Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Sport :"L'équipe" n'en parlera pas .....


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

Traversée de l'Europe en courant ....ils le font !

La seconde TransEurope Footrace est en route

• 68 participants, 12 pays, 12 femmes

• 7 Français en course

• Premier abandon à la sixième étape.

Départ : Bari en Italie...............> Arrivée : Cap Nord

- 64 jours pour 4500 Kms en courant

Après une première édition en 2003, la seconde traversée de l’Europe en courant en compétition a démarré dimanche dernier, le 19 avril : c’est la TransEurope Footrace 2009.

L’épreuve offre aux concurrents un terrain de jeu énorme : l’Europe, du sud au nord. Le départ samedi dernier s’est effectué de Bari, sur le haut du talon de la botte italienne, et doit conduire le peloton jusqu’au Cap Nord, point le plus au nord de la Norvège, et de l’Europe. Il faudra 64 jours, et autant d’étapes, aux coureurs pour parcourir les 4 485 km de ce formidable trajet. Six pays traversés (Italie, Autriche, Allemagne, Suède, Finlande et Norvège), en général sur des axes secondaires tranquilles, tout un programme de découverte et de « tourisme ».

Qui est capable de s’offrir l’Europe en courant ? 68 personnes ont répondu qu’elles allaient essayer, 68 vétérans d’épreuves au long cours. Six des 68 coureurs ont même terminé la première édition de la TransEurope. Les Allemands sont les plus nombreux, mais les Japonais sont également bien présents. Ces deux peuples ont une culture particulière de ces épreuves au très long cours, et en plus les Allemands sont « pays organisateur », et l’épreuve traversera leurs terres pendant 15 jours. Des coureurs de 12 nationalités différentes participent à la course. Côté mixité, bonne surprise : avec 12 femmes dans le peloton, le pourcentage de présence féminine est plutôt supérieur aux épreuves d'ultra en général.

Les Français sont donc sept à s’être déplacés à Bari pour prendre le départ de l’épreuve. Tous sont rompus aux courses à étapes, mais se lancer dans une épreuve de 64 jours non-stop reste équivalent à un plongeon dans l’inconnu. Les Français au départ, et les courses à étapes qu'ils ont terminées :

Gérard Denis : Transe Gaule* 2005, Deutschlandlauf* 2006 (*traversée de l'Allemagne)

Jean-Hervé Duchesne : Transe Gaule 2005

Alain Lemarchand : Transe Gaule 2005

Christophe Midelet : Transe Gaule 2005

Stéphane Pélissier : Transe Gaule 2007

Fabrice Viaud : Transe Gaule 2005, 2006, 2007, 2008

Roger Warenghem : Deutschlandlauf 2006

* Traversée de la France

Hier vendredi, lors de la sixième journée de course, le premier abandon est survenu : l’Allemand Jürgen Wetzel, souffrant de ses releveurs, a jeté l’éponge sur la route du Cap Nord. À l’issue de cette sixième étape, les coureurs avaient déjà parcouru 366 km, une mise en jambes courue sous un ciel gris qui laisse parfois échapper quelques gouttes. Les deux premiers, Rainer Koch et René Strosny, font la course aux victoires d’étapes, et la leader féminine, Hiroko Okiyama, a laissé hier échapper sa première victoire d'étape au profit de Ria Buiten. Les organismes commencent à rechigner, mais bientôt, ils s’adapteront pour ce qui deviendra une routine.

J'ai une pensée nostalgique pour mes "ami-coureurs" ..... lotrela + lotrela

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Traversée de l'Europe en courant ....ils le font !

La seconde TransEurope Footrace est en route

• 68 participants, 12 pays, 12 femmes

• 7 Français en course

• Premier abandon à la sixième étape.

Départ : Bari en Italie...............> Arrivée : Cap Nord

- 64 jours pour 4500 Kms en courant

Après une première édition en 2003, la seconde traversée de l'Europe en courant en compétition a démarré dimanche dernier, le 19 avril : c'est la TransEurope Footrace 2009.

L'épreuve offre aux concurrents un terrain de jeu énorme : l'Europe, du sud au nord. Le départ samedi dernier s'est effectué de Bari, sur le haut du talon de la botte italienne, et doit conduire le peloton jusqu'au Cap Nord, point le plus au nord de la Norvège, et de l'Europe. Il faudra 64 jours, et autant d'étapes, aux coureurs pour parcourir les 4 485 km de ce formidable trajet. Six pays traversés (Italie, Autriche, Allemagne, Suède, Finlande et Norvège), en général sur des axes secondaires tranquilles, tout un programme de découverte et de « tourisme ».

Qui est capable de s'offrir l'Europe en courant ? 68 personnes ont répondu qu'elles allaient essayer, 68 vétérans d'épreuves au long cours. Six des 68 coureurs ont même terminé la première édition de la TransEurope. Les Allemands sont les plus nombreux, mais les Japonais sont également bien présents. Ces deux peuples ont une culture particulière de ces épreuves au très long cours, et en plus les Allemands sont « pays organisateur », et l'épreuve traversera leurs terres pendant 15 jours. Des coureurs de 12 nationalités différentes participent à la course. Côté mixité, bonne surprise : avec 12 femmes dans le peloton, le pourcentage de présence féminine est plutôt supérieur aux épreuves d'ultra en général.

Les Français sont donc sept à s'être déplacés à Bari pour prendre le départ de l'épreuve. Tous sont rompus aux courses à étapes, mais se lancer dans une épreuve de 64 jours non-stop reste équivalent à un plongeon dans l'inconnu. Les Français au départ, et les courses à étapes qu'ils ont terminées :

Gérard Denis : Transe Gaule* 2005, Deutschlandlauf* 2006 (*traversée de l'Allemagne)

Jean-Hervé Duchesne : Transe Gaule 2005

Alain Lemarchand : Transe Gaule 2005

Christophe Midelet : Transe Gaule 2005

Stéphane Pélissier : Transe Gaule 2007

Fabrice Viaud : Transe Gaule 2005, 2006, 2007, 2008

Roger Warenghem : Deutschlandlauf 2006

* Traversée de la France

Hier vendredi, lors de la sixième journée de course, le premier abandon est survenu : l'Allemand Jürgen Wetzel, souffrant de ses releveurs, a jeté l'éponge sur la route du Cap Nord. À l'issue de cette sixième étape, les coureurs avaient déjà parcouru 366 km, une mise en jambes courue sous un ciel gris qui laisse parfois échapper quelques gouttes. Les deux premiers, Rainer Koch et René Strosny, font la course aux victoires d'étapes, et la leader féminine, Hiroko Okiyama, a laissé hier échapper sa première victoire d'étape au profit de Ria Buiten. Les organismes commencent à rechigner, mais bientôt, ils s'adapteront pour ce qui deviendra une routine.

J'ai une pensée nostalgique pour mes "ami-coureurs" ..... bigbisous + lotrela

Salut Marc, chapeau bas aux participants d'une telle course.

Mais que l'organisme doit ramasser, même si une routine s'instale au bout de quelques temps.

Déja un " ultra " c'est énorme, mais là????

Domage que les médiats ne s'y intéresse pas beaucoup. revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Marc, chapeau bas aux participants d'une telle course.

Mais que l'organisme doit ramasser, même si une routine s'instale au bout de quelques temps.

Déja un " ultra " c'est énorme, mais là????

Domage que les médiats ne s'y intéresse pas beaucoup. lotrela

ça ne rapporte pas et en plus les coureurs paient .... !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.