Aller au contenu
Le Web des Cheminots

train électrique pour ligne non électrifiée...


lobozo

Messages recommandés

Un train électrique qui peut circuler sur des lignes non électrifiées

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61230.htm

BE Japon 520 >> 13/11/2009

Transports

Mitsubishi Denki a annoncé le 10 novembre 2009 qu'il a développé un nouveau système de stockage de l'énergie électrique capturée lors du freinage dynamique d'un train et un système de simulation qui permet de concevoir un réseau de batteries utilisant au mieux cette énergie.

Beaucoup de trains électriques sont équipés de systèmes de freinage dynamique. Ce sont des dispositifs qui utilisent les moteurs comme des générateurs afin de ralentir le véhicule. Mitsubishi Denki a développé un système qui permet de stocker l'énergie ainsi libérée, à la fois à bord du train mais également dans des batteries disposées le long de la voie ferrée dont l'alimentation se fait via les caténaires. Il a été testé entre avril et juin 2009 sur les lignes de la société Odakyu Electric Railway (Tokyo et Kanagawa).

L'énergie ainsi stockée est utilisée pour la traction du train. Les batteries situées à terre peuvent restituer l'électricité via les caténaires ; celles embarquées à bord du train sont destinées au fonctionnement de celui-ci lorsqu'il circule sur des voies non électrifiées. Le système de simulation prend notamment en compte les paramètres relatifs au comportement du train et aux dispositifs de stockage. Il permet ainsi de déterminer le nombre et la répartition optimaux des batteries de manière à réduire les coûts de conception et de construction d'un tel dispositif.

Mitsubishi et la compagnie JR East testent actuellement un train électrique, le NE (New Energy) Train, qui peut circuler indifféremment sur des lignes électrifiées ou non. Il est équipé de neuf batteries Li-ion de 600 V et 163 kWh chacune. Sa vitesse maximale est de 100 km/h et son autonomie de 50 km (distance calculée sans compter l'électricité consommée pendant l'arrêt en gare).

Le moteur est alimenté par les caténaires et/ou les batteries. Ces dernières sont rechargées soit par les caténaires, soit lors du freinage. JR East étudie également un système qui permettrait de recharger les batteries en gare, même dans les zones où les lignes ne sont pas électrifiées.

Le train est testé depuis octobre au JR East Omiya General Rolling Stock Center de Saitama. Il le sera à partir de janvier 2010 sur des lignes commerciales. Des essais généraux pour tester la traction électrique et les nouveaux systèmes de recharge des batteries seront lancés après 2010.

Source :

- Communiqué de Mitsubishi Denki - 10/11/2009 (japonais) - http://www.mitsubishielectric.co.jp/news/2009/1110-b.htm

- Tech-On - 10/11/2009 (japonais) - http://techon.nikkeibp.co.jp/article/NEWS/20091110/177460/

- Tech-On - 06/10/2009 (japonais) - http://techon.nikkeibp.co.jp/article/NEWS/20091006/176089/

Rédacteur :

Hugues CHATAING, adjoint(point)ing(arobase)ambafrance(tiret)jp(point)org

Pierre DESTRUEL, attache(point)ing(arobase)ambafrance(tiret)jp(point)org

520/ENV/1642

Origine : BE Japon numéro 520 (13/11/2009) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61230.htm

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un train électrique qui peut circuler sur des lignes non électrifiées

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61230.htm

BE Japon 520 >> 13/11/2009

Transports

Mitsubishi Denki a annoncé le 10 novembre 2009 qu'il a développé un nouveau système de stockage de l'énergie électrique capturée lors du freinage dynamique d'un train et un système de simulation qui permet de concevoir un réseau de batteries utilisant au mieux cette énergie.

Beaucoup de trains électriques sont équipés de systèmes de freinage dynamique. Ce sont des dispositifs qui utilisent les moteurs comme des générateurs afin de ralentir le véhicule. Mitsubishi Denki a développé un système qui permet de stocker l'énergie ainsi libérée, à la fois à bord du train mais également dans des batteries disposées le long de la voie ferrée dont l'alimentation se fait via les caténaires. Il a été testé entre avril et juin 2009 sur les lignes de la société Odakyu Electric Railway (Tokyo et Kanagawa).

L'énergie ainsi stockée est utilisée pour la traction du train. Les batteries situées à terre peuvent restituer l'électricité via les caténaires ; celles embarquées à bord du train sont destinées au fonctionnement de celui-ci lorsqu'il circule sur des voies non électrifiées. Le système de simulation prend notamment en compte les paramètres relatifs au comportement du train et aux dispositifs de stockage. Il permet ainsi de déterminer le nombre et la répartition optimaux des batteries de manière à réduire les coûts de conception et de construction d'un tel dispositif.

Mitsubishi et la compagnie JR East testent actuellement un train électrique, le NE (New Energy) Train, qui peut circuler indifféremment sur des lignes électrifiées ou non. Il est équipé de neuf batteries Li-ion de 600 V et 163 kWh chacune. Sa vitesse maximale est de 100 km/h et son autonomie de 50 km (distance calculée sans compter l'électricité consommée pendant l'arrêt en gare).

Le moteur est alimenté par les caténaires et/ou les batteries. Ces dernières sont rechargées soit par les caténaires, soit lors du freinage. JR East étudie également un système qui permettrait de recharger les batteries en gare, même dans les zones où les lignes ne sont pas électrifiées.

Le train est testé depuis octobre au JR East Omiya General Rolling Stock Center de Saitama. Il le sera à partir de janvier 2010 sur des lignes commerciales. Des essais généraux pour tester la traction électrique et les nouveaux systèmes de recharge des batteries seront lancés après 2010.

Source :

- Communiqué de Mitsubishi Denki - 10/11/2009 (japonais) - http://www.mitsubishielectric.co.jp/news/2009/1110-b.htm

- Tech-On - 10/11/2009 (japonais) - http://techon.nikkeibp.co.jp/article/NEWS/20091110/177460/

- Tech-On - 06/10/2009 (japonais) - http://techon.nikkeibp.co.jp/article/NEWS/20091006/176089/

Rédacteur :

Hugues CHATAING, adjoint(point)ing(arobase)ambafrance(tiret)jp(point)org

Pierre DESTRUEL, attache(point)ing(arobase)ambafrance(tiret)jp(point)org

520/ENV/1642

Origine : BE Japon numéro 520 (13/11/2009) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61230.htm

Il est clair qu'à l'heure des tramways de centre urbain qui utilisent un rail noyé pour s'alimenter en courant, plus les nouvelles générations de batteries "rapides", l'experimentation valait le coup.

Plus la rame sera chargée et freinera souvent, plus le dispositif pourra être interressant.

A contrario, faire du TER de la sorte en France profonde, avec trés peu d'arrêts, me semble plus problematique, à moins d'augmenter les temps d'arrêts en gare et stations.

Le surcoût du systeme reviendra à l'exploitant ( traction, rame "allourdie" ) et non à l'Infra ( equipement voie ).

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.