroviaire Bordeaux - Lyon en passe d'être relancée par une coopérative ferroviaire

Abandonnée par la SNCF en 2014, cette liaison pourrait renaître de bout en bout dès l'été 2022.

" ... Dans un premier temps, la coopérative compte louer ses trains. Des négociations sont en cours avec le SNCF. Mais l'objectif, à terme, est d'avoir son propre matériel roulant.
Du côté du personnel à bord, Railcoop compte recruter à partir de début 2022 des conducteurs et du personnel en gare.
...
... Une fois cette licence acquise, si tout se passe bien, la société coopérative saura en septembre 2021 si SNCF Réseau lui accorde des sillons, des créneaux de circulation.
Avec ce feu vert, Railcoop espère pouvoir faire rouler sans attendre des trains de marchandises, dès mi-2021 avant le démarrage pour les voyageurs en juin 2022.
Deux autres lignes de voyageurs pourraient suivre : reliant Toulouse à Rennes et Lyon à Thionville, en Moselle. ..."

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-ligne-ferroviaire-bordeaux-lyon-en-passe-d-etre-relancee-par-une-cooperative-ferroviaire-20210119

 

source : https://lagedefaire-lejournal.fr/railcoop-une-cooperative-pour-relancer-le-train-audio/

railcoop.jpg.3c0fe40e6913e7a86d2f8e71aac68abc.jpg

Modifié par BB 15063
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Lorsque l'on entend se lancer dans un projet sur lequel d'autres ont échoué, il me semble que l'on ne peut pas faire l’économie de se poser la question :

pourquoi la relation Lyon Bordeaux été abandonnée par la SNCF ?

Il est tentant de faire une analyse rapide du type la SNCF de abandonné parce qu'ils sont trop nuls, ou trop bureaucrates, ou trop pénalisés par la grève, nous  (Railcoop) on peut faire ce manque forcément que mieux qu'eux !

 

 

Si c'est ce type d'analyse rapide qui a été fait par Railcoop, ça ne pourra déboucher que sur un échec.

Oui il y a un potentiel pour le train en France et probablement sur cet itinéraire.

Mais on peut faire un autre type d'analyse si le train a été abandonné par la SNCF sur cette relation, c'est parce que c'est peut-être parce que la baisse des coûts de transport routier ont fait que le train n’était plus compétitif.

Si c'est bien la cause principale de l'abandon du train  sur cette relation, le seul moyen d'avoir de nouveaux trains compétitifs, ce sera seulement après avoir remédié  à ce problème.

C'est-à-dire après avoir renchéri les coûts du transport routier ou diminué ceux du coût du transport ferroviaire ( ou les deux à la fois.)

L'écotaxe, qu'on veuille ou non c'était une manière de renchérir les coûts du transport routier, les péages bon marché avant Vidalies, c'était une manière de diminuer les coûts du transport ferroviaire.

Donc  si effectivement des mesures gouvernementales étaient prises pour renchérir fortement les coûts de transport routier d’une part et diminution des coûts du ferroviaire d’autre part je dirais Rail Coop a une chance de réussir.

Sur le transport routier reste toujours aussi bon marché et qu'il n'y a pas de baisse significative sur les péages ferroviaires je serais beaucoup moins optimiste !

Modifié par CGO
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

il y a 46 minutes, CGO a dit :

si le train a été abandonné par la SNCF sur cette relation...

Ce train a été suspendu et non pas abandonné  en raison de travaux mais n'a pas été rétabli lorsque les travaux ont été terminés en raison d'un désaccord entre les Régions.
Dans ce domaine la SNCF n'est qu'un exécutant et fait ce qu'il lui est ordonné.
 

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, Inharime a dit :

 

Ce train a été suspendu et non pas abandonné  en raison de travaux mais n'a pas été rétabli lorsque les travaux ont été terminés en raison d'un désaccord entre les Régions.
Dans ce domaine la SNCF n'est qu'un exécutant et fait ce qu'il lui est ordonné.
 

S'il y a désaccord entre les Régions. (pour le financement) rien ne dit que Railcoop fera mieux que SNCF !

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 22 minutes, Inharime a dit :

en raison d'un désaccord entre les Régions.

Ben voilà tu as identifié la cause !

Si lors de la réunion Railcoop à laquelle j’ai assisté, l’orateur avait brandi triomphalement (comme naguère Chamberlain) un bout de papier en déclarant «  Voilà la relation a été abandonnée parceque la région X ne voulait plus rien remettre au pot commun, mais nous Railcoop avons réussi à avoir un engagement officiel de région X sur ce point ! »

J’aurais dit bravo et j‘aurais cru au projet  !

Au lieu de ça on a eu une discussion sur le futur matériel avec les questions futiles de l’assistance «  il y aura des emplacements vélos ? des liseuses pour la nuit ?, des prises USB ?

En français, ça s’appelle mettre la charrue avant les bœufs, ou vendre la peau de l’ours…

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

S'il y a un désaccord entre régions, ça empêche la circulation d'un TER entre deux régions, point.

Il existe plusieurs échelles dans les politiques publiques, et l'état et les régions ne sont pas les seuls à pouvoir avoir voix au chapitre et à avoir un pouvoir financier.
Les villes, les communautés de communes, les associations et... les citoyens sont là aussi.
La preuve en est puisque plusieurs communautés de communes ont pris des parts dans Railcoop.

Modifié par Yohann G
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Yohann G a dit :

S'il y a un désaccord entre régions, ça empêche la circulation d'un TER entre deux régions, point.

Il existe plusieurs échelles dans les politiques publiques, et l'état et les régions ne sont pas les seuls à pouvoir avoir voix au chapitre et à avoir un pouvoir financier.
Les villes, les communautés de communes, les associations et... les citoyens sont là aussi.
La preuve en est puisque plusieurs communautés de communes ont pris des parts dans Railcoop.

Tu as tout à fait raison et cela ne vaut pas que pour les TER : la communauté de communes de Colmar a participé (à une toute petite échelle) à la LGV Est en contre-partie de dessertes TGV origine-terminus. Il y a encore les départements aussi...

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai.
Déformation de ma part car au moment du remodelage des régions il a pas mal été question de remodeler les échelles et de supprimer les départements, avec les avantages et inconvénients que cela suppose, et avec comme nouvelle échelle les communautés de communes.
Mais ce n'est plus à l'ordre du jour, donc oui, il y a les départements, effectivement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Yohann G a dit :

Les villes, les communautés de communes, les associations et... les citoyens sont là aussi.
La preuve en est puisque plusieurs communautés de communes ont pris des parts dans Railcoop.

Railcoop c’est un projet idéaliste : chaque sociétaire à le même poids quelque soit son investissement.

Il va y avoir du sport lorsqu’il y aura conflit sur un projet de desserte entre des Communautés de Communes et des Régions qui auront mis beaucoup d’argent sur la table et des barbus à queue de cheval, forts sympathiques au demeurant, ayant misé 100 €, mais ayant le même poids en nombre de voix...

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RailCoop concrétise son projet de liaison ferroviaire entre Lyon et Bordeaux en 2022

La coopérative ferroviaire RailCoop veut relancer la liaison ferroviaire directe entre Lyon et Bordeaux en passant par Roanne, Guéret et Limoges.

Vous pourrez bientôt monter dans un train à Lyon Part-Dieu, et descendre quelques heures plus tard à Bordeaux, sans passer par Paris ou multiplier les (longues) correspondances en TER.
C'est le pari de la coopérative ferroviaire RailCoop, qui veut relancer la liaison directe entre les deux métropoles, en desservant les villes moyennes du Massif central délaissées par le règne du TGV.
Née un an plus tôt en tant que société coopérative d'intérêt collectif (SCIC), RailCoop mise sur l'ouverture à la concurrence du ferroviaire et le financement citoyen.
Et vient d'atteindre son objectif: lever 1,5 million d'euros.

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/transports/rail-coop-concretise-son-projet-de-liaison-ferroviaire-entre-lyon-et-bordeaux-en-2022_AN-202102010376.html

" ... Mais la voiture n'est pas la vraie concurrente pour RailCoop: ce sont avant tout les 'cars Macron' qui ont pris toute la place sur ces liaisons régionales délaissées par le train. ..."

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On va dire que ceux qui s'occupent de la com' ne font que s'occuper de la com' mais ça ne donne pas une belle image du truc au niveau des compétences ferroviaires :

Capture d’écran 2021-02-06 100304.jpg

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 37 minutes, Roukmoute a dit :

On va dire que ceux qui s'occupent de la com' ne font que s'occuper de la com' mais ça ne donne pas une belle image du truc au niveau des compétences ferroviaires :

Capture d’écran 2021-02-06 100304.jpg

C'est clair que ça fait pas professionnel ! Pour finir, je serais bien curieux de savoir ce qu'ils vont ramener comme matériel : X 73500 ? X 72500 ?....y  a pas grand chose de dispo !!

  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Tophe a dit :

C'est clair que ça fait pas professionnel ! Pour finir, je serais bien curieux de savoir ce qu'ils vont ramener comme matériel : X 73500 ? X 72500 ?....y  a pas grand chose de dispo !!

En dernier recours, solliciter la SNCF pour une Location Longue Durée sur ces matériels ? :Smiley_41:

Modifié par Greg4546
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 49 minutes, Roukmoute a dit :

 

Capture d’écran 2021-02-06 100304.jpg

:Smiley_58:  Je peux me permettre de rigoler, je n'ai pas investi dans ce délire.

Modifié par ADC01
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...