Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le Ter Percute La Voiture : Un Mort


Messages recommandés

Le TER percute la voiture : un mort

Le choc s'est produit sur un passage à niveau à Maresché dans la Sarthe

Les voyageurs ont patienté environ une heure trente en contrebas de la voie avant d'être pris en charge par des autocars.

« J'étais dans le premier wagon. On a entendu un bruit de ferraille broyée. Tout le monde s'est accroché », raconte Tom, 21 ans. Assis à côté de lui en attendant l'autocar qui doit les conduire à la salle des fêtes de Maresché pour se requinquer avec un plateau-repas, Per-Olov, un Suédois de 48 ans, trompettiste de l'Orchestre des Champs-Élysées dont une cinquantaine de membres se trouvait dans le train, ajoute : « J'ai senti le wagon tanguer. Je n'ai pas eu le temps d'avoir peur avec tout le bruit qu'il y avait. On a été un peu secoué. »

Il était environ 11 h 30 lorsque le TER pour Caen parti de Tours à 9 h 47 a percuté une voiture sur le passage à niveau N° 24 qui croise la départementale 3 menant de Ballon à Beaumont-sur-Sarthe. L'accident s'est produit sur la commune de Maresché, à la hauteur du lieu-dit le Clos-de-la-Gare. Le conducteur de la voiture, une Renault Clio, Auguste Louveau, un homme de 83 ans demeurant à Teillé, a été tué sur le coup. D'après les premiers éléments de l'enquête, confirmés par la SNCF, l'homme venait de la sortie de l'autoroute et se dirigeait vers Teillé. D'autre part, les barrières étaient baissées et le signal lumineux fonctionnait. On ignore pourquoi la voiture de la victime se trouvait sur la voie lorsqu'elle a été percutée par le train qui a déraillé avant de s'arrêter 500 mètres environ après le choc. Malaise, imprudence : l'enquête le dira.

Après être descendus du train, tous les passagers sains et saufs ont été rassemblés sur la future zone d'activité intercommunale et pris en charge par les pompiers. Une femme choquée a fait un malaise. Après environ une heure trente, des bus les ont conduits à la salle des fêtes de Maresché où des plateaux-repas ont été distribués. La SNCF a affrété des bus pour qu'ils puissent poursuivre leur trajet vers Alençon et Caen. La voie ferrée devait être remise en service dans la soirée.

Source: www.alencon.maville.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...