Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Train "des primeurs" Rungis-Perpignan


Messages recommandés

il y a 23 minutes, Laroche a dit :

Oui, mais dans le cas du Perpignan - Valenton - Rungis, si on fait le parcours final entre Valenton et Rungis en camion, alors que le MIN de Rungis est embranché, et que, si je ne raconte pas de betises, une bonne partie des produits transportés sont en réalité des produits espagnols qui arrivent à Perpignan par la route, on montre bien que la route est partout présente.

Pour le moment je n'ai pas vu de sources sur ce point...

PS : j'ai même plutôt trouvé le contraire :

"Une solution de transport combiné (chargement de camions ou de caisses de camions sur les trains) avait été envisagée à la fin de 2019 entre Perpignan et la plate-forme multimodale de Valenton (Val-de-Marne), située à quelques kilomètres de Rungis, mais elle n’a pas été mise en œuvre, notamment parce que les transporteurs ne trouvaient pas les horaires pratiques."

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/09/21/le-train-des-primeurs-entre-rungis-et-perpignan-va-redemarrer-en-octobre_6095387_3234.html

 

Modifié par assouan
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 256
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Il y a 10 heures, zorba a dit :

Je croyais qu'il fallait consommer "local" et "circuit court". Encore une contradiction entre les promesses et les réalisations effectives. 

et

Il y a 4 heures, ADC01 a dit :

Peut être mais il faut savoir ce que l'on veut, manger local et de saison implique de manger ce qui se cultive à proximité de chez soi en fonction de la saison,; manger des fraises à Paris en janvier est une aberration, par exemple.

Moi je veux bien et d'accord avec l'exemple cité par ADC01 des fraises à Paris en janvier, mais en a-t-on toujours la possibilité? S'il faut ne consommer que ce qu'on trouve à notre porte, les gens de Rouen, de Dunkerque et de Strasbourg auront bien du mal à se fournir en olives, tandis que nos amis briançonnais risquent de ne pas souvent manger de pommes de terre vue la nature des sols chez eux: peuvent-ils en cultiver autant que nécessaire pour nourrir tout le monde?

Même si c'est transporté en bouteilles (pourquoi pas en fûts ou en wagon avec embouteillage sur place?), les habitants du sud ne vont pas souvent pouvoir boire du cidre tandis qu'à Paris nous n'aurons pas de Côtes du Rhône, les Rillettes du Mans n'iront pas beaucoup plus loin, et les nougats de Montélimar y resteront...

Il y a 10 heures, zorba a dit :

Je croyais qu'il fallait consommer "local" et "circuit court". Encore une contradiction entre les promesses et les réalisations effectives. 

Ce n'est pas moi qui ait décrété cela. Je ne fais qu'ajouter mon avis après l'intervention d'Assouan.

Et quand bien même certains prétendent cela, ont-ils raison et est-on obligés d'obéir?

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le communiqué officiel du Premier ministre :

"Fermée depuis l'été 2019, l’exploitation de la ligne avait fait l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) en décembre dernier pour assurer sa reprise. C’est désormais chose faite. Le nouveau pôle fret de la SNCF - « Rail Logistics Europe » -, lauréate de l'AMI, combinera par ailleurs la ligne Perpignan-Rungis et le transport de conteneurs sur l'autoroute ferroviaire empruntant l'axe Le Boulou-Gennevilliers, précise l’opérateur."

https://www.gouvernement.fr/jean-castex-relance-le-train-des-primeurs-0

 

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, assouan a dit :

Le communiqué officiel du Premier ministre :

"Fermée depuis l'été 2019, l’exploitation de la ligne avait fait l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) en décembre dernier pour assurer sa reprise. C’est désormais chose faite. Le nouveau pôle fret de la SNCF - « Rail Logistics Europe » -, lauréate de l'AMI, combinera par ailleurs la ligne Perpignan-Rungis et le transport de conteneurs sur l'autoroute ferroviaire empruntant l'axe Le Boulou-Gennevilliers, précise l’opérateur."

https://www.gouvernement.fr/jean-castex-relance-le-train-des-primeurs-0

 

Citation

C’est désormais chose faite. Le nouveau pôle fret de la SNCF - « Rail Logistics Europe » -, lauréate de l'AMI,

C'est quoi encore ce truc ??

  • J'aime 1
  • Etonné 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 6 minutes, Nolivfr a dit :

C'est anciennement TFMM (FRET SNCF, CAPTRAIN, Forwardis, VIIA et Naviland), qui a changé de nom en début d'année.

Ah, pris note ! Merci.

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 43 minutes, Nolivfr a dit :

C'est anciennement TFMM (FRET SNCF, CAPTRAIN, Forwardis, VIIA et Naviland), qui a changé de nom en début d'année.

De réorganisations en revirements, en attendant la suite...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, CGO a dit :

Moins la distance est grande, plus ça a de chances de venir par la route !

Pour info la plus grande part des tonnes/marchandises est transportée en VL: camionnettes ou petits camions avec permis VL...

Ouep, quand je vais chez mon producteur local de pommes, à pieds, j'emprunte la route. Donc ça vient par la route. CQFD. On devrait imaginer un train qui va chercher ça chez un producteur... Loin loin loin, pour que ça soit rentable. Ca resterait du train. Puis un drone décollerait du train pour venir me livrer chez moi. Comme ça, on fait plaisir aux ayatollahs du rail.

Pas certain que ce soit plus écolo que ma solution "par la route"... 😉

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, ADC01 a dit :

Peut être mais il faut savoir ce que l'on veut, manger local et de saison implique de manger ce qui se cultive à proximité de chez soi en fonction de la saison,; manger des fraises à Paris en janvier est une aberration, par exemple.

A Paris on peut pas manger grand chose de local alors, hormis du pain.

 

Et puis le local tout ça, c'est un peu du caprice d'enfant gâté. Des pays entiers ne pourraient pas vivre sans importer massivement des aliments qu'ils ne peuvent pas cultiver chez eux (à cause du climat et/ou de la densité de population).

Modifié par TER200
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, TER200 a dit :

Des pays entiers ne pourraient pas vivre sans importer massivement des aliments qu'ils ne peuvent pas cultiver chez eux (à cause du climat et/ou de la densité de population).

Et d'autres auraient du mal à vivre s'il ne devaient compter que sur les locaux pour consommer les produits.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, Gom a dit :

Ouep, quand je vais chez mon producteur local de pommes, à pieds, j'emprunte la route. Donc ça vient par la route. CQFD. On devrait imaginer un train qui va chercher ça chez un producteur... Loin loin loin, pour que ça soit rentable. Ca resterait du train. Puis un drone décollerait du train pour venir me livrer chez moi. Comme ça, on fait plaisir aux ayatollahs du rail.

Pas certain que ce soit plus écolo que ma solution "par la route"... 😉

Tout de suite la polémique !😁
Où as tu vu que je me faisait l'avocat des produits lointains "parce qu'ils viendraient en train " ?!


Au contraire, je faisais le constat que l'essentiel des t/K sont transportées sur courte distance.
Le véhicule marchandise qui transporte le plus, en volume,  c'est la voiture individuelle ou la camionnette !
 pas le semi remorque !


Cette situation n'est pas favorable au train,mais comme tu le suggères, on peut difficilement relier chaque maison au réseau ferré avec EP individuel, là dessus on est d'accord !

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, TAIGA a dit :

Les wagons de e train sont en rénovation aux ateliers d'Occitanie à NARBONNE.

On nous aurait menti, quand on nous a dit que ces wagons frigo étaient à bout de souffle et condamnés à la destruction ?!

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, TAIGA a dit :

Les wagons de e train sont en rénovation aux ateliers d'Occitanie à NARBONNE.

J’ai lu Miramas , ailleurs. Toujours aussi peu fiable radio ballaste.  A moins qu’il y ait une répartition.

Modifié par fby
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Laroche a dit :

On nous aurait menti, quand on nous a dit que ces wagons frigo étaient à bout de souffle et condamnés à la destruction ?!

On trouve toujours de (coûteux) bricolages à faire pour prolonger leur vie de quelques années...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, Laroche a dit :

On nous aurait menti, quand on nous a dit que ces wagons frigo étaient à bout de souffle et condamnés à la destruction ?!

C'est aussi une possibilité oui. Accuser son chien d'avoir la rage, cette bonne vieille ficelle assez facilement utilisée...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'axe Le Boulou-Gennevilliers,

La partie terminale pour Gennevilliers ce n'est pas ce qui est la plus génial comme lignes.. en plus plus de liaison vers l'évangile ..

Modifié par jackv
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, jackv a dit :

l'axe Le Boulou-Gennevilliers,

La partie terminale pour Gennevilliers ce n'est pas ce qui est la plus génial comme lignes.. en plus plus de liaison vers l'évangile ..

Le Perpignan-Rungis va être terminus Gennevilliers ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...