Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le patron de la SNCF se choisit un bras droit


IGS4

Messages recommandés

Le travail de gestion des ennuis quotidiens sera assuré par le nouveau directeur

général adjoint. Il gérera tous les ennuis de l'entreprise :

les pannes de caténaires, les retards, les accidents et l'épidémie de grippe A (H1N1).

Guillaume Pepy prend de l'altitude. Très pris par des dossiers stratégiques comme la réforme du

fret ou l'ouverture du transport de voyageurs à la concurrence, le PDG de la SNCF a décidé de

déléguer. « Avoir la décision responsabilité finale des choses occupe énormément l'esprit et l'agenda »,

explique l'intéressé. Il devrait annoncer prochainement la création d'un poste de « directeur général

adjoint de la SNCF, chargé des opérations industrielles » confié à Jacques Damas, un centralien de

52 ans, actuellement « directeur des opérations industrielles et directeur de la traction ».

« En étant beaucoup en première ligne et en étant chargé également des enjeux de stratégie,

j'ai l'impression d'avoir les pieds dans le four et la tête dans le frigo, explique Guillaume Pepy.

Je vais dorénavant déléguer plus ce qui est lié à l'exploitation des trains et à la qualité à la SNCF

pour consacrer davantage de temps aux questions de long terme. » Dans les faits, Jacques Damas

occupera un poste assez proche de celui de directeur de l'exploitation dans les compagnies aériennes.

Il sera en quelque sorte le bras droit tout-terrain de Guillaume Pepy. Celui que l'on verra en gare

Saint-Lazare à 6 heures du matin pour dialoguer avec les voyageurs en colère, gérer le service

minimum en cas de grève ou encore une panne de caténaire. « Les priorités de circulation, la

conception des horaires, le traitement des incidents d'exploitation… Tous ces sujets me prennent un

jour à un jour et demi par semaine, explique Guillaume Pepy. Ils méritent davantage encore de temps. »

Du coup, Jacques Damas sera également le « M. Grippe A » de la SNCF. En cas d'épidémie,

c'est lui qui coordonnera l'organisation de l'entreprise pour assurer un service minimum, comme

lors d'une grève, et qui définira les plans de transports qui seront assurés. Officiellement, les

perspectives d'épidémie à l'automne n'ont ni entraîné ni accéléré la création de ce nouveau poste.

http://www.lefigaro.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le travail de gestion des ennuis quotidiens sera assuré par le nouveau directeur

général adjoint. Il gérera tous les ennuis de l'entreprise :

les pannes de caténaires, les retards, les accidents et l'épidémie de grippe A (H1N1).

Guillaume Pepy prend de l'altitude. Très pris par des dossiers stratégiques comme la réforme du

fret ou l'ouverture du transport de voyageurs à la concurrence, le PDG de la SNCF a décidé de

déléguer. « Avoir la décision responsabilité finale des choses occupe énormément l'esprit et l'agenda »,

explique l'intéressé. Il devrait annoncer prochainement la création d'un poste de « directeur général

adjoint de la SNCF, chargé des opérations industrielles » confié à Jacques Damas, un centralien de

52 ans, actuellement « directeur des opérations industrielles et directeur de la traction ».

« En étant beaucoup en première ligne et en étant chargé également des enjeux de stratégie,

j'ai l'impression d'avoir les pieds dans le four et la tête dans le frigo, explique Guillaume Pepy.

Je vais dorénavant déléguer plus ce qui est lié à l'exploitation des trains et à la qualité à la SNCF

pour consacrer davantage de temps aux questions de long terme. » Dans les faits, Jacques Damas

occupera un poste assez proche de celui de directeur de l'exploitation dans les compagnies aériennes.

Il sera en quelque sorte le bras droit tout-terrain de Guillaume Pepy. Celui que l'on verra en gare

Saint-Lazare à 6 heures du matin pour dialoguer avec les voyageurs en colère, gérer le service

minimum en cas de grève ou encore une panne de caténaire. « Les priorités de circulation, la

conception des horaires, le traitement des incidents d'exploitation… Tous ces sujets me prennent un

jour à un jour et demi par semaine, explique Guillaume Pepy. Ils méritent davantage encore de temps. »

Du coup, Jacques Damas sera également le « M. Grippe A » de la SNCF. En cas d'épidémie,

c'est lui qui coordonnera l'organisation de l'entreprise pour assurer un service minimum, comme

lors d'une grève, et qui définira les plans de transports qui seront assurés. Officiellement, les

perspectives d'épidémie à l'automne n'ont ni entraîné ni accéléré la création de ce nouveau poste.

http://www.lefigaro.fr

si je décode bien ,Pepy se charge du démantèlement de la sncf et Mr Damas va s'occuper de faire passer la pilule à la base !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

« En étant beaucoup en première ligne et en étant chargé également des enjeux de stratégie,

j'ai l'impression d'avoir les pieds dans le four et la tête dans le frigo"

Que c'est joliment imagé ! ! !

Il sera en quelque sorte le bras droit tout-terrain de Guillaume Pepy. Celui que l'on verra en gare

Saint-Lazare à 6 heures du matin pour dialoguer avec les voyageurs en colère...

Il en a déja marre Pepy...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les pieds dans le four

et la tête dans le réfrigérateur...

Et si on les mettait tous au ... congélateur

Avoir 2 bras gauches , ce n'est pas pratique !MAis n'avoir qu'un bras droit , non plus .... !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

si je décode bien ,Pepy se charge du démantèlement de la sncf et Mr Damas va s'occuper de faire passer la pilule à la base !

Tout à fait, il a déjà "bien travaillé" pour casser la filière traction...

Il mérite bien son bâton de Maréchal pour l'efficacité et la pertinence de ses choix, tout spécialement en ce qui concerne l'ultra-spécialisation des agents de conduite dont on vérifie tous les jours les magnifiques résultats sur le terrain!

Mais au fait quel est son titre et son rôle exact, et qu'en est-il du poste de Directrice Générale du Groupe, Mireille Faugére?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout à fait, il a déjà "bien travaillé" pour casser la filière traction...

Il mérite bien son bâton de Maréchal de Justin Bridoux ( ! ;) ) pour l'efficacité et la pertinence de ses choix, tout spécialement en ce qui concerne l'ultra-spécialisation des agents de conduite dont on vérifie tous les jours les magnifiques résultats sur le terrain!

Mais au fait quel est son titre et son rôle exact, et qu'en est-il du poste de Directrice Générale du Groupe, Mireille Faugére?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.