Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La cuisine française au Patrimoine de l'Humanité


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

Invité Gnafron 1er

Patrimoine de l'Humanité: la gastronomie à la table des grandsDe Boris BACHORZ (AFP)

NAIROBI — Le "repas gastronomique des Français" et la diète méditerranéenne font désormais partie du patrimoine de l'Humanité, au même titre que l'art du tapis en Azerbaïdjan ou l'acupuncture chinoise, selon les décisions mardi des experts de l'Unesco chargés de répertorier les richesses "immatérielles" de la planète.

Outre le régime méditerranéen, à base d?huile d?olive, de céréales et de fruits et légumes, le pain d'épices du nord de la Croatie et la cuisine traditionnelle mexicaine ont également décroché le label de l'organe de l'ONU chargé de la culture et de l'éducation, qui n'avait jamais jusqu'à présent couronné des gastronomies.

Quatre pratiques ont d'autre part été enregistrées sur une autre liste, celle des pratiques culturelles menacées, dont l'une en Croatie (le chant Ojkanje) et trois en Chine: la technique des cloisons étanches des jonques chinoises, l?imprimerie à caractères mobiles en bois et le meshrep, réunion festive traditionnelle de la minorité ouïghoure dans la province du Xinjiang.

Dans ce dernier cas, les délégués ont choisi d'ignorer l'avis négatif d'un des deux rapporteurs, Rachel Harris, qui relevait que le meshrep souffrait en premier lieu "des restrictions imposées par les autorités (chinoises) à sa pratique".

L'Unesco classe depuis une convention de 1972 les plus beaux sites du monde, mais elle a désormais également autorité pour protéger le "patrimoine immatériel de l'Humanité", aux termes d'une convention signée en 2003.

Pour cet exercice encore nouveau -- la réunion annuelle tenue cette semaine par le comité intergouvernemental n'est que la deuxième du genre -- les experts ont planché à Nairobi sur 51 candidatures. Ils en avaient retenu 50 au total mardi soir, soit toutes à l'exception des croix de pierre en Arménie, qui seront examinées mercredi.

Le flamenco espagnol, le carnaval d'Alost en Belgique, la musique marimba en Colombie, le théâtre traditionnel musical d'Okinawa au Japon, la fauconnerie (candidature collective de onze pays) ou le festival de lutte d'hommes enduits d'huile à Kirkpinar (Turquie) ont, parmi bien d'autres, été retenus.

Inquiète du côté disparate de ce patrimoine immatériel, la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a jugé "pas réaliste" que le comité examine les 163 dossiers déjà déposés pour sa prochaine session annuelle, estimant qu'"il en allait de la crédibilité de la Convention".

La France, elle, a engrangé mardi dans la capitale kenyane les fruits d'une campagne lancée en 2008 à l'initiative du président Nicolas Sarkozy en faveur de sa gastronomie.

L'Unesco a relevé que le repas était en France "une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes". Et donc une pratique qui renforce l'identité collective et concourt à la diversité culturelle du monde, comme le stipule la Convention de 2003.

La France a fait le forcing, a-t-on appris de sources concordantes, pour décrocher un label qui n'allait pas de soi. "Nous avons eu une longue discussion sur ce dossier spécifique", a relevé la présidente du comité chargé d'examiner les candidatures, Kristin Kuutma, évoquant notamment le risque d'usage abusif du label de l'Unesco à des fins commerciales.

"Il reviendra au comité de maintenir une surveillance de l'usage du logo" de l'Unesco, a-t-elle averti en séance, faisant écho aux préoccupations d'un délégué japonais qui avait demandé si les restaurants français de luxe installés au Japon pourraient désormais afficher sur leur vitrine l'emblème de l'institution internationale.

2010 AFP.

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...