Muselaar

Membre
  • Compteur de contenus

    36
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

51 Relevé

À propos de Muselaar

  • Rang
    Petit Train Jaune

Visiteurs récents du profil

891 visualisations du profil
  1. Est-ce que pour les Coradia Liner, ça ne vaudrait pas la peine de faire un nouveau sujet, en reprenant les messages qui en parlent ? J'ai un peu l'impression qu'il y a 2 conversations qui s'entremêlent entre les Régiolis et les Coradia. Bien sûr, il y a une base mécanique similaire, mais quand même…
  2. Le TGV ne sert pas seulement à aller à Paris, il sert aussi de cabotage dans les dessertes terminales, en offrant des relations intervilles plus rapides que les TER et c'est loin d'être négligeable. Je ne peux pas m'exprimer sur des lignes que je ne connais pas, mais dans le cas de Remiremont, je peux dire que j'ai plusieurs fois pris le TGV à Nancy pour Épinal (quelques km avant Remiremont), et j'ai chaque fois eu la surprise de voir que les voyageurs qui montaient dedans pour rouler à petite vitesse étaient aussi nombreux que ceux qui en descendaient, venant de Paris. Et la relation Nancy-Épinal en TGV se fait en 41 mn et sans arrêt, donc voyage tranquille, contre 53 au mieux en TER, avec 6 arrêts. Sans parler des prix inférieurs en TGV en achetant son billet à l'avance, parce que les TER sont toujours au même prix… mais là, c'est une autre question.
  3. Je crois que l'info n'a pas encore été publiée ici : La réouverture de la ligne est [maintenant] prévue pour le deuxième semestre 2018. Jusqu'à il y a peu, la date officielle était décembre 2017. Au départ, il était prévu qu'elle rouvre au moment de la mise en service de la LGV, en 2011. Mais enfin, ça avance… Sources : https://www.bourgognefranchecomte.fr/download.php?voir=0&document_id=18478 http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/02/21/belfort-delle-au-second-semestre-2018
  4. Je pensais tout naturellement aux Coradia Liner, fraichement sortis, qui sont bimodes. Mais il est vrai qu'ils ne pourraient alors pas aller en territoire suisse. Ou bien les Flirt bifréquence suisses, mais ils ne sont pas bimodes, ils ne pourraient dépasser Belfort sans électrification d'Épinal-Belfort. Ou bien peut-on imaginer qu'Alstom ferait une version bimode-Coradia Liner de ses Régiolis bifréquence envisagés pour le Léman Express ? Ou Flirt une version bimode de ses bifréquence ? Bref, le matériel nécessaire n'existe pas encore…
  5. Je me plaçais surtout du point de vue de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de son intention d'aménagement du territoire dont on ne voit pas bien la finalité. La liaison ferroviaire Belfort-Belfort TGV me semble peu intéressante, sauf si les navettes ont vraiment des horaires en adéquation avec les départs et arrivées des principaux TGV. Sinon, il y a la ligne 3 du réseau de bus urbain qui dessert en 25 mn la gare TGV toutes les 10 mn (sans parler de la voiture individuelle), je ne sais donc pas au final quel moyen les belfortains utiliseront pour aller prendre le TGV. Ou bien il faut considérer (et c'est peut-être malheureusement la réalité) que les français ont juste pris pour base de départ la situation où 15 km sur 22 étaient financés en grande partie et ardemment défendus par les Suisses. En fait, il n'y a pas que Paris, mais aussi le Sud (Montpellier, Marseille) qui est desservi par la gare TGV, avec les Franckfort-Marseille. Il est incontestable que les Suisses font un effort méritoire pour une ligne se situant sur un territoire étranger, tout comme ils en avaient déjà fait un pour la réouverture de La Cluse-Bellegarde, qui malheureusement, n'a eu aucun effet sur le trafic local français. C'est sûr, les Suisses aiment plus le chemin de fer que les Français. Je ne pense d'ailleurs pas que ce ne soit qu'une question de densité de population.
  6. Mais diminuer (même un tout petit peu) la circulation automobile en Suisse, ce ne serait pas une mauvaise idée, pourtant. Parce que là, on parle de liens entre le Jura suisse et la région Bourgogne-Franche-Comté, mais je pense que les gens qui viendront de Suisse pour prendre le TGV iront pour l'essentiel à Paris, ce n'est pas la région que l'on sert avec ce fonctionnement, mais surtout Paris. De toute façon, pour Besançon ou Dijon, il y a quand même le changement de train, et c'est notablement plus loin que les 7 km manquants pour Belfort. Porrentruy fait 7 000 h, Delémont 12 000, et Belfort… 50 000 (90 000 avec l'agglomération). C'est quand même étonnant de penser qu'il n'y ait aucune attractivité pour une ville notablement plus grande située juste de l'autre côté de la frontière, et que l'on réduise la question des déplacements aux seuls travailleurs frontaliers. Pour une ligne qui a vu passer tant de grands trains internationaux de jour et de nuit (Calais-Venise, Paris-Interlaken, entre autres) à une époque à laquelle les gens bougeaient beaucoup moins que maintenant, c'est vraiment dommage de voir si peu d'ambition pour une réouverture. Pourquoi ne pas imaginer des trains Luxembourg-Interlaken, passant par Metz, Nancy, Épinal, Belfort, Delémont, qui apporteraient un lien entre les habitants de toutes ces régions ?
  7. Voici des données assez précises, et on ne peut plus officielles : https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64801.html On voit que le côté français verra circuler 10 AR Bienne Belfort-Montbéliard-TGV, en correspondance avec 10 AR Belfort-Montbéliard-TGV, plus 6 AR Belfort-Delle. C'est quand même hallucinant que les trains suisses ne soient pas en mesure de faire les 7 km finaux pour venir à Belfort(-Ville), alors qu'ils auront déjà fait quelques 69 km depuis Bienne, dont 15 en France sous 25 kV 50 Hz. Il faudra donc changer de train pour les 7 derniers km, et cela vaut aussi pour les français qui voudraient faire les 22 km de Delle à Belfort, ou aussi Grandvillars-Belfort, tout aussi fréquenté, j'imagine. Et du fait de la disparition du trafic grandes lignes (excepté les INTERCITÉS Paris-Troyes-Belfort), la gare de Belfort est bien loin d'être saturée, je ne vois vraiment pas quelles sont les raisons de cette disposition digne des Shadocks… ------------------------------------------- Ce matin (8 avril), l'avancement des travaux de la ligne Belfort-Delle, vu depuis le hall de la gare de Belfort-Montbéliard-TGV en direction de Belfort. Les voies ne sont pas encore posées, mais il y a déjà les supports caténaires, et la signalisation. On voit l'extrémité du quai TER de la gare TGV, à droite (quai central avec une voie de chaque côté), et tout au fond à gauche, l'ancienne gare de Moval. Il n'y a pas de route parallèle, le camion est bien sur sur le chantier. La photo n'est pas géniale, je n'avais que mon ordiphone sous la main.
  8. Ce matin, l'avancement des travaux de la ligne Belfort-Delle, vu depuis le hall de la gare de Belfort-Montbéliard-TGV en direction de Belfort. Les voies ne sont pas encore posées, mais il y a déjà les supports caténaires, et la signalisation. Il n'y a pas de route parallèle, le camion est bien sur sur le chantier. La photo n'est pas géniale, je n'avais que mon ordiphone sous la main.
  9. Tirée de l'album Photos

    vue de la ligne Belfort-Delle en direction de Belfort, depuis la gare TGV, le 8 avril 2017
  10. Mais, tant dans le cas des Coradia que des Desiro, ce n'est vraiment pas aérodynamique, tous ces reliefs en toiture… C'est vrai que 160 n'est pas 320, mais quand même, ça fait déjà du vent. À notre époque de chasse au gaspi, c'est un peu étrange.
  11. Il faut dire que la toiture ressemble plutôt à un dessous de caisse, alors, forcément, ce n'est pas photogénique… Les designeurs n'ont pas considéré cet angle de vue.
  12. Pourquoi le faire aussi tôt ? C'est une opération qui peut prendre du temps ?
  13. Sur Avignon-Carpentras, les moteurs thermiques sont lancés avant l'arrivée à Sorgues. Sur la ligne 4 (si c'est bien le cas), c'est quand même dommage qu'un parcours d'une demi-heure se fasse en thermique, juiste pour des raisons de simplification de la signalisation…
  14. Et ceux qui ne fréquentent pas cette région, n'avaient pas compris qu'il s'agissait d'une gare parisienne… Auster, il faut savoir… Je pensais à un petit bled en pleine Beauce, du genre gare de bifur au milieu des betteraves…
  15. Voici ce que j'ai trouvé : http://sncfopenarchives.minit-l.com/archive/trsardo263 p 3 (5 du pdf), il est bien indiqué qu'il y a des rames à 5 caisses, et des rames à 4 caisses. La première commande passée est clairement de 12 rames à 5 caisses, et 4 rames à 4 caisses. D'autre part, j'ai toujours des doutes sur le fait que j'avais pris des ETG pour des RTG 4 caisses, les couleurs ne sont pas les mêmes, de même que la présence de nervures sur les flancs des ETG, des portes des RTG qui sont larges et affleurantes, alors que les ETG avaient gardées les portes des EAD… Mais il est vrai que c'était en juillet 1978 en gare de Valence (je les ai vues plusieurs fois), alors c'est assez loin, et je n'ai aucune photo. Ça devrait pouvoir se retrouver, dans les archives, cette info, je pense, pour ceux qui y ont accès. Je ne suis pas certain que ça ait été Genève-Valence, c'était peut-être Annecy-Valence…