Aller au contenu

Theoit

Membre
  • Compteur de contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Theoit

  • Rang
    Aérotrain

Infos Personnelles

  • Ville
    Paris
  • Hobbies
    Cinéma (Stanley KUBRICK)

Visiteurs récents du profil

1 120 visualisations du profil
  1. Oui enfin bon faut arrêter, on apprend la réglementation, conduite en école et pour les points (attention, mémoire etc) on les évalue sur les tests ordi. Et quoi qu'on en dise lorsqu'on vous dit que vous êtes trop vague sur l'image que vous avez du métier, j'ai envie de répondre NORMAL j'y suis pas dans ce métier... Ou lorsqu'on vous fait remarquer que vous êtes pas conscient de la difficulté du métier, bah personne ne l'est réellement jusqu'au jour où le soir de Noël il doit se réveiller à 3h17 pour aller conduire une pauvre 17000... Et oui, il faut arrêter de sacraliser les psys et recruteurs, ils sont humains et ont une marge d'erreur également. Au plaisir de vous lire Theo
  2. Je viens de recevoir l'avis de la psychologue _+ chargé de recrutement: négatif. Cela va être ma 3ème et dernière participation aux processus de recrutement de la SNCF. Rien ne sert de s'entêter à vouloir intégrer une maison et un métier (CRL) pour lequel visiblement on ne remplit pas les critères. Je trouve ça juste dommage car je pensais réellement qu'après 3 essais, ça allait passer (maturation du projet, âge etc...) et que je pouvais remplir les conditions pour ce métier. "oui mais le psy et le chargé de recrutement ont toujours raison donc tant pis pour toi". Faux ils ont toujours le dernier mot. Mais leur expertise est encore perfectible, et j'espère qu'à l'avenir, la SNCF usera de plus de tests objectifs (les entretiens deviendraient une indication complémentaire) basés sur de réelles mises en situation et pour évaluer les réelles compétences des candidats. "Encore un candidat qui remet en cause la compétence des psy au lieu de se remettre en cause", lorsqu'on apprend que CERTAINS des consultants sont des psychologues cliniciens grands adeptes du body langage, c'est très très moyen... Au plaisir de vous lire Theo
  3. Incroyable, les stagiaires auraient donc de la valeur aux yeux leurs établissements... Ouah ça doit être flatteur de savoir que l'établissement tient à toi (ou au fric qu'il a sorti pour t'avoir ahaha) #HUMOUR Néanmoins attendons de voir si je m'en sors de ce parcours du combattant qu'est le recrutement et par la suite il sera plus judicieux de penser à ces mutations.
  4. Bonjour, Quelqu'un aurait il des informations sur les prochaines dates et lieux de formation pour les CRL? Cordialement Theo
  5. C'est effectivement une vision plus valorisante que d'imaginer la situation ainsi. J'ai également remarqué que sur ce site, une partie était dédiée aux permutations (ça a l'air d'être un système d'échange) Alors simple question, ce système fonctionne t il aujourd'hui? Merci de vos réponses
  6. Non non au contraire TintinGV, je sais éperdument que je suis très loin du compte et que la route est encore très longue. Mais je mets tout cela au conditionnel, et justement je me demande SI on peut demander un changement AVANT de commencer la formation (pour éviter ces phénomènes de mutations).
  7. Bonjour, En pleine session de recrutement pour PSL, j'espère intégrer la SNCF en CRL. J'ai compris que nous serions affectés à un dépôt (en fonction de la demande). Dans la mesure OU la demande POURRAIT présente sur TOUS les dépôts, est il possible de demande pour intégrer un dépôt qui serait géographiquement plus proche de nous? peut on changer de dépôt mais en restant dans la même région? En vous remerciant de vos réponses
  8. J'espère que tu as raison walouze et qu'effectivement la psy ma quand même donné une chance non pas par esprit sadique mais parce que quand même y'a la place de faire quelque chose avec ma candidature
  9. Ah je le sais ADC01 vous êtes des privilégiés du système ahah! Autre question que je repose (vu que j'ai entre temps modifié mon post précédent ) les recruteurs font attention (et à juste titre!) à la sensibilisation qu'ont les candidats aux dures conditions du métier. Cependant, je pense qu'à moins d'y être confronté à ces conditions, il est difficile de réellement s'en rendre compte et tenir un discours sur ça c'est compliqué... (Parler de quelque chose qu'on ne connaît pas) Ainsi, comment ESSAYER de montrer à l'équipe de recrutement que nous sommes sensibilisés sur un sujet qu'on ne maitrise pas et qu'on ne connaît pas? Merci par avance de vos réponses Theo
  10. La prime charbon? Le salaire de 6000 net pour les conducteurs? Les grèves payés? Les 2 formations annuelles payées par la sncf et faites à l'étranger? Les 3 heures de travail par jour? Statut de branleur advitam eternam? Y'en a des points positifs dans ce métier m'voyons! (A prendre au 345e degré ) Autre question: les recruteurs font attention (et à juste titre!) à la sensibilisation qu'ont les candidats aux dures conditions du métier. Cependant, je pense qu'à moins d'y être confronté à ces conditions, il est difficile de réellement s'en rendre compte et tenir un discours sur ça c'est compliqué... (Parler de quelque chose qu'on ne connaît pas) Ainsi, comment ESSAYER de montrer à l'équipe de recrutement que nous sommes sensibilisés sur un sujet qu'on ne maitrise pas et qu'on ne connaît pas? Merci par avance de vos réponses Theo
  11. Je suis d'accord mais il y a quand même un discours commun qui doit être tenu par les candidats? (Ex: quelqu'un qui dira que sa motivation c'est conduire car il est fait pour ça depuis qu'il a découvert train simulator c'est clairement pas le discours à avoir...)
  12. Ahah voilà qui est dit: il m'a "laissé une chance" donc je vais malgré tout essayer de la prendre et convaincre le chargé de recrutement de mes réelles motivations! Après oui je comprends le.psy est la pour juger...
  13. J'ai tellement eu peur que le psy me prenne pour un passionné que j'ai essayé de ne pas trop parler des points positifs... (malgré tout il a trouvé que j'avais une vision trop positive!) @pilote13500, tu as raison j'ai énormément axé mon discours sur la sécurité/sûreté mais le psy me reprochait d'avoir un discours au ras des pâquerettes et pas assez approfondi Dois-je donner des exemples pour illustrer mes propos (et ainsi avoir un discours plus profond?) Merci de vos conseils Theo
  14. Bonjour, Je tiens d'abord à remercier toutes les personnes qui contribuent sur ce forum à aider les candidats pour les phases de recrutement. Je vais bientôt devoir passer devant le chargé de recrutement (psy travail validé), mais celui-ci émet des doutes sur ma candidature. En effet selon lui, j'ai une vision du métier de CRL (j'ai postulé pour CRL) très positive et pas assez pieds sur terre. Pourtant, tout au Long de l'entretien j'ai tenté de lui montrer que ce métier était dur (decouchés, horaires décalés, rythmes biologiques, rapports sociaux altérés) et que j'étais prêt à adapter ma vie à ce métier mais rien y fait... Résultat, je flippe avant de passer devant le chargé de recrutement... Que dois-je faire, dois je avoir un discours beaucoup plus grave sur ce métier...? Qu'en pensez vous? Merci pour vos réponses et vos conseils!
×
×
  • Créer...