Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le stress au travail peut tuer


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

Un délégué syndical d'une entreprise en difficulté se suicide

L'homme, âgé de 56 ans, travaillait dans une usine de porcelaine de la Vienne. Il a laissé une lettre dans laquelle il souhaite que son acte soit considéré comme un accident du travail.

Un délégué syndical de l'usine de porcelaine Deshoulières SA à Chauvigny (Vienne), s'est donné la mort ce mardi.

Le corps de Philippe Widdershoven a été retrouvé dans l'étang de la commune de Mothemer par trois pêcheurs. Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la gendarmerie de Chauvigny, il s’agit d’un suicide par noyade.

Les enquêteurs ont trouvé la photocopie d’une lettre écrite par la victime de 56 ans sur le bureau du local syndical de l’entreprise. Il y explique son geste par la pression professionnelle trop importante.

L’homme, marié et père d’une fille a demandé pardon à sa famille. Il souhaite que son suicide soit considéré comme un accident du travail.

«Nous sommes consternés. Philippe Widdershoven occupait un poste important dans l’entreprise. Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses proches», a déclaré la direction de l’usine.

Philippe Widdershiven avait commencé sa carrière en 1979 comme chronométreur sur les chaînes puis avait gravi les échelons pour devenir directeur informatique du groupe.

L’usine, qui emploie 130 salariés, avait licencié 84 personnes en décembre dans le cadre d’une restructuration.

(Source AFP)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un délégué syndical d'une entreprise en difficulté se suicide

L'homme, âgé de 56 ans, travaillait dans une usine de porcelaine de la Vienne. Il a laissé une lettre dans laquelle il souhaite que son acte soit considéré comme un accident du travail.

Un délégué syndical de l'usine de porcelaine Deshoulières SA à Chauvigny (Vienne), s'est donné la mort ce mardi.

Le corps de Philippe Widdershoven a été retrouvé dans l'étang de la commune de Mothemer par trois pêcheurs. Selon les premiers éléments de l'enquête confiée à la gendarmerie de Chauvigny, il s'agit d'un suicide par noyade.

Les enquêteurs ont trouvé la photocopie d'une lettre écrite par la victime de 56 ans sur le bureau du local syndical de l'entreprise. Il y explique son geste par la pression professionnelle trop importante.

L'homme, marié et père d'une fille a demandé pardon à sa famille. Il souhaite que son suicide soit considéré comme un accident du travail.

«Nous sommes consternés. Philippe Widdershoven occupait un poste important dans l'entreprise. Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses proches», a déclaré la direction de l'usine.

Philippe Widdershiven avait commencé sa carrière en 1979 comme chronométreur sur les chaînes puis avait gravi les échelons pour devenir directeur informatique du groupe.

L'usine, qui emploie 130 salariés, avait licencié 84 personnes en décembre dans le cadre d'une restructuration.

(Source AFP)

oui aujourd'hui la crise à le bon dos les grandes entreprises licencie à tour de bras toute en faisant des benefice enorme.pas tres normal tous çà . :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.