Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Samot

Membre
  • Compteur de contenus

    6
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Samot's Achievements

  1. Oui, je peux mais j'ai peur que ça s'apparente un peu à l'utilisation d'un bélier pour enfoncer une porte pas totalement fermée. Les OS n'étant pas toujours très tendres avec mon EIC, je crains de froisser les bons rapports entretenus avec mon chef depuis presque une dizaine d'années, d'où ma question initiale sur le caractère "obligatoire" (ou non) de céder à sa demande. Je sais qu'il ne fait que retransmettre les volontés de l'UO et que, si bras de fer il doit y avoir, je devrais jouer mes billes face à elle. Dans tous les cas, il n'y a pas d'accord local sur mon secteur et si je m’appuie sur les propos d'ermeline - à savoir qu'aucun texte n'impose quoique ce soit à l'agent - je vais donc choisir de faire le mort pour le moment et finirai par dire que mon assurance refuse certaines clauses prévues au formulaire qu'il m'a transmis par mail.
  2. Merci beaucoup à chacune et chacun d'entre vous pour votre réactivité et vos réponses. Je me sens maintenant mieux armé pour tenir tête à ma direction.
  3. La plupart des EVS sont forfaitaires à la SNCF (repas, découchage...) et personne n'a jamais demandé un justificatif du prix d'un repas ou d'un hôtel lorsqu'on touche l'allocation.
  4. Merci Pascal, Je pense que je vais trainer la patte pour fournir l'attestation de mon assurance et voir ce qui s'en suit mais je ne sais pas si je suis dans mon bon droit. Sur mon secteur, certains agents sont au forfait taxi mais l'écrasante majorité d'entre elles/eux est en utilisation véhicule perso (on ne leur a pas laissé le choix, ou du moins, le croient-ils). Ce qui est certain, c'est que dans les deux cas l'entreprise perd pas mal d'argent donc choisis ton camp camarade (pour la direction): -Au taxi les EVS des agents sont plus importants mais ils ne comptabilisent que la moitié du temps de trajet sur une journée de travail hors UA. -En véhicule perso: les agents se retrouvent avec un max de jours à récupérer (tout le temps qui s'accumule en TQ et TY) puisque le temps de trajet est 100% comptabilisé. Certains sur mon secteur se retrouvent avec 25 à 35 jours à poser en fin d'année! et ça a un coût certain pour l'entreprise.
  5. Bonjour à toutes et tous, Cheminot depuis 2001, je viens de prendre un poste d'agent circulation de réserve sur un secteur comprenant plusieurs gares de campagne (depuis décembre 2020). J'utilise mon véhicule perso. L'entreprise m'a payé mes EVS en forfait Taxi pour le mois de décembre (acheminement de mon UA aux différentes gares). En effet, aucun transport en commun ne peut m'acheminer vers et depuis les gares où je fais des remplacements dans les horaires pratiqués. Or, mon DPX me demande depuis ce début de semaine de passer en utilisation véhicule personnel (déclaration de mon assurance + formulaires à renseigner pour valider et enregistrer mon véhicule)...ce que je voudrais éviter car je préfère rester en forfait Taxi mais je ne sais pas si je peux refuser sa demande. Je sais qu'en cas d'accident je ne serais pas considéré en accident de travail si j'ai un pépin avec ma voiture avec le forfait Taxi mais bon, aucun accident à mon actif depuis plus de 25 ans de permis B, ça ne me fait donc pas plus trembler que ça. Sauriez vous si le choix m'appartient ou si c'est l'entreprise qui impose un mode de déplacement? peut-elle me contraindre à utiliser mon véhicule perso? mon DPX semble me laisser croire que je n'ai pas le choix mais j'ai senti qu'il manquait clairement de conviction lorsqu'il m'en a parlé. Merci d'avance pour vos réponses.
×
×
  • Créer...