Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Attelage automatique


Messages recommandés

Vers un attelage automatique des wagons de fret ?

L’acteur majeur de la location de wagons Ermewa (42 000 wagons, 250 millions d’euros de chiffre d’affaires) a présenté un nouveau projet pilote d’attelage automatique numérique, Digital automatic coupling (DAC). La technologie DAC permet de brancher automatiquement tant physiquement (connexion mécanique et ligne pneumatique pour le freinage) que numériquement (alimentation électrique et connexion de données).

Ce projet est développé avec les partenaires du groupe de travail DAC4EU (Digital Automatic Coupling For Europe composé de Deutsche Bahn AG et sa filiale DB Cargo, GATX, Rail Cargo Austria, CFF Cargo et VTG), financé à hauteur de 13 millions d’euros par le ministère fédéral allemand des transports et de l’infrastructure numérique.

https://strategieslogistique.com/Train-Ermewa-veut-generaliser-le,11182

cela revient reguliérement mais compte tenu du nombre plus limité de wagons fret et de nouvelle technique cela pourrait avancer..

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

https://blog.railcargo.com/en/artikel/dak-faq1

Si un système en DAC4 est choisi, il sera possible de migrer en mode DAC5.

 

Si j'ai bien compris, ils en sont à choisir le type d'attelage pour le niveau DAC4 : https://www.dac4.eu/en/wp-content/uploads/sites/2/DAC_Projectinformation_March_21_eng.pdf

Si le Dellner-Scharfenberg ou Voith-Scharfenberg était choisi, ça faciliterait grandement l'attelage avec les matériels voyageurs pour les secours et acheminements. Du moins en France, car en Suisse c'est un modèle différent qui est privilégié.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, TER200 a dit :

https://blog.railcargo.com/en/artikel/dak-faq1

Si un système en DAC4 est choisi, il sera possible de migrer en mode DAC5.

 

Si j'ai bien compris, ils en sont à choisir le type d'attelage pour le niveau DAC4 : https://www.dac4.eu/en/wp-content/uploads/sites/2/DAC_Projectinformation_March_21_eng.pdf

Si le Dellner-Scharfenberg ou Voith-Scharfenberg était choisi, ça faciliterait grandement l'attelage avec les matériels voyageurs pour les secours et acheminements. Du moins en France, car en Suisse c'est un modèle différent qui est privilégié.

on espère qu'il vont choisir le modèle le plus universel possible... sinon ça ne se fera jamais ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 24 minutes, capelanbrest a dit :

on espère qu'il vont choisir le modèle le plus universel possible... sinon ça ne se fera jamais ...

tu crois ? 🤣🤣

  • J'aime 1
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, capelanbrest a dit :

on espère qu'il vont choisir le modèle le plus universel possible... sinon ça ne se fera jamais ...

En 1963 j'ai participé à la mesure du degré de courbe des voies de service de la gare de Montataire pour savoir si elles permettraient ou non d'accrocher ou de décrocher des wagons de marchandise équipés d'un attelage automatique.
Ces mesures sont toujours valables aujourd'hui et quelque soit le choix tout est permis car...ces voies de service ont disparu. 

  • J'aime 2
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Inharime a dit :

En 1963 j'ai participé à la mesure du degré de courbe des voies de service de la gare de Montataire pour savoir si elles permettraient ou non d'accrocher ou de décrocher des wagons de marchandise équipés d'un attelage automatique.
Ces mesures sont toujours valables aujourd'hui et quelque soit le choix tout est permis car...ces voies de service ont disparu. 

oui des années 60 au début 70 c'était la grande période d'essai de l'attelage automatique avec des rames qui stationnaient souvent a Valenton et a Villeneuve sur la voie de gauche, c'est même a cette période que certaine loc (genre BB 16000)  ont été modifiées pour pouvoir recevoir un attelage automatique.. tout était prét ,il n'y avait plus qu'a !

Modifié par jackv
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 28 minutes, jackv a dit :

oui des années 60 au début 70 c'était la grande période d'essai de l'attelage automatique avec des rames qui stationnaient souvent a Valenton et a Villeneuve sur la voie de gauche, c'est même a cette période que certaine loc (genre BB 16000)  ont été modifiées pour pouvoir recevoir un attelage automatique.. tout était prét ,il n'y avait plus qu'a !

Y avait la 16700, elle avait gardé son gros nez. La rame a stationné des années dans le triage de Vaires, Je en sais pas comment ils ont fait pour la ferrailler ( au le ferrailleur est venu sur place) vu qu'il y avait des arbres qui ont poussé entre et sur les wagons

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, fabrice a dit :

Y avait la 16700, elle avait gardé son gros nez. La rame a stationné des années dans le triage de Vaires, Je en sais pas comment ils ont fait pour la ferrailler ( au le ferrailleur est venu sur place) vu qu'il y avait des arbres qui ont poussé entre et sur les wagons

Les rames étaient chargées de tirefonds vieille ferraille vieux sabots pour la charge et pour les essais sur le nord est en tête une BB12000 et en queue une 14000 pour les essais des attelages en compression ou en traction, souvent avec des ADC de bob

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 04/07/2021 à 22:54, jackv a dit :

sur la voie de gauche,

Tu veux dire la "voie des gauches" ?

(Les gauches étant des défauts de la voie volontairement créés)

(On parle ni de politique, ni de circulation autoroutière sur la voie réservée au dépassement !)😉

Modifié par CGO
  • J'aime 1
  • Haha 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 05/07/2021 à 10:06, jackv a dit :

Les rames étaient chargées de tirefonds vieille ferraille vieux sabots pour la charge et pour les essais sur le nord est en tête une BB12000 et en queue une 14000 pour les essais des attelages en compression ou en traction, souvent avec des ADC de bob

certaines de ces rames sont restées stationnées en attente  de ferraillage sur les voies de l'ancien "faisceau triage" de Laon (02) fin 80/début 90 ...

Modifié par BB 15063
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, CGO a dit :

Tu veux dire la "voie des gauches" ?

(Les gauches étant des défauts de la voie volontairement créés)

(On parle ni de politique, ni de circulation autoroutière sur la voie réservée au dépassement !)😉

oui bien sur erreur d'ortho.... c'est bien voie des gauches..

 cette voie et d'autres , les bâtiments avec les appareils de mesure, vestiaires, et autres servitudes etc...se trouvaient là (encadrés en rouge) pas loin du PC triage (flèche) et le long des VP pour situer..

gauc.thumb.jpg.0154e6949518f0bf8d70e26179f02a84.jpg

  • J'aime 2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, jackv a dit :

oui bien sur erreur d'ortho.... c'est bien voie des gauches..

 cette voie et d'autres , les bâtiments avec les appareils de mesure, vestiaires, et autres servitudes etc...se trouvaient là (encadrés en rouge) pas loin du PC triage (flèche) et le long des VP pour situer..

gauc.thumb.jpg.0154e6949518f0bf8d70e26179f02a84.jpg

Merci pour la photo.

Ah, mes premières années de SMUR à Villeneuve St Georges, au début des années 90. Le PC triage appellé par les puristes et autres compteurs de rivet la DOT (direction opérationnelle du triage).

Dans le coin en bas à gauche de ta photo on aperçoit le pont de l'amorce de la LGV.

Bruno.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, bruno a dit :

Merci pour la photo.

Ah, mes premières années de SMUR à Villeneuve St Georges, au début des années 90. Le PC triage appellé par les puristes et autres compteurs de rivet la DOT (direction opérationnelle du triage).

Dans le coin en bas à gauche de ta photo on aperçoit le pont de l'amorce de la LGV.

Bruno.

oui mais moi c'est l'appellation des années 70 ..organisation millitaro-ferroviaire de l'époque.. PC dans les triages , PC dans les régions.. Chef et(ou) sous- Chefs sur le terrain.. même mon chef de traction était un lieutenant colonel de rve ... et les instructions qui ne  dégringolaient que du haut vers le bas..(là pas trop de changement)

Modifié par jackv
  • J'aime 2
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, jackv a dit :

même mon chef de traction était un lieutenant colonel de rve .

Oui, mais c'était sans doute pour d'autres raisons, il me semble que le grade militaire est moins élevé pour un chef traction, lieutenant colonel c'est Chef de Dépôt ou Inspecteur traction au minimum...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, CGO a dit :

Oui, mais c'était sans doute pour d'autres raisons, il me semble que le grade militaire est moins élevé pour un chef traction, lieutenant colonel c'est Chef de Dépôt ou Inspecteur traction au minimum...

si tu veux faire un parallèle armée / SNCf , pas évident ... mais tu peux tabler sur qualif H (avant niveau 10) = avant c'était souvent  des chefs d'établissement (IGTT) = colonel

Chef de TRAction Principal (qui est devenu CTT qualif F) c'était niveau 8  et c'était aussi le niveau de l' IS 2 (inspecteur de 2éme) le IS 1 correspondait à niveau 9 (qualif G) c'était CD  qui devenu CTTP.. 

 la qualif 10  ou H c'était ISD (inspecteur divisionnaire)

Le Chef de TRAtion (CTRA) c'était le dernier niveau maîtrise  niveau 7 ce serait environ  Capitaine a l'armée..

 mais là on a perdu l'attelage de vue

Modifié par jackv
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, jackv a dit :

si tu veux faire un parallèle armée / SNCf , pas évident .

A la SNCF, comme  à l'Aviation Civile ou la Marine Marchande, tu te retrouvais automatiquement avec un grade de réserve en cas de mobilisation .

Il me semble que Conducteur, c'était quelque chose comme Sergent.

Est ce que ça existe toujours ?

  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, CGO a dit :

Il me semble que Conducteur, c'était quelque chose comme Sergent.

Jamais entendu parler de ça puisque  de toute façon, il fallait faire l'armée avant de faire le stage de conduite

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, ADC01 a dit :

Jamais entendu parler de ça puisque  de toute façon, il fallait faire l'armée avant de faire le stage de conduite

pas obligé, il n'y en a pas eu beaucoup mais il y a eu des post app. qui ont suivi la fion adc et on été reçu a l'examen avant le service national...mais pas nommés

Modifié par jackv
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, jackv a dit :

pas obligé, il n'y en a pas eu beaucoup mais il y a eu des post app. qui ont suivi la fion adc et on été reçu a l'examen avant le service national...mais pas nommés

Pas nommés avant l'armée donc pas de grade de route, donc ils n'étaient pas conducteurs administrativement

  • J'aime 1
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 13 heures, ADC01 a dit :

Jamais entendu parler de ça puisque  de toute façon, il fallait faire l'armée avant de faire le stage de conduite

 

mais ils avaient fait leur stage conduite et même l'examen avant l'armée  ..

 

pas nommés ...mais c'était une manière d'essayer de les revoir à la SNCF après l'armée... car pas mal d'anciens APP ne revenaient pas

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, jackv a dit :

 

 

mais ils avaient fait leur stage conduite et même l'examen avant l'armée  ..

 

pas nommés ...mais c'était une manière d'essayer de les revoir à la SNCF après l'armée...

Certes mais par rapport aux correspondance de grade qu'évoquait Mak, l'armée ne pouvait pas prendre un autorisé pas nommé pour un conducteur si jamais elle en a tenu compte un jour pour la correspondance de grade à "sergent" selon lui, ce qui serait surprenant sans avoir fait le PESO.

Modifié par ADC01
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, ADC01 a dit :

Certes mais par rapport aux correspondance de grade qu'évoquait Mak, l'armée ne pouvait pas prendre un autorisé pas nommé pour un conducteur si jamais elle en a tenu compte un jour pour la correspondance de grade à "sergent" selon lui, ce qui serait surprenant sans avoir fait le PESO.

Je crois que tout ça fait partie de l'obligation de réserve, et uniquement en cas de mobilisation.


C'est la même chose pour les médecins qui seront mobilisés comme officiers, par exemple lieutenant pour un interne et Lt Cl ou général pour un directeur d'hôpital
Si tu es Chef traction on peut te mobiliser avec le grade de capitaine, conducteur avec le grade de Sergent...

Maintenant, il y a certainement d'autres facteurs, par exemple l'objection de conscience ou le refus d'accepter le grade, par exemple à l'époque du service militaire la plupart des bacheliers étaient incorporés comme aspirants, sauf ceux qui refusaient et se retrouvaient simples soldats...
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, CGO a dit :

Je crois que tout ça fait partie de l'obligation de réserve, et uniquement en cas de mobilisation.


C'est la même chose pour les médecins qui seront mobilisés comme officiers, par exemple lieutenant pour un interne et Lt Cl ou général pour un directeur d'hôpital
Si tu es Chef traction on peut te mobiliser avec le grade de capitaine, conducteur avec le grade de Sergent...

Maintenant, il y a certainement d'autres facteurs, par exemple l'objection de conscience ou le refus d'accepter le grade, par exemple à l'époque du service militaire la plupart des bacheliers étaient incorporés comme aspirants, sauf ceux qui refusaient et se retrouvaient simples soldats...
 

J'ai deux frangins et plusieurs connaissances qui ont fait l'armée en tant que bacheliers et jamais on leurs a proposé d'être incorporé en tant qu'aspirant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, ADC01 a dit :

Jamais entendu parler de ça puisque  de toute façon, il fallait faire l'armée avant de faire le stage de conduite

Et si je me souviens quand on était en apprentissage, ils nous avaient dit mini 21 ans pour conduire, ce qui resolvait la question du service national ( Y avait pas de formation comme aujourd'hui, on etait en atelier et fallait limite se debrouiller tout seul)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...