Alexis60

Membre
  • Compteur de contenus

    1 556
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Alexis60 a gagné pour la dernière fois le 10 mai 2013

Alexis60 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

851 Explosif

À propos de Alexis60

  • Rang
    Usager pas pressé
  • Date de naissance 06/12/1988

Infos Personnelles

  • Ville
    BRN

Infos Métier

  • Métier & Lieu
    Electricien
  1. Je n'ai pas dire que la prime (peu importe son nom précis) n'était pas justifiée quand le conducteur effectue lui-même le service train ! Je critiquais l'absence de dispositif de correspondances sur le matériel TER récent qui d'une part ajoute inutilement des frais d'exploitation puisque le conducteur est obligé d'effectuer le service train malgré la présence d'un chef de bord, et qui d'autre part peut causer quelques déconvenues : par exemple train qui part sans son ASCT titulaire... Ne riez pas ça arrive. Et oui malheureusement dans ma région une ligne est déjà passée en EAS (pardon "ANS" pour être politiquement correct) et la SNCF prépare activement le terrain pour l'étendre... Cependant la ligne sur laquelle les Régiolis circulent le plus (Laon - Paris) sera épargnée encore quelques années puisque c'est une double voie sans RST entre Laon et Crépy. Bonne soirée.
  2. Techniquement la principale différence c'est le dispositif de correspondance qui stupidement, n'équipe pas le Régiolis TER (enfin, tant mieux pour les ADC qui perçoivent une prime d'EAS malgré la présence d'un ASCT )
  3. Mieux, 2 XL !
  4. Dans un premiers temps ça va surtout permettre de supprimer la majorité des agents qui assurent les filtrages en gare, et ce sera pour les autres trains (TER & IC) et dans les gares hors IDF. La Région Hauts-de-France veut par exemple en installer à Creil car les équipes de filtrage sont efficaces mais coûtent cher. Et concernant les chefs de bord, même le filtrage à l'accès aux train et le contrôle plus fin dans les trains sont deux choses complémentaires, les portiques seront pour la SNCF un moyen d'endiguer la fraude en se passant des ASCT. Mais bon effectivement, certains membre de ce forum, qui généralement ne prennent pas le train, sont tellement prompt à afficher systématiquement leur mépris pour les voyageurs qu'ils ne pensent même plus que les usagers et les cheminots ont, dans de nombreux cas, des intérêts communs.
  5. Petite correction : les sièges sont inclinables. En 1ère, une manette sous l'assise permet de régler l'inclinaison du dossier. En 2nde, il existe 2 positions possibles : il faut s'appuyer vers l'avant de l'assise pour débloquer l'ensemble assise+dossier qui se verrouille ensuite dans la position souhaitée (désolé ce n'est pas très claire). Système assez rudimentaire mais qui a le mérite d'exister.... Reste à espérer que les sièges ne se mettent pas à bouger tous seuls à la longue. Sinon ce compte rendu correspond bien à mon ressenti... Il est cependant regrettables que les portes coulissantes des intercirculations ne soient pas automatiques, contrairement à celles séparant les salles des plateformes.
  6. Il existe en effet des cas particuliers mais en règle générale pour les TER et IC une correspondance est vendue et est proposée sur les applis à partir de 5 minutes de battement. Il n'est d'ailleurs pas rare que les correspondances systématiques entre train direct et omnibus dans les noeuds ferroviaires soient conçues ainsi, ce qui au demeurant est un peu juste pour les voyageurs.
  7. Personne montée sur le toit d'un TGV. Alimentation coupée à 17H20 pendant env. 25mn.
  8. Il serait quand même dommage de brider les Régio2N à 140 km/h sans en changer le rapport de réduction... D'autant que le STIF (probablement en suivant les conseils de la SNCF) n'a pas retenu l'option bogie moteur supplémentaire.
  9. ""Sous réserve que l'autorité organisatrice renouvelle la voie à ses frais" Déjà le cas hors lignes structurantes, et ce n'est de toute façon pas lié à l'exploitant (sauf si un tarif du km.train en baisse permet d'augmenter l'offre donc de de justifier un RVB d'un point de vue GI) ""Sous réserve que l'autorité organisatrice entretienne le matériel à ses frais" Bah, mise à part la maintenance courante, tout est déjà payé par directement l'AO (pas inclus dans les conventions TER) : révisions, remplacements de gros organes (essieux, blocs clim...), réparations d'un montant supérieur à 1** ***€, adaptation ou construction d'un atelier pour aider la SNCF à tenir ses engagements, etc. "Sous réserve que l'autorité organisatrice ???? à ses frais" Tout opération de développement visant à permettre à l'exploitant d'atteindre le taux de régularité prévu dans la convention... Déjà payé par les AO. Un nouvel afficheur ? Déjà payé par l'AO. Un système d'indemnisation des usagers suite aux mauvais résultats de l'exploitant ? Déjà payé par l'AO... Non vraiment, le privé ne pourra pas aller beaucoup plus loin que la SNCF dans les "notes en bas de page"
  10. Et quand ces rames seront livrées la SNCF sera montrée du doigt pour avoir acheté des rames inadaptées qui augmentent le déficit de la ligne et le temps de trajet. "Des TGV pour aller moins vite" Ahahah
  11. Et bien en fait non, l'appli a menti ;-) Le 1er train assuré en Coradia Liner était le 1543 (13h12) avec à son bord de nombreux cheminots et des responsables des lignes IC Nord & Est.
  12. Bon et pour revenir au sujet, quelqu'un sait si le 1542 (Belfort 8h20) est bien prévu en Liner ce lundi ? Je n'arrive pas à avoir de réponse de la directrice de ligne. Merci
  13. 5 AGC en effet (et 5 autres qui devraient remplacer les X73500 au SA2018), ce qui permet tout juste de remplacer les X72500. Un transfert de matériel qui a été vendu par la Région comme devant améliorer lest conditions de trajets blablabla et libérer du matériel de réserve pour le sud de l'Oise. Sauf que, dans les faits : - Les compositions qui étaient structurellement insuffisantes au SA2016 sur Paris - Creil (- Amiens) le sont toujours - Depuis décembre, il n'y pratiquement a pas eu une seule journée sans "composition réduite" aux heures de pointe, faute de disponibilité suffisante du matériel. Pourtant, la promesse de la Région aurait pu être tenue en conservant certains X72500 en exploitation au moins jusqu'à l'arrivée des Régio2N. En effet, maintenir des X72500 sur en roulement l'étoile d'Amiens (notamment Amiens - St-Quentin) aurait permis de libérer une UM2 de Régiolis (660 places) pour remplacer avantageusement la Z26500 US (570 places) utilisée sur un Paris - Amiens en fin de pointe matin et soir (TER 848556 et 848529 pour les intimes). Le problème de sous-capacité structurelle de ces deux TER aurait été résolue et nous aurions disposé d'une Z26500 de réserve permettant d'éviter la plupart des trains courts en pointe. Mais non il a été décidé d'attendre sagement l'arrivée des Régio2N.