Aller au contenu

MORTvivant

Membre
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

8 Doux

À propos de MORTvivant

  • Rang
    Aérotrain

Visiteurs récents du profil

776 visualisations du profil
  1. Un peu de réalisme dans ce monde de brutes. Pour info GIR entre 3% pour les nuls et 7% pour les "bons" du salaire net annuel de ces gens là....Les plus petits fleurtent avec les 40000€ annuels les autres 70000€, à vos calculettes à mettre en perspective avec vos propres primes annuelles....On perçoit mieux les motivations de certains à tout prix....
  2. Bonjour TintinGV, Je ne perdrais jamais mon temps a essayer de comprendre ces gens là, les tribunaux le feront, pour commencer...je suis ancien sportif de haut niveau et n'abandonne jamais un combat sans avoir tout tenté....Mon parcours est sans rapport avec la malhonnêteté de ces gens là prêts à tout pour porter leur petite carrière et justifier des réorganisations non abouties pour ménager leur confortables GIR, pourvu que tous les curseurs soient au vert. Mon "parcours", ancien apprenti du Matériel, puis agent du Matériel pendant 8 ans à Vitry sur Seine, fermeture de ces ateliers, reconversion agent Equipement aux Ateliers de Moulin Neuf pendant 2 ans, reconversion commerciale, vendeur au guichet dans les gares de Groslay, Domont, Sarcelles, Ecouen (Paris Nord), mutation en Normandie en 98, télévendeur pendant 7 ans au centre ligne directe, passage de l'examen qualif E en 2002, un an de vie entre parenthèse à Longeau (la où les maisons sont en briques rouges) ouf je l'obtient mais ne suis nommé qu'en décembre 2004 Dpx du Centre Régularité de Caen, décembre 2007, 4 demi journées de formation COFO (ma prédéceceuse par en retrait non prévue du fait de la réforme elle aurait gagné moins en travaillant plus!) et donc COFO jusqu'à nos jours ou s'arrête mon "parcours" comme tu l'appelles et début d'un chemin de croix. Cordialement.
  3. Bonjour, Si ils te sollicitent, je suis COFO. tu integreras toutes les sessions de formation nécessaires à ta profession et à la sécurité associée, tu devras tout réussir et obtenir le CAF (certificat d'aptitude à la fonction) sinon ils ne pourront pas t'empaller sur ce pourquoi ils t'auront embauché, dans ce cas de figure en principe ils licencient, où ils orientent vers un métier moins contraignant quand l'intéressé à du piston. Cordialement
  4. Oui, je les ai contacté la semaine dernière, ils doivent me recontacter en début de semaine prochaine.
  5. Bonjour et merci de cette précision. 9a a bien été le cas et alerte CHSCT posée en bonne et due forme, cependant les réorganisation on fait que je n'appartient plus au même CHSCT depuis le premier juillet qui a transmis au nouveau CHSCT. La dernière réponse à l'ordre du jour me concernant par mon aimable direction est "n'appartient plus à ce CHSCT". Les membre du CHSCT eux mêmes n'en revenaient pas.
  6. Je n'ai rien dit de tel. Je travaille cependant depuis 9 ans au Pôle RH et suis bien placé pour te dire que l'entreprise n'est pas toujours clean vis à vis de son personnel et de la façon dont elle le traite parfois. On se gargarise d'enquêtes Tempo avec de jolis smiley tout verts pour dire que les risque psycho-sociaux sont abordés comme ils se doivent mais la plupart du temps, il n'en est rien. Je suis sous antidépresseurs et somnifères depuis plusieurs mois, ai perdu 8kgs en 3 semaines....sans doutes grâce à mon imaginaire.. Merci à toi d'avoir pris le temps de répondre quelques chose. Merci pour le lien. Peut m'importe comment c'est vu, ma vie au sens propre du terme est en jeu. Cordialement.
  7. Bonjour, Non, je pensait qu'en prévenant Guillaume Pepy lui même, cela serait transmis. Une personne m'a écrit pour lui me disant que mon dossier avait été transmis à la DRH, cela fait 3 semaines....Si je m'étais pendu dans mon garage entre-temps, personne ne serait au courant. quelles sont leurs coordonnées mail? Merci de cette information WInutile, ils ne répondent plus....Des pressions peut être...
  8. Ils disent que ce n'est pas normal, que c'est remonté au national, une personne du CHSCT devait m'appeler il y a un mois et demi.... Je connais le principe des urgences et des priorités. Je n'étais pas en salle d'attente, j'ai été "pris en charge" aussitôt et retenu des heures durant par diverses personnes jusqu'à une psychologue creuse un peu plus que les autres et d'excuses de cette "méprise"
  9. Sans mettre mes écrits en rdoute. tu les mets un peu quand même....En 27 ans d'entreprise moi non plus il ne m'a jamais été reproché ceci devant témoin CHSCT et confirmé par écrit. Le passage aux urgences n'en était pas un j'y ai été envoyé à 9h50 par le médecin du travail, chercher un arrêt maladie p, j'y était attendu pour ça m'a tellement dit, d'un professeur vu la semaine passée qui ne consulte au cabinet médical SNCF que le mardi.....Je faisait 8h-12h ce jour là et suis rentré chez moi presque à 20h.....Mon épouse à dû fermer son magasin et conduire en urgence pour venir me libérer. Rassures toi pour prouver tout cela le boulot est très simple, je n'ai que du factuel et déjà écrit à bien des instances légales, ministre et secrétaire d'État aux transports compris.
  10. Bonsoir, Je commence à chercher un avocat tenace et n'ayant aucunes craintes de pressions médiatiques ou de personnages influents. Je suis plongé dans un état de dépression aiguë depuis plusieurs mois du fait de cadres, cadres supérieurs et peut être Guillaume PEPY pdg de SNCF lui même, la Directrice ter Normandie, me reprochant devant témoin CHSCT "d'être trop perfectionniste, de travailler trop vite et trop bien" Lundi 28/11 j'ai été envoyé chercher par le médecin du travail et sa secrétaire un arrêt de travail aux urgences psychiatriques du CHU de Caen qui m'avait t'on affirmé était informé de la situation J'y ai été retenu contre ma volonté pendant plus de cinq heures sans eau ni nourriture,et traité comme un habituel patient de ce type d'établissement subissant de fortes pressions pour y passer quelques nuits....pour commencer...en dépit de mon refus reiteré, des éléments écrits et informatiques que je detenais Je suis désespéré sali, humilié davantage que je ne l'était déjà, en plus du reste et tien à ma disposition de nombreux éléments justifiant de harcèlement professionnel depuis plusieurs années ayant atteint son apogée, lundi enfin je l'espère.. Tous le monde est avisé, médecin du travail, CHSCT, direction de l'entreprise, inspection du travail, de nombreux medias....Au secours, aidez moi s'il vous plaît.
×
×
  • Créer...