Aller au contenu
Le Web des Cheminots

L'utilisation Des Pantographes Sur Continu?


Messages recommandés

Salut,

lotrela je souhaiterai qq infos sur les pantographes ainsi que le robinet normal-secours à quoi il sert merçi d'avance.

le robinet normal / secours sert, lorsque tu te sers du réservoir de secours de montée des pantographes, à palier à une éventuelle défaillance du clapet anti-retour du système d'air comprimé d'alimentation du pantographe. Si au moment où tu ouvres le réservoir de secours, tu constates que la pression dans celui-ci chute rapidement, le clapet anti-retour RP / Panto est peut être abimé et la fermeture de ce robinet permet d'isoler le circuit d'air du pantographe, l'air du réservoir de secours se déversant alors uniquement dans le système d'alimentation du panto et non dans les RP (de volume bien supérieur à celui du réservoir de secours, tu n'aurais plus d'air comprimé alors).

=> Il ne faut jamais rouler avec le robinet sur secours, une fois que tu as monté ton panto et que tes RP sont revenus à pression de régime, il faut toujours remettre el robinet en position normale et une fois le réservoir de secours plein, penser à le refermer

Amicalement

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

lotrela je souhaiterai qq infos sur les pantographes ainsi que le robinet normal-secours à quoi il sert merçi d'avance.

Il ne parlerait pas plutôt de ZPT? Enfin c'est comme ça que j'ai (peut-être mal) compris sa question!

Ben, dans la question, il a bien l'air de parler du robinet Normal-Secours et pas du Z-PT. Et là, Yaya y a très bien répondu. Je n'aurais pas fait mieux ( et de loin pas ). okok

Sinon, à propos des pantographes : c'est l'appareil qui est sur le toit des locs électriques et qui sert à capter le courant... lotrela

Oui, bon, ça va, je sors... lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

=> Il ne faut jamais rouler avec le robinet sur secours, une fois que tu as monté ton panto et que tes RP sont revenus à pression de régime, il faut toujours remettre el robinet en position normale et une fois le réservoir de secours plein, penser à le refermer

Yaya

Je préciserai juste que c'est pour éviter une mauvaise surprise en roulant, puisque si le RB est fermé, il n'y a pas de communication entre les RP et le PT, donc il y a gros rique de chute du panto, voire de descente très progressive accompagnée d'arcs électriques et de phénomène de soudage du PT à la caténaire... ===> Grosse catastrophe...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

La question est un peu ambigue puisque le titre de la question est "Utilisation des pantographes en continu" et la question parle du robinet normal/secours.

Je vais essayer d'éclaircir un peu la chose(pas evident)

Il existe

-un robinet d'isolement panto/DJ (Ce que nomme A1AA1A68000 robinet normal /secours)

-un robinet pour le réservoir de secours( a proximité du robinet isolement panto DJ)

-Un ou deux sélecteurs panto ZPT qui ont les positions normal et secours(en fait N,N+S,et S),ils se trouvent sur le pupitre .

Pour monter un pantographe il faut une pression d'au moins 6 bars dans les RP ,dans le cas contraire il faut ouvrir le réservoirs de secours aux moyens du robinet ,en veillant qu'il y a au moins 6,5 bars dans le RS.Comme le dit A1AA1A68000 si la pression de ce réservoir baisse continuellement(problème de clapet) il faut fermer le robinet isolement panto/DJ

.Dans le cas ou la pression à ce réservoir de secours est inférieur à 6,5 bars il faut actionner la commande du compresseur auxiliaire(Cela peut être très long pour atteindre cette pression ,lorsque RS est vide(utilité d'une ficelle).

Lorsqu'il y assez d'air (6 bars au RP ou 6,5 bars au RS) ,vous pouvez monter le pantographe à l'aide du sélecteurs panto ZPT (En le placant sur la position N comme normal,ou sur la position AR).Puis vous pouvez fermez le DJ en veillant aux pressions mentionnées plus haut.

Pour l'utilisation des pantographes

Il existe un sélecteur ZPT pour les machines monocourant ,et deux pour les machines bi-courant.Bien évidemment il faut utiliser en fonction de la tension se trouvantdans la ficelle le sélecteur adéquate .(Vous éclairez une gare en montant le panto continu lorsque la caténaire est en 25000V,le problème est que la machine est HS continu jusqu'à le para-surtenseur est remplacé me semble t il).

La règle d'utilisation des pantos.

D'une manière générale .

Mettre le panto arrière pour une machine mono courant (à deux pantographes)'sauf si le premier wagon transporte des véhicules routier.

Pour une machine bi courant il faut mettre le sélecteur sur N

En continu pour éviter de souder le panto à la caténaire on monte les deux pantos lors de l'attelage et du dételage ,lors du décollage du train et lors des arrets lorsque qu'il a un certain nombre de voitures dans le train.En pratique on monte les deux pantos dès l'arret quelques soit le nombre de voitures.

Il se rajoute encore une règle pour savoir si on monte les pantos à l'arret ou en marche(Voie de Service ou Voie Principale).Pour les puristes ventilateurs arretés ,chauffage arreté ,compresseur arreté et Mp à 0 lorsqu'on est à l'arret ,et uniquement MP à 0 lorsque l'on est en marche

Il y a encore d'autres règles (vitesse max ,application du GD...)

J'ai pas l'impression d'avoir éclairci le sujet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il se rajoute encore une règle pour savoir si on monte les pantos à l'arret ou en marche(Voie de Service ou Voie Principale).Pour les puristes ventilateurs arretés ,chauffage arreté ,compresseur arreté et Mp à 0 lorsqu'on est à l'arret ,et uniquement MP à 0 lorsque l'on est en marche

A l'arrêt, il faut couper les auxiliaires car lorsque le deuxième panto va toucher le fil de contact, il risque de sauter et se décoller complètement des deux pantos et provoquer un arc voire un soudure si un courant fort est demandé.

C'est pour ça qu'on nous demande de le ver le deuxième panto avant de s'arrêter.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les blondes (dont les kinder dont je suis) je résume : les pantographes "montent" grâce à de la pression via un robinet.... pfffftttttttt (euh si c'est pas ça je prend la version pour les petits enfants merci)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En continu pour éviter de souder le panto à la caténaire on monte les deux pantos lors de l'attelage et du dételage ,lors du décollage du train et lors des arrets lorsque qu'il a un certain nombre de voitures dans le train.En pratique on monte les deux pantos dès l'arret quelques soit le nombre de voitures.

Pourtant, quand j'étais en vacances au sud de Toulouse (à Cazères) en décembre dernier, j'ai remarqué qu'un Ter avait desservi la gare sans avoir levé le deuxième panto (BB 8500 + RIO 88 quatre caisses)!

Modifié par blfl60
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En continu pour éviter de souder le panto à la caténaire on monte les deux pantos lors de l'attelage et du dételage ,lors du décollage du train et lors des arrets lorsque qu'il a un certain nombre de voitures dans le train.

il s'agit plus de repartir l'intensité absorbée sur 2 points de la catenaire afin de limiter un echauffement qui provoquerait la fusion de cette derniere et donc sa rupture

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour éviter de souder le panto à la caténaire on monte les deux pantos lors de l'attelage et du dételage ,lors du décollage du train et lors des arrets lorsque qu'il a un certain nombre de voitures dans le train

Normalement 8 voitures si ça n'a pas changé depuis que je suis formé.

En pratique on monte les deux pantos dès l'arret quelques soit le nombre de voitures.

Sur une RRR ou un V140 4 voitures, je n'ai JAMAIS monté le 2ème panto pour les décollages.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut assouan,

Pour les blondes (dont les kinder dont je suis) je résume : les pantographes "montent" grâce à de la pression via un robinet.... pfffftttttttt (euh si c'est pas ça je prend la version pour les petits enfants merci)

le pantographe (comme tout à la sncf) est monté en sécurité, c'est à dire qu'en l'absence de commande pour le monter, il tombe, et ceci grace à l'effet de ressort.

Comment le pantographe monte et touche la caténaire : grace à un ou plusieurs ressorts qui poussent doucement le pantographe et maintient une pression à la caténaire.

Comment le pantographe descend : des ressorts, plus puissants que les ressorts de montés, viennent contrecarrer l'effort de montée du pantographe. (pour les puristes de physique, deux forces vectorielles s'opposent, la plus grande dans la somme vectorielle créer une force équivalente dans le même sens qu'elle)

Comment on fait monter le pantographe : on envoit de l'air dans un servomoteur, lequel air va venir comprimer les ressorts de descente. Selon le principe des forces vectorielles, si tu diminutes le vecteur force de ressort de descente, c'est le vecteur force des ressorts de montée qui va prendre l'ascendant. Le pantographe va alors monter (et tout doucement, grace à au fait que l'air et les ressorts se compensent au fur et à mesure de la montée du panto !).

Pour faire descendre le pantographe : on supprime cet air du servomoteur (que ce soit par commande ou par un automatisme sur certains engins moteurs équipés) et les ressorts de descente vont rejouer leur role et venir comprimer les ressorts de montée => le pantographe tombe.

A noter, pour être complet, que le circuit d'air des engins moteurs passent par le servomoteur ET les bandes de contacts des pantographes : ainsi, si une bande de contact casse, le circuit d'air du servomoteur est mis à l'atmosphère => conséquence, le pantographe tombe de lui même sans risquer d'embarquer la caténaire

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

A l'arrêt, il faut couper les auxiliaires car lorsque le deuxième panto va toucher le fil de contact, il risque de sauter et se décoller complètement des deux pantos et provoquer un arc voire un soudure si un courant fort est demandé.

C'est pour ça qu'on nous demande de le ver le deuxième panto avant de s'arrêter.

petite précision : sur voie principale uniquement ! On ne lève pas le pantographe en roulant sur voie de service ;) . Et ceci n'est valable qu'en continu, mais effectivement, c'est bien le sujet ici (en mono, on joue pas les prétentieux avec un deuxième panto pffff !)

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Normalement 8 voitures si ça n'a pas changé depuis que je suis formé.

Sur une RRR ou un V140 4 voitures, je n'ai JAMAIS monté le 2ème panto pour les décollages.

le deuxième panto ne sert qu'à l'arrêt, pour éviter l'échauffement de la caténaire au niveau du point de contact. Techniquement, dès que tu roules, tu peux abaisser le deuxième pantographe (mais bon, c'est pas à toi que je vais l'apprendre !). Sur un RRR ou V140, la théorie voudrait que tu lèves les 2 pantos en gare d'origine (car là, tu stationnes longtemps) mais que tu ne le lèves pas quand tu fais des arrêts pour desserte.

Amicalement

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les 2 pantos en route sont-ils toujours de règle en cas de brouillard givrant pour les loco 1500v?

Qu'en est-il en cas de brouillard givrant et de wagon porte auto en tête?

D'autre part, j'ai lu que sur les 26000, il n'y a pas necessité technique des deux pantos au décollage mais que la règle est maintenue pour harmoniser les procédures.

Modifié par aldo500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur un RRR ou V140, la théorie voudrait que tu lèves les 2 pantos en gare d'origine (car là, tu stationnes longtemps) mais que tu ne le lèves pas quand tu fais des arrêts pour desserte.

ça va c'est ce que je fais en pratique! ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les 2 pantos en route sont-ils toujours de règle en cas de brouillard givrant pour les loco 1500v?

Oui en cas de givre, il y a toujours l'obligation de monter les 2 pantos.

D'autre part, j'ai lu que sur les 26000, il n'y a pas necessité technique des deux pantos au décollage mais que la règle est maintenue pour harmoniser les procédures.

Sur les machines à Thyristors (22200,26000,...) tu peux en effet décoller un train sans monter le 2 ème panto, il y a très peu de risques de faire fondre la caténaire ce qui n'est pas du tout le cas des machines à rhéostats (25500, 8500,.....)

Pour une question d'harmonisation des procédures tu ne fais donc pas de différences en fonction de ton engin!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Qu'en est-il en cas de brouillard givrant et de wagon porte auto en tête?

le brouillard n'influe pas, pour le givre en revanche, ça influe.

Porte auto en tête

- loc monocourant => utiliser le panto de tête

- loc bicourant => utiliser le panto dédié au type de courant

En cas de givre ou mauvais captage, je pense que tu peux lever le deuxième pantographe quand même pour racler la caténaire (avec les éventuelles restrictions de vitesses qui s'en suivent)

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Normalement 8 voitures si ça n'a pas changé depuis que je suis formé.

Sur une RRR ou un V140 4 voitures, je n'ai JAMAIS monté le 2ème panto pour les décollages.

Bonjour

Effectivement j'ai vérifié dans le référentiel c'est bien à partir de 8 voitures qu'il faut monter le second pantographes.

Donc j'en fais plus que on m'en demande(il faut que ca change) puisque je le monte pour un train qui comporte des voitures ,mais je ne le monte pas lorsque le matériel est composé d'une RRR.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A noter, pour être complet, que le circuit d'air des engins moteurs passent par le servomoteur ET les bandes de contacts des pantographes : ainsi, si une bande de contact casse, le circuit d'air du servomoteur est mis à l'atmosphère => conséquence, le pantographe tombe de lui même sans risquer d'embarquer la caténaire

Yaya

Salut, une petite précision tout de même, le fait que le circuit d'air passe par le servomoteur ainsi que les bandes de contact des archets, ne s'applique qu'au matériel TGV à ma connaissance. Puis sinon pour la raison, rien à redire c'est bien ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne savais pas pour la rupture de la bande de contact qui provoque l'abaissement du pt sur les tvg..... tous les tgv sont concernés ? (système ingénieux qui peut éviter plusieurs km de caténaire déroulée).

entre ressort de montée et ressort de descente, il y a quand même une partie mécanique, la bielle à boutonnière et son trou oblong si ma mémoire est bonne. une fois le ressort de descente du servomoteur comprimé par l'air, le trou oblong se déplace (il est oblong pour permettre les variations de hauteur du panto sans tout casser, en effet le débattement du panto (hors Lgv) est fonction de la hauteur du fil de contact sur lequel il est en appui, il y a une butée très fragile en cas de fil trop haut ou d'absence de fil) et libère ainsi un ergot solidaire de l'arbre de commande du panto. les ressorts de montée fixés en partie à cet arbre sont ainsi libres de monter le panto.

le panto monte en 2 temps grace à un ressort amortisseur qui intervient (normalement) en fin de course pour éviter un contact trop brutal avec le fil de contact de la caténaire. l'archet (ensemble des bandes de contacts + cornes) est lui même légèrement suspendu à l'aide de dispositifs à noyaux plongeurs.

sur les engins monocourant 1500V, 5 bars suffisent à monter le panto et fermer le dj. (les 6 bars, à ma connaissance, ne sont nécessaires que pour le soufflage de l'arc électrique du dj monophasé). en fait tout a du être uniformisé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

petite précision : sur voie principale uniquement ! On ne lève pas le pantographe en roulant sur voie de service cestachier . Et ceci n'est valable qu'en continu, mais effectivement, c'est bien le sujet ici (en mono, on joue pas les prétentieux avec un deuxième panto pffff !)

Yaya

salut,

mais il est une exeption en mono ou on peut lever les deux pantos ceci en cas de difficultés importantes de captages suite à caténaires gelés entrainant de nombreuses disjonctions dans ce cas vitesse limitée à 60 km/h sur loc bicourant, 100km/h sur loc monocourant, en UM ou DT un seul panto par EM

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

salut,

mais il est une exeption en mono ou on peut lever les deux pantos ceci en cas de difficultés importantes de captages suite à caténaires gelés entrainant de nombreuses disjonctions dans ce cas vitesse limitée à 60 km/h sur loc bicourant, 100km/h sur loc monocourant, en UM ou DT un seul panto par EM

sauf 36000 techniquement impossible de lever deux pantos sous mono

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...