Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Les indignés campent à côté de chez vous.


teje

Messages recommandés

Les dingnés campent à côté de chez vous

Samedi 15 Mai, un mouvement de protestation a commencé en Espagne. Ils étaient environ 300 à camper sur la place de Madrid le premier soir.

Samedi, selon les autorités Espagnoles, plus de 60 000 personnes ont dormi sur les places des plus grandes villes espagnol. Ces rassemblements répondent à l'appel du livre de Stéphane Hessel : Indignez-vous traduit récemment en espagnol. Pour comprendre ce mouvement et ses origines.

Ce mouvement qui a déjà fait tâche d'huile dans toute l'Espagne est en train de tenter de s'implanter en France. D'ors et déjà, des campements permanents ont été installé à Paris et Toulouse et plusieurs rassemblement sont programmés en France Voir la liste ici.

Pour le moment, le mouvement est relativement faible, mais il ne tient qu'à nous de le faire démarrer.

Faites passer le message, s'il n'y a pas de rassemblement dans votre ville, créez en un en contactant les associations, les syndicats, les ONG, vos voisins....

Modifié par teje
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et chez-vous, il se passe quoi? helpsoso

FrenchRevolution : « Nous sommes entrés dans une phase d'indignation »

mardi 24 mai 2011, par Erwan Manac'h

En écho aux manifestations espagnoles, des militants s'étaient donné rendez-vous par dizaines dans toute la France hier soir. À Paris, place de la Bastille, 200 personnes étaient réunies en Assemblée générale.

Deux cents personnes environ s'étaient réunies hier dès 19h sur les marches de l'Opéra Bastille, dans le 12e arrondissement de Paris. Des jeunes Espagnols, galvanisés par la mobilisation dans leur pays, rejoints par de nombreux Français qui ont distribué des tracts expliquant la mobilisation ibérique et sa prolongation dans les rues françaises. Une Assemblée générale s'est tenue sur les lieux.

La foule, en majorité étudiante, présentait « des nouveaux visages », avec des personnes « qui n'ont pas l'habitude de militer » mélangées aux militants plus aguerris et aux Espagnols venus faire écho au mouvement de la Puerta del Sol de Madrid et de tout le pays.

À Paris, devant l'imposante bâtisse de l'Opéra, où la foule endimanchée continuait d'entrer pour une représentation, peu avant 19 h, les militants installaient une table d'information et quelques pancartes en espagnol sur le sol. La foule, en plein soleil, se posait sur les marches pour écouter les interventions relayées par un micro branché sur une sono.

« Nous étions dans une phase de résignation, mais nous sommes entrés dans une phase d'indignation, expliquait quelques minutes plus tôt Julien Kien, porte parole du collectif pour la presse. Sur le net, les réactions ont changé de nature avec la situation des jeunes et les propos racistes qui se systématisent, comme dans la bouche de Claude Guéant par exemple. »

« Premiers touchés par la crise, les jeunes se révèlent une véritable variable d'ajustement et revendiquent un droit au travail qu'on leur refuse sous prétexte de crise économique mondiale », déclarait lundi le collectif Génération précaire dans un communiqué pour expliquer la naissance du mouvement en France. Une mobilisation qui ne demande qu'à prendre de l'ampleur.

Des rassemblements similaires ont eu lieu dans toute la France :

Le journal en ligne de la mobilisation agrège les articles de différents médias.

Reelledemocratie.com fait le point sur les rendez-vous dans toutes la France et fait état de campements installés à Lyon et Perpignan.

Liste des comptes Twitter actifs pour suivre la mobilisation :

@revolution_info

@democratiereell

@Acampadaparis

Ou la liste @emanach/revolutions

Modifié par teje
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...serait - ce la mise en marche d'une volonté d'émancipation.

d'ici et là, les pauvres refusent de payer la note de la gabegie, des pertes financières, du loto des bourses, des choix des indices boursiers et notes attribuées par des officines de notations ...

les révoltes dans des pays pas si loin, ont permis, déjà de mettre fin aux règnes de dictateurs (pas encore de leurs dictatures),

la route vers une remontée du niveau de conscience passerait-il par les places ? pourquoi pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Indignés...

Les « indignados », hors de portée des radars médiatiques

http://www.rue89.com/schneidermann-9-15/2011/05/24/les-indignados-hors-de-portee-des-radars-mediatiques-205642

La carte du chômage des jeunes en Europe

http://www.liberation.fr/economie/01012339399-la-carte-du-chomage-des-jeunes-en-europe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après Madrid, les "indignés" français s'installent place de la Bastille

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/05/29/apres-madrid-les-indignes-francais-s-installent-place-de-la-bastille_1529122_3224.html#ens_id=1271383

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Indignés" : la police évacue la place de la Bastille

http://humanite.fr/29_05_2011-indignés-la-police-évacue-la-place-de-la-bastille-473156

Le millier de personnes qui s'était rassemblé dimanche place de la Bastille à Paris pour protester, sur le modèle des "indignés" espagnols contre "le chômage, la précarité et la corruption", ont été délogé violemment en début de soirée par la police.

Sous les huées des manifestants, ils ont démonté peu avant 21h30 les tentes qui y avaient été installées et fait descendre les jeunes qui s'étaient juchés sur les marches de l'Opéra Bastille.

...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La justice refuse l'évacuation des « indignés » de Bayonne

http://www.rue89.com/2011/05/31/la-justice-refuse-levacuation-des-indignes-de-bayonne-207155

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.