Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Miramas


Invité 5121

Messages recommandés

Hier dans l'Huma, une mise en perspective de l'annonce de la direction régionale.

voir aussi le fil de Luxembourg auquel on ne peut malheureusement pas participer :

.. et comme j'ai lancé le sujet dans la même rubrique, on ne peut pas répondre non plus !!! modos, au secours !

Les cheminots de Miramas font reculer la direction

La SNCF vient de renoncer à fermer le triage à gravité. La CGT salue une victoire pour l’avenir du port de Marseille et un premier succès dans la lutte engagée contre le plan de restructuration de Fret SNCF qui vise à abandonner le wagon isolé.

Les cheminots de Miramas ont fait la fête jusque tard hier soir à l’invitation de la CGT. Alors que «la bagarre se poursuit» sur le dossier des retraites, les agents du triage SNCF viennent en effet de remporter «une belle victoire». « La direction de l’entreprise vient d’annoncer qu’elle renonçait à fermer le triage à gravité», se réjouit Daniel Tourlan, secrétaire 
régional Provence-Alpes-Côte d’Azur de la CGT cheminots. «Cette restructuration était une aberration économique», poursuit le syndicaliste qui explique que la fermeture du triage à gravité et son remplacement par un triage à plat auraient restreint la 
capacité de traitement du site 
de 1 000 wagons à 150 wagons par jour. Autrement dit, «au moment où le gouvernement parle beaucoup, à travers les projets FOS XXL et Fos XXXL, de faire de Marseille un des plus grands ports d’Europe, la SNCF projetait, elle, de réduire les capacités ferroviaires permettant d’évacuer ou d’acheminer les marchandises jusque sur les quais».

Une précieuse collaboration

Outre «la formidable mobilisation» des cheminots, Daniel Tourlan veut «saluer celle des salariés du port et de leurs syndicats CGT dont la collaboration a été précieuse pour démontrer que fermer Miramas nuirait au développement du port». Au passage, «cela prouve, contrairement 
à ce qu’on peut entendre ici où là à propos du conflit sur la réforme portuaire, que la CGT se préoccupe des questions économiques et est capable d’élaborer des propositions sérieuses», tient-il à souligner. Le responsable syndical tient aussi «à remercier le conseil régional présidé par le socialiste Michel Vauzelle, la 
sénatrice communiste, Isabelle Pasquier, le conseiller régional communiste, Jean-Marc Coppola et le maire socialiste de Miramas, Frédéric Vigouroux, pour leur soutien et leur investissement dans cette bataille».

Une «victoire importante»pour les cheminots

Ce recul de la direction de la SNCF est une «victoire importante» pour les cheminots. Le projet de fermeture du triage à gravité de Miramas révélé par l’Humanité le 26 février dernier s’inscrivait en effet dans le cadre de «Démarche flux desserte». Au niveau national, ce plan de restructuration de Fret SNCF vise à abandonner à la route un tiers des wagons transportés aujourd’hui par le rail et prévoit la fermeture de nombreux triages.

«En imposant le maintien de Miramas, les cheminots sont parvenus à donner un sérieux coup de canif à ce plan. C’est un encouragement pour celles et ceux de nos collègues qui sont en luttent sur d’autres sites pour le maintien de l’outil de production», note Daniel Tourlan. À Miramas, la lutte n’est pas vraisemblablement finie. Pour la CGT cheminots, elle doit se poursuivre pour obtenir les emplois «de cheminots nécessaires au bon fonctionnement de l’infrastructure». Le syndicat estime également qu’«il faut aussi continuer la mobilisation afin que le port soit plus accessible au train». Le port de Marseille ne compte en effet qu’une seule voie d’évacuation des containers alors que les grands ports du Nord de l’Europe en comptent «au minimum quatre».

Pierre-Henri Lab.

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...