Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Polémique en gare de Gourdon (Lot)


IGS4

Messages recommandés

Les pancartes de manifestants ont été heurtées par un train dimanche soir

En retard de vingt minutes, le TEOZ n° 3641, en provenance de Paris et à destination de Toulouse,

aurait tenté un passage en force en gare de Gourdon, devant plus de 130 manifestants, heurtant

nombre de panneaux. Son entrée en gare a d'emblée surpris les manifestants puisqu'il est arrivé

rapidement alors que la présence de personnes avait du être signalé à la SNCF par le chef de gare

de permanence présent et les forces de l'ordre.

Dans la locomotive, un conducteur accompagné d'une autre personne. Et c'est sous les sifflements

et les huées que ce train aura marqué l'arrêt symbolique de deux minutes en gare de Gourdon,

l'incompréhension puis la colère des manifestants se faisant ressentir.

Pour Merzouk Sider, président de l'association « La SNCF continue de nous tester.

En même temps, d'un côté nous avons l'impression que nous pourrons avoir ce 10ème

arrêt vu la discrétion des gendarmes qui ne prennent plus de photos et de l'autre l'attitude

vive du conducteur de dimanche soir nous fait douter. Quoi qu'il en soit, ce 10ème arrêt est

indiscutable, nous mettrons le temps qu'il faudra pour l'avoir. Notre assemblée générale aura

lieu le samedi 14 novembre à 14 heures et nous attendons une réponse positive avant cette

date, cela pourra dénouer beaucoup de choses. Nous laissons le temps de la réflexion et de

la décision à la SNCF et à l'Etat. »

Du côté de la SNCF, joint par téléphone, « Le conducteur du train a reçu un ordre de

« marche prudente », et a abordé le quai à très faible vitesse en utilisant les avertisseurs

sonores. La procédure de sécurité qui est appliquée dans ces circonstances a été respectée

en tous points. Certains manifestants tenaient leurs pancartes devant le train et ont tapé

avec ces pancartes sur la carrosserie de la locomotive pour faire arrêter le train.»

La SNCF dénonce à nouveau cette dangereuse façon de procéder qui engage la responsabilité

de ses auteurs. » Les rassemblements vont continuer chaque dimanche soir jusqu'à l'assemblée

générale du 14 novembre. L'émoi était vif dimanche soir sur le quai de la gare gourdonnaise.

http://www.ladepeche.fr

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Du côté de la SNCF, joint par téléphone, « Le conducteur du train a reçu un ordre de

« marche prudente », et a abordé le quai à très faible vitesse en utilisant les avertisseurs

sonores. La procédure de sécurité qui est appliquée dans ces circonstances a été respectée

en tous points. Certains manifestants tenaient leurs pancartes devant le train et ont tapé

avec ces pancartes sur la carrosserie de la locomotive pour faire arrêter le train.»

En cas de manifestation, donc entrave, la circulation doit être interrompue. Sauf pour une circulation sans voyageurs pour constatation, ce qui ne semble pas être le cas du 3641.....

Modifié par riezais
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Un peu plus au nord, à Uzerche, on avait déjà manifesté à l'appel de la mairie pour demander le maintien d'un arrêt. La manifestation s'était déroulée en toute sécurité (carré de sortie fermé!). Précisons que le chef de gare est maire-adjoint et que tout avait été fait pour une sécurité maximale!

Le train s'est arrêté, les manifestants sont alors descendus sur la voie et l'ont bloquée deux minutes, avant de remonter sur le quai quand le chef de gare l'a demandé et de laisser partir le train.

Signalons qu'à Uzerche, le problème n'est pas tant le non-arrêt des Corail que les délais de correspondance abusifs entre les-dits Corail et les TER. Un (ir)responsable des transports au Conseil Régional a confessé ce jour-là que lors de la constitution de la trame TER, ils n'ont tenu compte que des correspondances entre TER et pas de celles de et vers Paris! Pas grave, il y a une autoroute gratuite à côté!

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.