Aller au contenu

Mak

Membre
  • Compteur de contenus

    5 007
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Messages posté(e)s par Mak


  1. Il y a 14 heures, Fabien55 a dit :

    J'ai surtout l'impression que la volonté de la remise en place du train de nuit est une volontés chez certains mais chez d'autres ce n'est pas du tout le cas  .... 

     

    Il est évident qu'il y a des acteurs importants qui font tout pour empêcher un report de la route vers le rail même minime.

    D'après de nombreux scientifiques ces personnes ne sont pas simplement des gens qui font un choix politique parmi d'autres, mais d'authentiques criminels qui font passer leur intérêt personnel avant toutes choses, y compris la survie de leurs propres descendants...

    • Like 1

  2. Je suis pas trop d’accord avec son analyse !

    Ce qu’elle explique c’est qu’avec l’ouverture à la concurrence on va permettre a des sociétés privées de faire des profits (sans doute vrai) et que ces dernières ne participeront pas totalement à la couverture des frais d’infra (sans doute vrai aussi)

    Cependant ce qu’elle n’explique pas c’est que l’entreprise pilotée par les pouvoirs publics n’a aucune intention de développer les trains de nuit, pire que ça son cahier des charges c’est le repli du ferroviaire.

    Alors à tout prendre je préfère des trains assurés par des vilains capitalistes qui vont s’en mettre plein les poches que pas de trains du tout !

    Sur la couverture des frais d’infra insuffisante par les EF, vrai, mais c’est encore oublier que le train n’est pas seul et la couverture des frais d’infra des modes concurrents est bien supérieure.

    Quitte à avoir une insuffisance de la couverture des frais d’infra tous modes confondus, faisons en sorte qu’elle soit la plus faible possible : privilégions le rail.

    En gros Tatiana, n’a pas compris la doctrine de l’UE qui préconise la mise à disposition par les Etats de toutes les infras moyennant péage.

    Cependant, partout où elle est appliquée cette doctrine donne d’excellents résultats.

    En démontrant, faussement, que ce serait un pillage, Tatiana  est l’idiote utile des vrais pilleurs et acteurs actifs de l’écocide actuel : les lobbies qui font tout pour que la route reste en position dominante.


  3. il y a 20 minutes, Blofeld a dit :

    Non, c’est ad hominem, pour votre info. Et cela n’a rien de vilain, il ne s’agit pas en l’occurence de ne pas être d’accord avec vous, puisque ce que vous écrivez est faux, c’est juste un fait. 
    Quant aux restes de vos propos ou plutôt explications plus que vaseuses pour ne pas écrire ridicules, je ne les commenterai pas plus, cela serait perte de temps. Vous faites, en effet, partie des gens qui ont un avis sur tout mais qui sont spécialistes en rien, il n’est donc pas possible d’avoir une discussion sensée avec vous.

    "puisque ce que vous écrivez est faux, c’est juste un fait. "

    Lorsque vous affirmez, sans aucun étaiement à l'appui de ces informations que ce que j'écris "est faux, c’est juste un fait. " cela s'appelle juste de la calomnie et ça c'est prouvé.

    Et par ailleurs qu'est ce qui nous prouve que cette affirmation sans preuves :""puisque ce que vous écrivez est faux, c’est juste un fait. "est elle même vraie ?

    Feriez vous, vous même, partie "des gens qui ont un avis sur tout mais qui sont spécialistes en rien" ?

    Dans ce cas bienvenue au club !


  4. Il y a 2 heures, Blofeld a dit :

    Visiblement, vous ne savez pas ce qu’est le service public, ni ne connaissez le statut de SNCF. Quant au paradoxe, de votre point de vue, il n’en est rien puisque dans de très nombreux cas, le service public est assuré par des opérateurs privés.

    Si Flixtrain opère réellement sur Paris - Nice, cela sera aucunement dans le cas d’une mission de service public.

    Moi ce que je dis simplement c'est que ceux dont la mission est de desservir au mieux le territoire par le rail, se désintéressent de cette mission.

    Et que paradoxalement ce sera un privé qui fera le job.

    Quoi d'étonnant, la SNCF c'est le gouvernement et ce dernier, semble-t-il cherche à casser le train et non à le développer.

     

    "cela sera aucunement dans le cas d’une mission de service public"

    On joue sur les mots ce ne  sera pas une mission de service public stricto sensu, puisque le but de Flixtrain est de gagner de l'argent, le service public pour Flixtrain, c'est un dommage collatéral, mais il y aura bien un "service rendu au public", puisqu'on pourra se déplacer de nuit en train, là où actuellement on ne peut pas ;

    "Visiblement, vous ne savez pas ce qu’est le service public, ni ne connaissez le statut de SNCF"

    Ca ça s'appelle une attaque "at hominem", et c'est très vilain !

    Je ne suis pas d'accord avec vous, ok , mais je ne me permets pas de vous mettre en cause en personne avec des "visiblement, vous ne connaissez pas ceci ou cela..."


  5. Visible sur le site du gendarme des rails et routes, cette future ligne qui reliera Paris à Nice en desservant une dizaine de gares provençales, n'a fait l'objet d'aucune demande d'étude préliminaire de la part de la Région, l'État, opérateur ferroviaire comme SNCF Mobilité ou encore du gestionnaire de l'infrastructure SNCF Réseau. Chacun de ces acteurs avait en effet jusqu'au 17 juillet, soit un mois après la notification de la compagnie auprès de l'Arafer de son intention d'ouvrir une ligne, pour se manifester, estimant par exemple que cette nouvelle desserte pourrait mettre en péril le modèle de transport régional. "Il leur suffit désormais de commander des sillons auprès de SNCF Réseau" explique Julien Ponton, directeur adjoint du transport ferroviaire à l'Arafer. Autrement dit plus aucun obstacle ne s'oppose à l'arrivée de Flixtrain, déjà résent outre-Rhin, sur le rail français. 

    https://www.laprovence.com/article/papier/5626256/flixtrain-annonce-sur-les-rails-provencaux-dici-2021.html

    Ce qui est expliqué plus haut, c'est  que SNCF Mobilité, interrogé, a déclaré ne pas être intéressé.

    Si cette ligne voit le jour, le paradoxe sera que le service public sera assuré par un privé, l'opérateur de service public officiel se désintéressant de son objectif principal...

    • Like 1

  6. il y a une heure, jackv a dit :

    ce ne sont pas les technocrate qui choisissent ou tu loues ou achètes ta demeure.. ce ne sont pas les technocrates qui te font choisir un lieu sans transports... ETC

    Bien sûr que si !

    Si tu veux bosser tu dois aller là où ils ont choisi d'implanter des emplois.

    Des choix politiques ont été faits pour développer la région parisienne et désertifier d'autres régions, choix hautement contestables et que d'autres pays n'ont pas faits et ces choix nous impactent.

    Il me semble, par exemple, que des conducteurs de trains ou des policiers, postiers, etc, sont obligés d'abandonner leur province pour bosser à contre cœur sur Paris...

    Il y a 10 heures, Laroche a dit :

    Quitte a etre de mauvaise foi, prends l'exemple du Japon, et la tu auras tous les cas de figure. Mais comparer des patates et des berets ou des baguettes, cela n'aucun interet. Mais que cela te plaise ou non , la situation de le France n'a rien à voir avec celle de l'Allemagne ou des Pays Bas, mais toi aussi tu n'as certainement pas résister au bourrage de crane de ceux qui voient des solutions miracle  de l'autre coté de la frontière.

    " la situation de le France n'a rien à voir avec celle de l'Allemagne ou des Pays Bas"

    Cà c'est le discours officiel qu'on nous sort depuis 70 ans!

    On l'a déjà entendu pour les tramways soit disant incompatibles avec la "mentalité française"

    La vérité c'est que les mêmes choses produisent les mêmes effets et qu'à quelques détails près un Français se comporte comme un Allemand ou un Belge.


  7. il y a une heure, jackv a dit :

    ce ne sont pas les technocrate qui choisissent ou tu loues ou achètes ta demeure.. ce ne sont pas les technocrates qui te font choisir un lieu sans transports... ETC

    Bien sûr que si !

    Si tu veux bosser tu dois aller là où ils ont choisi d'implanter des emplois.

    Des choix politiques ont été faits pour développer la région parisienne et désertifier d'autres régions, choix hautement contestables et que d'autres pays n'ont pas faits et ces choix nous impactent.

    Il me semble, par exemple, que des conducteurs de trains ou des policiers, postiers, etc, sont obligés d'abandonner leur province pour bosser à contre cœur sur Paris...

    • Upvote 1

  8. Il y a 14 heures, Laroche a dit :

    Et dans ces deux cas quelle est la probalité de voir de réaliser ces doux reves ?  Zéro. Il ya un fait, la voiture est ultra dominante dans les choix de mobilité et meme en zone bien équipée en transports en commun (sauf Paris intra muros). Et compte tenu du contexte économique, le transport ferrovaire n'est pertinent que sur des axes lourds, bien équipés avec un fort potentiel de clients. Et les modes routiers (modes actuels ou à inventer) resteront dominants pour de longues années.

    Je vois que le bourrage de crane de la propagande anti trains  a bien fonctionné !

    Je viens de retrouver une carte de la banlieue de Munich, il y a plein de lignes de S Bahn en impasse qui desservent de toutes petites villes de banlieue.

    Ressort ta tirade à Munich, qui est pourtant la ville allemande de l'automobile, on te rira au nez !


  9. Il y a 12 heures, TGV_13 a dit :

      "Je vais faire des énervé en disant cela mais le train de nuit ne sera pas de retour avant l'arrivée de la concurrence ! "

    Comme quoi elle aura du bon cette concurrence...

    Pas du tout sûr !

    Si SNCF Réseau prend des mesures pour que " concurrent" ou non il n'y ait aucune marge à faire avec les trains de nuit en France, la concurrence fera tourner son matériel dans d'autres pays, là où il y a de la marge à faire...


  10. Evidemment !

    Il y a des routes où il passe 50 voitures par jour, donc peu de chances d'avoir beaucoup de voyageurs sur ce genre d'axes, même avec un super train toutes les 5'

    En revanche sur les routes où il passe 5000 voitures par jour, le train pourrait espérer capter 10% des voyageurs, sous réserve qu'il soit performant et fréquent, c'est sur que même fréquent si le train est 3 fois plus lent que la voiture, il n'y aura pas grand monde, non plus...


  11. Il y a 2 heures, Laroche a dit :

    Ou l'art de tout mélanger, on passe de la desserte des lignes fines du teritoire et des navettes autonmes, au choix d'un moyen de transport en zone urbaine dense de plus par d'anciens cheminots qui ont des facilités de circulation. Pret à tout pour avoir le dernier mot :Smiley_22: 

    Mais pas du tout !

    Il y a un point commun entre le possesseur d’une voiture qui tous les jours prend le train ou le RER pour aller à Paris avec son Pass Navigo et le gars qui à un abonnement hebdomadaire Dreux Versailles ou Tours Chinon : les deux raisonnent en coûts/avantages et utilisent le mode qui les arrange le plus.

    Si on multiplie les AR sur Tours Chinon , le nombre de voyageurs du train  augmentera, si on installe des parkings géants et gratuits dans Paris et qu’on fait passer le ticket Croix de Berny Chatelet de 1,9 € à 15 €, beaucoup d’habitués laisseront tomber le RER pour venir en voiture.


  12. Il y a 16 heures, jackv a dit :

     

    la reponse est dans ton texte...." les lycéens" si la desserte permet de rejoindre des établissements de l'éducation..  et pour les autres besoins ,ceux des parents , ils préfèrent la voiture la plus part du temps

     

    Mais tu fait totalement l'impasse sur le coté économique du train pour les abonnés !

    On observe également le même phénomène en campagne qu'en ville, à savoir des gens qui ont une voiture et prennent les TC parce que ça leur revient moins cher ,ils n'ont pas de problèmes de stationnement, etc.

    Il me semble que toi même lorsque tu était venu à la réunion vers la Gare de l'Est tu avais emprunté les transports collectifs, alors que tu as sans doute une voiture...

    Pour quelles raisons ? Eh bien pour les mêmes raisons que toi les gens font pareil à la campagne (sous réserve que ce soit possible et pas trop pénible, genre autocar qui se traine à 30 de moyenne)


  13. Il ne s'agit pas de violer le secret de l'instruction, mais ce serait quand même intéressant de savoir quelle est la justification de ce soit disant véto de la justice d'une durée tout à fait exceptionnelle.

    En l'espèce il est impossible que cela relève de la décision d'un unique juge, des ordres ont été donnés pour faire durer...

    ... qui les a donné, pourquoi ?

    Dans une dictature la réponse "circulez y a rien à voir" serait compréhensible, pas en République...

    • Like 1
    • Upvote 1

  14. Il y a 2 heures, Laroche a dit :

    Des lignes de dessertes fines du territoire avec des parkings bondés c'est ou ?

     

    Illiers Combray ou Brou 4000 h chacune.

    15 personnes dans le train de 14 h, en revanche les trains pour aller et revenir (*) du boulot sont bien pleins , ainsi que les parkings (5o places environ)...

     

    (*) on peut se demander pourquoi ces gens qui viennent en voiture des bled alentours, ne continuent pas jusqu'à la gare de Chartres :

    1) l'abonnement revient beaucoup moins cher

    2) le trajet est plus rapide et plus sûr

    3 ) ceux qui continuent au delà de Chartres vers Paris, peuvent ce garer facilement


  15. C'est là qu'on voit que les journalistes ne sont pas à la hauteur, car on ne sait pas ce qui se passe, mais il y a certainement plusieurs anomalies extrêmement (*) graves à déterrer et qu'on ne souhaite pas voir révélées en place publique

     

     (*) par exemple instructions anormales données à la justice, corruption, que sais - je ?


  16. Il y a 11 heures, Laroche a dit :

    Tu as oublié la voiture. PAS de voiture ou il existe une relation ferroviaire et pour la desserte fine du territoire marche à pied ! Allez fini le temps des demi mesures, un peu d'autorité ne nous fera pas de mal :Smiley_33:

    N'exagérons rien !

    Et il suffit de regarder les parkings sur les lignes de dessertes "fines" pour constater que beaucoup de monde utilise sa voiture pour aller à la gare.

    C'est pour ça que l'argument du "car qui passe au centre ville" n'est pas pertinent : les gens préfèrent aller de A à B en 20', dix fois moins cher qu'en voiture avec l'abonnement et faire le dernier kilomètre avec leur voiture et ils dédaignent le car qui met 45' et les dépose en centre ville, car trop lent !


  17. Je t’invite à voir les vidéos sur la ligne 500 de Rotterdam où la navette circule précisément dans un milieu urbain très peu dense, quasi rural.

    Ainsi qu’on l’a relaté dans les posts plus haut les expérimentions de navettes en milieu ouvert semblent être des échecs, donc oui tu as raison elles doivent circuler sur domaine fermé.

    Cependant domaine fermé ce n’est pas forcément le mur de Berlin ,à Rotterdam c’est un simple fil de fer symbolique qui marque la séparation et ça semble faire l’affaire.

    « Investissements massifs dans des endroits où plus grand monde n'habite »

    A Rotterdam on a bel et bien investi dans un endroit ou pas grand monde n'habite , cependant ce n’est pas un investissement massif , puisque le site propre est semblable à une piste cyclable.

    Au fond cela pose la question : quel est l'intérêt de l'automatisation ? A quoi sert le fait de ne plus avoir de conducteur dans le véhicule ? Sur Paris-Granville, ligne rurale mais étendue, ils sont actuellement 11 conducteurs. Si on dit 60k€ par conducteur par an, ça nous donne du 700k€ par an d'exploitation économisé par une automatisation. C'est pas grand chose comparer au coût d'équipement à prévoir derrière, surtout quand on sait que les PN ont sans arrêt des défauts de fermeture sur cette ligne.

    D’accord avec toi sur Paris Granville, mais il y a quand même entre 100 et 300 personnes dans les trains, on n’est pas vraiment dans l’ascenseur horizontal de 10 places.

    Donc pas d’intérêt à automatiser Paris Granville !

    En revanche pour rester sur ce secteur, automatiser Dreux Chateauneuf en Thymerais (Chartres) permettrait de desservir une ville non desservie actuellement.

     

    • Like 1

  18. il y a 16 minutes, ADC01 a dit :

    Et tu mesure comment, l'excès du développement du transport routier ? Au doigt mouillé ?

     

    Et quel est ta notion de ce danger ?   Naitre est déjà un danger en soi, vivre aussi.  Après ton histoire de corruption arrive pile poil pour noyer le poisson et n'arien n'avoir avec le fait qu'être pro route est selon toi moralement répréhensible, donc par conséquent en France, il y a plusieurs dizaines de millions de français qui sous couvert d'avoir une idée divergente de la tienne ? tout en étant blanc comme neige légalement, je précise seraient  moralement répréhensibles, plusieurs milliard sur terre, c'est vrai que tu incarnes la vérité absolu en terme de moralité. Il ya franchement de quoi rire. 

    Le scientifique Aurélien BARRAU nous alerte sur le fait qu’il y a urgence absolue de limiter les émissions de CO² et qu’il faut changer nos comportements notamment basculer une grande part du transport routier sur le ferroviaire.

    J’ai juste tendance à être de son avis et à le croire.

     

    Mais tu vas sans doute nous démontrer qu’ Aurélien BARRAU raconte n’importe quoi ?

    « Et quel est ta notion de ce danger ?   Naitre est déjà un danger en soi, vivre aussi » bravo pour cette démonstration, ne nous gênons pas pour allumer un barbecue dans la pinède, quelle importance si des gens meurent puisqu’au final c’est leur destin !


  19. Dans mon exemple, je pensais plutôt à la pêche industrielle.

    Et deuxio, ainsi que je l'ai dit le transport routier est indispensable.
    Cependant, selon moi, un homme politique qui favoriserait un développement excessif du transport routier
    au détriment de l'intérêt général a évidemment un comportement répréhensible : il met en danger ses concitoyens, si de surcroît il agit par intérêt financier  personnel (corruption) sa place est évidemment en prison !


  20. Il y a 3 heures, ADC01 a dit :

    Et sans coup de chance, celui qui a émis "l'insulte" se voit condamné avec dommage et intérêt.

    C'est le risque !

    En attendant, l'intérêt du procès c'est de mettre les choses sur la place publique !

    Et si l'association est condamnée à une petite amende pour avoir diffamé quelqu'un qui se livre à une activité  légale, mais moralement répréhensible et que grâce à la publicité faite par le procès la Loi évolue, elle aura gagné la bataille...

×
×
  • Créer...