Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Sarkozy laisse entendre que la RATP pourrait changer de statut


Invité necroshine

Messages recommandés

Invité necroshine

http://www.lemonde.fr/economie/article/200...l#xtor=RSS-3208

En déplacement à la Défense, pour une table ronde sur l'avenir du Grand Paris, Nicolas Sarkozy a évoqué mardi un futur changement du statut de la Régie autonome des transports parisiens (RATP). "Ce grand chantier du Grand Paris doit être l'occasion de moderniser la RATP. C'est un défi que je lui propose", a déclaré le chef de l'Etat en s'adressant à Pierre Mongin, le PDG de la RATP.

Un nouveau règlement européen met la RATP devant un choix. Soit la RATP devient une régie locale, soit elle devient une véritable entreprise de service public. Pour moi c'est la deuxième option clairement qui est en cause", a poursuivi le chef de l'Etat. "C'est l'ouverture progressive à la concurrence dans vingt ou trente ans des transports parisiens. Il faut l'accepter, il faut se moderniser en conséquence." UNE "CONCURRENCE RÉGULÉE"

Un règlement de la Commission européenne, élaboré en 2006, prévoit en effet la mise en place d'une "concurrence régulée", selon l'expression de Jacques Barrot, alors commissaire aux transports. Les collectivités locales auront le choix entre deux possibilités pour la gestion de leurs services de transports : l'appel d'offres, ou le fonctionnement en régie.

Principal changement pour la RATP, si le système de la régie est maintenu : elle ne pourra plus poser sa candidature à des appels d'offres ailleurs en Europe.

Dans la soirée, l'Elysée a précisé que l'alternative évoquée par le chef de l'Etat ne concerne "absolument pas un changement du statut juridique" de la RATP, qui est un établissement public.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.