Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Baisse de 15,7% des tués sur les routes en juillet, le repli se confirme


Dom Le Trappeur

Messages recommandés

Baisse de 15,7% des tués sur les routes en juillet, le repli se confirme

Par Jacques GUILLON AFP - PARIS (AFP) -

Après un repli sensible au mois de juin (-16,6% du nombre des tués), la tendance à la baisse du nombre de morts sur les routes se confirme en juillet avec une baisse de 15,7% par rapport au même mois de 2007, des résultats jugés "encourageants" vendredi par le gouvernement.

Le mois dernier, 403 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine, soit 75 morts de moins qu'en juillet 2007, malgré des conditions météorologiques défavorables. Ce bilan est toutefois considéré comme provisoire, le bilan définitif prenant en compte "les personnes tuées dans les 30 jours après l'accident".

"Si cette tendance devait se confirmer au cours de la fin de l'année, la baisse annuelle devrait dépasser nettement les 10%", a estimé le ministère de l'Ecologie en charge des Transports dans un communiqué.

Le nombre de personnes blessées connaît aussi une baisse sensible de 21,3% avec 7.432 blessés contre 9.448 en juillet 2007 et le nombre de blessés hospitalisés diminue de 17,9%.

Selon le ministère de l'Ecologie, on enregistre 631 accidents corporels de moins au mois de juillet, soit une réduction de 8,8% par rapport à 2007.

Sur les sept premiers mois de l'année 2008, le bilan provisoire du nombre des tués est de 2.348 contre 2.619 pour la même période 2007 (en recul de 10,3%), le nombre des blessés baisse de 9,7% (53.703 contre 59.490), celui des hospitalisés de 12% (19.768 contre 22.464) et celui des accidents corporels de 7,3% (43.238 contre 46.637).

"Un comportement plus responsable et une conduite apaisée ont contribué aux résultats encourageants constatés ces derniers mois, mais le nombre d'accidents reste encore trop important et j'appelle tous les usagers à la plus grande prudence", a souligné le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo.

Le Centre national d'information routière (CNIR) a estimé de son côté "qu'outre l'impact de la campagne assez sérieuse menée auprès des automobilistes, l'impact économique a joué" et notamment la hausse des prix de l'essence et du gazole.

En juin, une diminution de la vente des carburants de 10% a ainsi été observée.

"Moins de carburant vendu, c'est moins de circulation, le trafic sur les autoroutes a baissé de 4% en juillet et on a assiste à un reflux de 11% des encombrements observés", a souligné le CNIR.

"Ce recul, ça représente quand même plusieurs millions de véhicules en moins sur l'ensemble du réseau au niveau national", a-t-il ajouté.

L'objectif du gouvernement, appuyé par les décisions du dernier Conseil interministériel de sécurité routière, vise à diviser par deux le nombre de morts dues à l'alcool et celui des décès en deux-roues. Il vise également à diviser par trois les accidents impliquant des jeunes pour atteindre moins de 3.000 morts sur les routes d'ici 2012.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...