Aller au contenu

ornito

Membre
  • Compteur de contenus

    11
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

6 Doux

À propos de ornito

  • Rang
    Aérotrain

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Pour les quelques défenseurs des B11tu rénovées Normandie: - "Pour avoir longtemps pratiqué... sur Paris-Rouen": Paris-Rouen se fait en 1h10, Paris-Cherbourg en 3h10. On ne parle donc pas la même chose, et il est logique d'adapter le matériel aux missions. - Les griefs faits ne seraient qu'anecdotiques, et le fait de "râleries bien françaises" (les lieux communs semblent aussi être bien français). Je crois avoir posté une photo, où l'on voit que tous les voyageurs qui le peuvent mettent leurs jambes dans l'allée centrale, plutôt que de se cogner contre le repose-pieds qui, même replié, vient heurter les tibias. Au risque de m'attirer encore les foudres de quelques cheminotsphiles, la question est de savoir si cet agencement a été validé par des ergothérapeutes, ou est sorti de l'esprit d'ingénieurs visiblement occupés à caser le logo SNCF dans les appui-têtes de leur conception. Avec un peu de bon sens, chacun conviendra que devoir rester assis les genoux pliés sous le menton pendant 3 heures est digne du transport aérien, avec les inconvénients que l'on sait, du type phlébites. - Pour le reste: bruit, climatisation: les rames corail de basse Normandie ne sont pas plus bruyantes, ni moins climatisées. Et pour cause, la moquette et la climatisation sont les mêmes. Au final, la fusion des Normandies ne devraient pas nous faire oublier qu'une gestion commune de lignes relativement courtes et d'autres relativement longues ne doit pas conduire à exploiter des matériels inadaptés à ces différentes dessertes, même si l'exploitation se trouve simplifiée par l'usage indifférencié d'un même matériel (simplification dont nous savons qu'elle est l'un des moyens de réduire les coûts d'une SNCF en crise). Enfin, la parole devrait être aux usagers et aux professionnels de l'ergonomie. Pour le premier point, je n'ai pas connaissance qu'un quelconque sondage ait été fait auprès des usagers, concernant le confort. Je ne crois pas non plus qu'il y ait eu beaucoup de consultations concernant les nouvelles rames Bombardier, sinon un sondage en ligne de la région, pour la couleur de ceci ou de cela, point bien évidemment marginal (pour ne pas dire: débilitant).
  2. ******** REPONSE DU VICE-PRESIDENT TRANSPORTS DE REGION NORMANDIE ******** Bonjour, Je comprends parfaitement vos interrogations sur la nature du matériel roulant sur les lignes intercités normandes. Je vous rappelle que ces lignes sont encore exploitées par la sncf pour le compte de l'Etat, autorité organisatrice. L'Etat, avec l'accord des deux anciennes régions normandes, a presque systématiquement choisi pour équiper ces lignes un matériel roulant de type régional. Cela a été le cas en Basse Normandie avec les Regiolis sur la ligne Paris Granville et en Haute Normandie avec un matériel bigarré type VO 2N ou TER 2N NG sur Paris Rouen Le Havre. Pour répondre précisément à votre question, j'ai interrogé la SNCF qui m'a rapporté les éléments suivants: " il n'y a pas de politique visant à mixer les parcs HN et BN. Des croisements en opérationnel, lorsqu'un imprévu le justifie, peuvent amener à cette situation. Le contexte actuel de tension sur le parc matériel (rattrapage du programme d'entretien et de maintenance après les mouvements de grève) a pu effectivement amener davantage de croisements inopinés mais nous restons attentifs à conserver chaque parc sur son parcours". J'espère que cette réponse est de nature à vous rassurer. En complément, j'ajoute que sous l'impulsion du président Morin la région Normandie se prépare à devenir autorité organisatrice pour les lignes intercités à la place de l'Etat au 1er janvier 2020 en échange du remplacement du matériel roulant sur les lignes Paris Rouen Le Havre et Paris Caen Cherbourg. Nous souhaitons passer commande de ce nouveau matériel avant la fin de l'année 2016 pour une livraison entre 2019 et 2021. Ce nouveau matériel aura vocation à remplacer la totalité des trains corail circulant sur ces deux lignes. Il aura, car c'est notre volonté, un niveau de confort et de services proche de celui qu'on trouve à bord des TGV. J'espère avoir répondu à vos interrogations. Très cordialement, Jean-Baptiste Gastinne Vice Président transport de la région Normandie
  3. Voilà au moins une info. objective: "nous conducteur sommes payés pour rouler à la vitesse maxi de la ligne lorsque le retard l'impose". Qui n'empêche pas de se poser celle-ci: est-ce que c'est raisonnable, compte-tenu des aleas d'entretien de la voirie ? PS: moi aussi, je suis fonctionnaire, et on me demande tout un tas de choses. Ca ne m'empêche pas de me poser la question de savoir si c'est légitime et bien fondé. PS2: je chiffre à environ 15 000 € le retard d'une heure sur un intercités. Je me trompe ?
  4. Je redonne ici le lien vers des témoignages d'employés de la SNCF, et je redis que mes interrogations sur la sécurité et la rentabilité commerciale sont légitimes. PS: je n'évoquais pas les essais de TGV, mais Bretigny, où il apparait que l'encadrement de la SNCF se distingue surtout par son obstruction à la justice.
  5. Ben dites donc, ça vous rend drôlement agressifs qu'on ose critiquer la conduite. Je vous rappelle quand même un certain déraillement récent, où il semble que côté encadrement SNCF on soit surtout doué pour se tenir les coudes face aux investigations judiciaires... Pour certains dinosaures de la technologie entendus plus haut: tout GPS bien conçu vous donne la vitesse instantanée. Pour ce qui concerne la concurrence entre sécurité et performance commerciale (ça coûte combien, un train intercités plein en retard d'une heure, plutôt que de 55 minutes ?), tous vos collègues n'ont pas le même discours rassurant: voir ici. Je crois donc que mes interrogations sont légitimes, même si déplaisantes.
  6. Une piste, peut-être: MASTERIS "filiale à 100% de la SNCF" ... J'ai questionné Jean-Baptiste Gastinne Seine-Maritime Conseiller régional de Normandie Elu dans le département de la Seine-Maritime Groupe La Normandie Conquérante avec Hervé Morin 10e Vice-Président en charge des transports et des ports. Je vous communiquerai sa réponse prochainement. ________________________________________________________________ Bonjour, Pour avoir constaté l'usage de plus en plus fréquent de voitures intercités rénovées sur la ligne Paris-Cherbourg, autrefois absentes lorsque gérée par la Basse-Normandie, je m'interroge sur l'adaptation de ce matériel issu de la région Haute Normandie pour des grandes lignes. Vous trouverez quelques éléments factuels sur ce lien: http://www.cheminots.net/forum/topic/41956-qui-a-commandé-les-nouvelles-voitures-intercité/ En tant qu'usager, je suis intéressé à savoir le bilan qui a été fait par la région de ces nouvelles voitures, et l'usage qu'elle compte en faire dans le futur. Afin que ces informations qui intéressent potentiellement de nombreux voyageurs soient connues du plus grand nombre, je me propose de les rendre publiques sur le lien en question. Veuillez agréer mes sincères salutations. L.F. Calvados
  7. Il s'agirait d'une "B11tu rénovée haute normandie". Voir ici Il faudrait trouver le donneur d'ordre, et les concepteurs, pour aller leur causer...
  8. Je retrouve sur la ligne Paris-Cherbourg périodiquement des voitures d'un nouveau genre particulièrement mal conçues. Plus fréquemment, à présent que la Haute-Normandie semble s'en débarrasser sur la ligne bas-normande, à raison d'une par convoi. Je n'en connais pas le nom, mais vous devriez pouvoir nous le donner. Voici les caractéristique du machin, qui semble avoir été choisi par des élus régionaux ne voyageant qu'en première classe (photos jointes). - Tablette à rebord: très pratique pour stopper la progression du coca renversé, mais avant-bras garantis meurtris si vous êtes un vieux schnock qui lit encore du papier. - Repose pied très peu rétractable: super pour les cul-de-jatte. Une fois replié, il vous sera impossible de glisser votre pied sous le fauteuil qui vous fait face. Pas grave, comme vous le voyez, vous les mettrez dans l'allée (si vous êtes côté couloir). Dommage que les jeunes soient de plus en plus grands... - Repose-tête modèle "sncf": c'est bien connu, les clients de la scnf ont tous une tête en forme de logo sncf. - Rideaux TGV: pour le prix d'un intercités, voyagez grand luxe. C'est soleil ou dodo pour tout le monde, mais tellement plus chic que les demi-rideaux... je vous passe les sièges rembourrés de coquilles de noix... (il est vrai que les gros fauteuils moelleux grisâtres, c'était tellement petit-bourgeois); les vide-poche en pastique vite pêtés; l'absence persistante d'afficheurs de réservation électronique (plus facile de les supprimer, ou de rendre la résa. obligatoire). Bref, quelqu'un sait-il quelle coopération sncf-région a accouché de ces voitures qui nous font - un peu plus - regretter de voyager sncf ?
  9. Bon, je vois grâce à Planonyme que je ne suis pas le premier voyageur à ... dérailler. Je vous posterai plus tard mes relevés de vitesse. N'empêche que si on atteint tout de même la vitesse maximale, avec l'entretien dont on ne sait plus trop s'il est défaillant ou non...
  10. et peut-on avoir une idée de la vitesse limite d'un convoi standard Paris-Cherbourg en gare de Lisieux, par exemple ?
  11. Bonjour, J'ai remarqué qu'à chaque fois que mon TER direct Paris-Caen est en retard, il roule nettement plus vite pour éviter les dépassements pénalisants (30 minutes, 1 heure ...) à son arrivée à Caen. C'est particulièrement notable à la traversée des gares, où je le chronomètre à 150 km/h (par exemple, à Lisieux). Le truc brinquebale dans tous les sens, que c'en est assez effrayant. Est-ce que c'est possible ?
×
×
  • Créer...