Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Brissovitch

Membre
  • Compteur de contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Brissovitch's Achievements

  1. Voilà, c'est exactement ça, sauf que les RH regardent brut (pas logique), En position équivalente contractuel gagne moins que le cheminot (charges sociales supérieurs) et EN PLUS le cheminot coûtera bien plus cher que le contractuel à l'employeur (+15%). Mais rien à faire? Personne à contacter?
  2. Bonjour, Je me permets de poser la question sur ce forum, car je ne trouve pas de réponses à mes interrogations. J'étais embauché, de nationalité étrangère, moins de 30 ans, à la sortie d'école (sans ancienneté et sans négociation de salaire pour manque d'expérience) sous le régime contractuel, en cadre PS25. Le régime contractuel, PS25, annexe C, cadre prévoit une augmentation variant entre 0 à 3% annuel (l'enveloppe à repartir entre tous les contractuels) La comparaison entre l’évolution « classique » entre un contractuel et permanent, est comparable (1,5% compensent en moyenne la prise de PR tous les 3 ans et l’ancienneté) Mais cela est valable pour un contractuel avec un parcours classique c’est-à-dire de plus de 30 ans, qui a eu une expérience professionnelle avant de rentrer à la SNCF et a pu négocier son salaire en entrée, qui a fait ses preuves et l’équivalence du parcours attaché cadre dans l’entreprise précédente. Mais un jeune embauché permanent et contractuel qui vont être embauché au même niveau (F21) Un jeune embauché permanent peut prendre en 4,5 ans 5 positions + ancienneté (4%) Un jeune embauché contractuel de moins de 30 ans (cas d’un embauché ne possédant pas la nationalité) ne peut prétendre qu’à ces 1,5% en moyenne, La différence à la sortie du parcours jeune cadre pour deux personnes ayant fait les mêmes preuves avec ce principe est vraiment importante. Qu’Est-ce qui est prévu pour combler cet écart-là ? Cela ne peut entrer dans le cas d’augmentation annuelle classique prévue dans les textes parce que dans ce cas-là le principe d’égalité ne se vérifie pas. De plus, les outils RH comparent le salaire brut et non net, alors qu'en net sur position équivalente un contractuel gagnera moins, Est-ce quelqu'un est déjà été confronté à cela, il y a t'il des solutions pour diminuer l'écart Merci
×
×
  • Créer...