Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Fret Sncf Rationalise Ses Wagons


Invité ____

Messages recommandés

Fret SNCF rationalise ses wagons pour émettre moins de CO2 dans l'environnement

Pour développer le fret ferroviaire, Fret SNCF annonce qu'elle poursuivra sa politique volontariste de redressement, une politique jugée aussi favorable pour l'environnement. Dans un article daté du 5 septembre, le magazine La Vie du Rail laissait entendre que Fret SNCF disposait « de listes occultes de fermetures de gares au trafic fret de wagons isolés » et entendait mener « en catimini » une politique de « récession » du trafic.

Cette fermeture annoncée présentait aussi des répercussions potentielles pour l'environnement avec la diminution du ferroutage, au profit du trafic routier, et donc à l'augmentation des rejets en gaz carbonique (CO2) dans un environnement déjà bien saturé.

Pour Fret SNCF, cet article, « comme d'autres interventions critiques récentes envers la réforme engagée par Fret SNCF, appelle une réaction forte de la Direction générale du Fret. » (Lire notre article : La fermeture de 262 gares de fret menace l'environnement). « En tout premier lieu, celle-ci dément l'existence d'un plan de fermeture massive de gares fret en 2008. Le réseau de service en wagons isolés évoluera en fonction des discussions commerciales avec les clients et des progrès de productivité que nous réaliserons. »

Pour Olivier Marembaud, Directeur Général délégué fret, « aujourd'hui, en France, le transport de marchandises marche sur la tête : le projet de haut débit vise à remettre les choses à l'endroit : le ferroviaire ne doit plus mobiliser des moyens importants (locomotives, triages, aiguillages, systèmes de sécurité…) pour rassembler, aux 4 coins de territoires « désindustrialisés », des petits lots de marchandises, alors que la route assure les grands flux de fret entre Paris, Lyon, Marseille et ceux qui traversent la France d'un pays à l'autre. C'est ce qui explique les files de camions sur nos autoroutes ! ».

Le projet de haut débit ferroviaire consiste à réaffecter les moyens de production là où existe le trafic et à se développer sur les flux en croissance, en privilégiant les flux internationaux. C'est selon Fret SNCF, cette rationalisation de l'utilisation des moyens qui permettra de diminuer l'impact sur l'environnement et les rejets en CO2, responsable du changement climatique.

« Le fret ferroviaire est un mode de transport dont les émissions de CO2 sont inférieures au mode routier. Cependant, dans certains cas, c'est faux. Un train de wagons isolés en zone inter-urbaine émet 80 g par tonne kilomètre quand un camion n'émet que 50 g. Choisir d'immobiliser nos moyens industriels dans des zones où ils ne sont quasiment jamais utilisés ou trop peu, c'est sacrifier notre outil de production, hors de toute logique économique, clients et environnementale : la moitié des points de desserte déréférencés ne faisaient pas plus d'un wagon par mois ! » explique Luc Nadal, Directeur Général délégué fret adjoint chargé de la production.

La traction ferroviaire peut emporter en une seule fois des charges de plus de 40 wagons, pour lesquels la route doit aligner une file d'une centaine de camions. Fret SNCF a donc décidé de se concentrer en premier lieu sur ces grands flux de marchandises avec pour objectif de reprendre des parts de marché à la route et de réduire ainsi les files de camions sur les grands axes routiers et autoroutiers.

Selon l'entreprise, l'ouverture à la concurrence comme le redressement de Fret SNCF vont dans le sens de l'atteinte des objectifs fixés par le Président de la République : l'augmentation de 25 % de la part de marché du fret ferroviaire en France.

Les chiffres ADEME 2002 disent que les trains entiers produisent moins de CO2 que les poids lourds dans l'environnement : 6 g par tonne-km, contre 133 g par tonne-km.

Mais selon ces mêmes sources, le rapport s'inverse pour les wagons isolés : un train diesel tirant des wagons isolés consomme 80 g de CO2 (le diesel étant nécessaire sur les lignes rurales souvent non électrifiées) alors qu'un « gros » poids lourd (de plus de 25 tonnes) consomme 50 g de C02 par tonne km. Pour l'entreprise, l'explication tient à la nature du ferroviaire : cela n'a pas de sens d'utiliser une locomotive diesel de 1500 chevaux de puissance pour transporter la même charge qu'un camion de 400 ch.

Selon les premières estimations de Fret SNCF, notre redéploiement sur les grands flux de marchandises et les sauts de productivité du projet de Haut débit ferroviaire entraîneront, à volume constant, une baisse des émissions de CO2 de 10 %.

Pour redéployer ses moyens là où existe du trafic et se développer sur les flux en croissance, Fret SNCF a décidé de déréférencer des points de dessertes au wagon isolé, une fois connues et analysées les prévisions de trafic que nous font parvenir nos clients.

Début août, une liste de 262 points de desserte a été finalisée. Pour mémoire, la moitié de ces 262 points de desserte traitaient moins de 1 wagon par mois, assure l'entreprise. Ces déréférencements ne concernent que le wagon isolé, qui est une technique d'acheminement qui intéresse de moins en moins les points de desserte concernés : sur les 262, le trafic de trains entiers et de conteneurs y représente aujourd'hui 80 % de l'activité.

Fret SNCF dément donc l'existence d'un plan de fermeture massive de gares fret en 2008. Le réseau de service en wagons isolés évoluera en fonction des discussions commerciales avec les clients et des progrès de productivité réalisés.

http://www.actualites-news-environnement.c...ironnement.html

Modifié par ____
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

.....

Les chiffres ADEME 2002 disent que les trains entiers produisent moins de CO2 que les poids lourds dans l'environnement : 6 g par tonne-km, contre 133 g par tonne-km.

Mais selon ces mêmes sources, le rapport s'inverse pour les wagons isolés : un train diesel tirant des wagons isolés consomme 80 g de CO2 (le diesel étant nécessaire sur les lignes rurales souvent non électrifiées) alors qu'un « gros » poids lourd (de plus de 25 tonnes) consomme 50 g de C02 par tonne km. Pour l'entreprise, l'explication tient à la nature du ferroviaire : cela n'a pas de sens d'utiliser une locomotive diesel de 1500 chevaux de puissance pour transporter la même charge qu'un camion de 400 ch.

.....

Heu.... pourquoi les chiffres ne sont pas les même concernant les poids lourds ? De plus dans les deux cas il est bien question de rejet de CO2 non ? or dans le second ils parlent de consommation .....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Toujours aussi fort ces communicants .Leur boulot est de désinformé ,en espérant qu'il en reste toujours quelque chose.

Il existe quelques exemples ou des trains entiers sont parties sur la route et même les trains pour l'équipement SNCF dans lequel le tonnage transporté est en chute libre toujours au profit de la route (Il y avait un tract à ce sujet ).Il y a eu beaucoup de communication notamment avec papier glacé , quand véron a mis en place son plan de casse du Fret ,on nous avait dit que cela est un plan de sauvetage ,on voit bien ou nous en sommes arrivé.Mais des pigeons y on cruent ou on fait semblant d'y croire car il est toujours plus facile d'être passif pour de pas être emmerdé que de donner son opinion au risque de passer pour le rebelle de l'ect,l'atelier,dépôt, brigade etc ....Nos petits chefs ne sont que là pour faire passer le message du taulier ,et chaque fois qu'ils viennent nous voir ils assènent ,jaugent et font remonter les humeurs en prenant des petites notes ,et ils n'hésiteront pas à les ressortir devant le vieu le moment venu pour nous planter.Beaucoup de réfractaires à la doxa ont pu tester ces belles méthodes de management (comme ils disent )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nos petits chefs ne sont que là pour faire passer le message du taulier

C'est le chef d'aujourd'hui.... okok avec la carrière qui suit derrière si l'objectif est rempli....Ils ont encore des "passerelles" EUX !!! Et pour nous on va nous fermer le pont-levis sur le nez... mdrmdr ...

Modifié par SATANAS
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...