Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La Sncf Propose 1,8% D'augmentation


Messages recommandés

La direction de la SNCF propose 1,8% d'augmentation salariale

La direction de la SNCF a annoncé mardi avoir proposé aux fédérations de cheminots une revalorisation salariale de 1,8% pour 2004, alors que les discussions sur ce sujet étaient dans l'impasse depuis juillet dernier.

La direction a fait cette proposition mardi matin lors d'une table ronde au siège de la SNCF à Paris. Les syndicats ont jusqu'à mercredi en début d'après-midi pour faire connaître leurs réponses respectives. La CGT, Sud et FO, soit les trois principales fédérations de cheminots, ont d'ores et déjà annoncé qu'elles ne signeront pas l'accord, jugeant «insuffisante» la revalorisation proposée.

«Cette proposition de 1,8% pour 2004 ne rattrape en rien l'absence totale d'augmentation en 2003. De plus, l'accord qui nous est proposé ne comporte aucune close de 'revoyure' en cas de dérapage des prix», a déclaré mardi à l'Associated Press l'un des porte-parole de la fédération FO des cheminots.

Le contentieux sur la question salariale traîne depuis janvier dernier et a été l'objet de vives tensions entre les syndicats et la direction, notamment illustrées par une grève nationale le 21 janvier.

Quelques jours avant, le 13 janvier, alors qu'aucune augmentation n'avait été accordée en 2003, la direction avait annoncé aux syndicats une revalorisation de 1% pour l'année 2004, provoquant un tollé parmi les fédérations de cheminots.

En juillet, la direction avait finalement proposé aux syndicats de signer un accord prévoyant une revalorisation de 1,5% pour 2004. Mais devant le refus de la majorité des fédérations, qui jugeaient toujours le montant proposé insuffisant, elle avait décidé unilatéralement de revenir à son annonce initiale de 1%.

Depuis, les syndicats n'ont cessé de réclamer la réouverture des négociations d'autant plus qu'en septembre, la direction a annoncé un résultat net positif de 51 millions d'euros pour le premier semestre, précisant que les indicateurs commerciaux et financiers de l'entreprise étaient «en progression dans toutes les branches d'activité, par rapport au premier semestre 2003».

Mardi, la direction de la SNCF a souligné que des discussions salariales étaient déjà prévues pour l'année 2005, avec une rencontre au début de l'année et une «base de travail» d'une première revalorisation de 0,3% en février 2005.

Source: Nouvel Obs

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×
×
  • Créer...