Aller au contenu
Le Web des Cheminots

présentation membre


katamiaw

Messages recommandés

Il y a 1 heure, nono sn a dit :

bonjour je m'appelle nono sn et je suis passionné du métro parisien qui me fascine depuis mon enfance.

Bonjour,

Bonne initiative pour la présentation et bienvenu.

Le sujet officiel "Présentation des membres" est ici :

https://www.cheminots.net/topic/5351-nouveaux-membres-venez-vous-présenter/

 

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, nono sn a dit :

bonjour je m'appelle nono sn et je suis passionné du métro parisien qui me fascine depuis mon enfance.

bonjour

bien venu.. pour t’accueillir un peu de PUB retro...commune RATP /SNCf

e

 

Modifié par jackv
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

A mon tour de me présenter...

 

Issu d'une famille cheminote, je suis né au Mans, âgé de 46 ans et passionné par les trains depuis le plus jeune âge, puis par les transports urbains depuis l'adolescence (spécialiste de l'époque contemporaine du réseau du Mans). J'habite à Créteil.

Du fait de ma parenté, j'ai fréquenté des colonies de vacances et le centre aéré S.N.C.F. du Mans, situé dans la zone du triage, où nous nous rendions en navette ferroviaire (un X2400 le matin, généralement un X3800 le soir, parfois une BB63500 tractant une remorque unifiée ou d'autres matériels). J'observais le dépôt vapeur, les Ateliers du Matériel, ou l'embranchement particulier de l'usine Carel et Fouché ou encore le dépôt Pontlieue et y apercevoir les différents matériels me fascinait.

Mon père, qui était contrôleur m'emmenait sur ses tournées (X2400 et leurs remorques, 4300, 4900, T2000, Z5100, Z9600, etc.). Mon oncle travaillait au département du Transport puis du Fret, il connaissait par exemple le réseau Sud-Est comme sa poche. Ma cousine travaille à la communication de la gérance voitures de Masséna. La vie fait que de mon côté, je suis rentré à la R.A.T.P. comme conducteur de métro sur la ligne 8. Je travaille actuellement à l'exploitation de la ligne 12. D'obédience S.N.C.F. à la base, je me suis parfois fait reprendre en formation R.A.T.P. car j'en utilisais les termes, mais je suis devenu parfaitement bilingue.

Mes sujets de prédilection sont la gestion et l'utilisation des engins (affectations, roulements et toutes les considérations qui y sont liées), les accidents ou catastrophes ferroviaires (en particulier celle de Vierzy), ainsi que l'exploitation du réseau. J'ai abondamment et (presque) complètement parcouru le réseau (époque qui m'est contemporaine, s'entend) aux meilleures places, y compris des lignes hélas aujourd'hui fermées. Ma préférée est sans conteste la ligne Nice - Coni et sa branche Breil-sur-Roya - Vintimille).

Côté matériel, je suis amoureux des Caravelles, en particulier des X4500 (pour leur bruit), mais j'aime toutes les séries d'engins y compris le matériel moderne. En dehors des Caravelles, des engins dont les bruits me plaisent étaient ou sont les BB9200 (avec les anciens ventilateurs), BB8500 et 25500, CC6500, 72000, Z20900/23500, X2100, 2200, 2400, 2800. J'apprécie aussi les Z2 et je n'ai rien contre les X72500! N'ayant pas connu la vapeur, je ne m'y intéresse que fort peu, je comprends cependant parfaitement les gens qui l'aiment (en revanche, je ne rechigne pas à voyager dans un train d'association quand c'est possible).

Ma passion s'exprime par une collection conséquente de quelques objets ferroviaires, plusieurs centaines de revues (Rail Magazine, Rail Passion, Voies, Le Train mensuels et spéciaux, Ferrovissimo/Ferrovissime, l'Echo du rail, Objectif Rail, R.G.C.F., Chemins de Fer, La Vie Du Rail presque complet de 1968 à 1995, etc.) ou cartes postales plusieurs dizaines de livres (des éditions Presses et Editions Ferroviaires, La Vie Du rail, Le Cabri, etc.), plusieurs dizaines de cassettes vidéos ou D.V.D. vidéos (Le Cabri, La Régordane, La Vie Du Rail, etc.), ou encore les photos que j'ai faites moi-même (en argentique, 12400 photos papier et 26200 diapositives, et en numérique plusieurs milliers), plus de 200 cassettes audio (enregistrements sonores que j'ai au gré de mes voyages faits moi-même d'engins). J'ai notamment été très actif lorsque j'avais les facilités de circulation, qui m'ont ouvert beaucoup de portes...

Je possède aussi de nombreux documents récupérés lors de mes visites des établissements (dépôts et Ateliers du matériel) ou photocopiés aux archives historiques de la S.N.C.F., sises au Mans (je pourrais y installer mes meubles tellement j'y passe du temps hors pandémie). Y passer plusieurs jours consécutifs à y éplucher des documents ne me fait pas peur!

Du fait de mon passé et de ma grande proximité avec le réel, je suis peu trains miniatures, j'ai cependant été affilié au club du Mans quand j'y vivais (j'y rentre souvent puisque j'y ai mon pied à terre chez mes parents ou des amis). Actuellement, je suis membre de l'Amicale des Modélistes Ferroviaires du Personnel R.A.T.P., qui possède un superbe réseau en gare R.E.R. de la Varenne-Chenevières et sur lequel je fais rouler mon peu de matériel.

Voilà, je pense n'avoir rien oublié. Voici quelques photos de moi et de la quasi totalité de mes trésors plus ou moins bien entassées dans mon studio (pour l'instant, je pense à plus grand, dans lequel je pourrai installer mes sièges de première classe Corail Vtu, en décoration Tallon, stockés chez un ami en attendant), pour vous faire une idée.

Merci pour votre accueil.

 

Moi en 1994:

139095210_1147528015679632_1912657493001065464_n.jpg

 

En 2011:

44494129_577240399375066_8377191534545600512_n.jpg

 

Vue générale de mes rangements:

181209175_4246311848715023_5360325558217570707_n.jpg

 

Ici aussi:

181260495_118207583624165_3200041806006868677_n.jpg

 

Vidéothèque:

181550072_139040814800969_3636395324953189276_n.jpg

 

Ici encore:

181439363_130324545707880_1565753771315575907_n.jpg

 

Une boîte de pochettes photos:

179468828_182973983677497_7865106377744090075_n.jpg

 

Ou de diapositives (j'en ai aussi dans des pochettes transparentes):

180398857_1600606496996334_5566071402112238418_n.jpg

 

Détail de la vidéothèque:

181119241_3869738326437634_5606388896889051140_n.jpg

 

Plus en détail, notez les raretés comme les films Carel et Fouché:

181634243_583697529257947_4581163423297793993_n.jpg

 

Un album de cartes postales:

181347219_289174342676005_3946431477648568174_n.jpg

 

Duchesse, la gardienne des lieux:

180274508_738285086846687_6764349011966930072_n.jpg

Modifié par E.T.G.
Mise en page.
  • J'aime 6
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour E.T.G. et bienvenu sur le forum,

Bravo et merci pour cette très belle présentation, ... et merci aussi pour tes excellents posts précédents.

J'ai hâte de lire tes prochains posts ...

👍

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci.

 

J'ai aussi vécu deux ans à quelques minutes à pieds de la gare de Lyon-Perrache, dans le cadre de l'accomplissement de mon service national, en tant que volontaire service long.

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
Le 02/05/2021 à 06:38, E.T.G. a dit :

A mon tour de me présenter...

 

Issu d'une famille cheminote, je suis né au Mans, âgé de 46 ans et passionné par les trains depuis le plus jeune âge, puis par les transports urbains depuis l'adolescence (spécialiste de l'époque contemporaine du réseau du Mans). J'habite à Créteil.

Du fait de ma parenté, j'ai fréquenté des colonies de vacances et le centre aéré S.N.C.F. du Mans, situé dans la zone du triage, où nous nous rendions en navette ferroviaire (un X2400 le matin, généralement un X3800 le soir, parfois une BB63500 tractant une remorque unifiée ou d'autres matériels). J'observais le dépôt vapeur, les Ateliers du Matériel, ou l'embranchement particulier de l'usine Carel et Fouché ou encore le dépôt Pontlieue et y apercevoir les différents matériels me fascinait.

Mon père, qui était contrôleur m'emmenait sur ses tournées (X2400 et leurs remorques, 4300, 4900, T2000, Z5100, Z9600, etc.). Mon oncle travaillait au département du Transport puis du Fret, il connaissait par exemple le réseau Sud-Est comme sa poche. Ma cousine travaille à la communication de la gérance voitures de Masséna. La vie fait que de mon côté, je suis rentré à la R.A.T.P. comme conducteur de métro sur la ligne 8. Je travaille actuellement à l'exploitation de la ligne 12. D'obédience S.N.C.F. à la base, je me suis parfois fait reprendre en formation R.A.T.P. car j'en utilisais les termes, mais je suis devenu parfaitement bilingue.

Mes sujets de prédilection sont la gestion et l'utilisation des engins (affectations, roulements et toutes les considérations qui y sont liées), les accidents ou catastrophes ferroviaires (en particulier celle de Vierzy), ainsi que l'exploitation du réseau. J'ai abondamment et (presque) complètement parcouru le réseau (époque qui m'est contemporaine, s'entend) aux meilleures places, y compris des lignes hélas aujourd'hui fermées. Ma préférée est sans conteste la ligne Nice - Coni et sa branche Breil-sur-Roya - Vintimille).

Côté matériel, je suis amoureux des Caravelles, en particulier des X4500 (pour leur bruit), mais j'aime toutes les séries d'engins y compris le matériel moderne. En dehors des Caravelles, des engins dont les bruits me plaisent étaient ou sont les BB9200 (avec les anciens ventilateurs), BB8500 et 25500, CC6500, 72000, Z20900/23500, X2100, 2200, 2400, 2800. J'apprécie aussi les Z2 et je n'ai rien contre les X72500! N'ayant pas connu la vapeur, je ne m'y intéresse que fort peu, je comprends cependant parfaitement les gens qui l'aiment (en revanche, je ne rechigne pas à voyager dans un train d'association quand c'est possible).

Ma passion s'exprime par une collection conséquente de quelques objets ferroviaires, plusieurs centaines de revues (Rail Magazine, Rail Passion, Voies, Le Train mensuels et spéciaux, Ferrovissimo/Ferrovissime, l'Echo du rail, Objectif Rail, R.G.C.F., Chemins de Fer, La Vie Du Rail presque complet de 1968 à 1995, etc.) ou cartes postales plusieurs dizaines de livres (des éditions Presses et Editions Ferroviaires, La Vie Du rail, Le Cabri, etc.), plusieurs dizaines de cassettes vidéos ou D.V.D. vidéos (Le Cabri, La Régordane, La Vie Du Rail, etc.), ou encore les photos que j'ai faites moi-même (en argentique, 12400 photos papier et 26200 diapositives, et en numérique plusieurs milliers), plus de 200 cassettes audio (enregistrements sonores que j'ai au gré de mes voyages faits moi-même d'engins). J'ai notamment été très actif lorsque j'avais les facilités de circulation, qui m'ont ouvert beaucoup de portes...

Je possède aussi de nombreux documents récupérés lors de mes visites des établissements (dépôts et Ateliers du matériel) ou photocopiés aux archives historiques de la S.N.C.F., sises au Mans (je pourrais y installer mes meubles tellement j'y passe du temps hors pandémie). Y passer plusieurs jours consécutifs à y éplucher des documents ne me fait pas peur!

Du fait de mon passé et de ma grande proximité avec le réel, je suis peu trains miniatures, j'ai cependant été affilié au club du Mans quand j'y vivais (j'y rentre souvent puisque j'y ai mon pied à terre chez mes parents ou des amis). Actuellement, je suis membre de l'Amicale des Modélistes Ferroviaires du Personnel R.A.T.P., qui possède un superbe réseau en gare R.E.R. de la Varenne-Chenevières et sur lequel je fais rouler mon peu de matériel.

Voilà, je pense n'avoir rien oublié. Voici quelques photos de moi et de la quasi totalité de mes trésors plus ou moins bien entassées dans mon studio (pour l'instant, je pense à plus grand, dans lequel je pourrai installer mes sièges de première classe Corail Vtu, en décoration Tallon, stockés chez un ami en attendant), pour vous faire une idée.

Merci pour votre accueil.

 

Moi en 1994:

139095210_1147528015679632_1912657493001065464_n.jpg

 

En 2011:

44494129_577240399375066_8377191534545600512_n.jpg

 

Vue générale de mes rangements:

181209175_4246311848715023_5360325558217570707_n.jpg

 

Ici aussi:

181260495_118207583624165_3200041806006868677_n.jpg

 

Vidéothèque:

181550072_139040814800969_3636395324953189276_n.jpg

 

Ici encore:

181439363_130324545707880_1565753771315575907_n.jpg

 

Une boîte de pochettes photos:

179468828_182973983677497_7865106377744090075_n.jpg

 

Ou de diapositives (j'en ai aussi dans des pochettes transparentes):

180398857_1600606496996334_5566071402112238418_n.jpg

 

Détail de la vidéothèque:

181119241_3869738326437634_5606388896889051140_n.jpg

 

Plus en détail, notez les raretés comme les films Carel et Fouché:

181634243_583697529257947_4581163423297793993_n.jpg

 

Un album de cartes postales:

181347219_289174342676005_3946431477648568174_n.jpg

 

Duchesse, la gardienne des lieux:

180274508_738285086846687_6764349011966930072_n.jpg

merci pour ce beau et constructif commentaire.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci et j'ai encore bien d'autres choses à vous publier, pour le plus grand plaisir de tous, en essayant que ce soit de façon éclectique.

Je viens d'ailleurs de scanner de nouvelles photos faites au sud-ouest, où j'allais moins vu qu'on n'y rencontrait pas d'E.A.D. à l'époque pendant laquelle je voyageais intensément. Quand on travaille, on a moins de temps; et quand on paye le train, ça freine!

Je précise que j'ai acquis mes solides connaissances de l'époque contemporaine sur le tas lors de mes nombreux périples, avec déjà les bases par une lecture très tôt, depuis quand j'étais pré-adolescent, de bonnes revues comme La Vie Du Rail. Allié à des facultés d'assimilation notamment des noms de villes, etc., ce qui m'a permis de ne pas être désorienté lors de mes voyages. Sauf la gare d'Avignon pour laquelle il m'a fallu plusieurs passages ou arrêts et départs pour y appréhender la circulation des trains, du fait qu'on peut y arriver par le nord même en venant du sud, depuis Miramas par Salon de Provence: j'étais même plus à l'aise en Nord-Pas-de-Calais avec ses nombreux raccordements et un réseau très dense, mais du fait de l'omniprésence des X4500, je l'ai aussi davantage parcouru...

J'ai donc une excellente connaissance de la géographie du pays. Et comme je ne peux pas être partout, je ne connais que le réseau S.N.C.F., je ne m'intéresse pas aux trains et réseaux étrangers (sinon leurs matériels qui nous rendent visite). D'ailleurs, je ne connais et ne parle que le français, et rien de plus que quelques mots anglais.

Et en plus d'être né au Mans et d'y rentrer régulièrement, je précise que j'y ai vécu 26 ans. Je ne suis arrivé en région parisienne qu'en 2003 par le plus grand des hasards.

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Bonjour à tous !

Je m'appelle Guillaume.
Ferrovipathe depuis bien l'âge de 4 ans (d'après mes parents) j'ai très vite été particulièrement séduit par les autorails Billard à voie métrique présents sur les réseaux qui, fût un temps, a été celui des CFD du Vivarais.

J'ai intégré ma première association bénévole (Velay Express) en 2005 et aujourd'hui suis un grand amoureux de ces petit tacots de nos campagnes. Un bon tiers de mon actuel temps est consacré à leur préservation, restauration et recherche d'archives en vue, je l'espère, de l'écriture d'ouvrage à leur sujet.

Au plaisir !

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une nouvelle pièce dans ma collection, trouvée la semaine dernière entre autres trésors en vidant la maison de ma tante, qui avait gardé les archives de mon oncle apès son décès, en 1998...

IMG_20210531_0002(0).jpg

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/05/2021 à 22:24, G. Billardiste a dit :

Bonjour à tous !

Je m'appelle Guillaume.
Ferrovipathe depuis bien l'âge de 4 ans (d'après mes parents) j'ai très vite été particulièrement séduit par les autorails Billard à voie métrique présents sur les réseaux qui, fût un temps, a été celui des CFD du Vivarais.

J'ai intégré ma première association bénévole (Velay Express) en 2005 et aujourd'hui suis un grand amoureux de ces petit tacots de nos campagnes. Un bon tiers de mon actuel temps est consacré à leur préservation, restauration et recherche d'archives en vue, je l'espère, de l'écriture d'ouvrage à leur sujet.

Au plaisir !

bonjour

et bien venu 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Occupation pendant le premier confinement, les jours de repos et de disponibilité chez moi: démontage des albums photos trains et bus, réintégration des photos dans leurs pochettes d'origine, et remise au complet de celles-ci.

Et maintenant, je vais voir pour scanner toutes celles dont il manque les amorces ou fins de négatifs, voire davantage...

Boris.Deshayes.20200327.172616.jpg

Boris.Deshayes.20200327.173247.jpg

Boris.Deshayes.20200327.173538.jpg

Boris.Deshayes.20200327.173544.jpg

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les trains, ce sont des photos...mais aussi des documents! Un exemple (hors confinement) d'une de mes rentrées chez mes parents pour y passer des repos, je suis comme de coutume allé aux archives historiques de la S.N.C.F. y continuer mes recherches.
Sur celle-ci, j'étais occupé sur la conception, le recensement des besoins, les commandes, livraisons et affectations des Rames Réversibles Régionales (R.R.R.).
Et j'ai bien sûr comme à chaque visite en ces lieux fait faire des photocopies de pas mal de documents pour mes archives personnelles.
Il n'y a rien d'intéressant, mais tout de passionnant! Tout ça permet de voir comment la maison travaillait, les échanges faits entre différents services, les reflexions qui étaient menées, les projets existants, les décisions prises, avec leur justification, etc.
C'est une façon inhabituelle d'observer le chemin de fer, ses matériels et son exploitation et de savoir comment fonctionne la S.N.C.F., ajoutant une corde supplémentaire à mon arc et m'aidant à en accroître ma trop faible connaissance. 😛

21167399_365212570577851_7773525472263766_o.jpg

21246281_365215583910883_2971192154622638930_o.jpg

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Occupation d'une soirée d'août 2013: tri et rangement de cartes postales.

 

Il faut jouer du massicot pour les faire rentrer dans les albums car leur format, généralement en 10,5 x 15 cm, leur permet difficilement de rentrer dans les albums, taillés pour du 10 x 15 cm avec une légère marge. Et quand il faut les ressortir pour les reclasser, c'est galère: je classe par ordre alphabétique puis numérique de référence pour chaque éditeur (du moins ceux qui avaient jugé utile de mettre une référence, toujours pratique), et je dois donc parfois déboutiquer certains albums et en reclasser les contenus lorsque je complète mes collections avec d'éventuels manquants intermédiaires obtenus après d'autres!

40101275_551168705315569_3086696131237773312_n.jpg

40219541_551168811982225_3956085391274016768_n.jpg

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et vous, que faites-vous à temps perdu? Des mots croisés ou fléchés? Mouais, pas mal, mais pas assez intéressant pour moi qui aime réfléchir.
 
Chacun a ses spécificités et sensibilités dans la passion du chemin de fer. En ce qui me concerne, c'est un intérêt particulier en ce qui concerne la gestion, l'exploitation et la vie des matériels de traction et à voyageurs.
Aussi, de mon côté, l'occupation de mes temps perdus passe dans la conception de roulements d'engins afin d'assurer des dessertes (fictives) tout en respectant la capacité minimum pour chaque train et les conditions réelles d'utilisation des engins, avec le moins d'engins possible*.
J'avais déjà réalisé un ensemble ayant pour cadre la ligne Nice - Cunéo exploitée au moyen de X2100 ou 2200 et XR6100, puis je me suis intéressé à la desserte des Cévennes. Je vous présente ici une partie de cette dernière.
Pour l'établissement des horaires, je suis parti d'un indicateur des années 90. J'ai transféré toutes les dessertes routières sur fer, en adaptant les horaires, puis monté les roulements. La desserte visible ici en est une nouvelle, renforcée avec des dessertes supplémentaires par rapport à la première.
Nota: les engins retenus sont les X2200, 4500 et XR6100. Il n'y a d'agents de manoeuvre qu'à la Bastide-Saint Laurent les Bains et Nîmes (gare et dépôt). Nîmes est considéré comme le dépôt titulaire des engins. C'est le seul endroit où l'on peut faire les pleins.
Les abréviations sont miennes (mais facilement devinables) et les XR6100 sont pour des raisons pratiques à l'établissement des roulements représentées chacune en trait continu (et pour limiter le nombre de feuilles les XR6100 figurent sur la même page que certaines journées d'X2200). Les évolutions dépôt - gare ou vice versa ne sont pas représentées. Il y a chaque semaine autant de trains à circuler sur chaque section de ligne et dans chaque sens.
Les gares de croisement sont nombreuses sur chaque ligne.
Nous sommes dans les années 90: on rebrousse encore à Courbessac et la ligne de Bessèges est toujours exploitée.
Les numéros des circulations ont été établis selon une certaine logique.
Les voies sont correctement entretenues et les zones de ralentissement n'existent pas.
Pour des raisons de commodité, les X4500 sont exclus au nord d'Alès afin de les ménager (ils n'ont pas été conçus pour les lignes de montagne, et en réel ils étaient carrément interdits sur le barreau lozérien) et d'offrir des performances satisfaisantes aux trains y circulant avec les X2200 + XR (néanmoins, non visible ici, les X4500 assurent un train destination Grand Combe-La Pise le dimanche soir avec retour en W sur Alès, une desserte symétrique ayant lieu le lundi matin, elle aussi confiée aux X4500: c'est au delà que la rampe devient "méchante".
Du fait des trains à tranches Mende/Langogne avec voitures directes et donc minimum deux X2200, les X2800 ne paraissent pas apporter de plus-value, je ne les ai donc pas retenus comme engins de référence, leurs qualités pouvant être mieux mises à profit ailleurs.
Je ferai un roulement en retenant les X72500 et 73500: cela permettra de voir le gain de matériel possible avec leur faculté de s'accoupler ou se désaccoupler ne requérant pas d'agent de manoeuvre sur place.
Je ne me suis en revanche pas attaqué à un roulement A.D.C./A.S.C.T. (résidences La Bastide et Nîmes ou Alès): si je m'estime à force d'en lire être d'excellent niveau en matière de roulements réels d'engins et autres documents de la fonction Transport, mon niveau est par trop insuffisant en ce qui concerne les roulements agents (mon père a eu sur sa fin de carrière une fonction l'amenant à travailler avec ces documents des contrôleurs,  mais l'adage "tel père tel fils" n'a pas fonctionné pour ça).
 
N'allez pas montrer tout ça à des dirigeants S.N.C.F.: cette nécessité de moyens ferait faire une syncope à plus d'un, eux qui s'appliquent justement à tout faire disparaître (ce genre de dessertes en tout cas).
Le parc nécessaire doit être augmenté de 30 % pour tenir compte des réserves Entretien et Transport (15 % chacune, taux habituels en vigueur). Tout ce matériel indispensable pour assurer tous ces trains du quotidien. Ils diront que je suis fou: absolument, mais ça, je le savais déjà!😂😂😂).
Le montage de ces roulements représente un travail colossal, qui prend plusieurs semaines voire plusieurs mois à réaliser (pour rappel, à temps perdu, et non en permanence, et sans outil informatique). Il y a de la préparation en amont, de nombreux brouillons pour parvenir à tout faire coïncider en prenant en compte toutes les exigences, et surtout une énorme réflexion: c'est justement ce que j'aime dans ce loisir.☺💕💖💙💚💛💜
Ce n'est qu'à la fin que la mise en pages finale et au propre, comme ce qui est publié ici, se fait.
 
 
*J'ai cependant dû faire une légère entorse à ces conditions d'utilisation: une journée de week-end prévoit qu'à l'arrivée de Montpellier d'un train formé de deux X2200 encadrant trois XR6100, l'X2200 de queue restant en gare, celui de tête rentre de la gare au dépôt de Nîmes avec les trois remorques (dont pour l'occasion la ligne 380 v serait débranchée et des lanternes placées sur l'arrière du convoi). S'il ne battra pas un record de vitesse, je pense qu'un tel assemblage peut rejoindre le dépôt sans encombre (l'itinéraire n'est pas en rampe ou fort peu). Cette disposition évite un 27ème X2200 qui ne servirait que pour l'équivalent d'un aller-retour dépôt-gare.

40568569_554414914990948_6618292956707160064_n.jpg

40613238_554415221657584_4561759935599214592_n.jpg

40624304_554415238324249_1992850600412315648_n.jpg

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous partez en vacances?

 

Confiez-moi vos bagages comme en ces étés 1993 et 1994 pendant lesquels j'occupais un emploi de bagagiste saisonnier à l'E.C.T. de Nantes: accompagnement dans les trains: accueil des bagages, tri en cours de route, descente dans les gares dans lesquelles ils devaient être descendus.

Nous avions un roulement dont je me souviens qu'il comportait une tournée sur une paire de trains de nuit aujourd'hui disparus, les 340 et 343, qui si mes souvenirs sont bons étaient des Nantes - Nice et retour (découcher au foyer à Saintes). Sur ces trains, nous transportions des bagages dans un fourgon MC76. Selon les contrôleurs de nos trains, il y en avait plusieurs seulement quelques années auparavant...

Sur les autres trains nous officions en B6Dd2: sur Quimper avec des R.H.R. pour couvrir d'autres trains de nuit passant par Nantes; et des tournées dont le retour suivait plus vite l'aller sur Lorient, Les Sables d'Olonne et un aller jusqu'au Mans et retour cette fois en T.G.V., dans lesquels sur cette dernière tournée les bagages étaient rares.

Formation d'une semaine à Nantes (44) durant une semaine pendant les vacances de Pâques, apprentissage de la lecture des indicateurs, des roulements, à la couverture des trains (sécurité), et de bien d'autres choses encore.

Pas de photos prises en 1993 à cause de sérieux problèmes d'appareil-photos (comme aujourd'hui à Soissons, voir le post correspondant), mais photos de 1994, avec mon compact Minolta.

 Avec justement l'utilisation et le maniement pour démonstration d'une torche à flamme rouge.

Et service sur différentes tournées.

 

Du coup, je ne sais pas si vous êtes en congés, mais moi oui, aussi je vous souhaite à tous de bonnes vacances. Pour ceux qui y seront aussi avant mon retour début juillet (d'ici-là je ne pourrai que peu poster), et aux autres aussi: ben oui, même sans partir, mon absence vous fera des vacances!

Boris.Deshayes.3292-12-483.jpg

Boris.Deshayes.3307-27-483.jpg

Boris.Deshayes.3363-03-485.jpg

Boris.Deshayes.3364-04-485.jpg

Boris.Deshayes.3449-09-487.jpg

Modifié par E.T.G.
  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour en direct d'une bonne vieille rame Atlantique, la 404, entre Paris et Le Mans.

Nous longeons actuellement la ligne Paris - Tours par Châteaudun.

Une voyageuse de marque, Duchesse, profite des semi-compartiments en première classe.

20210617_123017(0).thumb.jpg.cd0a0e115ca62612877ea432cc1fedc1.jpg

20210617_122952.jpg

20210617_123040.jpg

20210617_123416.jpg

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...