Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Z 5177


solauphi

Messages recommandés

Bonsoir a tous la Z 5177 garée depuis plusieurs années au technicentre de Trappes a disparue ce jour 15/12/09 probablement en direction de la ferraille; c'est bien triste mëme si elle etait vraiment en mauvais état, que de nostalgie de mon enfance s'en vas ce jour... SNIFF...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir a tous la Z 5177 garée depuis plusieurs années au technicentre de Trappes a disparue ce jour 15/12/09 probablement en direction de la ferraille; c'est bien triste mëme si elle etait vraiment en mauvais état, que de nostalgie de mon enfance s'en vas ce jour... SNIFF...

lapleunicheuse

la 5119 n'est pas ressortie de son atelier, la 5128 avait été ferraillée dès son amortissement, la 5137 a apparemment suivi quelque temps après.

Tout autant que notre nostalgie, ces Z-5100 étaient quand même les premières automotrices conçues par SNCF et elles n'ont pas démérité. Elles auraient eu leur place au musée !

(surtout qu'en inox, elles pouvaient coucher dehors sans souci)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...
Invité TRAM21

okok

(surtout qu'en inox, elles pouvaient coucher dehors sans souci)

la Z 3700 qui couche dehors à Mulhouse depuis des années n'est pas vraiment en accord avec cette affirmation... :Smiley_25:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre
la Z 3700 qui couche dehors à Mulhouse depuis des années n'est pas vraiment en accord avec cette affirmation... :Smiley_19:
Oui mais la Budd qui est à Mulhouse n'a jamais eu la moindre préparation. Celle qui était prévue était planquée sur le faisceau des ateliers de la Garenne (en face de ma machine, à La Folie). Un ferrailleur venu découper les standards s'est "trompé" et l'a découpée avant qu'on ait put joindre quelqu'un... tu parles l'inox l'intéressait plus que la rouille avancée des Standards... De toute façon, il les a emmené aussi, mais après... Celle qui est à Mulhouse se trouvait à Montrouge pour faire les navettes ouvrières avant la ligne 13. Elle a juste été garée quelques mois et est partie dans son jus au musée. De toute façon, c'est pas la carosserie extèrieure qui était pourrie mais le dessous... Les anciens électriciens du dépot se rappelaient avec délice lorsqu'un TLM se déboîtait ou se perçait et que le coffre du rhéostat se remplissait de merde...
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...