Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Accident ferroviaire en Chine


Messages recommandés

Accident ferroviaire meurtrier en Chine

Par Guo Shipeng Reuters - PEKIN (Reuters) -

Une collision entre deux trains de passagers dans l'est de la Chine a fait lundi 66 morts et 247 blessés, selon la télévision nationale et l'agence officielle Chine nouvelle, qui cite les autorités ferroviaires.

L'un des trains venait de Pékin et se dirigeait vers Qingdao, dans l'Est, tandis que le second allait de Yantai, dans la province de Shandong, à Xuzhou, dans le Jiangsu. La collision a eu lieu à Zibo, dans la province de Shandong.

Les deux trains circulaient probablement à pleine vitesse au moment de l'impact, a estimé un cheminot. Sous le choc, une dizaine de voitures ont basculé dans un fossé.

Selon des responsables des chemins de fer à Shandong, cités par Chine nouvelle, 51 des blessés sont dans un état grave.

Deux hôpitaux du district de Zhoucun, contactés par Reuters, ont indiqué avoir reçu des dizaines de blessés, sans donner de chiffre exact ni de bilan des tués.

"La majorité sont des blessés légers. De nouveaux blessés arrivent à chaque heure qui passe", a déclaré un travailleur médical cité par Chine nouvelle.

FLAMMES ET FUMÉE

Des témoins et le gouvernement ont également fait état d'un grand nombre de victimes dans la catastrophe ferroviaire, qui s'est déroulée dans la province de Shandong.

Des photographies mises en ligne sur le site internet sina.com montrent des wagons renversés et des secouristes s'affairer autour de passagers enveloppés de couvertures. Sur une photo aérienne, on peut voir des flammes et de la fumée s'élever des décombres.

Le ministre du Rail Liu Zhijun s'est rendu sur place, où il doit être rejoint par le vice-Premier ministre Zhang Dejiang, indique Chine nouvelle.

En janvier, 18 personnes avaient péri lorsqu'un train à grande vitesse avait percuté dans le noir un groupe de cheminots dans la province de Shandong.

Malgré l'investissement de près de 100 milliards de dollars dans son système ferroviaire ces dernières années, la Chine peine à l'adapter à sa croissance rapide et aux mouvements de population de plus en plus fréquents entre villes et campagnes.

L'accident de lundi est le pire depuis 1997, lorsque le déraillement d'un train avait fait plus d'une centaine de morts dans la province du Hunan.

Avec Lindsay Beck, version française Gregory Schwartz

(si quelqu'un parle chinois :

http://www.sina.com.cn/

...)

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chine: une collision entre deux trains fait 66 morts

AFP - PEKIN (AFP) -

Au moins 66 personnes ont été tuées dans la collision entre deux trains lundi matin dans l'est de la Chine, selon un bilan donné par la télévision centrale chinoise.

La catastrophe ferroviaire a fait 247 blessés, dont 51 grièvement, a indiqué de son côté l'agence Chine Nouvelle. Parmi les blessés figurent quatre Français, qui ont été hospitalisés pour des fractures, selon l'agence, citant un porte-parole du Bureau des affaires étrangères de la province du Shandong (est), qui n'a pas donné leurs identités.

Un train de passager reliant Pékin au port de Qingdao, dans le Shandong, en a heurté un autre après avoir déraillé, dans la ville de Zibo peu après 04H40 lundi matin (dimanche 20H40 GMT). Les causes de l'accident ne sont pas encore connues.

Des photos, diffusées par les sites d'information chinois, montrent notamment des voitures couchées sur le flanc en contrebas des voies, près desquelles des rescapés sont assis enveloppés dans des couvertures blanches alors que les secouristes s'affairent sur les voies.

Le ministre des Chemins de fer Liu Zhijun s'est rendu sur place pour diriger les opérations de secours, a indiqué l'agence Chine Nouvelle. Bien que relativement sûrs en Chine, les chemins de fer ont été le théâtre de plusieurs drames ces dernières années.

En janvier, un train à grande vitesse avait mortellement fauché mercredi 18 ouvriers des chemins de fer dans le Shandong, dans la ville de Weifang. L'un d'eux, un peu similaire, remonte à mars 2002. Huit ouvriers migrants, qui se tenaient sur le quai d'une gare bondée dans le Hunan (centre), avaient été littéralement aspirés par un train express passant à vive allure.

Un des plus graves accidents de l'histoire ferroviaire chinoise, une collision de trains en 1997, avait fait 126 morts et près de 200 blessés dans le Hunan également.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Il y a eu concomittement des limogages de hauts responsables. Une nouvelle strategie de sécurité..!!!!!

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...