Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le gouvernement refuse de baisser les péages payés par les TGV


Invité necroshine

Messages recommandés

Invité necroshine

http://www.lesechos.fr/info/transport/0202...par-les-tgv.htm

La SNCF s'alarme depuis quelques semaines de l'augmentation des péages, qui pourrait réduire à néant les profits de ses TGV. Dominique Bussereau, le secrétaire d'Etat aux Transports, n'entend pas céder.

Dominique Bussereau siffle la fin de la partie : pas question pour le secrétaire d'Etat aux Transports de revoir la politique des péages acquittés par les TGV. Depuis quelques semaines, la SNCF s'alarme pourtant de leur évolution : avec des redevances en croissance de 940 millions d'euros (+ 75 %) entre 2008 et 2013, le résultat courant des TGV (environ 900 millions l'an dernier) devrait être complètement siphonné en trois ans dans les conditions économiques actuelles, selon la compagnie ferroviaire. Une façon pour cette dernière de renvoyer la balle au gouvernement, appelé à réaliser de lourds investissements publics. « C'est logique que l'Etat paye, car celui qui a voulu le réseau actuel, c'est le Parlement »,assurait début octobre David Azéma, directeur général délégué en charge de la stratégie. Le raisonnement n'a visiblement pas convaincu Dominique Bussereau. Auditionné le 28 octobre par la commission des Finances et par la commission du Développement durable de l'Assemblée nationale, le secrétaire d'Etat aux Transports n'a pas caché son agacement devant la façon dont la SNCF a conduit un débat « dont j'estime (…) qu'il devrait moins se dérouler sur la place publique que dans des lieux plus adéquats ».

« Une vue de l'esprit »

Sur l'évolution à proprement parler des péages, le ministre n'entend pas remettre en question une stratégie arrêtée il y a un an et demi pour augmenter les ressources de Réseau Ferré de France (RFF), le propriétaire des rails, qui « doit disposer des moyens nécessaires afin de rénover et de régénérer le réseau ». « Il faut selon moi s'en tenir au contrat de performance qui a été mis en place [avec RFF], la SNCF devant avant tout compter sur l'augmentation de ses recettes par l'amélioration du taux de remplissage des trains ainsi que de sa politique commerciale », a-t-il expliqué, répondant à une question d'Hervé Mariton, le député UMP de la Drôme.

En clair, la compagnie ferroviaire n'a qu'à revoir ses méthodes. RFF n'avait pas dit autre chose mi-octobre. En réaction au signal d'alarme tiré par la SNCF, Hervé de Tréglodé, le directeur général adjoint du gestionnaire des rails, avait rétorqué qu'une part importante des hausses de redevances « découle de l'inflation des coûts pour les travaux de maintenance du réseau » assuré par la compagnie ferroviaire (« Les Echos » du 15 octobre). « D'une certaine façon, il existe des insuffisances en termes de productivité de la part de la SNCF », avait-il ajouté.

Avec cette position, le gouvernement réaffirme sa philosophie quant au financement du réseau, expliquant que ce sont aux utilisateurs - « les éventuels compétiteurs de la SNCF devant également s'acquitter du paiement », a rappelé le ministre - de le faire. Une vision réfutée par David Azéma, à la SNCF, pour qui c'est « une vue de l'esprit de dire que le système ferroviaire peut s'autofinancer ».

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Hervé de Tréglodé, le directeur général adjoint du gestionnaire des rails, avait rétorqué qu'une part importante des hausses de redevances « découle de l'inflation des coûts pour les travaux de maintenance du réseau » assuré par la compagnie ferroviaire (« Les Echos » du 15 octobre). « D'une certaine façon, il existe des insuffisances en termes de productivité de la part de la SNCF », avait-il ajouté.

Z'avez compris, si les péages tgv augmentent, c'est a cause des feignasses de cheminots !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Z'avez compris, si les péages tgv augmentent, c'est a cause des feignasses de cheminots !!!!

Et si c'était plutôt des problemes d'organisation, style tout est prêt, sauf qu'il manque toujours un petit quelquechose ?

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le secrétaire d'Etat aux Transports n'a pas caché son agacement devant la façon dont la SNCF a conduit un débat « dont j'estime (…) qu'il devrait moins se dérouler sur la place publique que dans des lieux plus adéquats ».

Il n'essaierait pas de nous cacher des choses???

Le peuple n'a pas besoin de savoir ce qui se passe entre le gouvernement et la sncf, ca pourrait lui faire changer de bouc émissaire...

Quand à l'augmentation des péages, elle permettra de justifier encore, des suppressions de personnel et des restructurations menant à la découpe de l'entreprise et à la suppression du statut, aux vues des résultats négatifs comme pour le Fret en ce moment...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Z'avez compris, si les péages tgv augmentent, c'est a cause des feignasses de cheminots !!!!

Un de plus ......Mais inflation des coûts des travaux vient peut être aussi de leur politique .

Dans certains endroits , au lieu de tout faire d'un seul coup , on revient 3 mois après .Sauf que cela oblige à faire revenir du personnel , du matos , des machines etc....ainsi on augmente aussi les coûts .......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.