Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Bonjour le RSA........


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

Un million de chômeurs en fin de droits en 2010,!

de Gérald Andrieu - Marianne

Une note du Pôle emploi estime qu’en 2010 les personnes qui auront épuisé leurs droits à indemnisation devraient être un million. Un chiffre alarmant qui laisse pourtant muet Laurent Wauquiez et ses services.

Pour Sarkozy, il est temps que 2009 se finissse Une brève dans Les Echos, une dépêche AFP et rien d’autre ou si peu. Comme s’il s’agissait d’une information sans importance. Pourtant, le chiffre tombé hier a de quoi faire froid dans le dos. En 2010, d’après une note confidentielle du Pôle emploi, un million de chômeurs arriveront en fin de droits. En 2009, déjà près de 850 000 personnes avaient épuisé leurs droits à indemnisation. Et face à cette nouvelle, les services de Laurent Wauquiez restent sans voix. Après une journée d’attente, personne n’est capable de commenter ce chiffre.

Il faut dire qu’un peu plus tôt dans la journée, lors d’une conférence de presse, le secrétaire d'Etat à l'Emploi s'était montré tout aussi peu bavard. Interrogé sur ce chiffre, Laurent Wauquiez s’est contenté d’expliquer qu’il attendait « l'issue de la négociation enclenchée par les partenaires sociaux » pour se prononcer. Le million de personnes concernées devra patienter.

Il existe pourtant des leviers pour faire face à cette explosion du nombre de chômeurs en fin de droits. La prolongation au-delà de la fin de l’année 2009 de l’Allocation de fin de formation ou bien encore de l'Allocation équivalent retraite. Dans un cas comme dans l’autre, hier, Laurent Wauquiez expliquait laconiquement que c’était à l’étude…

«Le patronat cherche à minimiser ce chiffre et à gagner du temps»

Mais il en est un qui, lui, ne veut surtout pas attendre, ni même se taire sur ce sujet. Il s’agit de Maurad Rabhi, administrateur CGT à Pôle emploi. Contacté par Marianne2, il « assume » avoir rendu public ces chiffres alarmants : « L’heure n’est plus à tergiverser. Il faut apporter de vraies solutions à ces personnes. La situation oblige tout le monde à réagir. La solution incombe en partie aux partenaires sociaux, patronats et syndicats. Il faut que nous décidions de couvrir plus longtemps les chômeurs. Mais pour ça, il faut alimenter l’Unedic, il faut mettre de l’argent. » Pour atteindre cet objectif, le représentant syndical évoque notamment l’idée d’« une cotisation sur les contrats précaires, CDD et intérim ». Mais à l’en croire cette solution n’enthousiasme guère les représentants des patrons : « Ils cherchent à minimiser ce chiffre et à gagner du temps. C’est parce qu’ils savent bien qu’il faudra soit créer une taxe, soit augmenter les cotisations. »

Mais Maurad Rabhi n’oublie pas non plus l’Etat : « Sa responsabilité est tout aussi grande que celle des partenaires sociaux. Il faut qu’ils assouplissent les critères d’obtention de l'Allocation de solidarité spécifique. » Car avec les règles actuellement en vigueur seules environ 160 000 personnes sur le million de chômeurs en fin de droits en 2010 pourraient y prétendre. Mais là encore, il faut trouver de l’argent. Reste une solution d’après le responsable CGT. « LA » solution : « remettre en cause le bouclier fiscal, c’est un non-sens économique ». Mais il s’agit surtout d’une mesure riche en sens politique pour le chef de l'Etat qui, contre vents et marées (même de chômeurs), ne semble pas disposer à y renoncer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.