Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Traverser les États-Unis en train


Messages recommandés

En août 2017, pour assister à l'éclipse totale de Soleil qui traversait le territoire américain, j'ai rejoint ma sœur qui habite à Kansas City, en prenant le train Southwest Chief entre Chicago et KC.

Ce fut le choc aussi bien en raison de la qualité du service à bord de ce train qui relie quotidiennement Chicago à Los Angeles, qu'en raison du confort du voyage et surtout de la beauté des paysages traversés, alors même qu'il ne s'agissait que des grandes plaines du centre des USA. Mais la traversée du Mississippi au soleil couchant, à hauteur de Fort Madison a été un moment exceptionnel.

À peine descendu du train, je n'avais qu'une envie : repartir pour, cette fois, faire le trajet entier de Los Angeles à Chicago.

L'opportunité s'est présentée quelques mois plus tard : le 1er mai 2018, je m'envolais pour San Francisco pour un périple d'un mois à travers les États-Unis et le Canada (mon frère, ma fille et ma nièce vivent à Ottawa, Montréal et Québec).

Le programme était bien rempli : après de longues journées à arpenter les rues de San Francisco, notamment pour filmer les fameux Cable Cars, je prenais le train Coast Starlight en gare d'Oakland. Direction Los Angeles. Le parcours d'une douzaine d'heures emprunte la plaine centrale de la Californie, descend à travers les collines vers San Luis Obispo et enfin longe l'océan Pacifique de longues heures durant, notamment en plein cœur de la base militaire de Vandenberg, entre les silos de missiles nucléaires et les pas de tir de la NASA et de SpaceX (tous parfaitement visibles depuis le train).
De Los Angeles, je remontais en voiture avec un ami vers la base militaire de Vandenberg afin d'assister, en pleine nuit, au lancement de la fusée emportant la sonde InSight vers Mars. Nous étions placés à un peu plus de 4 km du pas de tir : ce fut une émotion immense. Le bruit d'une fusée qui décolle est quelque chose qu'il faut entendre et ressentir une fois dans sa vie.

Le surlendemain, je montais enfin à bord du Southwest Chief en partance pour Chicago. J'avais décidé de scinder mon voyage en plusieurs étapes. Après une nuit et une matinée dans le train, je faisais halte pendant 48 heures à Albuquerque, d'où j'allais visiter Santa Fe en empruntant le Santa Fe Rail Runner. Puis retour dans le Southwest Chief pour 20 nouvelles heures de voyage à travers le Nouveau Mexique, le Colorado et le Kansas où je retrouvais ma sœur et ses enfants.

À Kansas City, je décidais d'abandonner le Southwest Chief pour gagner Saint Louis en suivant le cours du Missouri avec le Missouri River Runner en 5 heures. Et enfin, je rejoignais Chicago depuis Saint Louis avec L'Illinois Service, aussi en 5 heures.

Cette fringale de trains ne se terminait pas tout à fait là, puisque deux jours après avoir rejoint Chicago, je faisais une petite virée avec le South Shore Line vers Michigan City notamment pour filmer les trains circulant en pleine chaussées, dans les 10 et 11th rues.

J'ai énormément filmé et photographié ces périples. Mais j'ai à peine eu le temps de monter ces films.

Je vous propose donc un petit avant goût de cette traversée des État-Unis en train avec quelques paysages du Nouveau Mexique et du Colorado.

Voyager en train au long cours est facile et pas très coûteux : les billets de ma traversée en train entre San Francisco, Los Angeles, KC, Saint Louis et Chicago m'ont coûté un peu plus de 300 dollars pour presque 5000 km. C'est une expérience à faire…

Je prendrai le temps de raconter tout cela en détail ici, avec des photos et des vidéos.

 

Modifié par Olivier Joseph
  • J'aime 6
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...