Muselaar

Membre
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

19 Doux

À propos de Muselaar

  • Rang
    Petit Train Jaune

Visiteurs récents du profil

625 visualisations du profil
  1. Et ceux qui ne fréquentent pas cette région, n'avaient pas compris qu'il s'agissait d'une gare parisienne… Auster, il faut savoir… Je pensais à un petit bled en pleine Beauce, du genre gare de bifur au milieu des betteraves…
  2. Voici ce que j'ai trouvé : http://sncfopenarchives.minit-l.com/archive/trsardo263 p 3 (5 du pdf), il est bien indiqué qu'il y a des rames à 5 caisses, et des rames à 4 caisses. La première commande passée est clairement de 12 rames à 5 caisses, et 4 rames à 4 caisses. D'autre part, j'ai toujours des doutes sur le fait que j'avais pris des ETG pour des RTG 4 caisses, les couleurs ne sont pas les mêmes, de même que la présence de nervures sur les flancs des ETG, des portes des RTG qui sont larges et affleurantes, alors que les ETG avaient gardées les portes des EAD… Mais il est vrai que c'était en juillet 1978 en gare de Valence (je les ai vues plusieurs fois), alors c'est assez loin, et je n'ai aucune photo. Ça devrait pouvoir se retrouver, dans les archives, cette info, je pense, pour ceux qui y ont accès. Je ne suis pas certain que ça ait été Genève-Valence, c'était peut-être Annecy-Valence…
  3. Les sièges mous ont un grand avantage : ils permettent de varier sa position. Alors que dans un siège dur, même très ergonomique, il faut s'asseoir comme c'est prévu, et ne pas vouloir se mettre sur le côté pour piquer un petit somme.
  4. C'est vrai qu'entre 1976 et maintenant, il y a 40 ans, et les normes changent. Plus personne ne voudrait aujourd'hui des sièges de DS (les vieilles 1956-1975) dans sa voiture. À l'époque, on avait même dit qu'ils étaient mauvais pour le dos, tellement ils étaient mous. Il semblerait qu'aujourd'hui, le balancier soit dans la position opposée, avant de revenir fatalement dans l'autre sens à la génération prochaine, comme pour toutes les modes.
  5. …plus confortable… Pour le conducteur, ou les passagers ? J'ai déjà un retour d'un usager lambda, à savoir mon fils, qui a déjà fait un voyage avec, entre Strasbourg et Metz. Il a trouvé que la suspension était effectivement très douce (mieux que les corails, il n'a pas su me dire), mais que les sièges étaient un peu durs (encore trop neufs ?), et la décoration déprimante : sur les photos, on voit surtout les appuis-têtes colorés du fait de la vision en enfilade, mais quand on est assis dedans, on voit surtout du gris moyen de tous les côtés, ce qui n'est pas très gai. Il a trouvé aussi la lumière blafarde, amplifiée par le gris omniprésent. Mais ce n'est qu'un avis.
  6. Mon souvenir me trompe peut-être, mais il me semble que dans les années 70, les RTG qui faisaient Genève-Valence faisaient 4 caisses, contre 5 pour les Lyon-Strasbourg ou Lyon-Nantes ou Lyon-Bordeaux.
  7. Ce qu'on peut se demander, c'est pourquoi avoir choisi un module de base à 6 voitures, alors que les TET sont souvent vraiment très peu remplis (avec des rapports 4/1 voire plus entre les périodes de pointe et les périodes creuses, il est vrai). Les RTG, au début, n'avaient que 4 caisses pour certaines d'entre elles (comme une double RGP, en fait), ce n'était pas stupide.
  8. Je remarque l'importante différence de niveau (pour les passagers) entre les Corail et les Coradia Liner : on n'aura jamais été assis aussi bas sur du matériel grandes lignes… On risque d'avoir des paysages souvent derrières les haies, comme quand on est en bas dans les Duplex. Mais sur les LGV, c'est moins gênant, du fait de la vitesse, et de l'absence de haies le long de la ligne.
  9. J'avais lu moi aussi cela, et je me demandais s'il n'y avait pas une erreur… Les Coradia liner coûtent-ils vraiment plus chers ? Pour commander des ter pour effectuer des TET… C'est retour à l'ancien temps, quand les express à grand parcours étaient assurés par des ABJ, puis des X 2400 et 3800. Les Régiolis ne sont pas géniaux pour des grands parcours, avec leurs sièges un peu courts, et leur absence de portes autour des plateformes.
  10. Curieux quand même que ces rames soient mises en service sur des Ter Alsace en tout électrique, alors qu'elles sont destinées à Paris-Belfort, avec une prédominance de parcours autonome. Les essais n'ont pas encore démarré ? On parlait de mise en service en février 2017 sur Paris-Belfort…
  11. Pas sûr, c'est peut-être comme pour les Picassos, qui sous forme de modélisme, possédaient des fenêtres à l'emplacement de l'escalier du conducteur…
  12. Merci pour cette référence. Malheureusement, comme d'habitude, les informations sont inexactes dans les journaux, même télévisés : Il n'y a aucun raccordement prévu en gare TGV, mais seulement une correspondance par ascenseur ou escalier entre les quais ter et TGV. Par ailleurs, ce n'est pas la ligne Belfort-Delémont longue de 62 km qui a été fermée en 1992, mais seulement les 22 km situés en France. De ce fait, ce n'est pas la ligne entre Delémont et Delle qui a rouvert en 2006, mais uniquement le tronçon de quelques km entre le terminus dans le dernier bled avant la frontière, et la gare de Delle, première localité française. La Suisse n'a jamais rien fermé de cette ligne déjà électrifiée en 1933 pour sa partie suisse (la France n'avait jamais voulu électrifier les 22 km restant, ce qui permettait de voir des 72000 mobilisées pour des trains de 2 voitures sur 22 km), et, fait incompréhensible certainement aux yeux des décideurs français, elle a maintenu la desserte cadencée horaire jusqu'au dernier bled, qui est vraiment tout petit (1253 h.) On aime le train ou on l'aime pas…
  13. Faut que je révise mes tables de multiplications
  14. Une UM3 fait à priori 330 m, si ce sont les mêmes dimensions que les Régiolis. Ça fait la longueur de 16 voitures Corail, ce qui n'est pas extraordinaire. Je ne sais pas si des quais sont spécialement courts sur la ligne, mais ça devrait aller… Selon OSM, le quai 1 de Belfort fait 485 m, et le 3, celui où arrivent les trains Corails de la ligne 4, 400 m.
  15. Certains jours, les Corails sont bondés, en tout cas jusqu'à Troyes. Il faudrait au moins une UM 3 de Coradia Liner pour faire la même capacité, et encore… À moins de prévoir deux trains ces jours-là, le premier étant limité à Troyes.