Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour,

Un membre du forum pourrait-il me renseigner sur les circonstances dans lesquelles est survenu le tamponnement entre deux autorails à proximité de Lisle-Sur- Tarn le 11 février 1950 ?  

Le croisement des deux circulations devait s’effectuer dans cet établissent, malheureusement l’un de ces trains a  franchi ce poste, sans arrêt, dans des conditions que je m’explique pas.

Dans  quel type d’établissement peut-on inclure Lisle-sur-Tarn ? (signalisation simplifiée, BMVU, gare de voie directe………………)

Pour rappel, cette gare qui était précédée par un avertissement, n’était, semblerait-il, pas équipée d’un signal de retenue (de sortie).

Selon des anciens, après ce malheureux accident, le titre 1 aurait été rectifié, prescrivant depuis cette époque l’arrêt, en voie unique, en gare, à tous les trains ayant rencontré l’avertissement fermé (s’il  précède cette gare).

Le titre 1 ne fait pas de distinguo entre les gares de VU, aussi je ne comprends pas cette mesure, devenue pénalisante pour les gares de VU  équipées de signaux d'arrêt de sortie, d'autant plus que ces gares des croisements réglementaires de trains peuvent se réaliser sans arrêt pour l'un des deux trains (l'autre étant évidemment garé -- complet et dégageant les garages francs)

Merci à tous ceux qui voudront bien contribuer à m'éclairer  

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...