Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Usagers Mécontents


Messages recommandés

Il y a 1 heure, E.T.G. a dit :

Toutes ces "conneries" sont en train de devenir une mode, on essaye de nous faire mettre à genoux devant nos clients et de nous faire manger dans leur main. (…)

Il est vrai que s’occuper des clients c’est un peu honteux. Des gens qui utilisent un transport alors qu’ils n’y sont pas toujours obligés : traitons-les comme de la merde. 
Sérieusement ? Je peux comprendre que certaines pratiques agacent mais parler de « nous mettre à genoux devant les clients » ? Ou de « manger dans leur main » ? C’est quoi le souci ? Ils ne sont pas assez chics les clients ? Ils ne sont pas - normalement - la raison fondamentale de travailler dans les métiers de service ? Il y a encore du boulot avant d’être fiers de travailler au service des gens 🤢 

  • J'aime 4
  • J'adore 1
  • J'aime pas du tout 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas dit qu'il ne faut pas s'occuper des clients, mais qu'il est absolument inutile d'en faire de trop. Il conviendrait de lire au second degré mes propos comme la mise à genoux ou le fait de manger dans leurs mains.

Je suis convaincu du service au client, mais les farces tendant à devoir faire se présenter les personnels, à devenir obséquieux avec eux sont absolument inutiles (on ferait mieux d'avoir des trains à l'heure). J'aimerai déjà voir ceux qui ont pondu ces idées eux-même faire ce qu'ils préconisent. On en rediscute après, je suis certain qu'entre le confort de leur bureau et le terrain, ils comprendront la différence.

On voudrait que les conducteurs fassent des annonces pour distraire la compagnie, tout en estimant que la sécurité ferroviaire reposerait sur leur concentration à la conduite de leur train, etc. Où est la cohérence? De qui se moque-t-on? Les personnels ne sont pas des ménestrels ou bouffons (au sens de la première définition de ce mot, pas celle de l'insulte) pour voyageurs en mal de spectacle.

Une preuve que ce que ces décideurs font n'est pas bon, c'est que ce qu'ils décident est balayé immédiatement par leur successeur, et ces gens ne restent jamais très longtemps en poste. Alors bon, je veux bien que les temps changent, que le contexte change également, mais si ces gens avaient des idées de génie, ils seraient assez inamovibles et les successeurs ne remettraient pas en cause ce que leurs prédécesseurs ont fait. Or, c'est systématiquement le cas.

Pour le chic des clients, merci aussi de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Si certains sont agréables, c'est un fait, qui n'est pas le cas de tous.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, E.T.G. a dit :

Je n'ai pas dit qu'il ne faut pas s'occuper des clients, mais qu'il est absolument inutile d'en faire de trop. Il conviendrait de lire au second degré mes propos comme la mise à genoux ou le fait de manger dans leurs mains.

Je suis convaincu du service au client, mais les farces tendant à devoir faire se présenter les personnels, à devenir obséquieux avec eux sont absolument inutiles (on ferait mieux d'avoir des trains à l'heure). J'aimerai déjà voir ceux qui ont pondu ces idées eux-même faire ce qu'ils préconisent. On en rediscute après, je suis certain qu'entre le confort de leur bureau et le terrain, ils comprendront la différence.

On voudrait que les conducteurs fassent des annonces pour distraire la compagnie, tout en estimant que la sécurité ferroviaire reposerait sur leur concentration à la conduite de leur train, etc. Où est la cohérence? De qui se moque-t-on? Les personnels ne sont pas des ménestrels ou bouffons (au sens de la première définition de ce mot, pas celle de l'insulte) pour voyageurs en mal de spectacle.

Une preuve que ce que ces décideurs font n'est pas bon, c'est que ce qu'ils décident est balayé immédiatement par leur successeur, et ces gens ne restent jamais très longtemps en poste. Alors bon, je veux bien que les temps changent, que le contexte change également, mais si ces gens avaient des idées de génie, ils seraient assez inamovibles et les successeurs ne remettraient pas en cause ce que leurs prédécesseurs ont fait. Or, c'est systématiquement le cas.

Pour le chic des clients, merci aussi de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Si certains sont agréables, c'est un fait, qui n'est pas le cas de tous.

il suffit tout simplement  de rédiger différemment....pour éviter toutes confusions possible. 🙂 🙂 

après pour ce qui est des annonces,  je partage en grande partie tes propos : trop c'est trop.

Résumons pragmatiquement que demande le voyageurs (qu'il soit client ou usager) ?

1 savoir qu'il est dans le bon train  :

donc le fameux message style bienvenu à bord du TER/TGV/ nr xxx à destination de... 

les gares desservies  : il dessert  X Y Z A B C  etc...

2 les consignes liées au transport.

Assurez vous d'avoir un titre de transport validé qui pourra être contrôlé à tout moment durant votre voyage.

Nous la Sncf et/ou la région,  vous souhaitons un agréable voyage.

3 être averti de l'arrivée à sa destination sans confusion possible

Avant chaque arrêt  : madame monsieur nous arrivons en gare de X ou Y

c'est tout ce que l'on a besoin de savoir.

tout le reste est superflu ! 

pour les train à long parcours offrant une possibilité de restauration boissons, suffit que l'employé du bar face une annonce sitôt après le départ et 2/3 autres durant le parcours, comme autrefois après les grandes gares/points de correspondances et aps après chaque arrêt comme j'ai pu le constater déjà à plusieurs reprises.

Dans l'idéal (et il tout de même surprenant de voir qu'au 21 -ème siècle ça ne soit pas encore généralisé en France) ces annonces ne devrait pas être le fait du personnel de bord, mais bien d'une banque de données automatisée, comme cela se pratique un peu partout ailleurs et ce façons systématique.

Les annonces type "Simone" sont parfaites en terme de diction et de compréhension par tout le monde.

_________________________________________________________________________________________________________________

Bien évidemment à l'heure de l'Europe  et du brassage international, sur tout les trains la version en anglais devrait être obligatoire.

pour les étrangers qu'ils soient Touristes ou voyageurs d'affaires ou tout simplement issus d'une quelconque communauté, ne parlant pas(ou trés mal) le français ce serait un énorme plus si ça pratiquait chez nous dans tous les trains.

là encore on fera appel à une banque de données automatisée type "message Simone".

 

Lors d'un récent déplacement dans le sud de la France,  sur la ligne Nice XXmiglia, j'ai été une fois de plus très étonné par les annonces franco françaises, sur le parcours français, alors que le train transporte chaque jours des voyageurs/usagers issus de multiples groupes linguistiques. (argentés ou pas).

à partir et au dela  de XXmiglia dans le moindre TER  FS (appelé "treno locale" ou "regionale") y compris sur du vieux matériel,  les annonces,  ainsi que toutes les indications en gare,  sont bi lingues.

Une autre façon d'accueillir un public non italianophone,  venu travailler, visiter dépenser son pognon, étudier etc sur un territoire. 

De ce point de vu là SNCF et les régions ont encore beaucoup à faire….alors que nous sommes au 21 ème siècle et que l'on se dit ouverts sur le monde qui nous entoure !!

à côté de ça on va entendre des contrôleur faire du zèle en faisant des annonces en breton, langue parlée par moins de 0.5 % de la population de la région Bretagne traversée. 

Même chose à la RATP lorsque les annonces existent,  comme sur certaines lignes et notamment celles desservant les aéroports/gares etc...(qui osera nous dire ici que paris et sa région ne ont pas cosmopolites ? ).

je trouve que c 'est la moindre des choses que de le faire à minima en bilingue, dans un pays qui se dit 1ére destination mondiale pour le tourisme et/ou pays d'accueil de multiples communautés, par nécessairement francophone.

voila faire simple et efficace. ...et pas nésséçairement se mettre à genoux ou manger dans le creux de la main.  🙂

 

  • J'aime 2
  • J'adore 1
  • J'aime pas du tout 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, assouan a dit :

Il est vrai que s’occuper des clients c’est un peu honteux. Des gens qui utilisent un transport alors qu’ils n’y sont pas toujours obligés : traitons-les comme de la merde. 
Sérieusement ? Je peux comprendre que certaines pratiques agacent mais parler de « nous mettre à genoux devant les clients » ? Ou de « manger dans leur main » ? C’est quoi le souci ? Ils ne sont pas assez chics les clients ? Ils ne sont pas - normalement - la raison fondamentale de travailler dans les métiers de service ? Il y a encore du boulot avant d’être fiers de travailler au service des gens 🤢 

+1

Je suis un simple client du rail, et j'apprécie ce genre de petites annonces, ça participe à avoir un ressenti positif du voyage tout en ne coûtant rien à la compagnie.

Le train n'est pas le mode de transport privilégié des Français (très loin derrière la voiture individuelle), donc toute petite attention envers ses clients est bonne à prendre. On n'est plus dans les années 60, lorsque le train était absolument indispensable. Aujourd'hui, bien que certains ne veulent pas l'entendre, c'est une réalité l'image fait partie des clés du succès d'un service (évidemment après sa qualité et son coût).

Bien sûr, il faut ensuite que l'information suive en cas de situation perturbée, sinon tous les efforts faits en matière de communication auront été rendus à néant.

  • J'aime 5
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, E.T.G. a dit :

Je n'ai pas dit qu'il ne faut pas s'occuper des clients, mais qu'il est absolument inutile d'en faire de trop. Il conviendrait de lire au second degré mes propos comme la mise à genoux ou le fait de manger dans leurs mains.

(...)

Il conviendrait d'arriver à exprimer par écrit ce qui est du premier ou second degré, pour cela il existe notamment des smileys...

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, capelanbrest a dit :

il suffit tout simplement  de rédiger différemment....pour éviter toutes confusions possible. 🙂 🙂 

après pour ce qui est des annonces,  je partage en grande partie tes propos : trop c'est trop.

Résumons pragmatiquement que demande le voyageurs (qu'il soit client ou usager) ?

1 savoir qu'il est dans le bon train  :

donc le fameux message style bienvenu à bord du TER/TGV/ nr xxx à destination de... 

les gares desservies  : il dessert  X Y Z A B C  etc...

2 les consignes liées au transport.

Assurez vous d'avoir un titre de transport validé qui pourra être contrôlé à tout moment durant votre voyage.

Nous la Sncf et/ou la région,  vous souhaitons un agréable voyage.

3 être averti de l'arrivée à sa destination sans confusion possible

Avant chaque arrêt  : madame monsieur nous arrivons en gare de X ou Y

c'est tout ce que l'on a besoin de savoir.

tout le reste est superflu ! 

pour les train à long parcours offrant une possibilité de restauration boissons, suffit que l'employé du bar face une annonce sitôt après le départ et 2/3 autres durant le parcours, comme autrefois après les grandes gares/points de correspondances et aps après chaque arrêt comme j'ai pu le constater déjà à plusieurs reprises.

Dans l'idéal (et il tout de même surprenant de voir qu'au 21 -ème siècle ça ne soit pas encore généralisé en France) ces annonces ne devrait pas être le fait du personnel de bord, mais bien d'une banque de données automatisée, comme cela se pratique un peu partout ailleurs et ce façons systématique.

Les annonces type "Simone" sont parfaites en terme de diction et de compréhension par tout le monde.

_________________________________________________________________________________________________________________

Bien évidemment à l'heure de l'Europe  et du brassage international, sur tout les trains la version en anglais devrait être obligatoire.

pour les étrangers qu'ils soient Touristes ou voyageurs d'affaires ou tout simplement issus d'une quelconque communauté, ne parlant pas(ou trés mal) le français ce serait un énorme plus si ça pratiquait chez nous dans tous les trains.

là encore on fera appel à une banque de données automatisée type "message Simone".

 

Lors d'un récent déplacement dans le sud de la France,  sur la ligne Nice XXmiglia, j'ai été une fois de plus très étonné par les annonces franco françaises, sur le parcours français, alors que le train transporte chaque jours des voyageurs/usagers issus de multiples groupes linguistiques. (argentés ou pas).

à partir et au dela  de XXmiglia dans le moindre TER  FS (appelé "treno locale" ou "regionale") y compris sur du vieux matériel,  les annonces,  ainsi que toutes les indications en gare,  sont bi lingues.

Une autre façon d'accueillir un public non italianophone,  venu travailler, visiter dépenser son pognon, étudier etc sur un territoire. 

De ce point de vu là SNCF et les régions ont encore beaucoup à faire….alors que nous sommes au 21 ème siècle et que l'on se dit ouverts sur le monde qui nous entoure !!

à côté de ça on va entendre des contrôleur faire du zèle en faisant des annonces en breton, langue parlée par moins de 0.5 % de la population de la région Bretagne traversée. 

Même chose à la RATP lorsque les annonces existent,  comme sur certaines lignes et notamment celles desservant les aéroports/gares etc...(qui osera nous dire ici que paris et sa région ne ont pas cosmopolites ? ).

je trouve que c 'est la moindre des choses que de le faire à minima en bilingue, dans un pays qui se dit 1ére destination mondiale pour le tourisme et/ou pays d'accueil de multiples communautés, par nécessairement francophone.

voila faire simple et efficace. ...et pas nésséçairement se mettre à genoux ou manger dans le creux de la main.  🙂

 

100% d'accord .. messages regroupés au départ , avant l'arrivée..

de toute manière il y a les voyageurs qui écoutent les message et les autres qui n'écoutent pas (ce sont souvent cela qui se plaignent de ne pas être informés).. multiplier les message en situation normale ne change pas la situation...mais nous sommes dans une politique d'assistance , d'infantilisation..

 si multi langue en IDF c'est mini 3 langues français compris , cela peut être variable selon les gares a paris.. c'est réalisé sur la RER B 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personne ne parle de l'information des voyageurs en situation perturbée ?

Cause(s), délai de retour à la normale, actions correctives menées (en particulier pour les correspondances)...

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, black5 a dit :

Personne ne parle de l'information des voyageurs en situation perturbée ?

Encore faut-il que cette information existe et qu'elle soit partagée entre les différents acteurs !  Et quand on lit le file "Incidents - Accidents", on a vite compris que le chantier de l'information en situation perturbée n'a guère évolué. Mais dans notre socièté devenue réfractaire à l'imprévu, peut-il en etre différement.

En bref la situation pertubée, c'est une autre histoire 🤣

Modifié par Laroche
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, black5 a dit :

Personne ne parle de l'information des voyageurs en situation perturbée ?

Cause(s), délai de retour à la normale, actions correctives menées (en particulier pour les correspondances)...

justement c 'est bien là qu'il appartient au personnel de bord d'avoir le sens des mots et de donner les bonnes informations...

sans dramatiser ou exacerber. et s'il ne sait rien et bien autant le préciser....

pour les stations et autres ritournelles de bienvenue les  "voix synthétiques" sont parfaites...et en bilingue j'insiste !

sujet verbe complément - mots simples - articulation correcte et messages audibles, sans accent et sans bouffer les mots... voila ce que demande le voyageurs lambda, qu'ils soit à bord d'une "micheline ou d'un vorace" qu'il paie ou pas de sa poche billet !

 

m'étant un jour retrouvé en Croatie, quel bonheur d'avoir entendu les annonces en croates puis en anglais....ça m'a permis de ne pas me retrouver à l'opposé de mon but et surtout des descendre au bon endroit 🙂 (et je n'étais aps le seul loin s'en faut).

et devinez qui a râleé dans ce train parce qu'ils ne comprenaient rien ni au croate,  ni à l'anglais  ?

eh bien, un bon couple franchouillard à souhait ; ce sont les seuls à avoir fait des remarques....désagréables, car pour le coup s'étaient complétement paumés et avaient dépassés leur arrêt de 2 gares ... .

autant dire que ça n'est pas moi qui les ai renseigné .....qu'ils se démerdent  😉 

fin de l'aparté 

 

 

 

  • J'aime 1
  • Haha 2
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La meilleure annonce multilingue c'était à la RATP, à Gare de Lyon sur la ligne 14, il y en a plein qui reprenaient en coeur et se sont mis ensuite à l'espagnol.... 🤣

L'information voyageurs en situation perturbée, ben il faut déjà que les contrôleurs aient l'info, mais les habitués savent que suite à un arrêt imprévu en pleine voie, quand on entend les bips bips dans la sono c'est que le conducteur cherche à joindre le reste de l'équipage ! 😄

 

Modifié par NEMO94
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, assouan a dit :

Il conviendrait d'arriver à exprimer par écrit ce qui est du premier ou second degré, pour cela il existe notamment des smileys...

Certes, mais pour des expressions comme celles que j'ai utilisées, tu n'imagines quand-même pas qu'en l'espèce je parle au premier degré, jusqu'à imaginer la scène se jouer en vrai? Le côté deuxième degré est donc, cette fois en tout cas, établi.😏

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, E.T.G. a dit :

Certes, mais pour des expressions comme celles que j'ai utilisées, tu n'imagines quand-même pas qu'en l'espèce je parle au premier degré, jusqu'à imaginer la scène se jouer en vrai? Le côté deuxième degré est donc, cette fois en tout cas, établi.😏

C'est ton avis ce n'est pas le mien. Donc, pas particulièrement établi... Et si j'ai le doute, d'autres peuvent l'avoir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, capelanbrest a dit :

et en bilingue j'insiste !

La loi n° 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française, dite « loi Toubon », précise en son article 4 que « lorsque des inscriptions ou annonces apposées ou faites par des personnes morales de droit public ou des personnes privées exerçant une mission de service public font l'objet de traductions, celles-ci sont au moins au nombre de deux ». 

Au nombre de deux, cela signifie en deux langues européennes en sus de l'annonce originale en version française :  trois annonces au total.  

  • J'aime 1
  • Etonné 1
  • Pas content 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, PLANONYME a dit :

La loi n° 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française, dite « loi Toubon », précise en son article 4 que « lorsque des inscriptions ou annonces apposées ou faites par des personnes morales de droit public ou des personnes privées exerçant une mission de service public font l'objet de traductions, celles-ci sont au moins au nombre de deux ». 

Au nombre de deux, cela signifie en deux langues européennes en sus de l'annonce originale en version française :  trois annonces au total.  

oui et les 2 autres langues ne sont pas obligatoirement des mêmes dans les différentes gares SNCF

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ça c'est de la loi utile. Attention, de la loi majeure même. Heureusement que ça existe, ça doit déjà avoir sauvé des vies.

Plus sérieusement, je ne me souviens pas trop mais à Charles de Gaulle, l'aéroport, en plus du Français et de l'anglais y a quoi? De l'allemand? Espagnol? Chinois? Sur quelle base d'ailleurs?

M'enfin bon, moi le bilinguisme, je pense que c'est comme le sel, un peu mais pas trop. Quel intérêt de traduire "Prochain arrêt Lyon", par exemple? Ce qui est important, c'est Lyon, pas "prochain arrêt".

Il y a toujours la subtilité de la traduction des noms. Parce qu'aller à Cologne, c'est pas si simple en allemand. (Je me souviendrais toute ma petite vie de ce bon français esseulé qui cherchait le train pour Soleure, et moi de lui dire "bah là, celui-ci", pointant du doigt l'affichage "Solothurn"), mais là aussi on va vers la simplification (nom dans la langue du lieu) et c'est quand même plus simple pour tout le monde, même si c'est triste de voir que Yferten (Yverdon), Gléresse (Ligerz) ou Genf (Genève) ne sont plus trop utilisés.

Le plus amusant, ça reste quand même de devoir parler allemand au tessin parce que tu ne parles pas italien. Ou à l'inverse d'avoir une annonce en italien parce que le collègue tessinois est en échange et ne parle ni allemand ni français.

Cela dit, dans le privé, on peut faire mieux. J'ai vécu une soirée d'amis, à quatre dont l'un de nous ignorait toujours une langue parlé par les autres, résultat on communiquait en : néerlandais, allemand, anglais et français selon qui parlait à qui 😅

 

 

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et nous français franchouillard sommes brouillés avec les noms de lieux en terre étrangère  : Aachen Aix la Chapelle, Regensburg  Ratisbonne Köln Cologne und so weiter...

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aachen prononcé "A- chène" : c'est l'intention qui compte 😂

Bon, fait-on quand on va à l'étranger?

on prépare son voyage surtout si l'alphabet est différent comme en Russie ou en Asie.

Sinon à la grâce de Dieu ou plutôt l'aide de son smartphone avec Google Traduction

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 16/08/2021 à 19:54, ADC01 a dit :

Bref, le genre d'annonce qui ne sert à rien  et qui comme le dit Jackv emmerde les gens, cela se mettait en place quelques mois avant que je ne parte et je refusais d'entrer dans ce jeu au grand dam de mon CTT de l'époque mais qui me connaissant très bien n'avait pas insister vu qu'il savait que je en céderai pas, il ne savait pas encore que je partais.  Trop d'annonce tue les annonces (importantes)

Certains ont des annonces beaucoup plus personnalisées et envoutantes que le message type rapporté par @ Greg4546 .

Le 17/08/2021 à 03:24, E.T.G. a dit :

Je suis convaincu du service au client, mais les farces tendant à devoir faire se présenter les personnels, à devenir obséquieux avec eux sont absolument inutiles (on ferait mieux d'avoir des trains à l'heure).

Le lien entre l'annonce et la ponctualité des trains ?

Le 17/08/2021 à 06:02, capelanbrest a dit :

Dans l'idéal (et il tout de même surprenant de voir qu'au 21 -ème siècle ça ne soit pas encore généralisé en France) ces annonces ne devrait pas être le fait du personnel de bord, mais bien d'une banque de données automatisée, comme cela se pratique un peu partout ailleurs et ce façons systématique.

Les annonces type "Simone" sont parfaites en terme de diction et de compréhension par tout le monde.

C'est le cas sur les rames 2N2. En revanche, une annonce en anglais sur un trajet intérieur par un contrôleur, je ne l'ai entendue qu'une fois de ma vie sur un Marseille-Lyon ; qui plus est avec un accent à faire pâlir des profs d'anglais !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, TGV_13 a dit :

Certains ont des annonces beaucoup plus personnalisées et envoutantes que le message type rapporté par

Ce n'est pas une raison pour faire des annonces pour ne rien dire, franchement c'est quoi l'interet de connaître le prénom du conducteur, si c'est son vrai prénom, la vitesse et que tout se passe bien ?  Il ne faudra pas donner la nature et la couleur de ses sous-vêtement aussi ?  Le conducteur est là pour conduire le train a bon port et non pas pour raconter sa vie à la sono. En plus de 30 ans de conduite, je n'ai fait que 2  annonces pour les voyageurs, sur la ligne C pour annoncer un terminus dans une gare intermédiaire, info contredite exactement 3 minutes plus tard, j'avais bonne mine dans me seconde annonce contredisant la première, depuis ce jour, je me suis promis de ne plus jamais faire d'annonce, promesse que j'ai tenue au grand dam de mes chefs successifs

  • J'aime 2
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, TGV_13 a dit :

En revanche, une annonce en anglais sur un trajet intérieur par un contrôleur, je ne l'ai entendue qu'une fois de ma vie sur un Marseille-Lyon

Il me semble qu'on a droit à l'anglais et à l'allemand sur les Paris-Strasbourg (y compris ceux qui ne continuent pas en Allemagne), ce qui peut s'expliquer par le nombre d'allemands qui les empruntent.

En revanche dans le TER qui va à Bâle/Basel, si je me souviens bien... "démerden Sie sich" 🤐

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, TGV_13 a dit :

Le lien entre l'annonce et la ponctualité des trains ?

Je ne disais pas que la ponctualité des trains est plus importante que les annonces mais plus importante que d'avoir une tenue obséquieuse envers les clients.

Voila où les efforts sont à faire.

Il y a 2 heures, ADC01 a dit :

j'avais bonne mine dans me seconde annonce contredisant la première, depuis ce jour, je me suis promis de ne plus jamais faire d'annonces

Il y a mille façons de se "rattraper": à la deuxième annonce tu dis "changement de programme, on m'informe que finalement ...", afin devdemontrer que tu es tributaire également des elementsvqu'on t'avait précédemment communiqués.

Je n'ai jamais hésité à faire une annonce à mes voyageurs même si je n'avais pas d'information précise à leur donner (exemple: "nous stationnés pour un problème sur un train devant nous, je reviens vers vous dès que j'ai davantage d'informations". Avec ça, les voyageurs voient que tu t'occupes d'eux et ils ne viennent pas te casser la tête.

Une fois, immobilisé en station pour un problème de frein sur mon train, je n'ai pas eu plus de trois personnes qui m'ont demandé si je pensais qu'on pourrait bientôt repartir, et fort gentiment encore, et alors que je suis resté bloqué une bonne cinquantaine de minutes.

Lorsqu'il m'ont vu affairé sur le train avec mon classeur d'intervention (l'équivalent du G.D. chez vous), ils ont soigneusement évité de venir en plus me déranger alors que manifestement j'appliquais les procédures pour résoudre l'incident.

J'ai juste fait trois annonces: une pour signaler que nous avions un problème: une pour dire que j'avais décelé le problème et que j'allais y remédier; et enfin une pour dire que le problème était solutionné et qu'il me restait quelques vérifications à faire avant de repartir, dans quelques petites minutes.

Quant au collègue qui s'était engagé derrière moi dans l'interstation et qu'on n'a pas fait effectuer de marche rétrograde (revenir en station précédente après avoir changé de cabine, à contresens de circulation), il a pu avec quelques annonces garder pendant tout ce temps ses voyageurs alors qu'il était arrêté en plein tunnel.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les trains, je trouve quand même que les multiples annonces (hors incident) sont vraiment fatigantes. En dehors de celles nécessaires pour la bienvenue et la desserte, le reste, qui dure de longues et pénibles minutes (pour peu que la sono soit en plus défaillante), est-il nécessaire ? 

En France je trouve qu'on souhaite au client la "bienvenue" d'une drôle de façon, puisque l'annonce est surtout composée d'interdictions et des pénalités encourues, avec le prix de l'amende s'il vous plaît ! Bonjour la "bienvenue" !

Expérience aujourd'hui : achat, compostage du billet, bagage oublié (répété plusieurs fois), port du masque, décisions gouvernementales liées au contexte sanitaire, présence de personnel de nettoyage, abandon de bagages et autres ordures, descente lorsque le train est arrêté, présence du défibrillateur, déplacements dans le train munis des billets et cartes de réduction, utilisation du téléphone, aujourd'hui dans le TGV il a même précisé qu'il fallait utiliser des écouteurs pour les tablettes et smartphones. Aura-t-on encore longtemps le droit de s'habiller comme on veut dans un train ?

Ensuite il y a l'annonce de la barista qui liste pendant 2 minutes sa carte entière, et puis le conducteur, qui nous annonce l'entrée sur la LGV et la vitesse du train. Et j'en oublie certainement. 

OK, il faut informer, mais trop, c'est trop, et d'ailleurs, est-ce que les gens écoutent vraiment ? Est-il nécessaire dans un TGV de rappeler que la descente du train s'effectue à l'arrêt ? Faudrait préciser aussi que l'eau ça mouille, et le feu ça brûle... 

Je trouve que les annonces préenregistrées sur les rames EuroDuplex sont très bien faites par contre. 

Pour finir, les gens interviewés lors d'un incident, comme d'habitude, vont dire encore dire qu'ils n'ont eu "aucune information"

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que les annonces systématiques, avant de repartir à chaque gare, et d'accueil aux voyageurs montés dans cette gare peuvent constituer une forme de "parapluie" pour la SNCF.

En effet, en annonçant où on est, où on va, de descendre lorsque le train est à l'arrêt, de faire attention à l'intervalle entre le marche pieds et le quai, de ne rien oublier à bord (des risques encourus), des rappels du port du masque... deviennent aujourd'hui nécessaires par rapport à des voyageurs qui n'hésitent plus à dénoncer haut et fort sur les réseaux sociaux ainsi que saisir la justice s'ils s'estiment lésés...

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, TGV001 a dit :

Pour les trains, je trouve quand même que les multiples annonces (hors incident) sont vraiment fatigantes. En dehors de celles nécessaires pour la bienvenue et la desserte, le reste, qui dure de longues et pénibles minutes (pour peu que la sono soit en plus défaillante), est-il nécessaire ? 

En France je trouve qu'on souhaite au client la "bienvenue" d'une drôle de façon, puisque l'annonce est surtout composée d'interdictions et des pénalités encourues, avec le prix de l'amende s'il vous plaît ! Bonjour la "bienvenue" !

Expérience aujourd'hui : achat, compostage du billet, bagage oublié (répété plusieurs fois), port du masque, décisions gouvernementales liées au contexte sanitaire, présence de personnel de nettoyage, abandon de bagages et autres ordures, descente lorsque le train est arrêté, présence du défibrillateur, déplacements dans le train munis des billets et cartes de réduction, utilisation du téléphone, aujourd'hui dans le TGV il a même précisé qu'il fallait utiliser des écouteurs pour les tablettes et smartphones. Aura-t-on encore longtemps le droit de s'habiller comme on veut dans un train ?

Ensuite il y a l'annonce de la barista qui liste pendant 2 minutes sa carte entière, et puis le conducteur, qui nous annonce l'entrée sur la LGV et la vitesse du train. Et j'en oublie certainement. 

OK, il faut informer, mais trop, c'est trop, et d'ailleurs, est-ce que les gens écoutent vraiment ? Est-il nécessaire dans un TGV de rappeler que la descente du train s'effectue à l'arrêt ? Faudrait préciser aussi que l'eau ça mouille, et le feu ça brûle... 

Je trouve que les annonces préenregistrées sur les rames EuroDuplex sont très bien faites par contre. 

Pour finir, les gens interviewés lors d'un incident, comme d'habitude, vont dire encore dire qu'ils n'ont eu "aucune information"

tout a fait a croire que ceux qui ont pondu les annonces prennent les voyageurs pour des benêts

 

(trés bien ta signature tu peux même remplacer voyage par "la vie" qui est une sorte de voyage)

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...