Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Soutien Aux Cheminots


Messages recommandés

Ca fait plaisir de pouvoir dialoguer, sans haine, même si au fond nous n'avons pas le même point de vue.

En tout cas merci de faire l'effort de prendre de l'info auprès des plus concernés avant de crier au scandale comme le font de trop nombreux francais.

Bon courage pour la semaine à venir. J'espère aussi que le conflit sera rapidement désamorcé. Tout le monde y gagnerait :Smiley_68:

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le train tous les jours depuis 6 ans pour aller bosser (150 kms aller-retour), les grèves SNCF me pénalisent énormèment mais je soutiens les cheminots.

Primo, car ils ont des acquis qu'ils ne veulent pas perdre et c'est tout à fait légitime.

Secundo, ce sont les seuls à avoir le courage de se défendre. Je travaille aussi dans la fonction publique, et à chaque fois, qu'il y a décentralisation, réorganisation, suppression de services... on se laisse faire. Les grèvistes se comptent sur les doigts de la main.

Alors oui battez-vous même si cela nous fait ch...

Le seul bémol que j'aurais à formuler serait pour la direction de la SNCF : les mesures commerciales pour les usagers sont à la limite du "foutage de gu....". Pour la grève du 18/10, j'ai obtenu 7 % de l'abonnement (soit 7,90 €) alors que l'utilisation de ma voiture m'a coûté 69 €... De plus, le n° de téléphone contact TER en cas de grève n'a pas d'infos à jour mais seulement le programme prévisionnel.

Voilà, c'est tout !!!

Allez, bon courage à tous, cheminots et usagers !

Sur ce, bon courage !!! bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 66
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Merci pour votre soutien

Ca fait plaisir, de plus en plus de gens se rende compte de notre démarche et qu'elle ne concerne pas que les régimes spéciaux mais l'ensemble des salariés.

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le train tous les jours depuis 6 ans pour aller bosser (150 kms aller-retour), les grèves SNCF me pénalisent énormèment mais je soutiens les cheminots.

Primo, car ils ont des acquis qu'ils ne veulent pas perdre et c'est tout à fait légitime.

Secundo, ce sont les seuls à avoir le courage de se défendre. Je travaille aussi dans la fonction publique, et à chaque fois, qu'il y a décentralisation, réorganisation, suppression de services... on se laisse faire. Les grèvistes se comptent sur les doigts de la main.

Alors oui battez-vous même si cela nous fait ch...

Merci de votre soutien mais voilà un gouvernement qui nous met le couteau sous la gorge et comme on ne se laisse pas faire et qu'on nous pousse à cet extrème qui est la grève, nous passerons une fois de plus pour des méchants et des fainéants. Tant pis..................

Vous qui travaillez dans la fonction publique, je pense que vous avez un petit recul sur la réforme qu'on vous a fait subir en 2003 pour savoir si c'est une bonne ou une mauvaise réforme.............

Le seul bémol que j'aurais à formuler serait pour la direction de la SNCF : les mesures commerciales pour les usagers sont à la limite du "foutage de gu....". Pour la grève du 18/10, j'ai obtenu 7 % de l'abonnement (soit 7,90 €) alors que l'utilisation de ma voiture m'a coûté 69 €... De plus, le n° de téléphone contact TER en cas de grève n'a pas d'infos à jour mais seulement le programme prévisionnel.

Je vous conseille d'écrire à la direction de l'entreprise pour exprimer votre mécontentement, même si cela n'aboutit pas................

Modifié par ____
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voici mon point de vue sur cette greve qui se profile.Tout le monde s'en fout, mais je le fais quand meme. Je vais tenter de pas trop m'exciter,pourtant je suis sacrement remonte. mdrmdr . Ca me rend d'autant plus malade que je suis un ferrovipathe convaincu (trainant sur Lineoz, metro-pole ou Sara notamment)

Tout d'abord parlons democratie. Un president a ete elu pour engager des reformes qu'une partie majoritaire de la population a jugee necessaire. Vous remarquerez que je ne porte pas de jugement, je constate. On peut etre en desaccord avec cela, et les elections sont faites pour cela. Une grande partie de la population pense que le pays va dans le mur. Un pays qui est genereux avec tout le monde (retraites, sante, chomage...) alors qu'il n'en a plus les moyens, et voit son attractivite chuter. La reforme des retraites des regimes speciaux -financee par les deniers publics, donc nous tous, ce qui signifie que nous avons forcement notre mot a dire- faisait partie de ce programme, et est soutenu par une majorite de francais. L'allongement de la duree de cotisation est tout simplement necessaire et obligatoire (a moins que l'on accepte de sacrifier d'autres postes de depenses), et a deja ete realise dans de nombreux pays sans provoquer de vagues. Mais en France, une tres petite minorite a le droit de dicter sa loi a la majorite, car elle est bien placee (ie elle a un pouvoir de nuisance sans commune mesure avec sa representativitee). Elle est belle la democratie

Ecologie ensuite. A l'heure du Grenelle de l'environnement, des grandes decisions qui vont et qui doivent beneficier au ferroviaire, on demontre que les enjeux de ce mode de transport deviennent cruciaux. Malheureusement, la conflictualite elevee dans nos cheres entreprises publiques de transport est l'une des raisons majeures qui retiennent nos compatriotes d'utiliser -et donc de dependre- de ce moyen de transport. Je l'ai personnellement vecu un temps, ayant plus de 100 bornes a faire en train (aller), et dependant donc totalement du bon vouloir des cheminots. Je pense qu'il est difficile pour qui n'a jamais ete dans telle situation de comprendre a quel point on se sent dependant de la moindre greve (ou petit mouvement social local), qui a des consequences dramatiques sur la vie professionnelle. Ce choix ecologique - et economique- se transforme donc bien trop souvent en galere, et meme en tant que fan des TC et du train en particulier, on est constamment mis devant le fait accompli (mon dieu, le bureau de tataouine les oies veut 2 postes en plus, hop, on se met en greve). Lamentable et consternant.

Politique enfin. J'habite dans un pays (La hollande) dont le reseau ferroviaire et de TC est un modele du genre, et j'en suis tres heureux. Quasi jamais de greve, et quand elles ont lieu, elles penalisent le moins possible les usagers (hors des heures de pointe notamment). Dans ce pays, nous n'avons plus de retraite (ou quasi pas, tout est dans des fonds de pension), la retraite est a 65 ans et passera surement bientot a 67, nous n'avons pas de RTT, mais 25 jours de conges tout compris, la securite sociale est privee, il existe des compagnies de chemin de fer transportant des voyageurs qui sont privees, j'en passe et des meilleurs. Bref, ca ressemble a l'enfer promis par nos gauchistes du mechant monde capitaliste. Et pourtant, moins de monde est laisse sur le cote de la route ici, tres peu de clochards dans les rues, peu de chomeurs (ils sont fortement incites a retrouver du boulot, et non pas a glander comme en France), meme esperance de vie (meme si beaucoup sont choques de la difference de traitement avec la France, on te file tres difficilement des medocs ici!) et une economie en forme olympique qui a ete la raison du choix de mon exil (avec bien sur le fait que ma femme soit hollandaise!). Bref, bien sur qu'on ne peut pas transposer un pays dans un autre, mais quand j'entends les reflexions en France, j'enrage. Mais essayons avant de dire que ca ne marche pas! Je le vois tous les jours ailleurs, et ca marche tout aussi bien sinon mieux que chez nous!

Bref, aujourd'hui je refuse que des syndicats qui sont totalement minoritaires et ne represente rien d'autre qu'une toute petite frange extreme gauchiste en France, nostalgique des annees rouges russes ou chinoise- cas exceptionnel en Europe voire dans le monde- bloque le pays et ses necessaires reformes.

Pour moi il ne s'agit pas de dire fermez vos gueules, on fait exactement comme dans le prive, on augmente, et hop pas de contrepartie. Mais je hurle d'entendre ce 'Pas touche a mes acquis sociaux'. La France, le monde evoluent, et ce genre de reactions n'amenent nul part.

Je suis tout a fait pret a entendre parler d'arguments de penibilite -et j'espere que mes compatriotes le sont aussi- mais j'aimerai qu'on m'explique en quoi les 3x8 a la SNCF sont plus penibles qu'a l'usine, ou pour des pompiers, policiers, ou que sais-je.

Donc oui a la reconnaissance de la penibilite du travail, mais non pour continuer a dire que la SNCF est un cas a part.

J'espere sincerement que cette fois ci sera la bonne et que le gouvernement ne lachera pas de lest. Il est grand temps que la France se reforme profondemment.

Les regimes speciaux de retraite ne sont qu'un aspect parmi d'autres. Mais il est urgent d'arreter de transmettre toujours plus de dettes a nos enfants, car c'est cela la realite d'aujourd'hui.

Cela passe donc par arriver a l'equilibre entre depenses et recettes pour l'ensemble de nos prestations. Et pour cela, il n'y a pas de miracle. Soit on augmente les recettes (=impots, alors que l'on est deja un des pays les plus taxes au monde), soit on diminue les depenses.

Vous faites pareil avec vos propres economies, il n'y a pas de miracle, l'argent ne tombe pas des ponts, votre pays ne peut pas faire eternellement autrement non plus!

La derniere solution, et que j'attends avec impatience, est l'arrivee de la concurrence sur le reseau ferre. Je vais encore entendre gueuler, et pourtant, c'est une solution totalement viable, pratiquee en Suede, en Allemagne ou aux Pays-Bas a succes (on entend jamais parler que de l'Angleterre par ces detracteurs). A condition que le maitre d'oeuvre reste la puissance publique (qui definit donc je veux x relations par jour de telle heure a telle heure, et avec tel niveau de securite), cela fera un bien fou a la SNCF de se mettre a la concurrence. Et ca nous fera du bien a nous surtout, usagers et contribuables! Mais c'est un autre debat.

A bon entendeur... (et merci pour ceux qui m'ont lu jusque la!)

Modifié par Michto
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord parlons democratie. Un president a ete elu pour engager des reformes qu'une partie majoritaire de la population a jugee necessaire. Vous remarquerez que je ne porte pas de jugement, je constate. On peut etre en desaccord avec cela, et les elections sont faites pour cela. Une grande partie de la population pense que le pays va dans le mur. Un pays qui est genereux avec tout le monde (retraites, sante, chomage...) alors qu'il n'en a plus les moyens, et voit son attractivite chuter. La reforme des retraites des regimes speciaux -financee par les deniers publics, donc nous tous, ce qui signifie que nous avons forcement notre mot a dire- faisait partie de ce programme, et est soutenu par une majorite de francais. L'allongement de la duree de cotisation est tout simplement necessaire et obligatoire (a moins que l'on accepte de sacrifier d'autres postes de depenses), et a deja ete realise dans de nombreux pays sans provoquer de vagues. Mais en France, une tres petite minorite a le droit de dicter sa loi a la majorite, car elle est bien placee (ie elle a un pouvoir de nuisance sans commune mesure avec sa representativitee). Elle est belle la democratie

http://www.cheminots.net/forum/index.php?a...ost&id=6536

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

....................

La reforme des retraites des regimes speciaux -financee par les deniers publics, donc nous tous, ce qui signifie que nous avons forcement notre mot a dire- faisait partie de ce programme, et est soutenu par une majorite de francais................................

et une économie en forme olympique qui a ete la raison du choix de mon exil (avec bien sur le fait que ma femme soit hollandaise!)

....................................;

Ca colle pas trop c'est assez contradictoire non ?

Soit tu es toujours en France et ton post est légitime. Soit tu as quitté le pays et je ne vois pas trop ce que viens faire ta remarque ici

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voici mon point de vue sur cette greve qui se profile.Tout le monde s'en fout, mais je le fais quand meme. Je vais tenter de pas trop m'exciter,pourtant je suis sacrement remonte. mdrmdr . Ca me rend d'autant plus malade que je suis un ferrovipathe convaincu (trainant sur Lineoz, metro-pole ou Sara notamment)

Tout d'abord parlons democratie. Un president a ete elu pour engager des reformes qu'une partie majoritaire de la population a jugee necessaire. Vous remarquerez que je ne porte pas de jugement, je constate. On peut etre en desaccord avec cela, et les elections sont faites pour cela. Une grande partie de la population pense que le pays va dans le mur. Un pays qui est genereux avec tout le monde (retraites, sante, chomage...) alors qu'il n'en a plus les moyens, et voit son attractivite chuter. La reforme des retraites des regimes speciaux -financee par les deniers publics, donc nous tous, ce qui signifie que nous avons forcement notre mot a dire- faisait partie de ce programme, et est soutenu par une majorite de francais. L'allongement de la duree de cotisation est tout simplement necessaire et obligatoire (a moins que l'on accepte de sacrifier d'autres postes de depenses), et a deja ete realise dans de nombreux pays sans provoquer de vagues. Mais en France, une tres petite minorite a le droit de dicter sa loi a la majorite, car elle est bien placee (ie elle a un pouvoir de nuisance sans commune mesure avec sa representativitee). Elle est belle la democratie

Ecologie ensuite. A l'heure du Grenelle de l'environnement, des grandes decisions qui vont et qui doivent beneficier au ferroviaire, on demontre que les enjeux de ce mode de transport deviennent cruciaux. Malheureusement, la conflictualite elevee dans nos cheres entreprises publiques de transport est l'une des raisons majeures qui retiennent nos compatriotes d'utiliser -et donc de dependre- de ce moyen de transport. Je l'ai personnellement vecu un temps, ayant plus de 100 bornes a faire en train (aller), et dependant donc totalement du bon vouloir des cheminots. Je pense qu'il est difficile pour qui n'a jamais ete dans telle situation de comprendre a quel point on se sent dependant de la moindre greve (ou petit mouvement social local), qui a des consequences dramatiques sur la vie professionnelle. Ce choix ecologique - et economique- se transforme donc bien trop souvent en galere, et meme en tant que fan des TC et du train en particulier, on est constamment mis devant le fait accompli (mon dieu, le bureau de tataouine les oies veut 2 postes en plus, hop, on se met en greve). Lamentable et consternant.

Politique enfin. J'habite dans un pays (La hollande) dont le reseau ferroviaire et de TC est un modele du genre, et j'en suis tres heureux. Quasi jamais de greve, et quand elles ont lieu, elles penalisent le moins possible les usagers (hors des heures de pointe notamment). Dans ce pays, nous n'avons plus de retraite (ou quasi pas, tout est dans des fonds de pension), la retraite est a 65 ans et passera surement bientot a 67, nous n'avons pas de RTT, mais 25 jours de conges tout compris, la securite sociale est privee, il existe des compagnies de chemin de fer transportant des voyageurs qui sont privees, j'en passe et des meilleurs. Bref, ca ressemble a l'enfer promis par nos gauchistes du mechant monde capitaliste. Et pourtant, moins de monde est laisse sur le cote de la route ici, tres peu de clochards dans les rues, peu de chomeurs (ils sont fortement incites a retrouver du boulot, et non pas a glander comme en France), meme esperance de vie (meme si beaucoup sont choques de la difference de traitement avec la France, on te file tres difficilement des medocs ici!) et une economie en forme olympique qui a ete la raison du choix de mon exil (avec bien sur le fait que ma femme soit hollandaise!). Bref, bien sur qu'on ne peut pas transposer un pays dans un autre, mais quand j'entends les reflexions en France, j'enrage. Mais essayons avant de dire que ca ne marche pas! Je le vois tous les jours ailleurs, et ca marche tout aussi bien sinon mieux que chez nous!

Bref, aujourd'hui je refuse que des syndicats qui sont totalement minoritaires et ne represente rien d'autre qu'une toute petite frange extreme gauchiste en France, nostalgique des annees rouges russes ou chinoise- cas exceptionnel en Europe voire dans le monde- bloque le pays et ses necessaires reformes.

Pour moi il ne s'agit pas de dire fermez vos gueules, on fait exactement comme dans le prive, on augmente, et hop pas de contrepartie. Mais je hurle d'entendre ce 'Pas touche a mes acquis sociaux'. La France, le monde evoluent, et ce genre de reactions n'amenent nul part.

Je suis tout a fait pret a entendre parler d'arguments de penibilite -et j'espere que mes compatriotes le sont aussi- mais j'aimerai qu'on m'explique en quoi les 3x8 a la SNCF sont plus penibles qu'a l'usine, ou pour des pompiers, policiers, ou que sais-je.

Donc oui a la reconnaissance de la penibilite du travail, mais non pour continuer a dire que la SNCF est un cas a part.

J'espere sincerement que cette fois ci sera la bonne et que le gouvernement ne lachera pas de lest. Il est grand temps que la France se reforme profondemment.

Les regimes speciaux de retraite ne sont qu'un aspect parmi d'autres. Mais il est urgent d'arreter de transmettre toujours plus de dettes a nos enfants, car c'est cela la realite d'aujourd'hui.

Cela passe donc par arriver a l'equilibre entre depenses et recettes pour l'ensemble de nos prestations. Et pour cela, il n'y a pas de miracle. Soit on augmente les recettes (=impots, alors que l'on est deja un des pays les plus taxes au monde), soit on diminue les depenses.

Vous faites pareil avec vos propres economies, il n'y a pas de miracle, l'argent ne tombe pas des ponts, votre pays ne peut pas faire eternellement autrement non plus!

La derniere solution, et que j'attends avec impatience, est l'arrivee de la concurrence sur le reseau ferre. Je vais encore entendre gueuler, et pourtant, c'est une solution totalement viable, pratiquee en Suede, en Allemagne ou aux Pays-Bas a succes (on entend jamais parler que de l'Angleterre par ces detracteurs). A condition que le maitre d'oeuvre reste la puissance publique (qui definit donc je veux x relations par jour de telle heure a telle heure, et avec tel niveau de securite), cela fera un bien fou a la SNCF de se mettre a la concurrence. Et ca nous fera du bien a nous surtout, usagers et contribuables! Mais c'est un autre debat.

A bon entendeur... (et merci pour ceux qui m'ont lu jusque la!)

slt a toi le problemme c est pas vraiment la reforme de la retraite si il faut faire un peu plus .... le problemmme c est que nous les cheminots ont se la payes la retraite a 50 et 55 ans car ont cotises beaucoup plus que vous du regime general or ont doit travailler plus longtemps avec encore moins donc 2 solutions ou vous des regime general vous cotisez au meme taux que nous mdrmdrokokmdrmdr ou bien ont a une veritable retraite sans perte de pension en cotisant au meme taux que vous du regime general ce qui pour nous a la fin du mois sera bon pour notre salaire car les salaires a la sncf ne sont pas eleves sauf pour les tgviste (mais moi je ne les envie pas car faut etres capable de faire des trains a 300 kmh et question productivité ils sont au top la veritable usine pas moyen de prendre une pause ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous qui travaillez dans la fonction publique, je pense que vous avez un petit recul sur la réforme qu'on vous a fait subir en 2003 pour savoir si c'est une bonne ou une mauvaise réforme...

Dans la FP : aucune solidarité entre les anciens et les jeunes recrues, en tout cas là ou je travaille !

Ceux qui sont retraitables d'ici 07/2008 n'ont qu'une envie : se barrer dès que possible (ils sont au taquet à 40 annuités à 60 ans en général)

On n'a pas encore de recul sur les effets de la réforme de 2003, hélas, puisque le passage à 40 annuités s'est fait progressivement, et que les retraitables actuels sont au taquet, la décote quand à elle ne commencera à produire ses effets dévastateurs qu'en 2012 - 2015

Les jeunes sont plus décidés à se battre en 2008 !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre soutien

Ca fait plaisir, de plus en plus de gens se rende compte de notre démarche et qu'elle ne concerne pas que les régimes spéciaux mais l'ensemble des salariés.

@+ Marc

Le gouvernement fait le pari que le mouvement des cheminots sera impopulaire et que l'effet "grève par procuration" de 1995 ne se reverra pas...

A mon avis, il se trompe.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir ,

Merci à Miss Titou et à Voyageuse de Basse Normadie d'avoir porté sur ce média leurs points de vue respectifs .

En premier on ne fait pas grêve par pur plaisir de maintenir en "otage" une grande partie de nos clients ou voyageurs , mais

l'attaque portée par le gouvernement a été sciemment voulue par ceux-ci au motif de briser et de discréditer le dernier bastion

qui résiste encore à la politique du tout libéral .

Toutes les entreprises de fonction publique réduites au silence plus tard , je ne donnerai pas cher de ce qui restera

de social dans ce pays .

Voilà pourquoi je m'exprimerai par l'action même si elle comporte un risque certain pour sa tenue et sa durée .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca colle pas trop c'est assez contradictoire non ?

Soit tu es toujours en France et ton post est légitime. Soit tu as quitté le pays et je ne vois pas trop ce que viens faire ta remarque ici

J'ai bosse 10 ans en France, et n'exclut pas d'y revenir un jour.

J'ai donc une retraite qui m'attend chaudement un jour, meme si actuellement je ne cotise plus.

Et meme si je n'etais pas du tout concerne, je pense qu'il est difficile d'imaginer ce que peut ressentir un expat sur son pays. Ce melange d'exasperation, de honte, de fierte parfois (heureusement!).

On reste francais, qu'on le veuille ou non, et ce qui s'y passe nous touche necessairement

Modifié par Michto
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

slt a toi le problemme c est pas vraiment la reforme de la retraite si il faut faire un peu plus .... le problemmme c est que nous les cheminots ont se la payes la retraite a 50 et 55 ans car ont cotises beaucoup plus que vous du regime general or ont doit travailler plus longtemps avec encore moins donc 2 solutions ou vous des regime general vous cotisez au meme taux que nous revoltagesmdrmdrnonmais ou bien ont a une veritable retraite sans perte de pension en cotisant au meme taux que vous du regime general ce qui pour nous a la fin du mois sera bon pour notre salaire car les salaires a la sncf ne sont pas eleves sauf pour les tgviste (mais moi je ne les envie pas car faut etres capable de faire des trains a 300 kmh et question productivité ils sont au top la veritable usine pas moyen de prendre une pause ....

Il est evident que tout ceci doit etre mis a plat, et que ce ne sont pas aux "vieux" cotisants d'etre les dindons de la farce.

Si la revendication est -pour ces gens la- de dire qu'ils ont cotise plus que la moyenne et qu'il est hors de question de ne pas avoir de compensation, en temps ou en montant, alors moi, oui, je soutiens.

Mais que je sache, ce n'est pas le motif de la greve.

Je soutiens aussi largement la prise en compte de la penibilite du travail, et une retraite anticipee pour ceux la. Mais pas de difference entre la SNCF ou un masson, un pompier. Un metier physique et/ou avec beaucoup de decales, oui, 3x oui, on doit pouvoir partir a la retraite avant.

Mais que je sache, tout cela est deja prevu...

La greve actuelle est bien pour le status-quo (meme si on va decouvrir par miracle que des fenetres de nego existent, des 2 cotes d'ailleurs), et ca, desole, je suis contre.

La CGT et consorts savent pourtant bien que c'est ineluctable, et cette greve n'est la que pour obtenir le max de contreparties possible.

C'est ca qui est scandaleux et demontre l'anachronisme de nos syndicats.

Vivement la mise en place de syndicats responsables et representatifs, comme on peut en trouver dans les pays scandinaves. Je reve, un jour peut etre?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est evident que tout ceci doit etre mis a plat, et que ce ne sont pas aux "vieux" cotisants d'etre les dindons de la farce.

Si la revendication est -pour ces gens la- de dire qu'ils ont cotise plus que la moyenne et qu'il est hors de question de ne pas avoir de compensation, en temps ou en montant, alors moi, oui, je soutiens.

Mais que je sache, ce n'est pas le motif de la greve...

N'importe qui, agressé comme le sont les ressortissants des régimes spéciaux, sans discussion, sans négociation, sans concertation préalable ... a le droit et le devoir de réagir avec force.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vivement la mise en place de syndicats responsables et representatifs, comme on peut en trouver dans les pays scandinaves. Je reve, un jour peut etre?

oui mais pour cette mise en place il faudait que les salariés du privé soit plus syndiqué parceque là nous sommes loin du compte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir ,

Merci à Miss Titou et à Voyageuse de Basse Normadie d'avoir porté sur ce média leurs points de vue respectifs .

En premier on ne fait pas grêve par pur plaisir de maintenir en "otage" une grande partie de nos clients ou voyageurs , mais

l'attaque portée par le gouvernement a été sciemment voulue par ceux-ci au motif de briser et de discréditer le dernier bastion

qui résiste encore à la politique du tout libéral .

Toutes les entreprises de fonction publique réduites au silence plus tard , je ne donnerai pas cher de ce qui restera

de social dans ce pays .

Voilà pourquoi je m'exprimerai par l'action même si elle comporte un risque certain pour sa tenue et sa durée .

Et que nous a apporte le social dans ce pays???

Des chomeurs par millions, des SDF, des inegalites flagrantes?

En quoi sommes nous meilleurs que les UK ou les Pays-Bas, pays franchement plus liberaux que la France?

Je ne cautionne pas tout ce qui a ete fait aux UK (notamment la privatisation lamentable de leurs chemins de fer. Je suis pour une privatisation, mais a la suedoise, avec une maitrise d'oeuvre qui reste dans le domaine publique), mais force est de constater qu'ils sont partis bien plus bas que nous pour nous passer aujourd'hui devant.

On dirait que le liberalisme est devenu un gros mot en France, c'est malheureux.

Pourtant le liberalisme "controle" est extremement efficace.

C'est le liberalisme sauvage qu'il faut combattre, celui pour lequel seul le profit est valable. Celui la fait courrir l'espece humaine a la catastrophe.

Le liberalisme controle (mise en concurrence sous controle) fait en revanche des merveilles. Aux Pays-Bas par exemple, plusieurs lignes regionales en declin ont ainsi ete reprises par des operateurs prives avec un grand succes. Meme chose en Allemagne, en Suede.

Beaucoup de lignes TER gagneraient enormement a etre exploitees par d'autres compagnies.

Sans dumping social, sans baisse de la qualite de la maintenance, elles pourraient offrir le meme service pour moins cher, tout simplement parce que ces couts de structure seraient moindre. C'est le propre de tout mamouth que d'avoir des frais de structure importants, et les regions le paient tres cher! Je me doute que je ne vais pas me faire que des amis a dire cela, puisque le perdant de l'histoire serait la SNCF.

Mais moi j'aime les trains, les transports publics, pas la SNCF ou la RATP en particulier!

Michel, le seul ecolo-liberal francais :-)

Modifié par Michto
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Et que nous a apporté le social dans ce pays??? Des chômeurs par millions, des SDF, des inegalites flagrantes?"

Je ne crois pas que les SDF soient une conséquence de l'état social car les temples du liberalisme USA et UK ont eux carrément 20% de pauvres. C'est plutôt la mondialisation qui, pour le meilleur et pour le pire, a redistribué les cartes en mettant les salariés peu qualifiés d'occident en concurrence avec le tiers monde.

Pour revenir au sujet du fil, bien que salarié de droit privé, je refuse de me laisser embobiner par les tentatives de classes dirigeantes richissimes de diviser les salariés des classes moyennes entre eux, pour à terme briser la retraite par repartition, imposer les assurances privées en Europe et la régression sociale pour tous. Il est normal que les cheminots défendent le respect du contrat qu'ils ont passé avec la SNCF lors de leur embauche. Surtout qu'un président qui puise chaque jour à pleines mains dans les caisses de l'Etat pour lui et ses amis millionnaires n'est vraiment pas crédible pour parler "d'équité"!

Pour situer, voilà ci-dessous, la video d'un copain du president qui se marre à l'Assemblée Nationale car son délit d'initié est difficile à prouver, bien qu'il ait fait perdre un milliard à la collectivité en revendant ses actions EADS à la Caisse des dépôts et consignations juste avant l'effondrement des cours. http://www.dailymotion.com/video/x3c17q_la...e-un-joker_news

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.



×
×
  • Créer...