Aller au contenu
Le Web des Cheminots

L E Service Public Est Mort Aujourd'hui...


oxan

Messages recommandés

Lundi 06 Décembre 2004

Départ du train iDTGV gare de Lyon sous la protection de la police

PARIS (AFP), le 06-12-2004

Le premier train iDTGV (interactif-détente-TGV) à destination de Marseille est parti avec 35 minutes de retard, lundi à la mi-journée de Gare de Lyon à Paris, sous la protection de la police alors que des cheminots avaient auparavant empêché son départ.

Le train prévu à 13H20 s'est ébranlé à 13H55, après avoir été bloqué par des cheminots, en majorité du syndicat Sud-Rail, rassemblés sur la voie. La police est finalement intervenue dans le calme, se déployant le long du quai pour empêcher les cheminots de descendre sur la voie comme ils avaient menacé de le faire.

Environ 400 cheminots au total avaient répondu à l'appel des syndicats CGT, CFDT, FO, Sud-Rail, Unsa et Fgaac pour ce rassemblement destiné à dénoncer selon eux une remise en cause du service public et de l'emploi, à la faveur du lancement de cette formule de voyage, à prix réduit (19 euros), réservée aux internautes. Sud avait déposé un préavis de grève pour la journée.

La SNCF a prévu de mettre sur les rails lundi son iDTGV, un train à grande vitesse expérimental entre Paris et la Méditerranée destiné à contrer les compagnies à bas coûts en s'inspirant de leurs techniques, avec des réservations uniquement sur internet et des prix d'appel agressifs.

Désireuse de prendre 2,5% à 3% de parts de marché aux compagnies aériennes pour atteindre 66% sur cette destination, la SNCF a décidé de profiter de 3 à 4 rames disponibles avant le lancement du TGV Est en 2007 pour tester un aller-retour quotidien Paris-Toulon via Marseille et Avignon. Elle n'exclut pas une extension de l'expérience au Languedoc-Roussillon.

Pour attirer de nouveaux passagers et remplir sa rame iDTGV (interactif-détente-TGV) à 75%, contre 70% pour le TGV Med, la société nationale a adapté quelques recettes des compagnies à bas coûts, en y ajoutant deux "ambiances" de voyage (iDzen en bas sans enfants ni portables et iDzap à l'étage) assorties de nouveaux services payants.

Les billets sont en vente depuis le 17 novembre. Alors que la compagnie britannique Easyjet propose deux vols quotidiens sur Paris-Marseille avec des prix d'appel de 23 euros (taxes comprises) l'aller simple, la SNCF offre pour les voyages du 6 au 15 décembre les allers simples en seconde classe à 19 euros et en première à 39 euros.

Mais comme pour les compagnies à bas coûts, ces tarifs ne concerneront ensuite qu'un nombre limité de places, estimé aux alentours de 10% pour le iDTGV.

"Ce n'est pas un train à bas tarif, c'est un train à gamme tarifaire très spécifique, fondée sur un modèle assez proche de celui des compagnies aériennes et privilégiant ceux qui réservent très en amont", a récemment expliqué le président de la SNCF Louis Gallois.

"Nous aurons des prix de départ évidemment très bon marché mais ensuite, à mesure que le train se remplit et qu'on se rapproche de la date du départ, les prix montent", a-t-il souligné.

La gamme tarifaire comportera 15 paliers en seconde classe et 10 en première, échelonnés jusqu'aux actuels tarifs pleins Paris-Marseille. La réservation sera possible quatre mois à l'avance contre deux actuellement. Les "i-billets" seront non remboursables mais échangeables jusqu'à 24 heures avant le départ. Et s'ils ont été imprimés, il en coûtera 10 euros pour l'échanger.

Outre le système de prix, l'autre point commun avec la formule "low cost" est la vente exclusive sur l'internet qui permet de réduire les coûts de distribution. "Globalement, la SNCF compte faire 20% d'économie" de coût d'exploitation, selon la directrice de Voyages France Europe Mireille Faugère.

Pour justifier le choix de l'internet, auquel n'ont pas accès tous les voyageurs, elle a insisté lors du lancement mi-novembre sur le souci "d'éviter aux clients un certain nombre de contraintes inutiles", comme le passage en gare pour acheter son billet ou le compostage.

Les billets imprimés, dotés de codes barres, seront en effet contrôlés avant l'embarquement, un contrôleur restant cependant à bord en "superviseur".

Statut des contrôleurs, mise en place d'une filiale pour piloter l'expérience, tarification spéciale, réseau de distribution virtuel, autant d'éléments qui inquiètent fortement les syndicats. Ils craignent non seulement que la SNCF ne se concurrence elle-même mais aussi une atteinte au service public des voyageurs

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le train prévu à 13H20 s'est ébranlé à 13H55, après avoir été bloqué par des cheminots, en majorité du syndicat Sud-Rail, rassemblés sur la voie. La police est finalement intervenue dans le calme, se déployant le long du quai pour empêcher les cheminots de descendre sur la voie comme ils avaient menacé de le faire.

FAUX J'y étais. A aucun momment, nous sommes descendu sur les voies contrairement aux CRS ( et sans EPI). Le TGV a pompé suite au fait qu'il n'y avait aucun mécano pour conduire cette (et je pése mes mots) merde.

Finalement, comme toujours, il ont trouvé un CTT.

Les ACT de Toulon ont fait le train, ils étaient trois dont une vielle m..... connu, et deux jeunes inconnus aux bataillons. Bien sûr que de petits chefs....

Je m'arrête là, je vais devenir insulante.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

FAUX J'y étais. A aucun momment, nous sommes descendu sur les voies contrairement aux CRS ( et sans EPI). Le TGV a pompé suite au fait qu'il n'y avait aucun mécano pour conduire cette (et je pése mes mots) merde.

Finalement, comme toujours, il ont trouvé un CTT.

Les ACT de Toulon ont fait le train, ils étaient trois dont une vielle m..... connu, et deux jeunes inconnus aux bataillons. Bien sûr que de petits chefs....

Je m'arrête là, je vais devenir insulante.

Bravo oxan, j'aime bien ta façon de parler. Il n'y en a pas assez des commes toi, allez tiens je t'embrasse :blush2:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:good: Il faut se battre pour sauver le service publique!!

Merci les gars de vous battre pour l'ensemble de la communauté française!!!

Merci de vous battre pour le métier de cheminot, qui doit rester tel que l'on le connaît!!!

Je vous dit merci à tous, une bataille est perdue avec cet iTGV qui roule, mais la guerre pour la sauvegarde du service publique n'est pas perdue, il faut se battre jusqu'au bout!!!

Merci à vous!!!

:bye:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci

allez BB 9242 on va t'emmener aux manifs avec nous :lol:

Plus sérieusement, nous auront besoin de vous pour défendre NOTRE SERVICE PUBLIC (le votre, vous qui l'utilisez tout les jours, et le notre parce que nous le produisons)

Chaque client a eu le droit au sien, et ID TGV se numérote 7903.

Le 6113 est le régulier pour Toulon

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je voudrais signaler un pti souci au administrateur du forum, je trouve pas normal que sur notre forum défendant le métier de cheminot et le service public, il apparaisse dans les pubs qui défilent au dessus de l'écran de notre forum une promotion pour l'iTGV!!!! :carton:

Je ne sais pas comment ces pubs qui apparaissent au dessus de notre écran sont gérée, mais sa n'est pas cool de voir appaître une pub pour l'iTGV alors que la majorité des personnes du forum est contre ce principe du moins je pense!!!

Je sais se ne sont que des pubs, mais je trouve que sa ne le fait pas du tout de voire apparaître sa, surtout que sa m'est apparu au dessus de ce sujet!!! :roger:

Enfin, les lois de l'internet semble être contre le service public et pour la libération à outrance, heureusement que l'on a la liberté d'expression à travers ces forums pour dire vraiment se que l'on pense et dire quel pays l'on veut pour demain! :buba: !!

A pluch!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tiens on a pas eu l'avis sur ce post de chaud du manche et de de catalane :clapping::yu: :roger:

l'ouverture au privé malheureusement ça commence par ça !!!!!1300 poste de commerciaux supprimes au niveau nationnal en 2005 et a la place on va mettre des APV super la relation vendeur client avec des automates :good: donc internet pareil et comme d'hab il y aura ceux laissés de coté bonjour le partage :marto:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.