Aller au contenu
Le Web des Cheminots

splgv

Membre
  • Compteur de contenus

    7
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de splgv

  • Date de naissance 03/09/1958

Infos Personnelles

  • Ville
    PARIS
  • Hobbies
    bouger & contempler

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    Ingénierie
  • Métier & Lieu
    Etudes Signalisation LGV

Visiteurs récents du profil

1 166 visualisations du profil
  1. c'est le cas typique que j'aime pas. Sauf si j'ai pas compris. Ton gars c'est un calculateur : il pars avant la contre reforme pour "profiter à fond" de l'erreur de SARKO qui à libéralisé pour casser la retraite par répartition. C'est de l'abus de bien public. Il a rien compris au système collectif. Ne ne lui trouve aucune excuse. Depuis 2008, celui qui veut rester pour améliorer ses cotisations, il peut rester. La SNCF ne peut pas le virer. Je ne trouve acceptable que le cas de ceux qui reviennent faire un peu de formation interne SNCF, mais faudrait pas dépasser 25% du temps plein.
  2. ou en est-on 7 ans après ? Ne connaissez vous aucun collègue neo retraité et croisé en activité chez un concurent ? Ignorez vous le chomage des jeunes et des seniors (licenciés economiques) ? Je vous le dis ce qui me gêne, ce n'est pas que le retraité travaille, c'est qu'il touche la pleine retraite alors qu'il retravaille à plein temps. Est-ce juste vis à vis du principe de REPARTITION ? (la retraite est payée par ceux qui travaillent) Savez vous que la loi a changé en 2008 : Sarko à tout libéralisé (y compris les fonctionnaires auparavant soumis à déont
  3. Le lendemain de la diffusion de cette lettre dénuée de toute proposition concrète, le silence du gouvernement est toujours aussi pesant ; ce qui explique l'action de la base débordant les syndicats. Qui n'eut pas cru que cela devait arriver ?
  4. Xavier Bertrand a adressé une lettre aux dirigeants de la CGT, de la CFDT, de la Fgaac, de l'Unsa, de Force ouvrière, de la CFTC et de la CFE-CGC. Elle n'a pas été adressée au syndicat Sud, qui a pris la position la plus dure contre la réforme des régimes spéciaux de retraite. Voici le texte de cette lettre source LEMONDE.FR | 15.11.07 | 06h27 • Mis à jour le 15.11.07 | 07h44 Monsieur le Secrétaire général, Plusieurs organisations, dont la vôtre, que j'ai reçues hier et aujourd'hui, m'ont fait part de leurs propositions pour l'organisation des négociations sur la réforme
  5. Article édité partiellement le 17/10/2007 dans LA VIE DU RAIL rubrique "Dialogue" CUMULARS CONTRE RABISTES Je suis entré à la SNCF le 15 juin 1979 à la division de l'Equipement de PARIS-EST, bureau d'étude de signalisation (DV33). Je sortais tout juste du lycée qui m'avait permis d'acquérir mon diplôme de BTS F3 (Electrotechnique). J'avais peu avant réussi le concours d'entrée à la SNCF en qualité de "dessinateur d'étude stagiaire" qui m'a conduit sur les rails d'un métier très particulier : la signalisation ferroviaire. J'ai découvert un monde professionnel qui m'a beaucou
×
×
  • Créer...