Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La plaque de queue - retirée de la réglementation


Messages recommandés

il y a 23 minutes, Petite Vitesse a dit :

Pour moi, wagon non freiné interdit en tête et en queue. Tout dépend visiblement de l'EF.

Non freiné ou non relié à la CG ? 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vu ce jour , sur un train travaux en gare de Saint Denis des lanternes à feux blancs sur un wagon. C’est la première fois que je vois ça.

Sûrement quand il est en tête du mouvement pour un refoulement.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, Petite Vitesse a dit :

Pour moi, wagon non freiné interdit en tête et en queue. Tout dépend visiblement de l'EF.

Pour l'ancienne plaque de queue, ne pas confondre :

- Wagon non freiné ou isolé, mais relié à la conduite générale, et ...

- Wagon non relié à la conduite générale, et c'est dans ce dernier cas que la plaque de queue devait être mise.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 24/05/2021 à 22:00, mecano 62 a dit :

Vu ce jour , sur un train travaux en gare de Saint Denis des lanternes à feux blancs sur un wagon. C’est la première fois que je vois ça.

Sûrement quand il est en tête du mouvement pour un refoulement.

Bonjour,

l'INFRA possède des lanternes de couleur blanche. Elle sont bicolore rouge/blanche.

Sur le dessus, un interrupteur permet de choisir la couleur.

 

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
Le 29/05/2021 à 12:56, CGO a dit :

Qui se souvient des plaques de coordination sur les autocars ?

berliet-des-annees-1950-photo-dr-autocars-just-1576680650.jpg

Il me semble en avoir déjà vu sur un car à l'embouteillage de Lapalisse. Mais je n'en connais pas la signification.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'était les plaques  mises en place dans le cadre de la Coordination des Transports, pour indiquer si le service était régulier ou occasionnel.

Par exemple lorsque la RATP organisait des excursions avec ses autobus parisiens, ces derniers n'avaient pas de clignotants, pas de feux stop, pas de plaques d'immatriculation, ni de feux rouges arrières, mais ils n'oubliaient pas d'installer une superbe plaque ronde de coordination !

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, CGO a dit :

C'était les plaques  mises en place dans le cadre de la Coordination des Transports, pour indiquer si le service était régulier ou occasionnel.

Par exemple lorsque la RATP organisait des excursions avec ses autobus parisiens, ces derniers n'avaient pas de clignotants, pas de feux stop, pas de plaques d'immatriculation, ni de feux rouges arrières, mais ils n'oubliaient pas d'installer une superbe plaque ronde de coordination !

Si, le clignotant existait: 

 

Bus.png

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'y a que les anciens pour avoir connu ce type d'indicateur de direction : bras mobile avec lumignon, personnellement je les ai connus rouges sur les trolleybus de la bonne ville de Lyon

http://folsaintjust.free.fr/ancien/30-Francheville_trolley_19.jpg

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, black5 a dit :

Il n'y a que les anciens pour avoir connu ce type d'indicateur de direction : bras mobile avec lumignon, personnellement je les ai connus rouges sur les trolleybus de la bonne ville de Lyon

http://folsaintjust.free.fr/ancien/30-Francheville_trolley_19.jpg

en 1965 je conduisais aussi un bus chausson "nez de cochon " de l'armée de l'air entre Creil et Balard ou Dugny il y avait encore ce genre de flèche comme indicateur du changement de direction..

meme modéle

1949-Car-CHAUSSON-dit-nez-de-cochon.jpg.56eac5a830438e54cc39dae9f6a7062e.jpg

Modifié par jackv
  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, black5 a dit :

Il n'y a que les anciens pour avoir connu ce type d'indicateur de direction : bras mobile avec lumignon, personnellement je les ai connus rouges sur les trolleybus de la bonne ville de Lyon

http://folsaintjust.free.fr/ancien/30-Francheville_trolley_19.jpg

Les flèches de direction ont été courantes jusque dans les années 50, puis remplacées par des clignotants lumineux.

Sur Juvaquatre par exemple (je parle d'une auto que je connais bien), les flèches ont disparu en 1953.

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 07/06/2021 à 09:38, aldo500 a dit :

Si, le clignotant existait: 

 

Bus.png

Pas vraiment clignotant, mais appareil indicateur de changement de direction, obligatoire sur les véhicules de plus de 2 m , de large, comme ce TN6 Renault, depuis 1933.

 

Avant le bras oscillant (yoyo), il y a eu la flèche blanche...

 

BB KX1 6017.jpg

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 06/06/2021 à 21:42, CGO a dit :

C'était les plaques  mises en place dans le cadre de la Coordination des Transports, pour indiquer si le service était régulier ou occasionnel.

Par exemple lorsque la RATP organisait des excursions avec ses autobus parisiens, ces derniers n'avaient pas de clignotants, pas de feux stop, pas de plaques d'immatriculation, ni de feux rouges arrières, mais ils n'oubliaient pas d'installer une superbe plaque ronde de coordination !

Joli HS ! Intéressant par ailleurs mais représentatif de la qualité de digression... 

  • J'aime 2
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, assouan a dit :

Joli HS ! Intéressant par ailleurs mais représentatif de la qualité de digression... 

Oui, mais ils ont bien mis le clignotant pour signaler le changement de direction 🤣

  • J'aime 1
  • Haha 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, assouan a dit :

Joli HS ! Intéressant par ailleurs mais représentatif de la qualité de digression... 

 On retombe, un peu, dans le ferroviaire puisque le même nouvel article 22 du code de la route de 1933 qui imposait les "yoyos", énonce également "Tout véhicule automobile de plus de 3 t doit être muni d'un appareil amplificateurs de sons"
Dispositifs dont étaient munis également certains autorails et jusqu'à tout récemment certains BB 63 000 et 66 000, pour la répétition des pétards (et quoi encore comme EM ?)
 

  • J'aime 1
  • J'aime pas du tout 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, CGO a dit :

 On retombe, un peu, dans le ferroviaire puisque le même nouvel article 22 du code de la route de 1933 qui imposait les "yoyos", énonce également "Tout véhicule automobile de plus de 3 t doit être muni d'un appareil amplificateurs de sons"
Dispositifs dont étaient munis également certains autorails et jusqu'à tout récemment certains BB 63 000 et 66 000, pour la répétition des pétards (et quoi encore comme EM ?)
 

et BB12000

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, BB 15063 a dit :

et  les A1A A1A  62000 ...?

cela ne me dit rien, pas sur qu'ils y en avaient, il y avait déjà des retro cet engin pouvait pas tout avoir

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien le bonjour. 

Ce fil m'a fait pencher sur le sujet eu égard de ce qui se fait chez nous.

Le RCF (règlement de circulation férroviaire espagnol ) prévoit ce qui suit.

Les trains de voyageurs devront toujours avoir allumés en permanence deux feux rouges en queue du train. C'est ce qui correspond aux spécifications techniques d'interopérabilité Europe.

D'autres configurations de feux peuvent être employées sur le matériel déjà en service, mais ce matériel ne peut pas quitter le réseau ADIF. En tout état de cause si ce matériel vient à être rénové les feux de queue doivent être mis en conformité

Les trains de marchandises doivent obligatoirement circuler avec deux feux lumineux de queue (lanternes) dès lors qu'il s'agit de lignes exploitées en cantonement téléphonique et en block manuel.

Sur les lignes équipées en block automatique il peut être fait usage de plaques réfléchisantes selon le modèle ci joint qui correspond aux spécifications techniques d'interopérabilité Europe.

 

 

uriserv_OJ.LI.2019.139.01.0005.01.SPA.xhtml.LI2019139ES.01002102.tif.jpg.jpg

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On voit ce genre de plaque de queue étrangère parfois traîner dans les triages, ou dans les machines aptes Allemagne.

Certaines de nos BB75100 en ont une tripotée qui traîne à côté de la boîte à outils.

J'en ai récemment eu une qui en avait pas moins de 9 qui traînaient ! 😅

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...